Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 20:36
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22538
Localisation: Hyères
Un nouveau sondage révèle que plus de 50% des Américains ignorent le vaccin contre le VHB

Dans un nouveau sondage national, les consultants ont constaté que plus de 50% des Américains ne savait pas qu'un vaccin contre l'infection par le virus de l'hépatite B existait , selon un communiqué de presse de la Fondation de l'hépatite B.
Le sondage, qui a été menée par REPASS recherche et de conseil stratégique à Cincinnati, Ohio, a sondé 1500 adultes entre le 9 Juillet et 17 Juillet pour savoir combien de la population américaine connaît le vaccin contre le VHB. Ils ont constaté que 39% des répondants ne savaient pas si un vaccin existait et 17% croyait qu'il y avait pas de vaccin, marquant un total de 56% des gens ignorent qu'un vaccin est disponible pour prévenir l'infection.
En outre, le communiqué de presse a déclaré que 54% des adultes qui ont répondu au sondage ont déclaré ne pas avoir été testé pour le VHB, 29% ont déclaré qu'ils avaient été testés pour le VHB et 17% ne savaient pas si ils avaient été testés pour le VHB ou non.
En outre, le communiqué de presse a déclaré que 54% des adultes qui ont répondu au sondage ont déclaré ne pas avoir été testé pour le VHB, 29% ont déclaré qu'ils avaient été testés pour le VHB et 17% ne savaient pas si elles avaient été testés pour le VHB ou non.

Selon le communiqué, plus de 2 millions d'Américains aux États-Unis sont chroniquement infectées par le VHB. Parmi ceux-ci, 1 sur 4 mourront prématurément d'insuffisance hépatique ou le cancer du foie, sans diagnostic et une intervention précoce. Cependant, seulement 30% des Américains ont été testées pour l'infection et le scrutin a montré que plus de 50% ne savent même pas qu'il existe un vaccin.

"La Fondation de l'hépatite B exhorte tous les adultes de prendre un test sanguin simple et à se faire vacciner pour aider à éradiquer ce virus mortel ", selon le communiqué.

http://translate.google.com/translate?h ... ;sandbox=1

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Jl 2015 - 08:11
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22538
Localisation: Hyères
Dépistage des hépatites B et C en France en 2013, enquête LaboHep

Objectifs : Estimer l’activité de dépistage de l’hépatite C (anticorps (Ac) anti-VHC) et de l’hépatite B (antigène (Ag)HBs) en 2013 dans les laboratoires d’analyses de biologie médicale (LABM), aux niveaux national et régional, et en suivre l’évolution par rapport à 2010.

Méthodes : Les données suivantes ont été collectées pour 2013 auprès d’un échantillon aléatoire de 1 504 LABM : le nombre de tests Ac anti-VHC et AgHBs réalisés, le nombre de tests confirmés positifs, le sexe et l’âge des personnes confirmées positives pour la première fois dans le laboratoire. Les estimations ont été réalisées en tenant compte du plan de sondage et après redressement sur l’activité des LABM.

Résultats : Le nombre de tests anti-VHC et AgHBs réalisés en France en 2013 est estimé respectivement à 3,6 millions [IC95%: 3,4-3,9] et 3,8 millions [IC95%: 3,5-4,0], en augmentation de 6% et 12% par rapport à 2010. Le taux de positivité est stable par rapport à 2010, estimé à 0,9% pour les anti-VHC et à 0,8% pour l’AgHBs en 2013. Ces indicateurs varient selon les régions. Les DROM (départements et régions d’outre-mer) se caractérisent, par rapport à la métropole, par une activité de dépistage plus importante pour les Ac anti-VHC (respectivement 79/1 000 habitants vs. 55/1 000 hab.) et pour l’AgHBs (89/1 000 hab. vs. 57/1 000 hab.) et un taux de positivité plus faible pour les Ac anti-VHC (0,3% vs. 0,9%), mais nettement plus élevé pour l’AgHBs à Mayotte (3,4%) ou en Guyane (1,5%) (vs. 0,8% en métropole).

Conclusion : Cette nouvelle édition de l’enquête LaboHep a mis en évidence une activité de dépistage élevée, en augmentation par rapport à 2010, ainsi que des disparités régionales marquées, notamment entre la métropole et les DROM.

La suite ici en détail :

http://www.invs.sante.fr/beh/2015/26-27 ... -27_1.html

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Jl 2015 - 16:13
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22538
Localisation: Hyères
Féderation mondiale des journalistes scientifiques



La Fédération mondiale des journalistes scientifiques (WFSJ) lance une nouvelle initiative pour aider les journalistes sur ​​le bilan impressionnant de l'hépatite C (VHC), ainsi que les obstacles scientifiques et politiques pour traiter la maladie. Pour être lancé lors de la Journée mondiale contre l'hépatite (28 Juillet, 2015), le nouveau site présente les ressources écrites par des journalistes pour les journalistes pour exposer les questions complexes qui empêchent la prévention et le traitement efficace de la maladie ainsi que d'une base de données d'experts du VHC dans le monde entier , fournie par des médecins / scientifiques et des groupes de patients, et des experts des politiques publiques.

La nouvelle initiative fournira aux journalistes du monde entier les outils, les données et les contacts à explorer avec précision les derniers développements concernant la crise du VHC , à partir des dernières recherches sur les raisons pour lesquelles de nouveaux traitements ne sont pas accessibles à la majorité des personnes souffrant de la maladie .

Les ressources sont organisées par thème et sont spécifiquement conçus pour aider les journalistes qui assurent une couverture solide et précise du VHC. Les modules comprennent également des entrevues vidéo avec des experts, y compris Charles Gore (président, Word Hepatitis Alliance), le Dr Michel-Pawlotsky (professeur de médecine, Université de Paris-Est), et le Dr Karine Lacombe (professeure adjointe, Maladies infectieuses et tropicales , l'Hôpital Saint-Antoine (AP-HP)).

Les sous-titrages des vidéos youtube sont traductibles en Français ou autres langues .
(voir le roue)

Le site :

http://wfsj.org/hepatitis/the-treatment ... d-pricing/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Jl 2015 - 17:50
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22538
Localisation: Hyères
Les malades du Maroc, Tunisie et région MENA ont aussi le droit aux nouveaux traitements du VHC !

La Coalition internationale pour la préparation au traitement dans la région Afrique du Nord et Moyen Orient (ITPC-MENA) et l’Association Tunisienne de lutte contre les MST et le sida (ATL-Tunis) tirent la sonnette d’alarme sur l’urgence de mettre en place des programmes d’accès au traitement et exigent des laboratoires pharmaceutiques Gilead Sciences (Gilead) et Bristol-Myers Squibb (BMS) de cesser leur politique discriminatoire à l’égard des malades du Maroc, de Tunisie et de la région MENA et de rendre les traitements disponibles dans les plus brefs délais.

En ce 28 juillet 2015, la communauté internationale célèbre la journée mondiale contre les hépatites placée cette année par l’Organisation mondiale de la santé sous le thème de la prévention.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 17 millions de personnes souffrent d’une infection chronique par le virus de l’hépatite virale C (VHC) et environ 800.000 nouvelles infections sont enregistrées dans la région Afrique du Nord et Moyen Orient (MENA). L’épidémie du VHC dans la région est responsable de plus des décès que les épidémies du VIH, tuberculose et paludisme réunies.

« L’arrivée d’une nouvelle classe de médicaments dits Agents antiviraux à action directe (AAD), constitue une véritable révolution thérapeutique. La durée du traitement est relativement courte permettant de guérir de l’infection en 12 semaines. Ces médicaments ont très peu d’effets secondaires, moins chers à fabriquer, et beaucoup plus efficaces que les traitements jusque là disponibles (98% contre 50% par le passé) », a déclaré Othman Mellouk, chargé des questions de propriété intellectuelle et accès aux traitements à ITPC.

« La combinaison du sofosbuvir (produit par le laboratoire Gilead) et le daclatasvir (produit par BMS) constitue une bonne option pour les pays à ressource limitées. Ce traitement est efficace sur tous les génotypes de virus, chez les personnes à un stade avancé de la maladie, toléré chez les personnes co-infectées par le VIH et le cout de production est relativement faible par rapport aux traitements disponibles à ce jour. Malheureusement, malgré nos appels répétés, les laboratoires pharmaceutiques Gilead et BMS refusent toujours de mettre ces médicaments à la disposition de nos malades à un prix abordable », a déclaré Bilel El Mahjoubi, directeur de l’ATL Tunis.

« Nous sommes choqués par l’indifférence de Gilead et BMS face à la détresse des malades de nos pays et chaque jour qui passe est une occasion manquée pour éviter des décès inutiles et prévenir des nouvelles infections par le VHC en permettant de soigner les personnes atteintes et susceptibles de transmettre le virus du VHC », a déclaré le Pr. Ridha Kamoun, président de l’ATL.

En cette journée mondiale contre les hépatites, ITPC-MENA et l’ATL exigent des laboratoires Gilead et BMS de cesser leurs politiques discriminatoires à l’égard des malades du Maroc, de la Tunisie et de tous les pays de la région MENA. Gilead et BMS doivent inclure les pays réviser leur programme d’accès aux médicaments dans les pays à ressources limitées et inclure désormais le Maroc, la Tunisie et tous les pays à ressources limitées de la région MENA dans le territoire de couverture de leur licences volontaires accordées aux fabricants de médicaments génériques.

En effet, en 2014 Gilead a accordé une licence volontaire à des laboratoires Indiens pour produire des versions génériques à un prix abordable pour certains pays en développement mais en interdisant formellement de fournir les pays de la région MENA à l’exception d’Egypte. Un peu plus tard, BMS a annoncé son intention d’émettre une licence encore plus restrictive que celle de Gilead et qui exclut même l’Egypte, un des pays les plus touchés au monde (41% des cas enregistrés dans la région MENA).

Depuis le 25 septembre 2014 ITPC-MENA et l’ATL ne cessent de lancer et d’inciter les gouvernements de la région de prendre toutes les mesures nécessaires pour rendre les nouveaux traitements disponibles à tous les malades qui en ont besoin dans les plus brefs délais. Avec les nouvelles avancées thérapeutiques disponibles aujourd’hui, l’éradication de l’épidémie du VHC est possible.

Et c’est le moment d’agir…

http://www.tekiano.com/2015/07/28/les-m ... ts-du-vhc/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 05 Août 2015 - 20:38
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22538
Localisation: Hyères
28/07. LA JOURNEE MONDIALE : les médias en parlent…



FEDERATION

Les médias en parlent :

- Actus Soins, 28/07/2015

http://www.soshepatites.org/2015/08/05/ ... n-parlent/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
gueroc
Sujet du message: Re: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 09 Août 2015 - 17:07
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Mai 2006
Messages: 30

BONSOIR A TOUTES ET A TOUS / La journee mondiale devrait etre aussi une heureuse annonce des prix a la baisse des ttts anti VHC car pour une bonne majorité atteints ne peuvent avoir un ttt surtout avec les nouvelles molecules ! Exclamation Merci pour vos voix dans ce sens Rolling Eyes Gueroc.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,54085898399353 seconds.