Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
tipiment
Sujet du message: Quelle attitude adopter ?  MessagePosté le: 29 Mai 2012 - 17:44
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 29 Mai 2012
Messages: 3

Bonjour à tous,

Il y a encore quelques semaines j'étais la plus heureuse au monde. J'avais rencontré une personne merveilleuse, et nous profitions de cette belle relation l'un et l'autre.

Il m'a annoncé rapidement qu'il venait de découvrir qu'il était atteint d'une hépatite C et qu'il allait commencer un traitement.

ok mon amour allons y ensemble....

Après 5 semaines de traitement, il vient de rompre avec moi.
Depuis le début de son ttt il m'exprime son envie de me quitter environ 2 fois par semaine. Mais bon ce coup ci il l'a fait !
Il dit ne plus supporter personne, ne plus avoir envie de voir personne, moi compris.. Il a envie de rien.
Il n'a pas cessé de mettre de la distance entre nous et refuse mon aide et mon soutien. Je crois même qu'il en est arrivé à refuser mon amour.

Il y a encore une semaine il disait m'aimer. Et je suis persuadée que c'est encore le cas.
Je ne peux pas m'imposer dans sa vie. Je ne sais pas quoi faire...

Vous auriez des conseils ? je prends tout....
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message: Quelle attitude adopter ?  MessagePosté le: 29 Mai 2012 - 19:45
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

Hi tipim'

Bon, c'est pas ma spécialité du tout...mais, il faut de la patience aussi à ceux qui accompagnent, faire avec le temps,
Lui en laisser, je pense, si c'est ce qu' il te demande. Lui conseiller aussi de ne pas s'enfoncer trop, de voir son MG peut-être? C'est délicat, mais s'il déprime, pas top de s'isoler complètement..Le TTT peut produire ces réactions, le médecin lui prescrire des ADs, anti-dépresseurs..

Voilà, vite fait, ce que j' en pense. Les plus rôdés que moi vont certainement te donner leur avis, très vite!

Bon courage à toi.

Tchao

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
avril47
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Mai 2012 - 20:31
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 1862

Bonjour,
Chaque situation est particulière. Il manque trop d'éléments pour se prononcer. Une récente rencontre dans une période très particulière pour lui, entre l'annonce de l'atteinte par l'hépatite C et le début d'un premier traitement ?
Est-il complètement isolé ou a-t-il une vie sociale et/ou familiale et/ou professionnelle ?
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
karamelvert
Sujet du message: correct  MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 00:36
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 06 Jan 2012
Messages: 72

Cette réaction est la mienne...
Je me suis volontairement isolé pendant 10 an et j'ai éjecté mon entourage.
Résultat des courses je vais savoir demain si je suis déclaré officiellement guéri, presque 7 mois après la fin d'une trithérapie.
Je n'ai contaminé personne pendant les 14 ans de maladie HVC.
La mort est une affaire personnelle et qui ne se partage pas...

PS: En traitement on a pas envie d'une nounou mais de trouver sa force intérieure pour vaincre et vivre...
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Sachayola
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 06:34
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 02 Déc 2011
Messages: 1583
Localisation: Pen Ar Bed
Bonjour tipiment,

Je comprends ton désarroi...
Les questions d'Avril 47 me semblent pertinentes...

avril47 a écrit:
Bonjour,
Chaque situation est particulière. Il manque trop d'éléments pour se prononcer. Une récente rencontre dans une période très particulière pour lui, entre l'annonce de l'atteinte par l'hépatite C et le début d'un premier traitement ?
Est-il complètement isolé ou a-t-il une vie sociale et/ou familiale et/ou professionnelle ?


Je n'ai pas bien compris si ça faisait longtemps que vous vous connaissiez ?...

Par ailleurs, le traitement a des effets non négligeables sur le moral ...
Avez-vous des ami(e)s communs avec qui tu pourrais parler de ta souffrance ?

Bon courage tipiment, et n'hésite pas à nous en dire un peu plus si tu le souhaites...
Amicalement,
Sachayola

_________________
Génotype 1b, F1 en 2012, CV 7 log. Pas encore traitée...
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pascale
Sujet du message: correct  MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 06:51
Potô du site


Inscrit le: 17 Jan 2004
Messages: 6273
Localisation: Var
Bonjour tipiment !!!

Le TT est souvent terriblement difficile à porter ... Celui qui le subit peut réagir de diverses manières et le supporter de toutes aussi diverses manières ... Il est vrai que c'est un parcours qui peut être "duel" dans les deux sens du terme ...

Je crois comprendre que votre relation est toute fraîche ... Alors s'il est vrai que les deux premières années sont les meilleures il est vrai aussi qu'elles sont celles où se construit le futur du couple ... Et le TT n'est pas un "Etat" rêvé pour se faire ...

Citation:
Il dit ne plus supporter personne, ne plus avoir envie de voir personne, moi compris.. Il a envie de rien.
Il n'a pas cessé de mettre de la distance entre nous et refuse mon aide et mon soutien. Je crois même qu'il en est arrivé à refuser mon amour.


C'est exactement comme cela que peut parler un hépatant, exactement comme cela qu'il ressent les effets de la chimie qu'il subit et cela n'a rien de "simple" à vivre ... Alors faire le vide autour de soi est parfois une réponse ... Quant à savoir si elle est la meilleure ...

Ceci étant, il semble bien difficile de te répondre ... Chacun d'entre nous est unique dans ce qu'il vit et surtout dans ce qu'il (elle) est en mesure de traverser ... Tu ne peux pas "protéger" des sentiments qui sont niés ... Peux tu mettre ta propre vie entre parenthèse pendant une période plus ou moins longue ??? Souhaites tu le faire ??? ...

Je pense que la première étape serait qu'il soit informé lui même de ce qui lui arrive et pris en charge ... Tu ne dis pas s'il est conscient des changements qui interviennent en lui ... Et s'il les accepte comme résultants d'une chimie ... Ce serait nécessaire ...

Je me rends compte en t'écrivant qu'il n'existe pas de vrai réponse à ta question en tout cas pas de réponse unique ... Tout est en toi et en lui, tout comme dans n'importe quel couple je pense ...

Amical soutien

Pascale

_________________
L'amour, une fois qu'il a germé, donne des racines qui ne finissent plus de croître. (Antoine de Saint Exupéry)
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
RnR_will_never_die
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 07:17
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 15 Oct 2010
Messages: 629

salut tipiment

c'est peut-être une très grande preuve d'amour que de ne pas vouloir t'infliger cette épreuve.
je sort d'une tri et je crois que mon épouse en a autant bavé que moi en restant à mes côtés. Je lui rends hommage.

Amitiés

RnR

_________________
Génotype 1b découvert en 2005. A1/A2 F1/F2. Début tri TELAPREVIR le 11/05/2011- Fin TT le 25/10/2011.
PCR 1 an post TTT : indétectable


Dernière édition par RnR_will_never_die le 30 Mai 2012 - 08:11; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
nega
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 08:09
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 25 Avr 2012
Messages: 1970

l'hépatite chronique déjà peut faire ressentir une telle fatigue qu'on n'a plus d'énergie disponible pour les autres (même si on les aime toujours) ;
en tous cas c'est ce que moi j'ai ressenti avant mon 1er ttt ;

le ttt aussi peut ralentir et fatiguer, en outre par respect humain pour l'autre on peut souhaiter ne pas avoir de témoin de notre amoindrissement et ES ;
la libido aussi avec la baisse d'énergie peut diminuer et on peut souhaiter libérer l'autre, ne pas se sentir assez disponible, on n'a plus assez de force ;
les tendances à manquer de patience, d'attention, être irritable ;
le besoin de solitude et de tranquillité, de calme, de pouvoir vivre à son rythme décalé (sommeil n'importe comment, repas idem, ne pas vouloir faire subir ça aux proches et ne pas pouvoir se forcer à faire semblant en permanence ;
c'est difficile de parler à sa place, je te parle de ce que moi je ressens, il y a aussi le risque d'être plus irritable, on peut souhaiter l'éviter ;
peut-etre tu pourrais lui laisser de l'espace ; garder un contact virtuel s'il le souhaite ; lui faire savoir que tu es toujours là (mais un peu plus loin) s'il a besoin de se sentir aimé, et si toi aussi tu le souhaites ;après tout tu as le droit de vivre ta vie aussi ;
tout dépend de la relation dont tu as besoin ; si tu as besoin d'être soutenue, paternée, chouchoutée, il ne peut pas le faire peut-etre en ce moment ;
et si tu as envie de le materner il ne peut peut-etre pas non plus le supporter, ça peut être épuisant la simple proximité de quelqu'un, même et surtout animé des meilleures intentions, quand on est physiquement très fatigué en permanence ;

si tu peux lui laisser de l'espace, peut-etre peux tu garder un contact qui ne serait pas pesant, inventer avec lui une façon de continuer votre relation sous une autre forme ;
n'hésite pas à nous parler de ce que tu ressens, ça doit être dur à vivre pour toi, as-tu des proches, des amies ?

_________________
guérie vhc et fibroscan encore un peu descendu à 14 - Echo ok et labo aussi va mieux
Abécédaire http://www.hepatites.net/index.php?name ... 015#342015
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
frilou
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 08:43
Potô du site


Inscrit le: 27 Nov 2006
Messages: 3716

salut 2 questions quelle est la durée prévue de son traitement?

6 mois ? 1 an? ( sa dépend de son génotype)

a t-il déjà des resultat qui confirmerai une baisse du vhc après quelques semaines ?

si oui tant mieux essaye de connaître ses resultats et l'avancement de son traitement. avec son accord ou vois si il te laisse contacter son médecin.

son comportement est plus ou moins (normal) en traitement car on a besoin d'être seul. du moins c'est un réflexe du a cet irritabilité que peut provoquer le traitement.


si tu veux essayer de l'aider un peu pour son quotidien ménage , facture etc proposes lui mais c'est possible qu'il refusera.


garde quelques contatc de temps a autre si il accepte sinon prends un peu ton mal en patience et attends la fin de son traitement tranquillement.

pose toi la question a quel point tu l'aimes sérieusement?

envisage aussi le fait que son traitement peu courir un risque d'échouer et dans ce cas demande toi si tu l'aimeras toujours ou si ceci te rebroussera.


en attendant fais ta vie sans trop l'envahir tu verras au fur a mesure ce qui se passera.

_________________
« L’éternité, c’est long, surtout vers la fin. »
de Woody Allen
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 09:45
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
Ben... comment dire ? Je ne suis pas du tout d'accord avec les donneurs de conseils.
Fais ceci, ne fais pas celà ! Cussing 2
Avril l'a dit "chaque situation est particulière".
Plutôt que de donner des conseils aussi utiles qu'un cure-dents à une poule, je préfère te dire comment la notion de rupture a évolué en ce qui me concerne.
Les premières ruptures, c'était le monde qui s'écroulait, la jalousie ( Qu'on m'ait quitté ou non pour un autre, l'idée de mon ex au pieu avec "pas moi" dans 5 mn ou 5 ans me rendait fou !)
Je n'ai jamais franchement quitté quelqu'un mais je devenais insupportable, ainsi, largué, j'avais ma conscience pour moi Ange et je refilais la culpabilité à la vilaine nana !


On apprend très lentement en matière de rupture.
Le syndrome de la vieille chaussette abandonnée guette avec l'âge et beaucoup préfèrent rester avec une personne totalement différente de celle qui les avait séduit qu'affronter la solitude.
Je me rends compte maintenant que je ne suis vraiment à l'aise que seul.
Surtout, ne pas implorer, c'est pire !
La réaction la plus saine est d'essayer d'accepter cet état de fait.
Tu ne m'aimes pas assez pour vivre avec moi ? tu te sacrifies en te cassant afin que je n'ai pas à te supporter ? très bien... ferme la porte en partant svp.
Attends ! je voudrais te faire écouter un morceau avant que tu ne me quittes !

http://youtu.be/3m6uQMiE8Fo
(What d'u say ??? )

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
macadam
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 10:18
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 1296
Localisation: Ariège
Salut Tipiment

comme les copains, j'ai pas de réponses toutes faites, je ne peux que raconter un bout de mon parcours

j'ai découvert ma contamination suite à des examens en vue d'une vie amoureuse nouvelle et sans couverture
bonjour la lune de miel !!!!!
Comme ton amoureux, j'ai très vite fait le vide autour de moi, ma belle étant dans le lot.
J'étais incapable de supporter la moindre contrainte, présence, sollicitation, il m'a fallu du temps pour faire de la place à la personne que je devenais.

Mon amoureuse a fait de son mieux pour s'adapter, (nous sommes toujours ensemble), elle faisait comme mon chat qui sait passer par la fenêtre discrètement quand je lui ferme la porte au nez, et je la retrouvais dans mon lit au petit matin.
C'est terrible de se rendre compte du comportement de merde que j'avais sans la capacité d'y changer quelque chose.
C'est déjà du passé, mais ça reste présent aujourd'hui et entache le quotidien.

Pas de conseil donc, mais....
j'aurais eu besoin de quelqu'un qui s'implique dans mes problèmes administratifs notamment; vu que le monde s'était arrêté.
Ta démarche de venir nous rencontrer est précieuse, soit la bienvenue

j'aurais eu besoin de me sentir accompagné sans le moindre sentiment de devoir quelque chose, être côtoyé par qq'un que je pouvais percevoir autonome, sans attente de sa part,
notamment une attente amoureuse

j'aurais du accepter de prendre des AD, j'aurais du renoncer à vouloir être performant.

tiens bon, peut-être peut-il lui aussi partager ce qu'il vit ici
qu'il sache que ce qui lui arrive est normal et que son être est bouleversé par la chimie du ttt
Sans cet espace de partage, pas sûr que je pourrais témoigner aujourd'hui

_________________
macadam

g1a - a3 - f2/3, tt du 10/11/2009 à fin nov/2010
guéri
Cette saleté ne mérite que des minuscules
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 11:31
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

Citation:
macadit
Sans cet espace de partage, pas sûr que je pourrais témoigner aujourd'hui


tu m' émeus mac Amour, amour Bisou amical Coeur qui bat

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2012 - 12:40
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
Yep ! C'est pourquoi les z'heps qui ont réussi à se débarrasser du gros C. devraient rester, quelle que soit leur attention vis à vis des newbees. Il y a autant à prendre (dans la gueule) d'un z'hep qui ne compatit pas mais livre son expérience et les ficelles qu'il pense avoir apprises que du baume apaisant appliqué par d'autres z'heps qui sont des havres de repos et des océans de sagesse.

Sans verser dans le culte des personnalités, il existe quelques Z'heps qui nous ont quittés et dont les écrits resteront à jamais des sources de réflexion et des enseignements éternels. (Pour les siècle des siècles, amen.)


_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
avril47
Sujet du message: Re: Quelle attitude adopter ?  MessagePosté le: 01 Jn 2012 - 06:47
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 1862

tipiment a écrit:
Vous auriez des conseils ? je prends tout....


Bientôt de tes nouvelles ??
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
tipiment
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Jn 2012 - 15:55
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 29 Mai 2012
Messages: 3

Bonjour tout le monde !

Merci à Click, Avril, Karamelvert, Sachayola, Pascale, Rnr, Nega, Frilou, Péplum et Macadam pour vos réponses.

Excusez moi de ne pas vous avoir répondu avant.... J'ai plutôt fait l'autruche sous ma couette depuis deux ou trois jours...

Je vous remercie de partager votre expérience avec moi. Vos mots m'aident à mieux comprendre la situation. En parcourant le forum j'avais en effet pris conscience des effets du traitement, mais je ne m'attendais pas à autant de conséquences sur lui.

Nous nous sommes connus un peu plus de deux mois avant son traitement... ça laisse peu de temps pour construire une base de relation solide pour traverser tout cela ensemble, peu de temps pour avoir la "légitimité" d'être là.
Il ne se supporte plus et je crois qu'il tient à me protéger à travers cette rupture et me préserver ainsi de sa non envie, de son irritabilité, de sa fatigue.... Sans parler d'une vie sexuelle inexistante... pas évident après quelques semaines ensemble !

C'est difficile d'être mise de côté avec tous les doutes (égoiste ? oui, peut être..) que cela peut amener sur les sentiments partagés... Et paradoxalement être persuadée que l'amour est toujours là et que ce n'est pas le problème... ni la solution malheureusement ! C'est bien au delà de tout ça !
Dans la situation inverse je n'aurais pas non plus accepté son regard sur moi amoindrie, fatiguée.....

Macadam l'idée de vouloir "rester performant" me parle... mon ami est dans la même situation. Il veut continuer à faire des choses comme avant mais son corps le lâche. Tomber à terre après 30mns de jardinage je comprends que cela puisse être intolérable à accepter....
Il vit ce traitement comme un poison qui prend possession de son corps.
Normalement il était parti pour six mois. Il a eu son bilan d'un mois la semaine dernière et il réagit bien. D'après l'hépato c'est même plutôt bon, mais allez savoir pourquoi elle a évoqué avec lui le fait que le traitement puisse s'étaler sur un an... Moral miné !
Quant à moi j'ai fait le choix de rester positive et de me dire que dans 5 mois et deux semaines c'est CHAMPAGNE !!!! et puis si ça ne l'est pas on refera six mois... ça fait quelques années que je l'attendais cette belle rencontre, celle d'une vie... Je ne suis pas à quelques mois près pour le retrouver vraiment !

Pour répondre à ta question Avril, il ne bosse pas. Peu de vie sociale non plus car il revient en France après de longues années passées à l'étranger. Et il s'éloigne des personnes qui l'entoure.. ça m'inquiète pas mal car il a des idées noires et plonge pas mal du côté de "la force obscure". Il refuse l'idée d'anti-dépresseur pour ne pas rajouter du poison au poison.
C'est une personne indépendante et un peu "fière".... demander de l'aide c'est pas trop son genre, et accepter celle qu'on lui propose...

Je me sens si impuissante face à tout ça. Il va falloir que je l'accepte.
De mon côté ces quelques jours m'ont permis de réfléchir, et vos expériences m'ont beaucoup aidé. Merci.
Je respecter son choix tout en restant présente de temps à autre. Aucune attente amoureuse ou autre, mais rester là, juste pour accompagner selon son envie. Je vais retenir mon désir de l'embrasser dès que je vois sa belle gueule... wouarffffff, grrrrrrrr..... J'ai prévu de m'inviter pour un p'tit thé demain, je vous dirais si j'ai pu faire taire mes ardeurs ! lol...

Merci de votre accueil, de votre partage.
Prenez soin de vous.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
mathilde
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Jn 2012 - 17:45
Potô du site


Inscrit le: 15 Avr 2004
Messages: 9502
Localisation: planète bleue
Bonjour tipiment et bienvenue parmi nous !

Tu as bien fait de pousser la porte ! Je vois que tu as déjà tiré beaucoup d'enseignements de tes lectures sur notre forum et maintenant pris le recul nécessaire pour soutenir ton ami durant son ttt et accepter cette période difficile.

Maintenant le problème c'est qu'il brasse des idées noires et qu'il ne veut pas se faire aider... Beaucoup ont eu cette réaction de refus d'aide et d'AD et s'en sont mordu les doigts par la suite ....... Je ne sais si tu as des contacts avec son équipe soignante, si oui il faudrait leur suggérer qu'ils expliquent à ton ami les dangers de l'interféron sur l'état psychologique du patient !

Si tu pouvais le persuader de venir faire un tour par ici, il se rendrait compte que bien d'autres avant lui qui refusaient toute aide psy ont fini par y venir et qu'il n'y a là aucune honte ni danger, juste compenser les effets malfaisants de l'interféron........

Bon courage pour la suite.
@micalement.

_________________
Tant que j'aurai la force et l'envie de me rebeller je me sentirai vivante
Membre HEP&Co, Ex geno 3
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Jn 2012 - 18:23
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

Citation:
tipiment a écrit:
ça fait quelques années que je l'attendais cette belle rencontre, celle d'une vie... Je ne suis pas à quelques mois près pour le retrouver vraiment !

c'est ça le plus important!

La bonne nouvelle, c'est que le TTT fonctionne..ça me paraît important que ton compagnon sache pourquoi l'hépato envisage une prolongation.

bon courage à toi! et à très bientôt!

Tchao

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
iletaitunefoie
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Jn 2012 - 09:39
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 89

laisser le temps au temps, effectivement durant le traitement on se sent tellement désagréable qu'on préfère s'isoler pour ne pas répercuter ce mal être (j'ai vécu ce même phénomène) courage et patience Wink

_________________
il était une fois un foie qui avait la foi
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
nega
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Jn 2012 - 16:34
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 25 Avr 2012
Messages: 1970

un ttt de 6 mois, c géno 3, et lorsqu'on répond bien ( 2 logs à 1mois) mais quand même trop lentement (et charge virale élevée au début par exemple), d'où négatif seulement vers la fin des 6 mois, le ttt est prolongé pour avoir une durée suffisamment longue en étant négatif ;

_________________
guérie vhc et fibroscan encore un peu descendu à 14 - Echo ok et labo aussi va mieux
Abécédaire http://www.hepatites.net/index.php?name ... 015#342015
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
karamelvert
Sujet du message: tite remarque  MessagePosté le: 04 Jn 2012 - 19:37
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 06 Jan 2012
Messages: 72

2 mois avant traitement il savait qu'une épreuve l'attendait mais pas encore quel genre d'épreuve...
A voir si cette circonstance à compté dans votre rencontre...
Mais un autre homme t'attend si une suite doit arriver dans votre histoire...
Il aura + la pèche




ps: Fini déclaré guéri par l’hôpital Tjrs indétectable 7 mois après fin du traitement...
Vive le TMC435 et ces 6 mois de traitement sans ES en sup...
Vive les Protocoles et vive Mondor !
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,70227098464966 seconds.