Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Alain
Sujet du message: Hépatite Delta / Lamivudine  MessagePosté le: 12 Oct 2005 - 16:43
Potô du site


Inscrit le: 12 Sep 2004
Messages: 3973
Localisation: Hérault
Lundi 10 Octobre 2005

Hépatite chronique delta : espoirs déçus de la lamivudine.


Niro G et al. Aliment Pharmacol Ther 2005 ;22 :227-232
Pr Vlad Ratziu

hépatite chronique delta reste un défi thérapeutique. L´efficacité de l´interféron est inconstante et nécessite des traitements prolongés et à forte dose.

Cette étude multicentrique regroupant 2 centres italiens et un allemand a testé l´efficacité de la lamivudine. 31 patients ont été randomisés pour recevoir de la lamivudine (n=20) ou du placebo (n=11) pendant un an en double aveugle. Par la suite, pendant une année supplémentaire, les patients ont tous reçu de la lamivudine au cours d´une phase d´extension.

Les résultats sont décevants. Au bout de la première année de traitement, la virémie delta n´avait disparu chez aucun des 31 patients. Au bout d´une année supplémentaire de traitement et 4 mois de suivi après traitement, seuls deux malades (2/25, 8%) n´avaient plus de virus delta détectable par PCR. La normalisation des transaminases et l´amélioration histologique étaient les mêmes dans les deux groupes de patients. A la fin de la période de suivi, seuls 16% des patients présentaient une normalisation des transaminases.

La lamivudine était efficace pour inhiber la réplication virale B mais la disparition de l´AgHBs était un événement rarissime (1 seul patient) et probablement sans rapport avec le traitement par la lamivudine. Les auteurs concluent à l´inefficacité de la lamivudine dans l´hépatite chronique delta, ce qu´ils attribuent à l´absence d´effet de la drogue sur l´éradication de la forme superenroulée intrahépatique de l´ADN du VHB et à la production de l´AgHBs.

source : egora

@lain

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
SouthFlo
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Oct 2005 - 13:13
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 03 Mai 2004
Messages: 1184
Localisation: PACA
Merci Alain

_________________
<A HREF="http://www.hepatites.net/index.php?name=PNphpBB2&file=viewtopic&p=164655#164655"><b>Vas-y, clique !</b></A>
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
Invité
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Jl 2006 - 11:53






Une meilleure analyse des variables pronostiques chez les patients atteints d´hépatite chronique delta
Su C-W et al. Gastroenterology 2006 ; 130 :1625-1635
Pr Vlad Ratziu

On ne dispose pratiquement pas d´informations concernant les implications pronostiques des différents génotypes du virus delta chez les patients coinfectés VHB-VHD. Cette étude taïwanaise a porté sur 194 patients dont 13 avaient une hépatite fulminante, 58 une hépatite aigue, 41 une hépatite chronique sans cirrhose, 23 une cirrhose, 34 un carcinome hépatocellulaire alors que 25 étaient en rémission. La charge virale du VHB ainsi que les génotypes du VHB (8 génotypes) et du VHD ont été recueillis en début de suivi. Il existe trois génotypes majeurs du VHD et quatre autres génotypes plus rares et de description récente. Le génotype I du VHD a une distribution mondiale alors que le génotype II est plutôt localisé en Asie.
L´étude de cette cohorte de patients, dont le suivi médian était de 11 ans, a montré que le génotype I du VHD est associé a un plus mauvais pronostic que le génotype II : davantage de formes fulminantes d´hépatite, moins de rémission, plus de CHC et globalement d´événements indésirables hépatiques (mortalité, cirrhose, CHC). Il en était de même pour le génotype C du VHB. Une réplication active VHB ou VHD augmentait considérablement la morbidité hépatique et la mortalité globale. En analyse multivariée, l´âge > 60 ans et les génotypes C du VHB et I du VHD étaient indépendamment associés à la morbimortalité hépatique.
L´intérêt académique de ce papier est d´avoir montré une différence de pronostic selon le génotype du VHD et l´intérêt pratique de suggérer que le contrôle de la réplication VHB est un objectif thérapeutique important, même en cas d´hépatite chronique B delta.



 
  Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 31 Oct 2014 - 19:33
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22827
Localisation: Hyères
HEPATITE DELTA UN ESPOIR…

Pour tester l’efficacité d’un nouveau médicament, il faut pouvoir accéder à des expérimentations animales ou bien des infections artificielles sur des cultures cellulaires.

L’hépatite delta est un virus déficient qui a besoin absolument du virus de l’ hépatite B pour se multiplier. Il concerne donc 1%des personnes porteuses du virus B qui sont donc B+D.

Le virus delta n’est pas sensible aux traitements de l’hépatite B, seul l’interféron est efficace, et au long cours il permet de stabiliser presque 30%des malades. Dans le monde, ce sont 2,4 millions de personnes qui sont concernées, et en France environ 2000. Malheureusement, toutes ne sont pas diagnostiquées et il existe donc peu de traitement & de recherche. La première étape était donc de pouvoir tester les nouvelles molécules sur des cultures en laboratoire.

C’est ce que l’équipe de l’ INSERM de Lyon a présenté via le Dr Alfaite:

» Modèle cellulaire de super infection HBV/HDV pour l’étude moléculaire des mécanismes d’interférence virale et l’évaluation d’antiviraux. » Lors du congrès de l’AFEF 2014.
Des cellules HepaRG différenciées, ont pu être infectées par le virus de l’hépatite B mais aussi l’hépatite delta, l’interféron & d’autres antiviraux ont pu être testés in vitro.

Il s’agit là d’une étape fondamentale dans le développement possible de nouvelles molécules pour lutter contre l’hépatite D.

Pour autant, on ne répétera jamais assez que la meilleure stratégie reste la prévention, et que le vaccin contre l’hépatite B protège également de l’hépatite delta.

Alors, faites-vous vacciner!

Pascal Mélin

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,84069204330444 seconds.