Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 19 Jn 2015 - 08:43
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Un nouveau sujet de créer poste qui veux bien sur Biiien

Canada : L’INESSS reporte à nouveau sa décision concernant le remboursement du Harvoni

Le ministre Barrette doit agir dans l’intérêt des patients atteints d’hépatite C


MONTRÉAL, le 4 juin 2015 /CNW Telbec/ – C’est avec une grande déception que le Centre d’aide aux personnes atteintes de l’hépatite C (CAPAHC) a appris cette semaine que l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) reporte sa décision à propos de l’inscription du Harvoni (sofosbuvir/ledipasvir) à la liste de médicaments. Il s’agit d’un second report de décision de la part de l’INESSS et ce, après avoir pourtant émis un avis d’évaluation prioritaire il y a plus de six mois pour ce médicament.

Selon Me Stéphane Jacques, président du CAPAHC, « il est inadmissible que des médicaments qui sont remboursés par les autres régimes publics canadiens ne soient pas accessibles au Québec. C’est la première fois dans l’histoire du traitement de l’hépatite C que le Québec n’est pas le chef de file des provinces canadiennes. Nous comprenons les contraintes budgétaires auxquelles le gouvernement fait face, mais l’atteinte d’économies ne doit pas se faire au détriment de l’accès des patients aux thérapies dont ils ont besoin. »

Avec un taux de guérison de plus de 94 %, le Harvoni est le tout premier et le seul traitement de l’hépatite C chronique de génotype 1 chez l’adulte qui ne requiert qu’un comprimé, une fois par jour. Pour plusieurs personnes atteintes d’hépatite C, ce médicament signifie la possibilité de retourner sur le marché du travail ou aux études, la fin de leur isolement social, ou tout simplement le retour de l’énergie nécessaire pour mener à bien leurs ambitions. Au Québec, on estime à 50 000 le nombre de patients atteints d’hépatite C chronique.

Le report de la décision de l’INESSS a également un coût. En effet, la progression de l’hépatite C entraîne des conséquences importantes pour le système de santé, notamment en ce qui concerne le nombre d’hospitalisations qui en résultent, le nombre de greffes hépatiques nécessaires, ou encore les multiples complications possibles en lien avec la maladie.

http://www.capahc.com/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif


Dernière édition par fil le 02 Jl 2015 - 06:16; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 19 Jn 2015 - 08:45
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Risque VHE répandu au Népal; les experts appellent des mesures de protection


La population du Népal est en grave danger d'infection par le virus de l'hépatite E, comme les nouvelles approches de la saison de la mousson, selon un nouveau rapport publié dans The Lancet.
"Nous estimons que le risque d'une épidémie d'hépatite E comme très élevé, imminente ... avec peut-être plus de 500 décès chez les femmes enceintes», écrivent les chercheurs.
La saison de tremblement de terre et les moussons de Juillet à Septembre au Népal et plusieurs spécialistes des maladies infectieuses, y compris Alain Labrique, PhD, professeur agrégé à l'Université Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, prédit que le peuple du Népal sera à risque d'une épidémie de VHE après un tremblement précédent qui a tué 8.800 personnes et blessé plus de 23.000 personnes. HEV est transmissible par l'eau contaminée et à la secousse a ouvert la porte pour la population de contracter la maladie, y compris les femmes enceintes, qui ont un taux de mortalité de 25% à l'infection.

"Les zones touchées par le séisme sont confrontés à une« tempête parfaite »des facteurs de risque: de grandes populations, déplacées avec un accès limité à l'eau potable, le manque d'installations sanitaires, la mousson approchant, surchargé l'infrastructure des soins de santé, de grandes quantités de VHE de circulation, et une population à risque qui manque la plupart des anticorps protecteurs, »ont écrit les chercheurs.

Les chercheurs croient que le vaccin est la meilleure option. Cependant, HEV239, un vaccin efficace qui est disponible uniquement en Chine, n'a pas été recommandé par l'Organisation mondiale de la Santé pour une utilisation dans les zones de forte endémie, car les données de sécurité supplémentaires sont nécessaire.

"L'hépatite E est un virus négligée qui est pas bien compris, mais nous voyons maintenant qu'il est probable une cause majeure de décès maternels dans les pays où il est courant", a déclaré Labrique dans un communiqué de presse. «Nous sommes obligés de plaider en faveur de mesures qui réduisent le risque inévitable de mortalité . "

Pour réduire tout risque pour la santé humaine, Labrique et ses collègues recommandent les mesures suivantes soient prises: le Népal devrait mettre en place un mécanisme de surveillance active pour identifier les cas de VHE en utilisant le point-of-care test; Ministère de la Santé du Népal devrait demander HEV239 et stocker un approvisionnement local de doses; et le Népal devrait élaborer des stratégies et des lignes directrices pour l'utilisation de HEV239 basée sur les populations les plus à risque et d'assurer une mise en œuvre sûre et le suivi de ces résultats est enregistrée -. par Melinda Stevens

Basnyat B, et al. Lancet. 2015; doi: 10.1016 / S0140-6736 (15) 61110-2.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 19 Jn 2015 - 08:48
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Un prix définitif: 46 000 euros pour 12 semaines d’Harvoni pour traiter l’hépatite C
le 17 Juin 2015

Le prix définitif du traitement de l’hépatite C Harvoni (association de lédipasvir et de sofosbuvir) a été publié ce matin dans le Journal officiel. Le traitement de Gilead coûte désormais officiellement 547,61 euros par dose, soit 46 000 euros pour une cure de 3 mois. Ce coût est légèrement inférieur à celui attribué au médicament par le fabriquant dans le cadre de son utilisation temporaire d’utilisation (ATU) (48 000 euros pour 3 mois).

Depuis le début de l’ATU de cohorte, « entre 1 500 et 2 000 patients par mois ont initié un traitement contre l’hépatite C, dont une majorité avec Harvoni », assure le président de Gilead France, Michel Joly, qui table sur 20 000 patients traités en 2015, c’est-à-dire la fourchette haute des estimations faites par l’Association française de l’étude du foie (AFEF).

Basé sur ces estimations, et compte tenu des prix accordés jusqu’à présent aux antiviraux à action directe, le chiffre d’affaires global des entreprises pharmaceutiques les commercialisant devrait donc dépasser les 900 millions d’euros, ce qui dépasse le seuil de 700 millions hors taxe fixé dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, au-delà duquel les laboratoires commercialisant ces traitements doivent s’acquitter d’une contribution progressive. Seules les entreprises affichant un taux de croissance de chiffre d’affaires supérieur à 10 % seront concernées

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTex ... 0030741368



http://wpp.engage.augure.com/pub/attach ... ?id=117418

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 19 Jn 2015 - 08:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
MyCompanion : un site pour aider les patients ayant une hépatite C.




Affrontez l'hépatite C avec le soutien des laboratoires Janssen. MyCompanion est un site qui vous donne les informations et les conseils dont vous avez besoin pour connaître vos options, ce à quoi vous pouvez attendre et ce qu'il faut demander.

Ce site contient plusieurs rubriques :
- Après le diagnostic : Connaissez-vous tous les faits ?
- Prendre une décision : Qu’est-ce qui est bon pour vous ?
- En traitement : Comment allez vous gérer cela ?
- Vivre ma vie : Comment le faites vous correspondre ?

Ce site original contient de nombreux témoignages de patients : Un site a voir absolument

Pour vous rendre sur le site : www.mycompanion.org.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 19 Jn 2015 - 15:35
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Le témoignage de Juliette…



Il y a quelques temps sur cette même page je vous proposais de faire attention entre les modernes et les anciens ( http://www.soshepatites.org/?s=les+anci ... +modernes) ou bien encore entre les nouveaux malades dépistés porteurs de l’hépatite C et les gueules cassée de la maladie. Les choses ne seront pas les mêmes pour celui qui sera dépisté et guéri en quelques mois et celui qui aura dû apprendre à vivre avec son virus. J’en veux pour preuve les deux témoignages qui suivent.

Le premier, Alain a été dépisté récemment, traité et guéri. Quand on lui demande ce qu’il pense de sa maladie il en dit ceci : « un jour, j’ai voulu refaire ma vie, alors avec ma nouvelle compagne nous sommes allés au centre de dépistage. Et c’est là que l’on a découvert mon hépatite C. Heureusement, un bilan et trois mois de traitement plus tard, tout avait disparu. Vraiment je ne regrette rien car le dépistage était le début d’une guérison et d’une nouvelle vie… »

Les choses semblent si simples qu’Alain ne semble pas bien comprendre le sens de la question ni l’intérêt que l’on porte à sa maladie.

La suite ici :

http://www.soshepatites.org/2015/06/19/8621/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 21 Jn 2015 - 15:39
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Journée du don d’organes : 20 000 patients en attente d’une greffe
le 21 Juin 2015

L’Agence de la biomédecine profite d’une Journée nationale pour informer et encourager les personnes à communiquer sur leurs choix concernant le don d’organes et de tissus.

Demain lundi 22 juin sera la 15e édition de la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs. L’occasion pour l’Agence de la biomédecine d’interpeller sur le sujet au moyen d’une compagne d’information. Comme elle le rappelle dans un dossier de presse, l’objectif est d’ « inciter chacun à dire à ses proches son choix pour ou contre le don d’organes et de tissus ». Les situations dans lesquelles l’entourage du défunt n’est pas au courant de ses positions concernant le don de ses organes ou tissus, sont encore trop courantes. Confrontées au choc du décès, les familles ont fréquemment des difficultés à donner leur accord pour le don. Une solution, donc : informer ses proches de ses choix.

Idées préconçues

L’Agence de biomédecine veut lutter contre certaines idées reçues encore tenaces, comme celle qui voudrait que l’âge soit un facteur limitant pour donner des organes. Or, « les personnes de plus de 80 ans peuvent encore donner des reins ou leur foie », rappelle l’Agence de la biomédecine. Le message commence heureusement à circuler, preuve en est avec « la moyenne d’âge des donneurs prélevés qui est passée de 40 ans en 1999 à plus de 57,4 ans en 2014 ». Rappelons qu’aujourd’hui, plus de 90 % des greffons viennent de donneurs décédés, d’où l’importance de continuer l’effort de communication. Les organes comme le pancréas ou le foie sont concernés, sans oublier les tissus tels que les veines, la peau, les tendons…

Pas assez de greffons disponibles

Les chiffres indiquent qu’au 1er janvier 2014, 12 752 patients étaient en attente de greffe d’organes sur la Liste Nationale d’Attente, sachant que 7 559 d’entre eux avaient été inscrits au cours de la même année. Au global, 20 311 personnes précisément étaient en attente d’une greffe en 2014, organes et tissus confondus. À titre de comparaison, quelques 5 357 greffes ont été réalisées en France la même année, en hausse de 4,6 % par rapport à 2013. Mais alors qu’entre 2005 et 2014, le nombre de malades inscrits en liste d’attente pour une greffe a bondi de près de 70 %, le nombre de greffes pratiquées annuellement n’a augmenté que de 26 %. C’est le rein qui reste l’organe greffé le plus fréquemment, avec une hausse de 53 % sur 20 ans. Puis, il y a le foie, avec une hausse de 66 % sur la même période. Il y a également le cas du poumon, dont l’augmentation de 34 % entre 2010 et 2014 a été permise grâce à la redéfinition de critères de prélèvements.

Consentement présumé

Le don d’organe est une pratique strictement encadrée par les lois de bioéthique issues du Code de la santé publique. Les trois principes majeurs, rappelle l’Agence de la biomédecine, en sont le consentement présumé, la gratuité du don et l’anonymat entre le donneur et le receveur. En ce qui concerne le consentement présumé, « en France, toute personne est considérée comme consentante au don d’organes et de tissus si elle n’a pas exprimé de volonté contraire de son vivant ». Si refus il y a, il est nécessaire de le stipuler sur le registre national des refus tenu par l’Agence de la biomédecine ou encore en en faisant part à ses proches.

Pour de plus amples informations, il est possible de se rendre sur le site dédié au sujet du don d’organes et de tissus. Un guide sur le don d’organes y est notamment téléchargeable.

http://www.dondorganes.fr/
http://www.dondorganes.fr/medias/pdf/Guide2015.pdf

Anniversaire de Transhépate !!!

http://www.hepatites.net/index.php?name ... ranshepate

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 23 Jn 2015 - 16:14
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
HEPATITE C : IL NE FAUT PAS TOUT HARVONISER



La réunion d’expert de l’AFEF le 29 mai 2015 a travaillé sur les stratégies thérapeutiques de prise en charge des malades atteints d’hépatite C.

HARVONI®, le nouveau médicament du laboratoire Gilead est maintenant mis en avant dans bon nombre de situation.

Mais le sofosbuvir (SOVALDI®) avait un prix de 41 000 euros les 3 mois de traitement et parfois 6 mois de traitement étaient nécessaires selon les recommandations. Mais le sofosbuvir ne pouvait s’utiliser seul, il fallait l’associer soit à de l’interféron (dans les premières études) soit à du Daklatasvir (DAKLINZA®), médicament commercialisé par les laboratoires BMS. L’enjeu était donc d’obtenir une bithérapie sans interféron et surtout une bithérapie en un seul comprimé. Il était difficile d’imaginer un accord entre firmes pharmaceutiques. C’est donc, pour la France, le laboratoire Gilead qui a réussi cet exploit en associant deux de leurs molécules, le Sofosbuvir et le Lédipasvir. Cette combinaison s’appelle HARVONI® et vient d’avoir, le 17 juin, son prix fixé à 43 000 euros le traitement de 3 mois. Le traitement reste cher mais pour presque le même prix nous voilà avec une bithérapie, ce qui reviendrait à reconnaitre une baisse du prix du sofosbuvir. Sur une foire on pourrait entendre « deux pour le prix d’un » ou « vous achetez le premier je vous offre le deuxième » mais nous ne sommes pas sur un champ de foire … quoi que…

Mais les détracteurs pourraient aussi y voir là une volonté de garder la main mise sur le marché ? La concurrence avec les autres combinaisons thérapeutiques est source de diminution des prix nous a-t-on promis.

Nous attendrons donc, mais avec 12 000 à 20 000 personnes traitées en 2014 par ces nouvelles molécules et l’existence d’une enveloppe financière fermée, il faudra de toute façon revoir le prix pour y faire accéder le plus grand nombre. Il ne peut y avoir de bons ou de mauvais malades, l’équité face à la maladie et à son accès aux soins est un pilier fondamental de notre société.

Pascal Mélin

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 25 Jn 2015 - 12:26
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Hépatite C. Le générique du médicament miracle contre l'hépatite produit au Maroc

Kiosque 360. Sous la pression d’un collectif d’ONG se battant pour un accès équitable aux soins, le Maroc a obtenu l’autorisation de produire le générique du Sofosbuvir. Un médicament, jusque-là, hors de prix qui devrait permettre de soigner 650.000 Marocains atteints d'hépatite.
Bonne nouvelle pour les personnes souffrant de l’hépatite C. Le Maroc a obtenu des laboratoires Gilead Inc, produisant le médicament Sofosbuvir (appelé également Sovaldi) le droit de créer un médicament générique selon le même principe, annonce Akhbar Al Yaoum dans la Une de son édition du week-end des 18-19 avril. Cette autorisation est intervenue après que plusieurs organisations internationales, comme Act’up et Médecins sans frontières, ont mené une vaste campagne pour dénoncer ce médicament hors de prix, mais miraculeux pour les personnes malades. Akhbar Al Yaoum met en exergue le fait que ce remède coûte la bagatelle de 80.000 dollars US, soit près de 800.000 DH. Le journal révèle que le prix du générique du Sofosbuvir au Maroc sera «100 fois moins cher» et avoisinera les 8.000 DH seulement.

Le médicament a été enregistré par les services du ministère de la Santé au niveau de la Direction des médicaments et des mises sur le marché et devrait bientôt être produit en série. Al Akhbar affirme que le ministre de la Santé publiera incessamment un communiqué à ce sujet pour aviser les 650.000 Marocains atteints de l’hépatite C. L’obtention de l’assentiment des laboratoires Gilead n’a pas été une sinécure. L’alliance «Droit d’accès aux soins au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, ITPC-MENA», a bataillé, ainsi que d’autres ONG internationales, pour avoir une licence de production du générique du Sofosbuvir. Le Docteur Othmane Mellouk, membre de l’Alliance a déclaré avoir livré plusieurs batailles face à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour qu’elle déclare ce médicament essentiel et qu’il doit être accessible à tout le monde.


«Nous avons arraché une recommandation de ce médicament l’année dernière. Par la suite, nous avons mis la pression sur la compagnie Gilead pour qu’elle baisse le prix afin que le médicament soit aussi accessible aux pauvres de par le monde. » Et pour cause, selon la même source, le prix de revient du médicament est de 100 dollars, et Gilead veut le vendre 800 fois ce prix-là ! Bien que Gilead ait autorisé des labos indiens à produire un générique, il leur était interdit de l’exporter dans 50 pays, dont le Maroc.
En gagnant sa bataille pour le droit aux soins, à un prix raisonnable, le Maroc pourra, non seulement soigner des centaines de milliers de malades, mais aussi exporter le générique du Sofosbuvir. Cela s’appelle faire d’une pierre, deux coups!

http://www.le360.ma/fr/societe/hepatite ... aroc-37703

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
mathilde
Sujet du message: Hépatites Actu  MessagePosté le: 25 Jn 2015 - 13:36
Potô du site


Inscrit le: 15 Avr 2004
Messages: 9503
Localisation: planète bleue
Bonne nouvelle pour les Marocains ! Very Happy Biiien

_________________
Tant que j'aurai la force et l'envie de me rebeller je me sentirai vivante
Membre HEP&Co, Ex geno 3
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
alnin77
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Jn 2015 - 19:35
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 10 Mar 2010
Messages: 1789
Localisation: IdF
Mr. Green eh be mon pov t'as sans doute abusé de cette plante Roll On Floor

entre nous prend un R-V à Marmottant vont peut être faire
qlq chose pour toi Tirer la langue

Moi je dis ca... Siffler je dis rien .. Tirer la langue

Kiss Rose
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Jn 2015 - 16:20
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Hépatite C : 11.600 patients ont bénéficié du Sovaldi en 2014
le 26 Juin 2015

La France est le pays où le nouveau médicament a été le plus largement diffusé.
Le surcoût des nouveaux antiviraux s'est élevé à 1,15 milliard d'euros en 2014 avant renégociation des prix.
Les malades de l'hépatite C peuvent dire merci au Sovaldi, le nouveau médicament miracle qui permet des taux de guérison supérieurs à 90 %. Mais Gilead, le fabricant du Sovaldi, peut également dire merci à la Sécurité sociale. Selon le rapport annuel de la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), la France a été le pays le plus généreux d'Europe en matière d'accès à ce nouveau traitement

En 2014, 11.600 patients ont été soignés avec des nouveaux antiviraux à action directe (NAAD), principalement le Sovaldi. Résultat, on a jeté aux orties les anciens médicaments qui étaient mal tolérés et dont le taux de guérison était au mieux proche de 50 %. On a ainsi économisé 100 millions d'euros en 2014… mais dépensé 1,15 milliard d'euros en plus pour les NAAD.

Enfin, en théorie. Car trois mesures ont permis de ramener la facture à un montant non divulgué mais vraisemblablement proche de 700 millions d'euros pour l'Assurance-maladie. D'abord, le législateur a voté un dispositif d'écrêtement des chiffres d'affaires des laboratoires pharmaceutiques dans cette classe thérapeutique au-delà de 450 millions d'euros en 2014 ; les pouvoirs publics ont, ensuite, négocié un prix définitif de 41.000 euros le traitement et se sont fait rembourser la différence avec les 56.000 euros de départ ; enfin, Gilead a consenti de grosses remises secrètes à la Sécurité sociale.

Dispositifs d'accès précoce

La CNAM cite une étude d'IMS Health, selon laquelle, en 2014, « la France arriverait largement en tête en termes de volumes avec près de 1 million de comprimés vendus, soit 154 unités standards pour 10.000 habitants ». En Allemagne, le ratio est de 90 comprimés ; vient ensuite l'Espagne, puis tous les pays où il est inférieur à 25 comprimés : Royaume-Uni, Pays-Bas, Finlande, Italie. La prévalence de l'hépatite C est supérieure dans les pays du Sud, où elle s'élève à 3 % de la population. Elle ne serait que de 1 % en France. Dans le nord de l'Europe, elle peut tomber à 0,3 %.

« La conjugaison de dispositifs d'accès précoce et d'un encadrement moins strict s'est traduite par une diffusion beaucoup plus rapide et plus large en France que dans les pays qui nous environnent », écrit la CNAM. La procédure d'autorisation temporaire d'utilisation a permis de commencer à distribuer le Sovaldi dès novembre 2012, et plus largement fin 2013, en attendant l'autorisation de mise sur le marché européenne survenue en janvier 2014.

Ensuite, l'Assurance-maladie universelle a joué son rôle. Alors que, dans la plupart des pays, on attend un stade de fibrose avancée (F4) ou une greffe de foie pour prescrire, en France, on peut être soigné avec les NAAD à partir d'une fibrose hépatique F2 sévère. Certes, le Sovaldi n'est pas en vente dans les pharmacies en ville, et, pour se voir administrer le traitement, il faut une réunion de concertation au sein d'un service expert des hépatites à l'hôpital. Mais la contrainte reste faible en comparaison des autres pays européens, hormis l'Allemagne, qui n'encadre pas la prescription.

La comparaison avec l'Allemagne est d'ailleurs intéressante. Alors que 400.000 personnes seraient porteuses du virus (plus de 350.000 en France), les dépenses occasionnées par les NAAD pour le système de santé outre-Rhin se seraient élevées à 600 millions d'euros en 2014

Les Echos

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Jn 2015 - 18:17
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
PUISQUE JE VOUS DIS QUE JE SUIS GUERIE …

C’est la belle rencontre du jour …



Elle vient de paris, a pris sa retraite en Haute-Marne et vis depuis 40 ans avec le virus de l’hépatite C. Jusqu’alors on ne lui avait proposé qu’une surveillance de son hépatite C, en lui décrivant le cauchemar que serait un traitement avec son lot d’effets secondaires.

Lorsque je l’ai rencontré il y a quelques années, elle m’avait avoué vouloir être traitée avant ses 75 ans car elle imaginait qu’au-delà de cet âge, elle n’aurait plus le courage et que le traitement lui ferait plus de mal que de bien, en nous expliquant que de toute façon l’hépatite C n’avait aucune répercussion sur sa qualité de vie. Dans le cadre des consultations d’éducation thérapeutique nous avons fini par la convaincre de prendre un traitement de 3 mois. Ce matin le traitement était fini, et elle est venue à ma rencontre pour me dire : « ça y est je suis guérie ». Je lui expliquais alors que certes le traitement avait été efficace mais qu’il fallait maintenant attendre 3 mois pour être sûr de sa guérison. C’est alors qu’elle a eu cette réponse formidable et inattendue.

« Puisque je vous dis que je suis guérie, je le sais, je le sens dans mon corps. J’arrive à faire des choses que je n’ai jamais faites ou il y a très longtemps. J’ai fait une marche de 15 kilomètres. J’ai passé 40 ans à croire que l’hépatite n’avait pas de répercussion sur ma qualité de vie. Mais je me trompais, elle avait fait des dégâts, mais je ne m’en rendais pas compte. On croit qu’elle n’impacte pas notre vie mais ce n’est que la représentation que nous en avons. Si j’avais su, je me serai traitée plus tôt, pour mieux en profiter. Aujourd’hui, je sais dans mon corps que je suis guérie, et je veux en profiter »

Ce témoignage montre à quel point vivre avec un virus peut amener une intégration de ces effets dans le schéma de vie propre à la personne, qui peut même l’amener à croire que sa qualité de vie n’est pas altérée. Ce n’est alors qu’après guérison que la vérité s’impose et prends sens.

Pascal Mélin

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Jn 2015 - 19:48
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Médecins du monde aux Solidays

La Santé est un droit, pas un luxe !

L'arrivée de nouveaux antiviraux offre la possibilité d'éradiquer l’épidémie d’hépatite C qui touche 185 millions de personnes dans le monde (367000 en France) et tue chaque année 700 000 malades.
En novembre 2014, le prix du traitement commercialisé par Gilead, le Sofosbuvir, a été fixé en France à 41 000 euros pour une cure de trois mois, alors que son coût de production est estimé à moins de 100 euros.
Ce prix exorbitant implique un rationnement du traitement, une sélection de fait des malades qui peuvent en bénéficier et aggrave les difficultés économiques des systèmes de santé.
Depuis des mois des associations se mobilisent pour l’accès à ce médicament de tous les malades qui en ont besoin.
Le gouvernement français a refusé l’option juridique de la licence d’office qui autorise la production de génériques. Médecins du Monde a donc engagé une démarche auprès de l’office européen des brevets pour casser le monopole de Gilead et arriver enfin grâce aux génériques à des traitements infiniment moins chers.
Considérant que ce scandale toujours en cours, ne manquera pas de se reproduire à l’occasion de l’arrivée sur le marché d’autres traitements innovants (notamment les anticancéreux), l’ensemble des associations engagées dans ce combat exige un débat public sur le mode de fixation des prix des médicaments.



http://www.medecinsdumonde.org/Petition-Hepatite-C

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
mathilde
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Jn 2015 - 23:12
Potô du site


Inscrit le: 15 Avr 2004
Messages: 9503
Localisation: planète bleue
signé

_________________
Tant que j'aurai la force et l'envie de me rebeller je me sentirai vivante
Membre HEP&Co, Ex geno 3
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
nega
Sujet du message: Re: Hépatites Actu  MessagePosté le: 27 Jn 2015 - 01:59
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 25 Avr 2012
Messages: 1828

fil a écrit:
Hépatite C. Le générique du médicament miracle contre l'hépatite produit au Maroc

Kiosque 360. Sous la pression d’un collectif d’ONG se battant pour un accès équitable aux soins, le Maroc a obtenu l’autorisation de produire le générique du Sofosbuvir.....
Bien que Gilead ait autorisé des labos indiens à produire un générique, il leur était interdit de l’exporter dans 50 pays, dont le Maroc.
En gagnant sa bataille pour le droit aux soins, à un prix raisonnable, le Maroc pourra, non seulement soigner des centaines de milliers de malades, mais aussi exporter le générique du Sofosbuvir. Cela s’appelle faire d’une pierre, deux coups!

http://www.le360.ma/fr/societe/hepatite ... aroc-37703

_________________
guérie vhc mais encore F4 mais enfin baissé de 24 à 16 a dit le fibroscan - Irm du foie ok
Abécédaire http://www.hepatites.net/index.php?name ... 015#342015
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Re: Hépatites Actu  MessagePosté le: 28 Jn 2015 - 13:35
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
ASCO 2015: Carcinome hépatocellulaire chez les personnes atteintes de l'hépatite B ou C des différences ?

Le virus de l'hépatite B (VHB) et le virus de l'hépatite C (VHC) sont les principales causes virales de carcinome hépatocellulaire (HCC) de développement et sont responsables de + 50% des cas États-Unis. Parce que le VHB est un virus à ADN (famille Hepadna) et le VHC est un virus à ARN (de la famille des flavivirus), il est difficile de savoir si ces différences virologiques influencent les caractéristiques clinico-pathologique de HCC ou les résultats des patients. Nous avons évalué ces différences dans une étude monocentriquegrande échelle .

Méthodes:

Entre 1992 à 2011, 815 patients HCC (VHC = 472, le VHB = 343) ont été référés pour un traitement à l'Université du Texas MD Anderson Cancer Center. Sous approbation de l'IRB, les caractéristiques des patients détaillées au moment du diagnostic ont été documentés. Tests du chi carré ont été utilisés pour évaluer l'importance des différences dans les distributions des variables catégorielles entre les groupes de VHB et le VHC. La médiane de survie (mos.) A été calculé en utilisant la méthode de Kaplan Meier-limite de produits et les taux de survie ont été comparées en utilisant le test du log-rank

Résultats:

63% des patients étaient des résidents du Texas avec ratio homme-femme = 3: 1. Les patients atteints de VHB étaient plus susceptibles de développer un CHC à un plus jeune âge que les patients atteints de VHC, avec tumeur différenciée (PDT), thrombose portale (PT), plus grande taille de la tumeur (> 5 cm), alpha fétoprotéine élevée , et le stade de CLIP avancé (3-6). Les taux de survie à un an étaient similaires entre les deux groupes (43,3%) et survies médianes étaient de 10,9 et de 9,3 mos. pour le VHC et le VHB, respectivement (P = 0,9).

Conclusions:

Les variations clinico-pathologique significatives existent chez les patients HCC associés au VHC, VHB vs qui peuvent avoir une incidence sur l'admissibilité des patients pour le traitement, mais pas le pronostic.

http://meetinglibrary.asco.org/content/150949-156

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Re: Hépatites Actu  MessagePosté le: 29 Jn 2015 - 07:22
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Hépatite C : le nouveau médicament n’améliore pas le service rendu

Le nouveau traitement de l’hépatite C, Harvoni, coûte 46 000 euros. Mais il n’est pas plus efficace que les autres associations médicamenteuses sur le marché et moins coûteuses.

Plus cher mais pas forcément plus efficace. Le laboratoire Gilead a annoncé l’arrivée d’un nouveau traitement de l’hépatite C. Harvoni combine deux antiviraux, le sofosbuvir – qui compose déjà le Sovaldi – et le ledispavir. Il coûte 46 000 euros pour un traitement de 12 semaines. D’après Gilead, ce surcoût s’explique par le gain d’efficacité. Mais le nouveau médicament apporte un « progrès thérapeutique mineur » d’après un avis de la Commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS), mis en ligne ce 26 juin.

Gilead l’annonce efficace jusqu’à 99 % selon le type d’hépatite C traité (1, 3 ou 4). Harvoni serait donc plus efficace que le Sovaldi seul. Il est surtout plus cher de 5 000 euros. Le laboratoire avance que les associations médicamenteuses utilisées jusque là ne seront plus utiles.

La Commission de la Transparence reconnaît l’efficacité du traitement, particulièrement à un stade précoce. Mais Harvoni « apporte un progrès thérapeutique mineur par rapport aux autres associations à base de sofosbuvir actuellement disponibles dans la prise en charge de l’hépatite C chronique de génotypes 1, 3 et 4. » Mais les autres associations (sofosbuvir/daclastavir, sofosbuvir/siméprévir) sont tout aussi efficaces et plus sûres. Des risques de résistance au nouveau médicament sont également à craindre, selon les experts de la HAS : « Les données issues des études in vitro et des études cliniques montrent une forte barrière génétique pour le sofosbuvir et une faible barrière génétique pour le lédispavir », expliquent-ils.

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/ ... vice-rendu

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Re: Hépatites Actu  MessagePosté le: 30 Jn 2015 - 04:05
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Sofosbuvir : la Chine rejette le brevet de Gilead

Dans un communiqué (19 juin), Médecins sans Frontières (MSF) explique avoir appris que l’Office chinois des brevets (Chinese Patent office) avait rejeté la demande de brevet pour la Chine faite par Gilead concernant le sofosbuvir, traitement antiviral à action directe du VHC. Cette décision — saluée par MSF — pourrait permettre la réalisation plus rapide de versions génériques de ce traitement, permettant ainsi un accès beaucoup plus large à cette molécule indispensable à la prise en charge actuelle du VHC. Des décisions similaires de refus du brevet de Gilead ont été prises en Egypte et en Inde, rappelle MSF.

Source :
Seronet

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Re: Hépatites Actu  MessagePosté le: 30 Jn 2015 - 04:06
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
VHC : une circulaire sur la facturation des nouveaux traitements en prisons

Les prix des nouveaux médicaments antiviraux à action directe (AAD) contre le VHC sont tels qu'ils mettaient en difficultés l'enveloppe budgétaire globale des soins en prison, dont le montant risquait d’être vite atteint. Cette enveloppe rentre dans les missions d’intérêt général hospitalières (MIG) qui recouvrent, par exemple, le Samu, les équipes mobiles de soins palliatifs, la prise en charge de la toxicomanie, consultation de tabacologie… et aussi la prise en charge des personnes détenues non hospitalisées et prises en charge en ambulatoire dans les unités sanitaires en milieu pénitentiaire (anciennement Ucsa). Les facturations sont désormais reportées sur les soins de ville (= rétrocession) comme l’indique une circulaire du ministère de la Santé, publiée au "Bulletin Officiel" et qui sera effective au 15 juillet 2015. Il n'y a, avec cette mesure, pas de raison de réfréner l'accès aux nouveaux traitements pour ceux qui en ont besoin en prison. Reste que toutes les personnes en détention n'auront pas encore accès à un nouveau traitement AAD contrairement à ce que recommandent les experts du Rapport Dhumeaux de 2014 et ceux de l’Association française pour l’étude du foie (Afef). C’est notamment le cas des personnes mono infectées par l’hépatite C dont le foie est aux stades de fibrose FO et F1. Des associations et collectifs, dont Aides, mènent un plaidoyer pour un accès élargi aux traitements AAD en prisons suivant en cela les recommandations d’experts.

Source :
Seronet

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Re: Hépatites Actu  MessagePosté le: 01 Jl 2015 - 15:38
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Harvoni : une amélioration du service médical rendu "mineure", selon la HAS

Selon la Haute autorité de santé, l'amélioration du service médical rendu du nouveau traitement contre l’hépatite C, Harvoni, est mineure par rapport aux autres associations médicamenteuses sur le marché.



avis de la Commission de la Transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS), mis en ligne ce 26 juin.

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_ ... on-directe

http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/ ... vice-rendu

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,83769798278809 seconds.