Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Sal-C
Sujet du message: Seul avec 3 ados 24/24  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 16:53
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 18 Avr 2005
Messages: 280
Localisation: Versailles
BonjourNo,

Je lance le sujet car j'ai besoin de comprendre et je pense que seuls ceux qui ont des enfants de cet age peuvent m'apporter qq réponses.

Je n'arrive pas à leur faire comprendre ce qu'est exactement des effets secondaires, surtout ceux de IFN et de la RIBA, pour eux cela ne se voit pas vraiment sauf quand je vomis mais c assez rare, j'ai pas de cicatrices ni de platres, donc j'ai rien. Mes principaux es sont d'ordres psy, dépression irritabilité maux de têtes frissons et diarhées.

Ils se comportent, je sais, normalement au vu de leur age, mais mon entourage quotidien me font défaut.

J'ai du soutien de ma famille, mais ce n'est pas vraiment eux qui partagent mon quotidien et sont bien loin des préoccupations d'adolescents avec un père qui est ex toxico et de plus sous ttt du Hép C.

Si vous savez comment faire, dites le moi, je leur ai fait lire les ES des notices.

La communication n'est pas évidente, et cela me fait souffrir encore plus, j'ai l'impression que c'est moi qui déconne qui ne sait pas m'y prendre.

le fait qu'ils aient tous les 3 11 mois d'écarts fait en sorte qu'ils ont en plus une grande complicité d'ados et moi je suis celui qui impose les limites, je ne dois ni être trop copains ni trop durs. Pas facile d'être parents et de plus célibataire et seul avec ses enfants au quotidien durant un ttt aussi lourd.

Bon ben voilà, je me sens coupable et nul, donc pas bien en moi....

A++
Alain
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
andreveu
Sujet du message: Seul avec 3 ados 24/24  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 17:46
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 17 Jan 2005
Messages: 133
Localisation: Lyon - Crepieux
courage Alain,
t'es pas nul et c'est très difficile même pour des adultes de comprendre les effets du ttt.
personnellement, je te conseillerais de faire voir à tes "petits", certaines notices de ce site.
http://www.soshepatites.org/publication ... patant.htm
on y trouve des explications interressantes mais d'autres idées viendront, c'est très sympas de faire confiance aux hépatants.

à bientôt.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur MSN Messenger  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message: Seul avec 3 ados 24/24  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 18:11
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
Salut Alain, quel âge ont tes ados ? Tu sais, ils doivent faire face à un truc qui les dépasse! Mon junior Orson qui a 18 ans lorsqu'il a appris que j'étais en réa & que j'avais failli y passer n'a pas réagi pendant toute la journée m'a dit sa mère, le soir il s'est pointé blanc comme un linge répétant comme pour lui-même mon père, il est costaud, il va s'en tirer (auto-persuasion ?). Mon point de vue pour tes pieds nickelés c'est que quelqu'un d'autre que toi puisse dialoguer avec eux. Tu es trop proche d'eux & trop touché par ton traitement pour avoir le moindre recul. Je crois qu'une autre parole, avec d'autres mots pour leur parler de tes maux ne peut que leur faire du bien.
Si tu avais pu voir mes états d'autiste pendant le traitement de ma compagne !
Alors maintenant il te faut trouver la personne, les personnes en éliminant tous les pères "la morale" qui redonnent pas vraiment le moral.
Y a plein de sujets où le père n'est pas le mieux placé pour parler avec ses mômes.
Laisse ta culpabilité, elle t'empêche d'avancer. Tu ne sais pas quoi leur dire ? Tu ne sais pas comment leur dire ? Tu as tout essayé ! Alors ne dis rien. Laisses la place, laisses la place au silence pour qu'enfin ils trouvent les mots pour te dire.
Avec toi de tout coeur.

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
edith29
Sujet du message: Seul avec 3 ados 24/24  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 18:33
Potô du site


Inscrit le: 06 Jl 2003
Messages: 2192

Tu leurs as dit au début, c'est bien.
Ils ne verbalisent pas? les miens n'ont plus, j'avais juste des regards effrayés quans je déconnais complet.
Malgré tout, il n'y a eu qu'eux ki ont été super présents, là, silencieux mais en faisant des efforts incommensurables dans notre quotidien.
Mais à l'arrivée, ils ont mûris vraiment et ne sont pas traumatisés.
Ils en parlent maintenant mais avec humour: tu te rappelles quand... etc
Aussi, n'insiste pas laisse trainer de la doc pour eux, il n'y a pas que les mots pour s'exprimer.
Bon courage à toi



_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
Amazone
Sujet du message: Seul avec 3 ados 24/24  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 19:07
Potô du site


Inscrit le: 26 Avr 2004
Messages: 3879

Alain Smile

il ne faut pas oublier
la pudeur des ados Embarassed
(celle des souffrances inavouées)
la pudeur et son conflit avec leur égoisme
ça peut les rendre infects
et capables des pires violences verbales

en pleine mutation (je ne t'apprends rien)
ils se gérent mal eux même
et voilà qu'ils doivent "faire avec" le mal-être
de leur père
leur père qui doit être plus présent que jamais
tout en ayant l'air de ne pas être là........
leur père "fragilisé" les inquiètent
car ils ont besoin de lui

tiendra-t-il?

faire "comme si de rien n'était " est une façon "d'exorciser"
ton état, afin de pouvoir l'ignorer

au fond d'eux ils sont inquiets
et ne l'exprime pas forcément de façon positive pour toi

si tu ne peux renouer un dialogue
il y a toujours la solution d'une "thérapie familiale"
en dernier recours
ça aiderait peut-être tout le monde

lisent-ils quelques posts sur le site?

simplement
c'est comme ça que je ressens ton problème
dont je comprends bien qu'il te bouffe
(j'ai vécu pas mal de choses lourdes
avec mes fils et je parle en connaissance de cause)

j'espère que ça t'aidera un peu
bon courage,Alain
et tiens nous au courant

Bisou amical Coeur qui bat Soleil

_________________
géno 1b
F0/ A0 A1 ttt de mai 2005 à avril 2006 /pegasys + 3 riba
PCR négatives au 3e,6e mois, en fin de ttt et 6 mois après:
considérée comme "guérie" par mon hépato
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Mitsu
Sujet du message: Seul avec 3 ados 24/24  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 20:07
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 17 Déc 2003
Messages: 1144
Localisation: Lausanne
Amazone a dit :

Citation:
en pleine mutation (je ne t'apprends rien)
ils se gérent mal eux même
et voilà qu'ils doivent "faire avec" le mal-être
de leur père
leur père qui doit être plus présent que jamais
tout en ayant l'air de ne pas être là........
leur père "fragilisé" les inquiètent
car ils ont besoin de lui


je saurais pas dire mieux Wink

en fait, chu seule avec mes 3 enfants, dont un ado "difficile" de 15 ans......

ben tant que je crie, que je m'appitoie sur mon sort, que je me plains de mes bobos...... il donne l'air de s'en foutre......

mais dès que je parle plus, que je me fais discrète Wink eh ben voilà pas qu'il vient vite voir si tout va bien Smile que je ne lui dis pas "cours pas! je peux pas suivre, j'ai mal aux jambes!!!! "...... eh ben voilà qu'il ralenti tout seul dans les escaliers!!! incroyable!!! j'en suis épatée Wink .....

tiens! il me fait penser à moi à son àge Laughing

courage Alain Smile

_________________

Christine

géno 1a fini le ttt fin mars 2005... pcr négative.... pcr UN AN après ttt NEGATIVE..... Wink
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Sal-C
Sujet du message: Seul avec 3 ados 24/24  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 20:48
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 18 Avr 2005
Messages: 280
Localisation: Versailles
Bonsoir et merci Andreveu pour l'adresse du site, intéressant, je ne sais pas si ils seront prêts à lire cela, mais c'est hyper instructif et vrai ce qui est indiqué dessus.

Pour Pat Léon, mes enfants ont 2x15 et demi et 14 ans, un triplé Ambiance Assuré....

J'essaie tout, des fois le silence marche un peu et des fois cela ne change rien, prendre de la distance c'est aussi des fois ce que je fais, je m'adapte et ce n'est pas toujours facile.

Là, ils sont là mais ils sont pas là non plus... c difficile à expliquer.

A++
Merci de vos Posts
Alain
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message: VHC IN LIVE : Groupe de paroles pour ados !  MessagePosté le: 02 Jn 2005 - 23:15
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
Bonsoir Alain,
Mon message de début de soirée était des plus rapides, parce que je sentais l'urgence, la tristesse & un sacré sentiment d'impuissance.
A la réflexion & dans la même orientation que tout à l'heure, je me demandais s'il n'était pas possible de constituer des sortes de groupes de paroles in LIVE, hors du net. Je pense qu'il y a des moments, des émotions, des demandes, des silences que l'on ne peut traiter sur la Toile. Les modalités, avec qui, où, comment, pour quoi faire sont bien sûr à discuter, à envisager & là on peut faire confiance à la grande tribu des Hépatants pour avoir une foule d'idées & de possibilités. Comme disait un mec qui devait s'appeler Socrate, la pensée lorsqu'elle est partagée à plusieurs est l'une des rares choses où il y en a plus à la fin qu'au début. Un Coluche de l'époque.
Peut-être que ce type d'initiative a déjà été prise, on pourrait en tenir compte, voir les difficultés, les choses à refaire.
Je suis sûr que certains d'entre nous sommes partants. Il y a quelques règles à poser : par exemple je ne peux être présent dans un groupe où il y aurait mes mômes. Qu'en penses-tu ? Qu'en pensent les autres ?
@+
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
cracra
Sujet du message: ados  MessagePosté le: 03 Jn 2005 - 11:56
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 262
Localisation: aisne
salut alain,
je suis seule avec 2 enfants de 8 et 18 ans, 24/24H comme toi. Je suis souvent désemparée devant leur réactions. Au début du traitement, mon médecin a parlé à mes enfants en leur expliquant que ce TTT était lourd et qu'ils allaient devoir faire des efforts pour ne pas me fatiguée. Depuis, je n'ai pas remarqué de changement chez eux, peut-être sont ils encore moins compréhensifs qu'avant. Mais il faut leur pardonner, ils ne subissent pas le ES, et ne peuvent pas non plus penser 24/24 à notre maladie. Ils sont aussi inquiets, mais ne le dise pas forcément, ce qui modifie leur attitude. Bref, c'est dur pour toi, mais aussi pour eux. Parfois, je pleure quand je dois tout assumer dans la maison, le ménage, la bouffe, le linge, le boulot, etc je n'ai de l'aide que très rarement, mais je ne leur en veux pas, je les aime.
Bon courage, bise à toi
GLAD
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Sal-C
Sujet du message: ados  MessagePosté le: 03 Jn 2005 - 20:12
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 18 Avr 2005
Messages: 280
Localisation: Versailles
Bonsoir Glad,

C'est vrai tout ce que tu dis, je le partage au quotidien, l'envie de pleurer des fois d'être incompris de tout devoir assumer à la maison, mais comme tu dis on les aime nos enfants plus que tout, et on ne peux leur en vouloir....

Salut Pat Léon,

Faire un forum dédié aux enfants, le problème est que les miens n'iraient mm pas voir, hélas....
Si je me sens impuissant, c'est clair que oui, je ne sais plus comment les prendre, franchement je ne sais pas si il existe une solution, mais j'aimerais tant en trouver une.

Je me dis que bientôt mon ttt va se terminer et que je vais retrouver le moral donc la pêche pour faire face à mes enfants et retrouver une certaine harmonie de communication entre nous.

Tous cela pour dire que c'est loin d'être facile à gérer tout cela.....

A++
Alain
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
anneke
Sujet du message: ados  MessagePosté le: 04 Jn 2005 - 10:43
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Fév 2004
Messages: 1680

Tu as raison, Alain (2) c'est difficile ! J'ai fini le ttt, moi, mais j'ai aussi passé une année entière avec ma fille de 14 ans, qui avait l'air de s"en ficher complètement, alors j'ai simplement fait de mon mieux... Quand j'en pouvais plus, je lui disais simplement : j'en peux plus, je vais me coucher.
Le mieux est quand même de te blinder toi-même devant leur absence de réaction, dis-toi que le TTT te fragilise, que tu dois penser à toi, et qu'il n'y a rien qui se passera qui ne puisse être rattrapé par la suite... Courage, je crois me souvenir que tu seras présent au picnic du 25, on aura tout le temps d'en discuter, si tu veux...
Bises affectueuses.
Anne

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Sal-C
Sujet du message: ados  MessagePosté le: 04 Jn 2005 - 18:16
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 18 Avr 2005
Messages: 280
Localisation: Versailles
Bonsoir Anne,

Oui, cela sera avec plaisir que je participerais au picnic du 25 juin....Et on pourra en discuter, cela fait du bien de papoter de nos soucis quotidien qu'on vit avec nos enfants.

Tu en es ou toi avec Mr Sal de C ?

Je te souhaite plein de bonnes choses.....

A++
Alain
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
anneke
Sujet du message: ados  MessagePosté le: 05 Jn 2005 - 10:35
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Fév 2004
Messages: 1680

Fini depuis 6 mois, je traîne les pieds pour faire ma dernière PCR, ne me demandez pas pourquoi... Sûrement paske j'ai envie que ce soit fini dans ma tête koikil arrive... Ca vient, donc, un jour, on essaie de ne plus penser à ce qui a été notre vie pendant ce temps-là, mais il faut un peu de temps, et l'ouverture au monde reveint... Ca semble peut-être encore nébuleux pour toi, là, mais tu comprendras quand tu auras fini !!! T'inquiète pas pour tes mômes, ils en savent bien plus que tu ne le penses, et il y a sûrement chez eux une espèce de "pudeur", ou de volonté de se protéger eux-même, tout simplement parce qu'ils savent quand même qu'ils ne peuvent rien pour toi, et que c'est vraiment frustrant de ne pas pouvoir aider ceux qu'on aime...
Bises, et courage !
Anne

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail. Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
canell
Sujet du message: ados  MessagePosté le: 06 Jn 2005 - 06:29
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 29 Fév 2004
Messages: 1101
Localisation: 91
Bonjour Sal c

Je vis moi même seule avec deux enfants ,15 et 19 ans..
Le grand réaction a l'annonce de l'hépatite , une colère qu'il déversait sur moi,me brusquant dans ses mots,ce que j'ai pris pour une condamanation de ce que j'avais fait pour en etre là..Un rfus total de savoir ce qui allait arriver, juste un "c'est ta vie" qui fait mal
La plus jeune , pas un mot,pas une réaction , une froideur totale et le refus catégorique que je lui parle du ttt et de ce que j'allais endurer et eux aussi forcément
....
J'avais beau leur dire que j'avais moi besoin de leur dire , qu'ils sachent que je serais pas toujours leur souriante mère mais que les médicaments y sont pour beaucoup a, ainsi que mes peurs..rien on connait les ados butés, et murés dans leur silence
Comme je te comprend Salc , on se sent tellement nul dans nos rôles de parents, c'est tellement le monde à l'envers, je ne prend plus soin de mes enfants ce sont eux qui le font
Ma fille devenant de plus en plus dure et fermée( avec des passages dépressif où elle se faisait mal) est allée chez un pédopsychiatre 6 mois ,d'abord seule, et deux séances toutes les deux.
L'y amener ne fut pas simple, j'en avais parlé avec nos médecins traitant , ma fille refusait, j'ai lachement profiter d'un de ses moments de crises , pour l'y emmener de forces,en lui disant "je suis ta mère je décide de ce qu'il faut pour ta santé et tu obéis", je crois bien que je n'avais jamais eu d'attitude aussi autoritaire avec mes enfants.Et j'ai bien fait ;elle a posé là bas ses peurs, sa colère ( on a découvert mon hépatite au moment de la séparation avec son père ça a pas aidé)
Mon fils lui n'a aps voulu , mais j'ai dans mon entourage une personne de 25 ans en qui mes enfants ont une totale confiance et qui sait trouver les mots, elle les a beaucoup aidé et surtout expliquer et fait entendre quel serait mon état sans qu'ils fuient.
Cele a ramené la sérenité entre eux aussi, ils ont toujours été très complices et depuis le début de mon traitement c'était des chicaneries incessantes, allant parfois même a des insultes
Et puis oui quand j'en avais réellement assez , que je tombais d'épuisement, je criais "stop je peux plus je me couche,débrouillez vous y a tout ce qu'il faut dans la maison mais je veux dormir et pas de bruit,j'ai besoin de ça pour lutter pour ma vie" ..oulah canell se couchant et ne faisant plus aucune activité, voilà ce qui leur faisait un electrochoc et ramenait tout le monde au calme.
Pour le deuxieme ttt ça se passe beaucoup mieux, mais alors vraiment beaucoup mieux,ils s'y impliquent plus, dans le sens , font plus attention à moi et à eux deux( c'est surtout ça qui me faisait mal de ne plus voir la complicité chez eux)
Pourvu que ça dure! les poussins doivent s'accrocher autant que moi y en a encore pour minimum 10 mois,mais ça les a murit très vite et surement trop vite pour eux
Courage sal c bises à toi
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fabthedab
Sujet du message: salut  MessagePosté le: 06 Jn 2005 - 08:42
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 11 Mai 2005
Messages: 1446
Localisation: cavaillon
salut alain
mois aussi j'ai deux gamins et une passé similaire aux tiens. quelque soit l'attitudes enfants (soutien ou rejet) c'est une réponse de leur part réponse à quelque chose qu'ils ne ma^trisent pas et que tout façon nous leur imposons.
Je pense que le plus important c'est qu'ils entendent un avis extérieur, un autre son de cloche...
bon courgae
fabrice Clin d'oeil
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Amazone
Sujet du message: salut  MessagePosté le: 06 Jn 2005 - 10:12
Potô du site


Inscrit le: 26 Avr 2004
Messages: 3879

Citation:

Le grand réaction a l'annonce de l'hépatite , une colère qu'il déversait sur moi,me brusquant dans ses mots,ce que j'ai pris pour une condamanation de ce que j'avais fait pour en etre là..Un rfus total de savoir ce qui allait arriver, juste un "c'est ta vie" qui fait mal

idem pour moi
mon fils le plus fragile et le plus jeune
avait été odieux..........
(il faut dire qu'il venait d'en prendre plein la tête lui même:
séjour en psy etc....)
depuis il s'est calmé
(il a mis quelques mois pour ça)

comme je te l'ai déjà dit plus haut
je pense que c'est un mélange de colère
face à l'injustice de cette situation
et l'impuissance qu'il ressentent

et puis toujours cette pudeur......

courage Alain
il arrivera un moment
où cette épreuve vous aura rapprochés
pense à ça

accroche toi

ne pourrais tu essayer de leur dire:
"je me sens fragile, j'ai juste besoin
que vous essayiez de me comprendre un peu
c'est provisoire, mais j'ai besoin de vous....
il faut qu'on lutte ensemble......"

si ta pudeur tombe
ça peut être un "déclic"

Bisou amical Coeur qui bat Soleil

_________________
géno 1b
F0/ A0 A1 ttt de mai 2005 à avril 2006 /pegasys + 3 riba
PCR négatives au 3e,6e mois, en fin de ttt et 6 mois après:
considérée comme "guérie" par mon hépato
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Alain
Sujet du message: salut  MessagePosté le: 06 Jn 2005 - 23:32
Potô du site


Inscrit le: 12 Sep 2004
Messages: 3973
Localisation: Hérault
salut Alain,

J'ai beaucoup pensé à ton histoire depuis que tu l'as posée, ne trouvant pas toujours l'énergie (l'envie ?) de me lancer dans un long discours qui "renvoie" forcément.

C'est assez récurrent ton "24h/24" !!
Tu exagères peut-être un peu, non ?
Doivent bien dormir ces chers têtes blondes, aller en classe, voir des copains, avoir des moments "à eux" même à la maison...

Je ne pense pas que nous devions attendre de nos entourages et fortiori d'ados qu'ils puissent s'approprier nos maux, qu'ils les intègrent et les acceptent. Ce n'est pas du déni réel, c'est plutôt que c'est in-entendable pour des ados garçons d'accepter la déchéance (notamment physique) du père, en ce que ça les renvoie à la mort du père.
D'autant que ta situation est encore plus complexe car tu dis leur avoir expliqué ton passé toxicomane, ce qui n'est pas forcément une "valorisation" à leurs yeux ; de plus, peut-être te voient-ils te dépatouiller avec l'alcool ; à quoi s'ajoute le fait qu'il n'ont pas d'autres re-père (repaire, refuge) : la mère !

Tu dis leur avoir fait lire la notice des médocs !!
Ils l'ont lue ?
Si oui !! ben ce sont de braves gars de bonnes composition, parce que la notice c'est pas franchement fun !! S'ils l'ont lu : chapeau les garçons !!

Bien-sûr que tu ne dois pas chercher à les abreuver de littérature, de forums, sur l'hépatite C, son traitement, ses ES…. (laisse traîner des doc au hasard... pour voir) ils ont compris l'essentiel, même s'ils ne le montrent pas ! Et ils ne le montrent pas parce que ils ne veulent pas le voir, parce que la déchéance du père c'est inacceptable !! Un papa pour un ado, ça doit tenir debout !!

Ca me rappelle des trucs !!
Quand j'étais très malade en 2003, je ne pouvais pas descendre les escaliers facilement (j'habite au 5e !! et dans une ville bâtie sur une colline), chaque escalier à descendre était un calvaire ; mon fils qui avait 15 ans à l'époque ralentissait le pas pour se mettre à mon rythme, mais refusait de me prêter toute aide que de toute façon j'aurais refusée.
Maintenant, je fais exprès de descendre avec lui les escaliers 4 à 4 et je sais qu'il se souvient et je sais qu'il sait que je sais qu'il se souvient…

A l'hôpital j'étais en fauteuil roulant !! Pousser son père dans un fauteuil !!! Inacceptable !! Donc, il faut inventer quelque chose pour contourner le déni de l'inacceptable : on joue à l'infirmier, on lâche le père dans une rampe d'accès !! Ou bien on récupère un deuxième fauteuil et on fait la course dans les couloirs…
la dérision pour faire passer les larmes,
l'humour (même noir) pour alléger les cœurs.


Quand ils (sa mère et lui) sont venus me voir dans à la maison de repos, je les attendais sur le perron, ses premiers mots : "ah ben !! tu tiens debout !!"
plus tard sa mère me confiait qu'il avait été le seul à rester optimiste, le seul à vouloir y croire (comme le môme de Pat-léon)

Bon, tu me diras je te causes de bobos physiques "qui se voient" !!
Mais ça peut marcher aussi avec les moments de blues !! ce ne sont plus des gniards tes testostéronisés !! peuvent un peu être autonomes !! et toi, tu as bien la possibilité d'avoir un coin à toi où te mettre quand ils te gonflent !! Parce que ils gonflent à ces petits cons, faut pas craindre de leur dire !!

Pour le domestique : il y a peut-être des trucs qui ne souffrent pas le débat : mettre la table, débarrasser, ranger leurs fringues… genre "c'est comme ça et pas autrement !"

Par ailleurs (j'crois qu'on t'en a déjà parlé) tu dois avoir droit à une "aide ménagère" (y'en a des jeunes et jolies…), te faire livrer les course etc…


Moi aussi, j'ai été élevé par mon père seul (pas de mère), en plus il était vieux ! Quand j'avais 16 ans il a été très malade et a dû être hospitalisé plusieurs semaines (il aurait dû mourir) !! Et bien j'allais assuré une "présence" à l'hôpital, mais j'étais incapable d'offrir une quelconque "compassion" !! quelle compassion un gamin de 16 ans peut-il offrir quand on lui fait comprendre que la seule personne qu'il ait au monde risque de mourir ?!

Quand il est revenu à la maison (et moi aussi donc) je ne faisais RIEN à la maison, je voulais qu'il se force à faire, à me prouver qu'il était capable de faire et que son cancer j'en avais rien à foutre !! Que j'en avais assez que tout tourne autour du cancer du vieux, que moi aussi j'existais et c'est à ce moment là que j'ai commencé à partir en vrille…

La compassion ce n'est pas un truc d'ados !

Bien au contraire !! quelque part il y a aussi cette petite voix normalisatrice (les ados sont les pires normalisateurs qui existent) qui dit "si tu en es là c'est de ta faute" ; mon fils me hait à chaque fois que j'allume une clope et si je me rechope quelque chose au poumons (ce qui n'est pas exclu… j'en suis quasi au même point qu'il y a un mois) : sa "compassion" je sais déjà que je peux me la mettre dans le fion !!
Donc "ça" dit :
- Tu es malade donc tu m'abandonnes !!
- Tu es malade parce que tu as joué au con (avec la dope, l'alcool ou le sexe) !!
- Double peine !!

Voilà ! je ne sais plus très bien où tu en es côté "prise en charge", mais, à mon avis, il faut vraiment que tu te fasses aider tant sur plan matériel que, surtout, sur le plan psy, les petites pilules ne suffisent pas en elles-mêmes ! As-tu un professionnel (psychologue, pédo-psychiatre, addictologue, etc…) auprès de qui tu puisses poser un peu ton sac et tenter de démêler tout ça ?

… c'est marrant ces espaces où on se mêlent de tenter de s'occuper des problèmes des autres, alors qu'on reste bloqué sur nos propres merdes…
…j'aurais dû faire bonne-sœur


@+alain – sœur de la perpétuelle indulgence

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
leonidas
Sujet du message: salut  MessagePosté le: 07 Jn 2005 - 04:55
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 20 Jan 2005
Messages: 57
Localisation: charleroi
Salut Alain,
Le problème que tu connais avec tes ados je crois est normal. J'ai une fille de 16 ans qui est en pleine adolescence aussi et c'est pas fameux, c'est très difficile car elle ne veut pas entendre parler de mister c comme elle dit eele s'en fout c'est mon problème et pas le sien.
Alors ce que je fais mais je ne sais pas si c'est la meilleure solution, elle veut me parler donc je l'écoute.Je ne luis dis même pas quand je ne me sens pas bien ainsi on évite les disputes.....
Heureusement, je suis bien soutenue par mon mari et je suis très entourée de ma famille..
Ce qui est sûr...nous passons des moments difficiles mais je reste persuadée que tout va s'arranger, il faudra un peu de temps mais ça ira.
Je te souhaite beaucoup de courage avec tes ados mais surtout n'oublies pas de penser à toi et ne culpabilise surtout pas..
A bientôt.

_________________
A1F2 GENO1B EN TTT DEPUIS 03/06/2005.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Sal-C
Sujet du message: salut  MessagePosté le: 07 Jn 2005 - 09:21
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 18 Avr 2005
Messages: 280
Localisation: Versailles
BonjourNo,

Merci Alain sur ta longue expèrience écrite et de ta synthèse pragmatique de la vie.

Le 24/24 voulant dire que je les ai tout le temps, sauf la moitié de certaines vacances scolaires, j'en ai la garde quoi et ce depuis 10 ans. Je sais que c'est assez rare, mais j'en suis fier.

Mes enfants m'aident, heureusement à la maison, moins qu'avant, certes mais je ne peut plus et ne veux plus trop gueuler cela n'arrange rien, mais y a des limites ou là je me mets à gueuler (façon de parler).

La compassion, ca j'ai bien compris que c'est kdal, ils n'en auront jamais, ou peut être si mais bien plus tard.

Oui je leur ai fait lire juste les effets indésirables de l'interféron et mis au stabilo, seulements ceux qui me touchaient, donc facile à lire... Mais leur désinterêt était accablant, sauf pour la grande qui est un peu plus mature.

Le fait que la maladie et le ttt ne se voient pas vraiment quand je ne suis pas bien, maux de têtes, frissons, dépression, palpitations cardiaques, il pensent comme tu dis si bien que je dois être remplir mon rôle de père, donc être au top, que ce que j'ai ben que j'avais pas me doper quand j'étais jeune, et que ce n'est pas leur problème.

Par contre, quand je bois, ils ne voient rien, je ne suis jamais dans un état second, donc cela m'enlève une certaine culpabilité je reste conscient que si je déconnais en plus cela n'arrangerait pas mon image déjà bien terni par mon état actuel.

Au niveau aide, je n'ai rien, et je ne demande rien, j'arrive tant bien que mal à me forcer à m'occuper de l'appart et des courses, sauf évidemment leurs chambres. Pour les courses, je me fais livrer, je suis au 4è sans ascenceurs et 4 bouches à nourrir cela fait pas mal de quantité.

Au niveau matériel, je suis en arrêt de travail, pris en charge par la sécu et la mutuelle de ma boite, là j'avoue que j'ai de la chance, excepté que ma boite aimerait se séparer de moi, donc tant que je suis en arrêt cela ira ensuite inch allah, début d'autres emmerdes.....

Tu vois ce qui me fait mal aussi, c'est de ne pas pouvoir rentrer un peu dans leur monde. Quand je leur demande comment c'est passé leur journée ou ce qu'ils ont fait de beau, ils me répondent rien de spécial, si je souhaite plus de détails j'ai droit à Cela ne te regarde pas Papa, c'est ma vie.... Ben tu vois après tout ce que j'ai fais pour eux, et quand je leur dit que cela me ferait plaisir d'en savoir plus, ils s'en foutent, fait ta vie papa... C'est vrai que le rôle du père n'est pas d'être le copain de ses enfants, mais il y a un intermédiaire, et là je n'arrive pas à trouver ma place.

J'ai pas cette chance d'être bien entourée par des ami(e)s proches régulièrement, je me sens un peu à part comme exclu mm si ce n'est pas vrai, c moi mm qui m'exclu mais je n'arrive pas à faire le pas, c peut être cela, j'en sais rien.

Mais comme dit léonidas, tout va s'arranger, j'en suis quasiment sur, et je vais faire mon possible pour me culpabiliser moins que je le fais actuellement.

Bon je vais arrêter mes plaintes maintenant sinon je vais écrire un roman......

Je vous souhaite à tous une bonne journée,

A++
Alain
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Ishtar
Sujet du message: salut  MessagePosté le: 07 Jn 2005 - 09:40
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 05 Avr 2005
Messages: 112

Salut Alain,

Le post d'Alain (l'autre Alain) et surtout ces passages en gras, résume parfaitement ce que je souhaitais dire sur le sujet depuis quelques jours (ayant moi aussi un ado de 13 ans à la maison dont le père vit à l'autre bout de la France)
Citation:
La compassion ce n'est pas un truc d'ados !

Citation:
la dérision pour faire passer les larmes,
l'humour (même noir) pour alléger les cœurs.


La dérision contenant l'auto dérision bien sur c'est à dire ne pas oublier de rire de soi même face à certains ES pas dramatiques (essouflement, délit de sale gueule, perte de cheveux, prb dermato)... En + c'est bon pour le moral Wink
Chez nous c'est le "truc" et cela marche très très bien car permet à chacun de "sortir" des vérités, angoisses, ras le bol au quotidien ... qui sans cela deviendraient trop lourds à porter...

Mais ce ton n'est peut être pas facile à mettre en place s'il n'existait pas avant le ttt...
Donc vas y en douceur, commences à oser "rire de toi même" et regardes comment réagissent tes ados... Je suis sure que cela leur fera du bien, s'ils voient que toi même tu ne dramatises pas trop ces galères du ttt qui, rappellons le, ne devraient être que passagères.

Biz et courage
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,8777129650116 seconds.