Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
21 Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 24 Jl 2015 - 17:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
28/07. LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LES HÉPATITES VIRALES





http://www.soshepatites.org/2015/07/24/ ... s-virales/



https://www.hepatites-info-service.org/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 24 Jl 2015 - 20:17
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5752

Merci Fil, bravo à tous les gens qui se battent pour faire (re) connaître les hépatites !
Mais je parie qu'une fois de + nos JT corrompus par la désinformation seront sur tous les fronts... autres... comme chaque année
GRRR oui je suis anar, je sais Evil or Very Mad

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 24 Jl 2015 - 20:18
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5752

oups, B....ite aigüe là Laughing

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 25 Jl 2015 - 07:32
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
OMS : Journée mondiale contre l’hépatite: prévenir l’hépatite, agir maintenant



Lors de la Journée mondiale contre l’hépatite, le 28 juillet 2015, l’OMS et ses partenaires inviteront instamment les responsables politiques, les agents de santé et le grand public à agir immédiatement pour la prévention des infections et des décès dus à l’hépatite.

Les hépatites virales, un groupe de maladies infectieuses appelées hépatites A, B, C, D et E, touchent des centaines de millions de personnes dans le monde, provoquant des affections aiguës et chroniques du foie et tuant près de 1,5 million de personnes par an, les hépatites B et C étant les principales responsables de ces décès. On peut éviter ces infections, mais la plupart des gens ne savent pas comment.

En mai 2014, les délégués de 194 gouvernements à l’Assemblée mondiale de la Santé ont adopté une résolution visant à promouvoir l’action mondiale pour prévenir, diagnostiquer et traiter l’hépatite virale.

Lors de la Journée mondiale contre l’hépatite, des événements centrés sur la prévention des hépatites B et C seront organisés dans le monde entier.

La date du 28 juillet a été retenue pour la Journée mondiale contre l’hépatite car c’est la date de naissance du professeur Baruch Samuel Blumberg, Prix Nobel, découvreur du virus de l’hépatite B qui a mis au point le premier vaccin contre l’hépatite B.



http://www.who.int/campaigns/hepatitis- ... /event/fr/



https://www.youtube.com/watch?t=71&v=MZcl0wtKFYU

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 26 Jl 2015 - 06:42; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
betty85
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 25 Jl 2015 - 20:34
.


Inscrit le: 21 Avr 2005
Messages: 2571

Merci fil toujours là ,toujours présent gros smacks Amicaux
"betty85"

_________________
53ans, 3 bi the 1 mono une tri une bi dou
ble dose et le tout en échec!!!! de g4 c d suis passée g4A? et un bon F4
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 26 Jl 2015 - 06:20
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
L’OMS recommande l’adoption de mesures d’urgence contre l’hépatite

23 JUILLET 2015 : GENÈVE À l’occasion de la Journée mondiale contre l’hépatite, célébrée le 28 juillet, l’Organisation mondiale de la Santé lance un appel pour que les pays renforcent d’urgence leur action destinée à prévenir l’hépatite virale et à assurer que les personnes qui ont été infectées sont diagnostiquées et qu’elles bénéficient d’un traitement. L’Organisation, cette année, prête plus particulièrement attention aux hépatites B et C, conjointement responsables d’environ 80% de tous les décès par cancer du foie et cause de près de 1,4 million de décès chaque année

Connaître les risques




• L’OMS met les populations en garde contre le risque de contracter une hépatite par du sang non sécurisé, des injections à risque et l’échange de matériel d’injection de drogues. Onze millions de personnes qui consomment des drogues par injection présentent une hépatite B ou C. Les enfants nés d’une mère atteinte d’hépatite B ou C et les partenaires sexuels de personnes atteintes d’hépatite sont également exposés au risque d’infection.
• L’Organisation insiste auprès de tous les services de santé pour qu’ils réduisent les risques en utilisant exclusivement du matériel stérile pour les injections et pour les autres actes médicaux, qu’ils contrôlent tous les dons de sang et les constituants du sang à la recherche des hépatites B et C (ainsi que du VIH et de la syphilis) et qu’ils encouragent la vaccination contre l’hépatite B.
• Les pratiques sexuelles à moindre risque, notamment en réduisant au minimum le nombre de partenaires et l’utilisation de mesures de protection mécanique (préservatifs), protègent aussi contre la transmission.

Être vacciné



L’OMS recommande la vaccination de tous les enfants contre l’hépatite B, qui fait quelque 780 000 victimes chaque année. Un vaccin sûr et efficace peut protéger à vie contre l’hépatite B. Le vaccin doit être administré dès que possible après la naissance, de préférence dans les 24 heures. La dose administrée à la naissance doit être suivie de 2 ou 3 doses pour compléter la série.

L’OMS recommande également la vaccination des adultes qui sont exposés à un risque accru d’hépatite B. Il s’agit des personnes qui ont fréquemment besoin de sang ou de produits sanguins (tels les patients sous dialyse), des personnels soignants, des personnes qui consomment des drogues injectables, des partenaires sexuels et des membres du foyer de personnes présentant une hépatite B chronique, et des personnes qui ont de nombreux partenaires sexuels.

Depuis 1982, plus d’1 milliard de doses de vaccin anti-hépatite B ont été utilisées à l’échelle mondiale et des millions de décès potentiels par cancer du foie et par cirrhose ont été évités. Dans plusieurs pays où un enfant sur dix environ était infecté de façon chronique par le virus de l’hépatite B, la vaccination a ramené le taux d’infection chronique à moins de 1 pour 100 chez les enfants vaccinés. Il n’existe pas, à ce jour, de vaccin contre l’hépatite C.

Faire des tests, solliciter un traitement



Il existe maintenant des médicaments capables de guérir la plupart des personnes atteintes d’hépatite C et de maîtriser l’hépatite B. Les personnes qui bénéficient de ces médicaments ont beaucoup moins de chances de mourir des suites d’un cancer du foie ou d’une cirrhose et il est beaucoup moins probable qu’elles contaminent d’autres personnes. Aussi l’OMS recommande-t-elle aux personnes qui pensent avoir été exposées à l’hépatite de se soumettre à un test pour savoir si elles ont besoin d’un traitement afin d’améliorer leur propre santé et de réduire le risque de transmission.

L’OMS a publié précédemment cette année de nouvelles lignes directrices sur le traitement de l’hépatite B. Elle recommande notamment l’utilisation de tests simples non invasifs pour évaluer le stade de l’affection hépatique et aider à déterminer qui a besoin d’un traitement. L’OMS estime aussi que le traitement doit être administré en priorité aux personnes présentant une cirrhose – stade le plus avancé de l’atteinte hépatique, et elle préconise l’utilisation de deux médicaments sûrs, très efficaces, le ténofovir ou l’entécavir. Un suivi continu au moyen de tests simples est important pour évaluer l’efficacité du traitement, et savoir s’il peut être interrompu.

En 2014, l’OMS a publié des recommandations relatives au dépistage et au traitement de l’hépatite C. Elle recommande de soumettre à un test les personnes considérées comme à haut risque d’infection et d’administrer aux personnes infectées un traitement composé de plusieurs médicaments efficaces, notamment les nouveaux traitements utilisant exclusivement des médicaments par voie orale. L’OMS actualisera périodiquement les recommandations relatives aux traitements médicamenteux à mesure que de nouveaux antiviraux seront disponibles et que seront publiées de nouvelles informations scientifiques.

Journée mondiale contre l’hépatite 2015

La manifestation phare de l’OMS se tient cette année en Égypte, l’un des pays les plus touchés par l’hépatite. On estime que 10% des personnes entre 15 et ‎‎59 ans présentent une hépatite C chronique. Entre 2007 et 2014, plus de 350 000 personnes atteintes d’hépatite C ont été traitées. Depuis l’introduction de nouveaux médicaments plus efficaces en 2014, le nombre des personnes en traitement continue d’augmenter. Trente-deux centres de traitement spécialisés proposent aujourd’hui un traitement aux frais du gouvernement.

‎L’Égypte met aussi l’accent sur la prévention de l’hépatite. L’OMS aide le pays à élaborer des normes nationales de sécurité transfusionnelle et elle en a fait l’un des 3 pays pilotes pour sa nouvelle initiative mondiale en faveur de la sécurité des injections.‎ L’OMS prêtera son concours ces 3 prochaines années pour réduire les ‎injections superflues et faciliter la transition vers l’utilisation exclusive de seringues à usage unique.

Somment mondial contre l’hépatite

‎En septembre cette année, les pays auront l’occasion de présenter leurs meilleures pratiques au premier sommet mondial jamais organisé sur l’hépatite, qui se tiendra à Glasgow, en Écosse. Le sommet, coparrainé par l’OMS, les autorités écossaises et la World Hepatitis Alliance, vise à sensibiliser davantage l’opinion mondiale à l’hépatite virale, à établir une plateforme pour l’échange des données d’expérience des pays et à privilégier la collaboration avec les pays pour l’établissement de plans d’action nationaux.

Note aux rédactions

Outre les hépatites B et C, les virus des hépatites A et E peuvent aussi être cause d’hépatite virale. Ces deux virus sont principalement transmis par contact avec de l’eau et des aliments contaminés et ils sont responsables de moins de 1% de tous les décès liés à l’hépatite

Source :
http://www.who.int/mediacentre/news/rel ... is-day/fr/



http://www.who.int/campaigns/hepatitis-day/2015/fr/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 26 Jl 2015 - 12:35
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Plus de 3000 personnes au Luxembourg vivent avec une hépatite C et beaucoup d’entre elles l’ignorent

https://www.gouvernement.lu/5103597/24-hepatite-c

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 27 Jl 2015 - 14:34
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Compte à rebours pour la Journée mondiale de l'hépatite: Le 28 Juillet 2015



http://translate.googleusercontent.com/ ... tzkE76ZuUQ

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 27 Jl 2015 - 14:38
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Journée mondiale des hépatites par 8 Mont-Blanc





http://www.dailymotion.com/video/xddaxw ... _lifestyle

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 27 Jl 2015 - 18:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
L'OMS encourage l'utilisation sécuritaire d'injection pour prévenir le VHB, le VHC

En l'honneur de la cinquième Journée annuelle mondiale de l'hépatite, le 28 Juillet, l'Organisation mondiale de la Santé a lancé un projet pilote, l'initiative mondiale d'injection de sécurité dans divers pays pour aider à empêcher l'utilisation de l'injection de drogues, selon un communiqué de presse de l'OMS.


«L'OMS est en alerte les gens aux risques de contracter l'hépatite de sang contaminé, les injections à risque et le partage de matériel d'injection," selon le communiqué. "Quelque 11 millions de personnes qui utilisent des drogues injectables ont une hépatite B ou C. Les enfants nés de mères atteintes d'hépatite B ou C et partenaires sexuels des personnes atteintes d'hépatite sont également à risque d'être infectées ".

Pour prévenir les risques pour le VHB et le VHC, l'organisation met l'accent sur la nécessité pour tous les services de santé d'utiliser uniquement du matériel stérile pour les injections et autres procédures médicales, pour tester le sang et les composants sanguins donnés pour l'hépatite B et C et à promouvoir l'utilisation de la vaccin contre l'hépatite B. L'organisation encourage aussi les gens à développer des pratiques sexuelles plus sûres, comme la réduction du nombre de partenaires et l'utilisation des préservatifs pour se protéger contre la transmission, selon le communiqué.

La campagne mondiale, qui débutera en Égypte, en Ouganda et en Inde, est conçu pour sensibiliser le public à l'utilisation de l'injection sécuritaire pour aider à prévenir le VHB et le VHC, selon le communiqué. La campagne sera officiellement le coup d'envoi en Egypte, un pays qui a une des plus hautes charges de l'hépatite dans le monde.

"On estime que 10% de la population en Egypte entre 15 et 59 ans est chroniquement infectée par l'hépatite C», selon le communiqué.

En plus de la pratique clinique sûre, l'OMS recommande que tous les enfants reçoivent le vaccin contre le VHB depuis environ 780.000 personnes meurent chaque année de l'infection. L'OMS recommande aussi les adultes être vaccinés si elles sont à risque accru de contracter le VHB, selon le communiqué. Ceux-ci incluent les personnes qui nécessitent souvent du sang ou des produits sanguins, les travailleurs des soins de santé, les personnes qui consomment des drogues injectables, les contacts familiaux et sexuels des personnes atteintes d'hépatite B chronique et les personnes ayant des partenaires sexuels multiples.

" Il ya un besoin urgent pour les pays à renforcer l'action pour prévenir l'infection de l'hépatite virale et d'assurer que les personnes qui ont été infectées sont diagnostiquées et le traitement offert," a indiqué le communiqué.

http://www.healio.com/hepatology/hepati ... nt-hbv-hcv

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Dragan
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 02:45
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 22 Jan 2004
Messages: 111
Localisation: Bruxelles
Un article paru dans la presse belge.

Des hépatologues préconisent un plan visant à éradiquer l'hépatite C en Belgique

Agence Belga, 27 juillet 2015

Un groupe de travail composé d'hépatologues belges a étudié des pistes visant à éradiquer l'hépatite C d'ici à 10 ou 15 ans. S'il est désormais possible de guérir des patients infectés par le virus VHC, le coût des traitements reste élevé.

Le choix est donc politique, a souligné lundi l'association des patients CHAC (Carrefour hépatites - aide et contact), la veille de la Journée mondiale contre l'hépatite. L'hépatite C touche 170 millions de personnes dans le monde, dont près de 70.000 Belges. Elle est responsable de 300 décès par an en Belgique. "Les traitements contre l'hépatite C ont fait une percée thérapeutique inégalée dans l'histoire de la médecine. Il y a 20 ans, on guérissait 10% des hépatites. Les nouveaux traitements permettent de guérir 90% voire 100% des patients", a expliqué le professeur Peter Stärkel, du service de gastro-entérologie à Saint-Luc à Bruxelles. Mais paradoxalement, s'il y a 20 ans tous les malades étaient traités alors que seul un sur dix pouvait espérer guérir, aujourd'hui, seuls les patients pour lesquels le stade de la maladie est avancé (fibrose au stade avancé voire cirrhose du foie, soit les stades F3 et F4), peuvent bénéficier de traitements remboursés. Actuellement, le budget consacré aux soins de santé prévoit de traiter 900 patients atteints de VHC par an en Belgique.

Si l'on veut éliminer le VHC en Belgique d'ici 10 ans, il faudrait traiter 7.000 patients par an et mener un effort de dépistage élevé. Il faudrait de plus traiter toutes les fibroses débutantes (stade F2) dès 2016 et à partir de 2017 l'ensemble des patients atteints de VHC. Si l'on repousse l'éradication du VHC à 15 ans, le nombre de patients à traiter annuellement serait réduit à 4.300 et le dépistage pourrait être plus modéré. Les patients en stade F2 seraient toujours traités dès 2016 mais le traitement pour tous les cas serait reporté à 2020. Cette option est plus "digeste" pour les "politiques", estime Peter Stärkel.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Dragan
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 02:47
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 22 Jan 2004
Messages: 111
Localisation: Bruxelles
Petit message d'humour (noir): bonne fête à nous tous, c'est notre fête en quelque sorte! Idea
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 07:42
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Merci Dragan Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 08:10
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères


Le prix prohibitif des médicaments de virus de l'hépatite C se traduira par des morts inutiles si nous n'agissons pas maintenant

28 juillet 2015 la Journée mondiale de l'hépatite 2015 comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) met l'accent sur la prévention, l'International Treatment Preparedness Coalition (ITPC) et Treatment Action Group (TAG) exhortent les compagnies pharmaceutiques et les gouvernements des pays à revenu intermédiaire (PRI ) d'agir maintenant pour faciliter l'accès au traitement pour toutes les personnes atteintes du virus de l'hépatite C (VHC), afin d'éviter des morts inutiles des complications du VHC et pour prévenir de nouvelles infections.

Globalement, plus de 150 millions de personnes vivent avec l'hépatite C chronique, la majorité vivant dans les PRI, à 73% de personnes dans les plus pauvres du monde. Chaque année, le VHC tue 700.000 personnes et 3-4 million de personnes sont nouvellement infectées.

«Au cours des années à venir, il y a un énorme potentiel pour transformer le traitement de l'infection par le VHC, comme tous les nouveaux traitements oraux, appelés antiviraux à action directe (AAD), deviennent disponibles. DAAs disposent d'un délai de traitement plus court et les effets secondaires plus maniable que la norme précédente de soins », explique Christine Stegling, directeur exécutif de l'ITPC. "L'Infection par le VHC est guérissable chez presque tous les patients et l'éradication de la maladie est possible, mais nous devons agir maintenant."
La combinaison de SOFOSBUVIR (produit par Gilead Sciences / «Gilead») et Daclatasvir (produit par Bristol-Myers Squibb / "BMS") est une combinaison robuste qui est bien adapté pour une utilisation dans des environnements à ressources limitées. Cette combinaison de traitement peut être utilisé pour tous les génotypes, chez les personnes ayant une maladie hépatique avancée, et est très efficace chez les co-infectés par le VIH personnes sous thérapie antirétrovirale.

"Le problème est que le prix gonflé de ces médicaments, qui est directement liée aux droits de propriété intellectuelle, est un obstacle majeur pour les personnes à obtenir le traitement dont ils ont besoin», explique Karyn Kaplan, directeur de l'International hépatite / Politique & Plaidoyer au TAG VIH.

Gilead a publié une licence volontaire (VL) qui permet aux fabricants de médicaments génériques de produire et de vendre leurs médicaments dans 91 pays à faible revenu et à revenu intermédiaire (PFR-PRI), mais cela exclut encore 49 millions de personnes dans 50 pays à revenu intermédiaire. Bristol-Myers Squibb a annoncé une liste de pays VL identique à Gilead, sauf qu'elle exclut notamment l'Egypte, où plus de 10 millions de personnes ont besoin d'un traitement. Cependant, BMS n'a pas encore émis publiquement des licences volontaires.
"La concurrence de plusieurs fabricants de génériques a déjà conduit à des réductions de prix des SOFOSBUVIR. Cela permettra un accès à faible coût à des versions génériques de qualité garantie de la drogue pour beaucoup ", explique ottomane Mellouk, Expert de la propriété intellectuelle à l'ITPC. "Mais Gilead limite le nombre de pays capables de se procurer ces médicaments génériques, et ces versions ne sont pas encore eu de qualité assurée par l'OMS."

Au-delà de brevets et de tarification des obstacles, il y a des défis réglementaires et l'approbation d'élargir l'accès des DAA. Par exemple, après avoir obtenu des monopoles dans plusieurs pays à revenu intermédiaire à forte charge VHC (comme la Chine, le Brésil et l'Ukraine) en les excluant de leur VL, Gilead a également retardé ou omis d'enregistrer son médicament dans la plupart des pays. Selon Gilead, SOFOSBUVIR n'a été accordé une autorisation de mise sur le marché dans sept pays à revenu intermédiaire. Leur combinaison SOFOSBUVIR / de ledipasvir, Harvoni, a été enregistré dans un seul pays. BMS est encore plus loin derrière. Si une compagnie d'expéditeur omet d'enregistrer son médicament, il est difficile pour les fabricants de médicaments génériques d'obtenir l'approbation réglementaire pour leur version du produit.

ITPC et TAG appel aux gouvernements pour assurer l'accès aux DAAs abordables. Nous exhortons également Gilead et BMS pour réduire de toute urgence leurs prix, en particulier dans les pays à revenu intermédiaire, et d'élargir la portée géographique de leurs licences, pour aider à arrêter les décès liés au VHC et pour prévenir de nouvelles infections.

ITPC appelle:

• Gilead d'étendre son programme «Global Access» à tous les pays à revenu intermédiaire où il y a le VHC, et de supprimer les barrières restrictives "anti-détournement» qui empiètent sur la vie privée du patient
• Bristol-Myers Squibb pour mettre en œuvre leur programme d'accès mondial, et d'étendre la couverture à tous les pays où l'épidémie de VHC sévit .
• Gilead et Bristol-Myers Squibb pour accélérer l'enregistrement des SOFOSBUVIR et Daclatasvir, en particulier dans les pays (PRI) avec un taux élevé de VHC .
• Les producteurs de génériques pour accélérer le processus de pré-qualification et commencer la production de Daclatasvir
• OMS à soutenir activement les pays à utiliser les flexibilités juridiques pour assurer l'accès de DAA abordable, et de faciliter l'examen accéléré de la sécurité et l'efficacité de DAAs générique .
• Pays à revenu intermédiaire à supprimer les obstacles à la propriété intellectuelle pour les médicaments de sauvetage VHC , y compris en évaluant la validité des demandes de brevet de DAA et l'utilisation des flexibilités juridiques tels que les licences obligatoires, en cas de besoin; et d'établir des plans et des cibles thérapeutiques, et allouer des ressources pour le traitement.

http://www.treatmentactiongroup.org/hcv ... atitis-day

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 08:48
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Quelque 10 millions d'Européens souffrent d'hépatite (ECDC)



Quelque 10 millions d'Européens sont atteints d'une hépatite B ou C alors que la maladie progresse en Europe, a indiqué lundi le Centre européen de prévention des maladies (ECDC), à la veille de la journée mondiale contre la maladie.
"En Europe, on estime que 10 millions de personnes sont atteintes d'une hépatite B ou C chronique mais la majeure partie d'entre elles ignorent leur maladie" en l'absence de symptômes, a affirmé la directrice par intérim de l'ECDC, Andrea Ammon, dans un communiqué.
Au total, le Centre a comptabilisé près de 50.000 nouveaux cas d'hépatite B et C - virus qui se transmet principalement par le sang pour la dernière et également via des fluides corporels pour la première - rapportés tous les ans à travers l'Espace économique européen (les pays de l'UE, l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein).
Atteindre et tester les personnes à risque d'infection est encore un problème de santé publique à travers l'Europe qui est la raison pour laquelle l'ECDC soutient les efforts de l'essai la semaine européenne du VIH-hépatite qui comprend désormais des tests pour l'hépatite virale .

Hépatite A ré-émergente en Europe :

La Transmission de toxi-infection alimentaire hépatite A a été impliqué dans plusieurs épidémies au cours des dernières années: entre 2007 et 2012, l'ECDC et l'EFSA a rapporté 14 éclosions et évaluée avec des preuves solides de l'hépatite A est la cause. Les produits alimentaires ont été importés de zones où le virus circule encore, à l'extérieur et à l'intérieur de l'UE . En 2013 et 2014, trois grandes épidémies internationales d'hépatite A ont été signalés dans plusieurs pays de l'UE toutes ont été associées à la consommation de fruits frais ou congelés. La plus importante éclosion a été déclarée terminée en Février 2015 et affecté 1500 patients, dont plus de 1100 ont été hospitalisés. Les baies surgelées sont un potentiel alimentaire à haut risque associée à une augmentation des rapports de norovirus et d'hépatite A et les flambées de cas de contamination. En 2014, l'hépatite A a été reconnu comme une menace ré-émergente, avec des voyages dans des régions endémiques et de la consommation de produits alimentaires contaminés que les principaux facteurs de risque en Europe.

Hépatites B et C en Europe - de nouvelles données :

Les données de surveillance à partir de 2013 montrent un nombre élevé de personnes nouvellement diagnostiquées par l'hépatite B et C , des cas notifiés à travers l'Europe avec un rapport pour l'hépatite C avec un taux qui est plus de deux fois élevé que le taux de l'hépatite B déclarés. Les cas chroniques dominent dans les deux maladies avec une variation marquée entre les pays: en 2013, 19 930 cas d'infection au virus de l'hépatite B ont été signalées dans 28 / États membres de l'EEE de l'UE, un taux de 4,4 pour 100 000 habitants brut. 26 États membres l'UE / EEE enregistré 32 512 cas d'hépatite C résultant en un taux de 9,9 pour 100 000 habitants brut. Entre 2006 et 2013, plus de 137 000 nouveaux cas diagnostiqués d'hépatite B et plus de 241 000 infections d'hépatite C nouvellement diagnostiqués ont été signalés en Europe et ceci est connu pour être une sous-estimation du fardeau réel que l'hépatite est largement asymptomatiques, tant de cas ne sont pas diagnostiqués.

Source :

http://ecdc.europa.eu/en/Pages/home.aspx

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: 28 Juillet Journée Mondiale des Hépatites virales  MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 09:10
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères


28 juillet 2015 – Journée Mondiale de lutte contre les Hépatites virales

En 2015 ce sont 400 millions de personnes qui vivent avec une hépatite B ou C à travers le monde, soit beaucoup plus que la population des USA ou la moitié de la population du continent européen.

En 2015, aucune de ces deux épidémies n’est sous contrôle. Prévention, vaccination, dépistage, accès aux soins, vivre avec et guérisons s’articulent différemment pour chacune d’elle.

En 2015, le traitement de l’hépatite C connait une véritable révolution avec la découverte et la commercialisation de médicaments antiviraux à action directe puissants et efficaces permettant de faire disparaitre le virus dans plus de 90% des cas. Mais avec des coûts de 40 000 à 135 000 euros (prix en France) ces traitements ne sont accessibles que dans les pays riches, posant des questions majeures d’accès aux soins et d’équilibre des systèmes d’assurance maladie.
L’hépatite C reste donc une maladie chronique pour la plupart des personnes infectées dans le monde alors qu’elle de-vient une maladie guérissable dans les pays développés.
En 2015, tout décès lié à l’hépatite C est évitable.

La généralisation du dépistage sera une étape essentielle pour vaincre la maladie, en reconnaissant en France comme à l’étranger les TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique) permettant le dépistage de tous pendant que l’on organise-ra l’accès aux soins. La France doit rester un laboratoire pionnier des stratégies innovantes et montrer le chemin … alors commençons par dépister largement et nous mettre en ordre de bataille Etat, médecins, soignants, paramédicaux, as-sociations, médias, laboratoires… pour réussir et mieux accompagner les malades .

La bataille de l’hépatite B est la bataille de la vaccination.
L’Organisation Mondiale de la Santé recommande une vaccination universelle : pourtant celle-ci peine à se mettre en place. Nous ne pouvons nous satisfaire des progrès des traitements qui permettent, en les prenant à vie, de bloquer la multiplication virale ! Nous attendons depuis 40 ans-date de la découverte du vaccin en France - que la vaccination soit organisée et coordonnée au niveau international.
En 2015, toute nouvelle contamination de l’hépatite B est évitable.


Au-delà des hépatites virales, ce sont les maladies du foie qu’il faut entendre. Le dépistage de toutes les maladies du foie doit être coordonné, en commençant par le contrôle de la maladie alcoolique et de l’obésité, deux grands pour-voyeurs de cirrhose et de cancer du foie. L’expérience acquise dans l’accompagnement des malades doit également per-mettre de répondre plus largement aux défis majeurs de l’accompagnement des personnes atteintes de l’ensemble des maladies du foie.

Ce 28 juillet 2015, Journée Mondiale de lutte contre les Hépatites virales, doit être une journée d’appel, pour que chacun d’entre nous puisse convaincre une personne de se faire dépister et une autre de se faire vacciner.

Alors ce 28 juillet, parlez-en ! Incitez au dépistage et à la vaccination !



Contacts Presse :

Pascal Mélin, Président de SOS Hépatites Fédération 07 85 62 91 69
Frédéric Chaffraix, Vice-Président de SOS Hépatites Fédération 06 62 80 53 74
Stéphane RENAERT, Vice-Président de SOS Fédération en charge des DROM-COM 06 90 54 14 22
www.soshepatites.org

http://collectif-hepatites-virales.com/ ... CPSOSH.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 10:43
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères


28 juillet 2015 – Journée Mondiale de lutte contre les Hépatites virales

En 2015 ce sont 400 millions de personnes qui vivent avec une hépatite B ou C à travers le monde, soit beaucoup plus que la population des USA ou la moitié de la population du continent européen.

En 2015, aucune de ces deux épidémies n’est sous contrôle. Prévention, vaccination, dépistage, accès aux soins, vivre avec et guérisons s’articulent différemment pour chacune d’elle.

En 2015, le traitement de l’hépatite C connait une véritable révolution avec la découverte et la commercialisation de médicaments antiviraux à action directe puissants et efficaces permettant de faire disparaitre le virus dans plus de 90% des cas. Mais avec des coûts de 40 000 à 135 000 euros (prix en France) ces traitements ne sont accessibles que dans les pays riches, posant des questions majeures d’accès aux soins et d’équilibre des systèmes d’assurance maladie. L’hépatite C reste donc une maladie chronique pour la plupart des personnes infectées dans le monde alors qu’elle de-vient une maladie guérissable dans les pays développés.

En 2015, tout décès lié à l’hépatite C est évitable

La généralisation du dépistage sera une étape essentielle pour vaincre la maladie, en reconnaissant en France comme à l’étranger les TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique) permettant le dépistage de tous pendant que l’on organisera l’accès aux soins. La France doit rester un laboratoire pionnier des stratégies innovantes et montrer le chemin … alors commençons par dépister largement et nous mettre en ordre de bataille : Etat, médecins, soignants, paramédicaux, associations, médias, laboratoires… pour réussir et mieux accompagner les malades.

La bataille de l’hépatite B est la bataille de la vaccination. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande une vaccination universelle : pourtant celle-ci peine à se mettre en place. Nous ne pouvons nous satisfaire des progrès des traitements qui permettent, en les prenant à vie, de bloquer la multiplication virale ! Nous attendons depuis 40 ans-date de la découverte du vaccin en France – que la vaccination soit organisée et coordonnée au niveau international.

En 2015, toute nouvelle contamination de l’hépatite B est évitable.

Au-delà des hépatites virales, ce sont les maladies du foie qu’il faut entendre. Le dépistage de toutes les maladies du foie doit être coordonné, en commençant par le contrôle de la maladie alcoolique et de l’obésité, deux grands pour-voyeurs de cirrhose et de cancer du foie. L’expérience acquise dans l’accompagnement des malades doit également per-mettre de répondre plus largement aux défis majeurs de l’accompagnement des personnes atteintes de l’ensemble des maladies du foie.

Ce 28 juillet 2015, Journée Mondiale de lutte contre les Hépatites virales, doit être une journée d’appel, pour que chacun d’entre nous puisse convaincre une personne de se faire dépister et une autre de se faire vacciner.

Alors ce 28 juillet, parlez-en ! Incitez au dépistage et à la vaccination !

Autorités sanitaires – La Journée Mondiale contre l’Hépatite à l’honneur, à lire, à visiter :

Institut de Veille Sanitaire, France : InVS BEH n° 26-27/2015, Journée mondiale contre l’hépatite :
http://www.invs.sante.fr/Publications-e ... 26-27-2015

Organisation Mondiale de la Santé :
http://www.who.int/mediacentre/news/rel ... is-day/fr/

L’Alliance mondiale contre l’hépatite :
http://worldhepatitisday.org/fr/home

http://www.soshepatites.org/2015/07/28/ ... s-virales/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 11:06
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Hépatite C : refusons de nous faire prendre en otage par l’industrie pharmaceutique !
Tribune de Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde, à l'occasion de la journée mondiale contre l'hépatite.



Qualifiée par l’Organisation mondiale de la santé de bombe virale à retardement, l’hépatite C est une maladie du foie causée par le virus de l’hépatite C (VHC) qui se transmet par le sang. Elle concerne au niveau mondial plus de 185 millions de personnes et cause 700 000 décès par an. Le virus dégrade progressivement les cellules du foie pouvant conduire, après vingt à quarante ans d’infection, à des cirrhoses et dans certains cas des cancers du foie. Jusqu’à ce stade critique, l’infection demeure généralement asymptomatique, c’est-à-dire sans signe visible, raison pour laquelle l’immense majorité des personnes infectées l’ignore.

En France, malgré la mise en œuvre de politiques de dépistage, environ 40% des personnes vivant avec le VHC ignorent leur statut.

La transmission du virus de l’hépatite C s’est accélérée à partir des années 50 et jusqu’à la fin des années 80 et 90 quand la découverte du virus, et donc de ses modes de transmission, a permis la mise en place de mesures de prévention. S’amorce donc aujourd’hui, vingt à quarante ans après, un pic de mortalité sans précédent.

Comme pour le VIH/sida, les populations les plus vulnérables sont celles dont la répression des modes de vie et des pratiques, associée à une marginalisation sociale, entrave la possibilité de bénéficier d’une prévention adaptée. Il s’agit en particulier des personnes usagères de drogues qui n’ont pas ou pas suffisamment accès à des services de réduction des risques adéquats : matériel stérile de consommation, traitements de substitution, accès précoce au traitement pour limiter la transmission, éducation aux risques liés à l’injection, etc. Pourtant, elles sont particulièrement exposées au risque d’infection par le VHC et constituent aujourd’hui le groupe le plus durement touché par l’épidémie.

La grande majorité des personnes vivant avec l’hépatite C habite dans les pays à revenu faible et intermédiaire (principalement d’Europe de l’Est et d’Asie) où l’accès au dépistage et au traitement de l’hépatite C est quasiment inexistant. Le prix des tests de diagnostic et des médicaments, le manque de personnel médical formé et l’absence de ressources financières sont autant de barrières à la mise en place d'une réponse efficace à l’épidémie dans ces pays. L’hépatite C demeure oubliée des principaux bailleurs internationaux qui rechignent à ouvrir leur portefeuille à de nouvelles pathologies, témoignant plus généralement d’une absence de volonté politique.

Pourtant, depuis quelques années est apparu un espoir grâce à l’arrivée d’une nouvelle génération de traitements permettant de supprimer le virus de l’organisme tout en simplifiant le suivi des patients. Mais cet espoir est assombri par une dure réalité : le bénéfice de ces nouvelles molécules demeure restreint à une infime minorité de patients, essentiellement pour des raisons financières. Désormais, les pays du Sud ne sont plus les seuls à rencontrer des difficultés pour financer les traitements et le problème de l'accès aux médicaments se pose au niveau mondial.

En Europe, les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique (jusqu’à 100 000 euros pour une combinaison de deux molécules en France) menacent les systèmes de santé solidaires. Dans plusieurs Etats membres de l’Union européenne, les patients n’auront pas accès à ces médicaments hors de prix, alors que des versions génériques 100 fois moins chères sont disponibles en Inde… En France, pour les mêmes raisons financières, la sécurité sociale ne prend en charge le traitement que pour une partie des personnes infectées, celles à un stade avancé de la maladie.

Sur l’année 2014, les ventes du laboratoire américain Gilead Sciences, qui commercialise le plus cher des traitements de l’hépatite C actuellement approuvé, se sont élevées à 24,9 milliards de dollars, ce qui lui a permis de dégager 12,1 milliards de dollars de profits. Une fraction de ce montant permettrait d’accélérer nettement la prise en charge de l’hépatite C dans les pays à revenus faibles.

Plus que jamais il est nécessaire d’interroger l’équilibre entre le juste profit et le droit à la santé. En refusant d’utiliser les outils juridiques prévus par le droit international (et intégrés dans les législations nationales dont le code français de propriété intellectuelle) pour suspendre les brevets et faire baisser le prix des traitements, les Etats acceptent la prise en otage des systèmes de santé opérée par l’industrie pharmaceutique et cautionnent les profondes inégalités dans l’accès aux soins.

En introduisant en février dernier un recours devant l’office européen des brevets, Médecins du Monde a entamé une campagne contre le système actuel de fixation du prix des médicaments, dont l’opacité et l’absence de véritable contrôle démocratique génèrent des rentes de situation inacceptables. Cette situation menace l’accès aux soins et la pérennité de nos systèmes de santé. Or c’est aussi à nous, citoyens et citoyennes contribuant collectivement au budget de la sécurité sociale, de refuser cette prise en otage et d’exiger des prix raisonnables.

Docteur Françoise Sivignon, Présidente de Médecins du Monde

Participez à la campagne et signez notre pétition sur :

http://www.medecinsdumonde.org/Petition-Hepatite-C

Source :

http://www.medecinsdumonde.org/Bloc-new ... maceutique

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 12:25
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
28 juillet : mon fils a 20 ans …



Journée mondiale de lutte contre les hépatites virales. Il n’y avait qu’une chance sur 365 et j’ai gagné !

Pour fixer la date de la journée mondiale, c’est le 28 juillet qui a été retenu. Mais le 28 juillet c’est aussi l’anniversaire de mon fils, Louis, qui cette année aura 20 ans. Nous rêvons tous de laisser un monde meilleur à nos enfants avec moins de souffrance, moins de maladie et moins d’inégalités.

Pourtant face aux hépatites virales les inégalités se creusent. Il y a sur notre planète plus de familles de virus que d’êtres humains. Alors nous devons vivre en harmonie avec les virus en nous protégeant des plus dangereux. C’est pour ça Louis que je n’ai jamais hésité à te faire vacciner contre l’hépatite B et il y a tellement d’autre cochonnerie dont je voudrais te protéger.

Mais ce 28 juillet qui va nous entendre dans l’hexagone mis en sommeil par les vacances comme une hépatite B inactive ? Les années précédentes on a déjà tout essayé, port de maillot, incitation au dépistage à la vaccination on a même fait des brosses à dent à usage unique …. Mais rien n’y fait on a l’impression que le monde est sourd.

Je rêve de t offrir un monde sans hépatite B ni C. Aujourd’ hui grâce au vaccin et aux traitements se rêve n’est plus si fou si les hommes voulaient bien s’en donner les moyens et s’organiser .Moi je ne le verrai jamais, mais toi… ou tes enfants peut être …raconte partout que tu es né le 28 juillet, journée mondiale de lutte contre les hépatites virales.

Bon anniversaire mon louis pour tes 20 ans je voudrai t’offrir le poème de Kipling tu seras un homme mon fils qui dans sa version initiale anglaise s’intitulait IF …

Relie- le régulièrement au cours de ta vie enseigne- le à ceux que tu aimes et à tes enfants pense à moi et pense à ce texte en l’associant aux hépatites virales. Tout y est, tout est dit, tu seras un homme mon fils, un homme hépatant.

Pascal Mélin

A lire :
http://legissa.ovh/tu-seras-un-homme-mon-fils.html

A écouter :


https://www.youtube.com/watch?t=10&v=E1gDoZpl7Fk

http://www.soshepatites.org/2015/07/28/ ... -20-ans-2/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Jl 2015 - 17:41
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Vaccination contre l’hépatite B : perceptions et pratiques des médecins généralistes, France, 2014

Méthodes : Un échantillon aléatoire de 1 582 médecins généralistes exerçant en France métropolitaine a été interrogé par téléphone entre avril et juillet 2014.
Résultats : La majorité des médecins interrogés (90,3%) déclaraient avoir été complètement vaccinés contre l’hépatite B. Les trois quarts des médecins, parents d’enfant(s) de 2 à 24 ans, déclaraient que leur(s) enfant(s) étai(en)t bien vacciné(s) contre l’hépatite B. Pour 16,6%, aucun enfant ne l’était.


La moitié des généralistes estimait obtenir facilement l’adhésion à cette vaccination pour les adolescents non vaccinés. Le lien entre le vaccin contre l’hépatite B et la sclérose en plaques était jugé « pas du tout probable » par 48,0% des médecins et « peu probable » par 40,3%.

La proposition de la vaccination contre l’hépatite B chez l’adolescent était systématique pour un tiers des médecins (34,0%). Un sur 10 ne la proposait « jamais ».

La moitié des médecins interrogés (51,9%) déclarait « toujours » détailler les maladies ciblées par le vaccin hexavalent quand ils le proposaient ; un médecin sur cinq déclarait le faire « parfois » ou « jamais ».

Conclusion : Si la majorité des médecins sont confiants vis-à-vis de la sécurité du vaccin contre l’hépatite B, ils perçoivent leur patientèle comme réticente vis-à-vis de cette vaccination. Apporter aux médecins les arguments nécessaires pour faciliter l'adhésion à cette vaccination semble ainsi indispensable.

http://www.invs.sante.fr/beh/2015/26-27 ... -27_3.html

http://www.invs.sante.fr/beh/2015/26-27/index.html

Zoom sur la vaccination contre l’hépatite B :

Paris, le mardi 28 juillet 2015 - A l’occasion de la journée mondiale contre les hépatites, ce mardi 28 juillet, le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) consacre son numéro du jour à ces pathologies et plus précisément à la vaccination contre l’hépatite B. Plusieurs éléments sont encourageants quant à la progression de la vaccination : ainsi 92,1 % des enfants âgés de six mois nés en 2014 ont entamé une vaccination contre l’hépatite B, contre 24,6 % des enfants nés en 2004. En dépit de cette tendance, la méfiance vis-à-vis de cette protection reste assez largement répandue. Une enquête réalisée en ligne auprès de 5 922 parents d’au moins un enfant de 1 à 16 ans signale que seuls 42 % ont indiqué que tous leurs enfants étaient vaccinés contre l’hépatite B. Chez les parents précisant qu’au moins un de leur enfant n’avait pas été protégé, 46,8 % évoquaient une méfiance vis-à-vis de cette vaccination et 36 % déclaraient même clairement y être opposés. Cette défiance ne se retrouve pas chez les médecins généralistes qui ne sont que 11,7 % à considérer comme "probable" un lien entre le vaccin et le risque de développement de sclérose en plaques (SEP) et qui sont 90,3 % à être eux-mêmes complément vaccinés contre l’hépatite B (tandis que ceux qui ont des enfants de deux à 24 ans sont 75 % à déclarer qu’ils sont tous protégés). Cette confiance ne leur permet cependant pas toujours d’emporter la conviction de leurs patients : la moitié des généralistes seulement affirme obtenir facilement l’adhésion à la vaccination pour les adolescents non protégés. Conséquence de ces difficultés : seuls un tiers des médecins proposent systématiquement cette vaccination aux adolescents.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 29 Jl 2015 - 01:40; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,89702916145325 seconds.