Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Fév 2016 - 20:17
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Clarabelle a écrit:
Bonjour
Je reviens avec des premiers résultats biologiques pour une PS faite à S2.
C est un partiel j aurai la quantification du virus en fin de semaine. Mais je m inquiete surtout de l augmentation des transaminases à 55 et 88 ça fait des lustres que j ai pas eu autant. Sans parler de l anemie qui s in stalle c était prévisible je suis sujette déjà sans ttt....Je sens que ça va être encore folklore pour joindre l hépato, mon médecin traitant est en vacances. ..bref j attends avec espoir quelques poste réconfortants Rougir !


Clarabelle a écrit:
Ah je viens à peine de lire le message de coquelicot. ..suis débutante en forum!
Pour y répondre je ne suis pas à 600 de ribavirine finalement faute de prescription par l hépato de CP à 200mg....il paraît qu il faut pas les couper alors je suis tjs à 400x2 . Suis persuadé que c trop pour mes 42kg ...et j ai maigri d 1 kg déjà. ..

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 04 Fév 2016 - 18:31
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
fil a écrit:
Bonsoir Clara

J'ai trouvé ce tableau en ce qui concerne la ribavirine/au poids



Connais tu ton taux d'hémoglobine ?

Du temps de ma trithérapie Bocéprévir , interferon , ribavirine , on me l'avait baisser à 600mg/jour après négativation . (pour 57kgs tout mouillé)


Clarabelle a écrit:
Salut Fil
Pour te répondre j'ai 11 d'Hémoglobine, 3,3 Millions de Globules Rouges, 33 d'hématocrite.J'avais 13,5 dHb , 4,5 millions de GR et 38 d'hématocrite au début du ttt 15 jours avant cette prise de sang
Les ALAT étaient normales, maintenant j'ai 60 et 90
Je pèse 41 KG (perdu 2 kg en 15 jours): il y a rien pour les brindilles sut ton tableau, en dessous de 65KG tout le monde est dans le même sac! Confused


Clarabelle a écrit:
Au fait je suis toujours à 800 mg parce que Madame mon hépato m'a pas fait l'ordo pour avoir les cp à 200MG. Moi jj'ai que des 400 et il parait qu'on peut pas les couper...parce que c'est térratogène si j'ai bien compris...comprends pas vraiment la logique
Les ALAT en fait c'est 88 ET 59 mais j'ai arrondi à la dizaine supérieure pour le chiffre rond. Pas trés pro l' Nurse !


fil a écrit:
Ellle assure pas ton hépato, elle te dit oui ne te fais l'ordonnance , c'est quoi ce binz ?

Bon on attend ta PCR à S2 Smile


coquelicot a écrit:
Bonsoir Clarabelle

55kg et 5c. /200mg par jour 24 semaines , seulement pas de chute de l' hémoglobine pour moi.

Quand est ce que tu revois ton hepato ?
Tu peux peut etre la rappeler avant.....pour l'ordonnance et par la même occasion lui faire par de tes premiers résultats.

Repose toi dès que tu le peux.
Wink

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Fév 2016 - 05:04
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Clarabelle a écrit:
Bonsoir
J ai décroché pendant quelques jours pour cause de coup de mou, j attendais les résultats de la première quantification à J15 et le laboratoire trainait, traînait. ....
Et puis je reviens et je trouve vos messages : ça me fait super plaisir de vous lire!
Quand je pense à toutes ces années à me culpabiliser, me demander pourquoi je ramais si souvent physiquement et moralement, à essayer de pousser et tirer ma carcasse fatiguée. ..
Bref j aurais dû venir plus tôt sur le forum je me serais sentie moins incomprise, moins isolée ...
Ce traitement provoque beaucoup d émotions pour moi en fait : l enjeu symbolique est énorme. J ai passé la plus grande partie de ma vie à composer avec ce virus. Là perspectve de le quitter c est comme si je décidais de quitter un mari acariâtre et maltraitant : ça me fait rêver et en même temps ça me donne le vertige !
...je m égaré
Charge virale 52 à J15
Je suis parti e dans l aventure avec 3600000
A suivre Wink ....

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Fév 2016 - 18:00
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
[quote="Clarabelle"]
Livia a écrit:
jacqueline83 a écrit:
Bonjour Clarabelle

Bien sur il y a les EI, mais après le ttt, on peut nettoyer notre corps avec plein de plantes....
A bientôt


Bonjour,

QuBonjour
Un petit mot pour dire que l'hepato a suspendu la ribavirine . Trop d'ETI (Effets Trop Indesirables)
Depuis une semaine je prends plus que Viékirax. Parait que ça peut se tenter aussi...
La charge virale n'etait pas encore indetectable à S4 , idem q'à S3 en fait c'est à dire 52 UI
La fatigue est bizarre , pas comme avec IF, plus insidieuse...
Mais je lui tiens tête beuacoup mieux sans la Ribavirine qui me menait droit à l HP, au mieux Zombie
A suivre avec la prochaine charge, que j'apprehende un peu, beaucoup etc...


Bonjour Clara

Oui ça se tente aussi dans l'étude : PEARL I Study: ombitasvir/paritaprevir/ritonavir ± ribavirine pour HCV genotype 4

"Chez les malades naïfs, RVR > 97 % pour les deux bras mais RVS12 en faveur du bras RBV, 100 % versus 91 %.
Chez les malades en échec, RVR 100 % et RVS12 100 %.
Quatre échecs dans le bras sans RBV chez les malades naïfs : rechute (2 cas) et échappement (1 cas) et un considéré en échec car perdu de vue. Pour ces 3 cas d’échecs virologiques des variants résistants avec des mutations dans les domaines de NS3 et de NS5A ont été identifiés au moment de l’échec. Le dernier échec n’était pas virologique, le patient étant perdu de vue.
Tolérance excellente, effets indésirables communs, minimes ou modérés en intensité. Un EIG (accident de voiture), pas de décès, pas d’arrêt prématuré pour EI. Un cas d’élévation des ASAT > 5N régressif en continuant le traitement, 3 cas d’augmentation significative mais transitoire de la bilirubine (indirecte) chez les malades recevant de la RBV liée à l’hémolyse induite par la RBV et à une inhibition des transporteurs par l’ABT-450 (effet classe). Diminution du taux d’Hb < 10 g/dl chez 2 % des malades sans modification de dose de RBV, ni EPO, ni transfusion.
Combinaison orale pour les patients G4, traitement de 12 semaines avec RBV conseillée, mais qui pourrait cependant être utilisé sans RBV en cas d’intolérance ou CI (91 % de RVS).
Phase III en cours d’élaboration en incluant des malades plus difficiles à traiter notamment des cirrhotiques."
(AASLD 2014)

PEARL-III :

Les résultats préliminaires de l’essai Pearl-III
portent à croire que la combinaison des trois AAD
en développement chez Abbvie est extrêmement
puissante, donnant lieu à des taux de guérison très
élevés de l’ordre de 99 %. De plus, la combinaison
semble être aussi efficace avec ou sans ribavirine.
Enfin, la combinaison de trois AAD semble plus
sûre que les régimes comportant la ribavirine.
L’étude Pearl-III est importante pour d’autres
raisons aussi. Historiquement, plusieurs des
problèmes associés au traitement du VHC étaient
attribués à l’exposition à l’interféron. Or, l’étude
Pearl-III n’incluait pas d’interféron et comparait
deux régimes, dont l’un comportait de la ribavirine
et l’autre pas. Les taux d’effets secondaires étaient
supérieurs parmi les participants recevant la
ribavirine durant l’essai Pearl-III.

Résultats
• Parmi les participants recevant trois AAD + ribavirine, 99,5 % (209 sur 210) n’avaient pas de charge virale détectable à la 12e semaine de la thérapie (RVS12).
• Parmi les participants recevant trois AAD + placebo, 99 % (207 sur 209) n’avaient pas de charge virale détectable à la 12e semaine de la thérapie (RVS12)
(EASL 2014)

On croise les doigts pour la suite


_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Livia
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Mar 2016 - 17:03
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 08 Sep 2015
Messages: 203
Localisation: Nord-Ouest
Bonsoir,

Demain matin, je reprends le chemin du labo, pour le bilan, trois mois après l'arrêt du traitement.
Et le 24 mars, échographie abdominale, pour voir comment est mon foie.

Je vous tiendrai au courant.

Bonne fin de dimanche !!
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Livia
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Mar 2016 - 13:29
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 08 Sep 2015
Messages: 203
Localisation: Nord-Ouest
Bonjour,

J'ai eu mes résultats en fin de semaine dernière: le virus C indétectable !

Encore l'échographie, jeudi !

Bonne fin de journée !
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 23 Mar 2016 - 07:48
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Le pied Livia Very Happy


_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Livia
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Mar 2016 - 10:45
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 08 Sep 2015
Messages: 203
Localisation: Nord-Ouest
Voilà l'échographie est passée, rien à signaler . Tous les organes semblent en bon état.

A suivre, une visite programmée avec bilan sanguin au mois de juin avec l'hépatologue et une autre échographie avant la fin de l'année.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Mar 2016 - 10:50
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Bonne nouvelle Livia Very Happy Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Jn 2016 - 12:24
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Livia a écrit:
J'ai les résultats :

Transaminases 28 (asat) et 21 ( alat).
Mon médecin traitant va être content , mon taux de ferritine n'a jamais été aussi bas est de 43ng/ml.

Bonne journée ! Very Happy Tchao


Biiien Bisou Livia

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Livia
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Jn 2016 - 12:36
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 08 Sep 2015
Messages: 203
Localisation: Nord-Ouest
Merci Fil, d'avoir remonté mes résultats.

La charge virale n'a pas été demandée par l'hépato.
Par contre il a ajouté une autre recherche qui est la capacité de fixation du fer sérique .
Ce qui donne :
Fer sérique : 14.6umol/l - La Normale est de 10.7 à 32.2
Transferrine : 2.86 g/l " 2.00 à 3.60

Capacité totale de fixation : 72 umol/l
Coefficient de saturation 20% - 25 à 35

Pourquoi ces analyses en plus , de la numération globulaire ?
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Livia
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Jn 2016 - 19:31
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 08 Sep 2015
Messages: 203
Localisation: Nord-Ouest
Charge virale ? où est-elle ?

Il ne l'avait pas prescrite cette recherche..donc pas de résultat.

Prescription à faire la semaine prochaine, à suivre..

Echographie programmée pour le mois d'octobre !
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Jl 2016 - 14:39
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Livia a écrit:
.
J'ai ENFIN reçu mes résultats de ma dernière analyse, après 6 mois, virus indétectable.

Bel été à tous !


Livia

Very Happy



yes Biiien Very Happy


_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Livia
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Jl 2016 - 17:08
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 08 Sep 2015
Messages: 203
Localisation: Nord-Ouest
Merci Fil, je profite de mes vacances !

Encore une semaine avant le reprise !! Fleur
Ma dernière semaine sera sans internet ...A bientôt !
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 07 Août 2016 - 12:09
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Je déplace ton message ici lartmaniaque

Bonjour et bienvenue

lartmaniaque a écrit:
Bonjour, nouveau sur ce site,
G4+f2, traité en 2009 interféron +riba supporté 3 mois impossible +, trop d'effets indésirables, nouveau ttt, fin mai, début d chantier...2016viekirax+riba, 3 mois, - d'effet indésirable, mais quand M^, gros effet indésirés sournois..., 1 semaine avant fin de ttt, quelqu'un pourrais m'en dire plus sur ces effets indésirés ? Merci d'avance
lg.


Pour ce qui est des effets indésirables je te joins ceci :

http://www.ema.europa.eu/docs/fr_FR/doc ... 183997.pdf

http://hepatoweb.com/Documents_PDF/RCP_ABBVIE.pdf

Comme on causait Herpès sur le chat :

http://www.hepatites.net/index.php?name ... 642#380642

bon courage pour la dernière semaine


Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 09 Sep 2016 - 19:16
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
pat56 a écrit:
Bonjour

je suis hépato chronique F2 génotype 4, jusqu'à maintenant j'ai refusé les traitements lourds.... je préférais attendre et j'ai bien fait je pense et était très satisfaite quand mon hépato m' a prescrit l'ordonnance mon le nouveau traitement VIEKIRAX
mais j'aimerai une précision, je vois partout il est normalement associé à un autre médicament et là j'ai un traitement de 12 semaines uniquement avec VIEKIRAX
Est ce qu'il n'y aurait pas une erreur, je n'ai vu nul part le traitement VIEKIRAX seul
qu'en pensez vous ?

merci

Rolling Eyes


Bonsoir pat et bienvenue

Bien d'après les recommandations de l'AFEF de Février :

Génotype 4, option 4
Les patients infectés par le VHC de génotype 4 peuvent être traités par Paritaprevir/ritonavir +
Ombitasvir + ribavirine pendant 12 semaines.
Commentaires
L’association Paritaprevir/ritonavir + Ombitasvir + ribavirine (135 patients non cirrhotiques) pendant
12 semaines permettait d’obtenir une RVS de 91% chez les malades naïfs traités sans ribavirine et de
100% chez les malades naïfs et prétraités avec ribavirine (109). Des variants résistants avec des
mutations dans les domaines NS3 et NS5A étaient identifiés chez les 3 patients naïfs traités sans
ribavirine en échec virologique.
Dans l’étude AGATE-I, 120 patients cirrhotiques ont été traités par Paritaprevir/ritonavir + Ombitasvir
+ ribavirine pendant 12 ou 16 semaines. La RVS était respectivement de 96% et 100% (110). Dans
l’étude AGATE-II, 160 patients ont été traités par Paritaprevir/ritonavir + Ombitasvir + ribavirine
pendant 12 ou 24 semaines. La RVS était de 97% dans les deux groupes (111).

http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfi ... il2016.pdf


VIEKIRAX® est une association de 3 molécules (ombitasvir,
paritaprévir et ritonavir)

http://www.actions-traitements.org/wp-c ... RTE-BD.pdf



http://www.hepatites.net/index.php?name ... edad5e0293

Oui le Viekirax se donne avec +/- Exviera et +/- la ribavirine selon le génotype

L'Exviera (Dasabuvir) n'a pas d'activité contre le génotype 4

bon traitement pat Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Sep 2016 - 07:07
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Lien AFEF mise à jour Biiien

RÉSULTATS DE L'ÉTUDE DE PHASE II
PEARL-1 :
TRAITEMENT SANS INTERFÉRON PAR
ABT-450/r + OMBITASVIR (ABT-267) AVEC
OU SANS RIBAVIRINE CHEZ DES
PATIENTS AYANT UNE INFECTION PAR LE
VHC DE GÉNOTYPE 4


http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfi ... 14/122.pdf

PROTOCOLE D’UTILISATION THERAPEUTIQUE :

http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfi ... abbvie.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 07 Oct 2016 - 10:35
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
pat56 a écrit:
Bonjour à tous

j'ai commencé VIEKIRAX 125 depuis une semaine maintenant
comment dire.... soit j'ai attrapé la grippe, ou un coup de froid, mais je me sens sans énergie, avec un peu de fièvre, je me traine lamentablement mais ça va quand même avec un efferalgan le matin et le soir
en espérant que ça dure pas
mais je me plains pas et je sais que certains traitements sont beaucoup plus durs ...
je fais se post pour vous faire le suivi,
A bientôt


Bonjour pat

On te suit , pas de problèmes .

Le vaccin anti-grippal , est possible avec les AAD VHC , pour ceux qui le souhaitent , j'avais posé la question à un hépato par mail .

Vite du mieux pour toi pat et courage Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Livia
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Oct 2016 - 13:21
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 08 Sep 2015
Messages: 203
Localisation: Nord-Ouest
Bonjour à tous !!

Le mois d'octobre est arrivé ... Embarassed
Mon échographie a été faîte ce matin, tout est normal.
Post 10 mois - analyse normale aussi !

Je dois donc revoir mon hépato, dans six mois. Il me demande d'effectuer une analyse de sang et une échographie tous les six mois. Est-ce le cas de tous ici ?

Bonne journée Tchao
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Oct 2016 - 14:02
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 29147
Localisation: Hyères
Bonjour Livia

Oui pour moi aussi , c'est ça écho et controle tous les 6 mois , pour les F3-F4 .

méme en étant plus F3-F4 , mais avec le reste , on poursuit tous les 6 mois .

AFEF :

Il est important d’assurer un suivi médical des personnes "guéries", au sens où le VHC a été éliminé du corps, même plusieurs années après cette guérison.

Ce suivi doit être continu pour les personnes au stade de fibrose F3 ou F4 avec une échographie du foie tous les six mois. Le risque de carcinome hépatocellulaire (cancer du foie) est réel et la moitié de ces cancers adviennent dans les quatre ans après "guérison". Parfois cela peut être dix ans après. Dans la réalité, le suivi a tendance à s’effilocher avec les années, notamment quand il est transféré au médecin généraliste. D’où l’importance de rappeler l’intérêt de ce suivi semestriel tant la précocité de détection est un facteur déterminant pour mieux faire reculer le cancer s’il apparaît.

Le dépistage du cancer du foie doit devenir une priorité en France !
le 26 sept. 2016

Depuis 20 ans en France, alors que le pronostic du cancer du sein est devenu excellent celui du cancer primitif du foie n'a pas évolué : les chances de survies ne sont toujours que de 10% à 5 ans. Le nombre annuel de nouveaux cancers du foie ne cesse d'augmenter avec près de 10 000 nouveaux cas chaque année. Et pourtant, le cancer du foie est un cancer qui peut se prévenir puisqu'il survient dans plus de 80% des cas chez des personnes qui ont une maladie chronique du foie. La mortalité associée au cancer primitif du foie est d'environ 7000 décès par an alors que les taux de survie pourraient être considérablement augmentés par une détection précoce des petites tumeurs, encore trop rarement réalisée. Lorsqu'elles sont de petites tailles et localisées, ces tumeurs sont en effet accessibles à un traitement curatif coût-efficace qui permet d'obtenir des rémissions complètes et durables.

Les hépatologues Français réunis à Bordeaux du 28 septembre au 1 octobre 2016 à l'occasion des 40 ans de la Société Française d'Hépatologie (AFEF) sont unanimes : le temps est venu d'agir pour prévenir les maladies chroniques du foie et améliorer le dépistage précoce du cancer du foie chez les populations à risque de développer ce cancer.

Le cancer primitif du foie est caractérisé par l'une des plus fortes mortalités parmi les cancers. Il est la principale cause de décès chez les malades présentant une cirrhose à laquelle il est associé dans 90 % des cas. En cas de cirrhose, l'incidence du cancer du foie est d'environ 20 % à 10 ans. Tout malade ayant une cirrhose est donc à risque élevé de cancer et doit bénéficier d'une surveillance[ii] . Tout retard dans la détection et le diagnostic du cancer met donc gravement en péril les chances du patient de bénéficier d'un traitement curatif et d'obtenir une rémission complète et durable. Ce cancer fait partie de ces cancers dits silencieux car il reste asymptomatique jusqu'à un stade avancé de la maladie. Ceci explique son diagnostic tardif et son mauvais pronostic d'autant plus qu'il s'agit d'une tumeur qui a un fort potentiel de croissance, dont la taille peut doubler entre un mois et un an. Après apparition des symptômes, la survie à 5 ans est estimée à 10 %.

75 % des cancers dépistés précocement sont accessibles aux traitements curatifs et à la guérison : une étude française confirmant l'aspect coût-efficacité du traitement curatif des tumeurs de petites tailles et localisées .

Les méthodes d'imagerie permettent aujourd'hui de détecter des nodules de très petite taille (1 cm de diamètre voire moins pour l'échographie) et la mise en place de thérapeutiques curatives telles que la destruction percutanée des nodules ou la transplantation hépatique qui sont venues s'ajouter à la résection[v]. Le dépistage du cancer chez les malades atteints de cirrhose est entré dans la pratique de la plupart des pays occidentaux. Fondé sur une surveillance hépatique semestrielle, il a pour but d'identifier le cancer au stade de petit nodule accessible aux traitements curatifs. Globalement, la stratégie optimale de dépistage, qui est la réalisation d'une échographie abdominale tous les 6 mois chez les patients porteurs d'une cirrhose avérée, permet de réduire la mortalité liée au CHC, de l'ordre de 40 %.

Mais dans la réalité des pratiques quotidiennes, les patients cirrhotiques bénéficient rarement d'un suivi biannuel. Une étude française présentée au congrès de l'AFEF montre que la survie à 10 ans est de 76% chez les patients cirrhotiques qui ont le dépistage selon les recommandations versus 67% chez les patients qui n'ont pas ce dépistage systématique. Ce résultat est principalement expliqué par le fait que les patients qui ont un dépistage systématique ont plus souvent accès à un traitement curatif que les autres, du fait de la plus petite taille du cancer : 79% versus 43%. Et pour obtenir ce résultat sans discussion, le coût supplémentaire (coût supplémentaire des échographies et des traitements précoces des cancers dont on retranche le coût des traitements plus tardifs et des traitements palliatifs) n'est que de 530€ sur 10 ans. Les conclusions de cette étude confirment donc la nécessité de la réalisation systématique d'une échographie abdominale semestrielle chez les patients à risque.

Une étude française montre l'explosion de la prévalence de la stéatose non alcoolique (NASH) au cours des 20 dernières années parmi les patients présentant un cancer du foie.

Le cancer du foie est presque toujours associé à une maladie chronique du foie dont les causes principales sont la consommation excessive et prolongée d'alcool, les infections chroniques par les virus des hépatites B et C, et le syndrome métabolique. Une analyse rétrospective française présentée au congrès de l'AFEF montre qu'au cours des 20 dernières années, on observe une importante augmentation de la prévalence et de la stéatose non alcoolique (NASH) due à la présence d'un syndrome métabolique parmi les patients présentant un cancer du foie résécable.
La prévalence d'une stéatose non alcoolique (NASH) a augmenté progressivement de 2,6% en 1995-2000 à 19,5% en 2010-2015, celle du VHB a augmenté de 18% à 32%, alors que celle du VHC a diminué de 44% à 19,5%. L'étiologie alcoolique était stable (13% vs 16,5%). Le cancer du foie est survenu l'absence de fibrose avancée ou de cirrhose chez 63% des patients avec NASH (F0-F2) vs 28%, 16% et 7% dans les groupes VHB, alcool et VHC, respectivement (p<0,001). Les tumeurs liées à la NASH étaient moins bien différenciées et plus volumineuses que celles observées dans les groupes alcool et VHC (87 /- 55 mm vs 54 /- 44 mm et 48 /- 31 mm respectivement, p<0,001) mais étaient comparables à celles associées au VHB (99 /- 44 mm).

L'AFEF s'est fixée un objectif ambitieux : réduire massivement la mortalité liée au cancer primitif du foie en France.
Dans cette optique, la nouvelle campagne lancée par l'AFEF s'attache à :

• Interpeller, à la veille des élections présidentielles, les pouvoirs publics sur l'urgence de mettre en place une politique responsable de lutte contre l'apparition des maladies chroniques du foie : de véritables mesures pour enrayer l'alcoolisme, une vraie politique vaccinale contre l'hépatite B en France chez les enfants pour arriver à éradiquer cette maladie comme cela a pu être le cas pour la variole ou le tétanos et des programmes d'éducation pour promouvoir les bienfaits d'une hygiène de vie équilibrée.

• sensibiliser les médecins aux enjeux du dépistage précoce et du suivi régulier des patients cirrhotiques et inciter médecins généralistes et patients à se conformer aux recommandations de surveillance de l'évolution de leur maladie.
- convaincre les patients cirrhotiques les plus réticents d'ouvrir le dialogue avec leur médecin généraliste. Une tâche complexe face à des patients souvent dans le déni de la maladie alcoolique ou de leur niveau de risque lié à une hépatite B ou C.

https://www.youtube.com/watch?v=i5omrpx ... e=youtu.be

http://www.hepatites.net/index.php?name ... p;start=80

Bonne journée Livia Very Happy

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,76326489448547 seconds.