Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
click
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 12:42
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

Pep, tant que tu ne restes pas accroché à ton écran même quand tu as envie de c..., y a de la marge.

Il y a des ados( entr' autres) qui font des occlusions intestinales...qui passent Plus de 70h/ semaines à jouer.
Sans parler des jeux d' argent, qui permettent à l' état de se faire du fric au passage, qui mettent des gens sur la paille. Opium du peuple?


Pour en revenir au tabac et à ma pomme Wink ,c'est la 2ème drogue dure la plus puissante après l' héroïne, m' a-t-on dit à la consult à
l' hosto.

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message: Re: Drogues et addictions  MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 12:50
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
bonnie a écrit:
Citation:
la substitution devrait être remplacée par la légalisation d'opiacé injectable "raisonnablement dosé"

Dispo à Lisbonne comme tu dois le savoir Pep mais c'est en place récemment à Berlin, étant hors coup je ne connais pas toutes les modalités mais je crois que le toubib te prescris ta dose que tu récupéres dans un centre...M'informerai,
J'M ton nouvel avatar, Professeur Tournesol Wink


Wink j'ignorais que les portouguèchs et les Zaleman m'espionnaient, (je parle en dormant ! )
Vi, Bonnie, si t'as des infos...
Mon Zavatar c'est passque je suis dans ma période "Bricolage" !
+++

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message: Re: La cocaine et les jeunes  MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 12:53
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
pat-leon a écrit:
A l'arrivée du pur produit, on le fume... Rolling Eyes


On le coupe illico pour pas faire 200 morts dans l'heure qui suit :
-Fait gaffe, elle est super bonne !!!
-arf ! t'inquiète, j'assure ! R.I.P
Pour avoir fumé, au bong de la très bonne héro en Asie, je confirme que ça monte plus vite qu'en IV...
La superficie des alvéoles pulmonaires mises à plat = un terrain de tennis !

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 12:54
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
Péplum a écrit:
Né 20 ans plus tard, j'aurais certainement cumulé le base jump en plus du reste ! l'adrénaline !!!

Je re précise ma position, pas question de comparer les addictions au sucre ou au scrabble en ligne avec la dépendance aux opiacés, tabac, alcool ou autres.


Hej Pep,

Une addiction est toujours une addiction .
Je ne vois aucune difference entre une personne qui joue tout son fric dans les jeux de grattage et une autre qui prefere le depenser dans la poudre ou autres choses Rolling Eyes

Il n,y a pas d,addictions moins dangereuses ou plus dangereuses.
Le danger est d,etre addict donc de perdre son independance de jugement Embarassed

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolotte
Sujet du message: Re: La cocaine et les jeunes  MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 13:10
Potô du site


Inscrit le: 29 Jan 2003
Messages: 6798
Localisation: Très loin à l'est
Bon produit ou mauvais qu'importe....enfin non, bon produit équivaudrait à plus cher et donc moins facile d'accès.
c'est plus simple auj de trouver 1g de C dégueu (le plus souvent entièrement de synthèse) ou de md ou de speed que 10 de beu...

Welcome in the magic world Sad

_________________
Lau
J'ai lu que fumer tue, j'arrête de lire
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message: Re: Drogues et addictions  MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 13:50
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

Garde le un peu s'il nous plaît, Pep Wink !

à moi aussi, Bonnie Laughing

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 14:17
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

D' après ce que je lis, écoute en ce moment, il y a des addictions plus ou moins dangereuses.

Leur point commun c' est qu' on n' est plus aux commandes, exit la volonté là-dedans c' est clair. Certaines personnes le sont plus que d' autres, facteur familial favorisant par exemple, les neuropsychologues se penchent sur la question aussi.

Etape n°1, reconnaître qu' on est addict. Il y a un déni du danger, une "myopie du futur", je cite. Le "demain j' arrête" et je crois que j' en suis capable, ou je ne sais même pas que je suis accro.

On a tous des petites addictions, mais pas tous des addictions qui mettent notre vie en danger.

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 15:41
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
Jojoka, mets toi hors-la-loi si tu en as l'occasion.
Je ne fume plus de cannabis depuis plus de 20 ans parce que ===> Parano.
Plus de tabac depuis 2003 parce que ===> drogue dure et chère sans aucun effet intéressant.

Vam parle du tabac comme d'un "paradis artificiel" très onéreux. Roll On Floor aucune extase avec le tabac, une haleine de chacal tout au plus.

Si j'en ai chié des ronds de chapeau pour arrêter le tabac, le cannabis, dans mon souvenir ne m'a posé aucun problème pour la raison exposée ci-dessus : paranoïa aiguë.
Mais je ne pense pas que l'effet addictif du cannabis puisse être comparé à celui du tabac.
C'est l'alcool qui m'a résisté le plus longtemps. j'ai laissé énormément de plumes dans la guerre contre l'alcool.

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 15:46
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
click a écrit:
Pep, tant que tu ne restes pas accroché à ton écran même quand tu as envie de c..., y a de la marge.

Il y a des ados( entr' autres) qui font des occlusions intestinales...qui passent Plus de 70h/ semaines à jouer.
Sans parler des jeux d' argent, qui permettent à l' état de se faire du fric au passage, qui mettent des gens sur la paille. Opium du peuple?


Pour en revenir au tabac et à ma pomme Wink ,c'est la 2ème drogue dure la plus puissante après l' héroïne, m' a-t-on dit à la consult à
l' hosto.


Click, passé un point, l'alcool est à mon avis la drogue la plus destructrice et dont la dépendance est la plus difficile à se débarrasser. Pas de substitution, la tentation dans la moindre superette etc. Sad
P.S, il y a aussi le "aujourd'hui c'est exceptionnel, mais d'habitude..."
C'est exceptionnel parce que c'est lundi, samedi ou dimanche, qu'il pleut ou qu'il y a du soleil, trop de taf ou pas de taf, c'est mon anniversaire, c'est le jour de la mort de mon oncle, j'ai reçu du fric, mon hamster est mort etc.
Le pompon à un ami très cher, qui disait : "je me shoote, parce que comme ça, je fume moins..." Yes !!!

Thelo, personne n'a attrapé une maladie transmissible en grattant un "millionaire" Roll On Floor
il pourrait arriver qu'un accro aux jeu de grattage perde le controle de son véhicule et aille percuter celui d'en face parce qu'il grattait frénétiquement au volant !! mais bon... Ange

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 16:00
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
Je serais favorable à l'interdiction de tous les jeux d'argent, légaux ou non en dehors des casinos.
Ou alors, que l'intégralité des bénéfices nets soient reversés à la recherche.
C'est mon côté "nationalisons, redistribuons !!! Cuss Wink

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 19:08
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
Citation:

Thelo, personne n'a attrapé une maladie transmissible en grattant un "millionaire"
il pourrait arriver qu'un accro aux jeu de grattage perde le controle de son véhicule et aille percuter celui d'en face parce qu'il grattait frénétiquement au volant !! mais bon...


Hej Pep

Pour replacer un peu le debat Wink

dangereux, dangereuse Dictionnaire Francais Larousse

Qui peut nuire ; redoutable : Un dangereux malfaiteur.

Qui constitue un danger, qui expose à un risque, à un mal
: Une escalade dangereuse. Route dangereuse.

Se dit d'un animal qui s'attaque à l'homme et qui constitue pour lui un danger : Le renard enragé est dangereux.

Qui est susceptible d'entraîner vers quelque chose de mal, de nuisible, de fâcheux ; pernicieux : Un dangereux politicien.

Je pense que tu m,as tres bien compris Pep.
Une attitude ou conduite dangereuse ne signifie pas une conduite mortelle meme si...Rolling Eyes
Bien sur que de jouer au loto de temps a autre n,est pas un souci.

Connais tu le nombre de joueur qui se sont suicides? parcequ,ils ne pouvaient plus honorer leurs dettes ou ceux qui ont finis par monter au braquage pour esperer les payer et se sont retrouves a maison chagrin Crying or Very sad

Ce que je ne peux pas comprendre ( contraire a mes idees et principes de vie) c,est la difference que tu fais entre les addictions.
Les ( parait-il) dangereuses
Les autres

Me remonte en memoire la difference entre les bons et les mauvais Arabes,Juifs,Blancs etc etc.......

Cela se nomme de la discrimination et elle n,est jamais positive Ça va pas
Nous appartenons tous a la meme communaute : Les Etres Humains

Addiction :Definition du Francais Larousse
Processus de dépendance à des toxiques et à des situations.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/med ... ion/185204

François Marie Arouet, dit Voltaire (Paris 1694-Paris 1778)


"La bile rend colère et malade ; mais sans la bile l'homme ne saurait vivre. Tout est dangereux ici-bas, et tout est nécessaire."

Zadig ou la Destinée

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 19:50
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

On est passé en 1ère page, bon, tant pis, j' espère n' avoir pas écrit trop de bêtises...

Je crois qu' on fait la différence entre drogues dures et "dépendances raisonnables ", loner. Là où on va sûrement être d' accord, c' est quand il y a aliénation, perte de contrôle..sans parler de dégradation, perte d' identité etc

Les cyberdrogues...
http://droguesblog.wordpress.com/tag/michel-lejoyeux/

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 20:01
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

Encore un peu de lecture:

Citation:
Les secrets des producteurs de tabac pour nous piéger
Publié le 05 mars 2012

L'un des sujets sur lesquels je travaillle et dont j'ai envie de parler dans ce blog est l'addiction. L’une des manières de changer sa relation à une dépendance est de trouver à cette addiction une nouvelle signification. A y regarder de près, en effet, la dépendance au tabac ne relève pas de l’exercice de la liberté, mais plutôt de la soumission à une logique économique qui associe mensonges, profits cachés et manipulation.

Il y a en effet autour du tabac une sorte de conspiration pour que ses dangers n’apparaissent pas aussi clairement qu’ils le devraient et pour que son potentiel addictif soit masqué. Les fabricants de tabac ont longtemps associé au fait de fumer des images sportives, des grands espaces, les cow-boys se promenant librement dans les montagnes rocheuses.

Le propos banalisant les dangers du tabac est en train de s’effriter à la faveur de la parution aux Etats-Unis d’un ouvrage de l’historien Robert Proctor, sur les mensonges et les manipulations des fabricants de cigarettes. J'ai envie d'y revenir. Le livre au titre un peu racoleur « Golden Holocaust » n’en est pas moins précis et informatif. Robert Proctor s’est plongé dans des documents fédéraux révélant les plans de « communication » des producteurs de tabac.

Pour masquer les effets toxiques du tabac, les producteurs de cigarettes ont tout d’abord utilisé une propagande par le doute. Ils ont, entre 1953 et 1964, créé de toute pièce une controverse sur le fait de savoir si le tabac était ou non cancérigène. Ils se sont appuyés sur des conseillers en relations publiques. Il a fallu donc attendre dix ans après la découverte de données sur le rôle cancérigène du tabac pour qu’un message de santé publique apparaisse et que la consommation commence à diminuer modérément.

Robert Proctor pointe un autre secret sur la cigarette. Elle contiendrait du polonium 210, une molécule radioactive. Ce polonium contribue aux effets cancérigènes du tabac. Là encore, Robert Proctor propose des métaphores qui frappent l’imagination. Il reste à prouver qu’elles soient complètement justes au niveau scientifique. En tout cas, selon lui, fumer 30 cigarettes par jour expose à l’équivalent de doses de 300 radios de poumons par an. Bien évidemment, les producteurs de tabac ont tout fait pour masquer ce poison. Un dernier point concerne le caractère addictif ou addictogène du tabac. C’est de manière délibérée que les cigarettes sont de plus en plus faciles à fumer et contiennent des produits qui induisent une obligation de recommencer à fumer.

Il me semble que ces informations peuvent aider les dépendants à changer en partie de regard sur leur conduite et à prendre des décisions saines d’interruption de leur consommation qui ne relèvent ni de l’hygiénisme ni de l’ascétisme, mais plutôt de l’exercice de leur liberté. Une fois la décision prise, ils trouveront auprès d’un médecin ou dans des livres – oserais-je conseiller le mien « Changer en mieux » ? -des techniques pour aller plus loin.

source: http://blogs.psychologies.com/la-psy-da ... ses-etats/

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Mar 2012 - 20:36
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
Thelo, je ne partage pas "addictions dangereuses" et "addictions moins dangereuses".
Je dis simplement que le manque ressenti par un addict au tabac, aux opiacés, à l'alcool est le plus souvent insupportable.
Les "drogués" , du grattage, du sucré ou par exemple du vélo même si l'impossibilité de satisfaire leur addiction peut sans nul doute créer un état dépressif voire des crises de violence ( Dubitatif ) n'iront pas une nuit d'orage, (le bruit ! Wink ) casser le magasin "les rois de la pédale" pour pouvoir faire le tour du pâté de maison en pleurant de bonheur. Enfin... je crois ou alors je sous estime encore la "folie" humaine.

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message:   MessagePosté le: 19 Jn 2012 - 22:19
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
Alors le thème c'est addictions, drogues & dépendances ?

Moi, mon sujet c'est : des Effets Secondaires d'un arrêt du Tabac... Wink

Factuellement, voilà maintenant 5 mois d'arrêt du tabac.
Antérieurement, je tapais dans les 20 à 40 cigarettes jour, plus quelques joints.
Fil a écrit:
A quoi reconnaît-on qu’on est accro ?
Privé de son produit quel qu’il soit, la personne est irritée, contrariée, stressée.
Au fur et à mesure, un dysfonctionnement cérébral s’installe et elle connaît des troubles du comportement, de l’humeur, de la pensée.
Son esprit est monopolisé par l’idée de boire pour un alcoolique, de travailler pour un workoholic, ou de se connecter pour les accros du Net.
Des troubles du sommeil et de l’alimentation apparaissent. Un désintérêt pour tout ce qui fait la vie quotidienne surgit.

Oui, on a fait le tour avec ma psy & l'on tombe d'accord sur le fait que je réunis tous les ingrédients qui conduisent à l'installation d'un état dépressif... Rolling Eyes
En clair, on est aussi d'accord sur les Bénéfices Secondaires du Tabac, dont pour moi, le plaisir portait sur une régulation de l'état dépressif, voire même sa mise à l'écart... Idea
L'on se concerte sur l'effondrement de l'image de Soi.
Le sommeil étendu sur un lit n'a lieu qu'après épuisement debout (en fonction de 1h à 2h ou 2h30 du mat')
Non, seulement il y a désintérêt pour le quotidien, mais sur la vie, je veux comme on rend son tablier, rendre mon âme...

Rappel pour moi de profils masculins marqués souvent par leur absence mais une dimension symbolique (père, beaux pères, Grand père tous journalistes), dans les volutes de fumée. Ancrage dans mes dérives d'hypnose... Exclamation

En conclusion, c'est suffisamment sérieux pour que je consulte le service d'addictologie & que l'on voit les substances aidantes possibles.

Alors, promenade dans les services, pour 45mn plus tard me retrouvé à l'accueil du service addicto. Là, il me faudra attendre près d'une demi heure pour voir poindre une secrétaire.
J'explique mon cas : mes années de pratiques de Paul Brousse, mes addictions & mes sevrages, mes hémorragies, ma transplantation & donc demande une consultation.
Je précise que j'ai déjà vu une tabacologue lors de ma dernière hospitalisation hospitalisation en janvier 2012.
Réponse : au mieux & parce que j'insiste le 5 juillet
En cliar, 20 jours à attendre comme un con.
Et comble de l'ironie, la secrétaire me remets un questionnaire à remplir pour la consultation (questionnaire déjà rempli en janvier).
Le process : premier entretien 1h, ensuite 30 mn...

Ah oui, si jamais j'avais un problème, voilà un billet avec le N° d'appel de l'unité de coordination de tabacologie Rolling Eyes

Je me suis retenu de mettre le secrétariat à sac, répondant que si urgence il y avait c'était aujourd'hui...Twisted Evil

Pour ceux qui pourrait penser que le service était débordé, j'étais le seul patient dans le service avec un médecin hors consultation... Sad

Je me sens des affinités avec Clovis... Wink

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
frilou
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Jn 2012 - 03:02
Potô du site


Inscrit le: 27 Nov 2006
Messages: 3716

j'ai tout entendus sur la clope nottement que ceux qui fumment n'aurait pas têté assez longtemps car la forme du megot ressemble un peu a un téton bon a réfléchir

puisque que l'on tire sur ce mégôt un peu comme on tête le sein..

dans ce cas pourquoi cette image de virilité du fumeur?

le fameux cowboy marlboro ou encore james dean ou autre acteur..

il y a je pense un côté un peu comme ceci chez l'être humain c'est a dire celui qui fume pas ira passer son temps a manger l'autre ira aux putes ou au jeux l'autre auras vus tout les films de tel ou tel acteur.

un autre devra gravir un sommet de l'everest encore plus élevé et en moins de temps

il y a celui qui ne peut enviisager sa soirée si il n'y a pas 5 bieres dans son frigo ou encore celui qui reste planté devant son pc a tuer des ptits bonhomme avec des jeux éléctronique etc etc...

tout existe.

un besoin de fuir quelquechose chacun a un besoin de fuite ou de rêve.

quitte a être destructeur ces addictions nous font malgré tout vivre donné 1 millions a un homme il risque d'en vouloir 2 par la suite.

on peut être addict aux femmes , au sport bref a tout et nimporte quoi.


je crois que la question n'est pas toujours le résultat obtenu ou pas dans un sevrage mais l'effort donné.

par cet effort cette façon de resister on passe des moment a se remettre en question on peut resister , tenter de mieux se comprendre , apprendre a gérer , on peut craquer aussi parfois pour se rattrapper plus tard.

certains y laisse leur vie d'autres fument pas du tout et perdent leur vie dans un stupide accident de la route..

celui qui bosse trop peut faire un burn out celui qui bosse pas assez peut passer son temps a rien faire.

il y a aussi les dépendant au body culturisme plus les muscles sont gros plus ils doivent grossir et quand ca suffit pas il mange des nourritures qui gonfflent leurs muscles jusqu'a arriver a ce que leur tête ressemble a une tête d'épingle posé sur un corps de buffle.


bref chacun ses dérives , ces choix vaut ils mieux vivre longtemps (malheureux ) ou moins longtemps heureux?

quel est la conception du bonheur?

finalement chacun est plus ou moins maître de ses actions malgré que parfois certaines addictions prennent le dessus sur nôtre personalité.


Mozart a pas vécus très longtemps van gogh non plus mais pourtant leurs oeuvres sont énormes et leurs vies très remplies.


la question du temps n'as pas une réelles valeur ce qui comptent c'est de faire ces propres choix et surtout se sentir heureux.

donc chacun décide si ce soir il ira encore au casino ou plutôt si a la place il
lira un livre sur la botanique.

si on fumera des clops ou si on ira faire un jogging.

la roue tourne , les périodes changent , nous changeons, nous nous combattons contre ses addictions voilà le principale.

le reste que l'on fume 5 , 10 clops ou 15 voir même 30 ou 40 ne change pas tout.


par contre oser s'affronter , se remttre en question savoir s'arrêter un moment ou complètement est un bon signe.

car seul celui qui ne se remet plus en question est plus ou moins définitivement perdus.

nous grandissons dans les épreuves parfois difficilles mais l'important est que nous grandissions.

et ceci ne se calcul pas toujours en mois d'abstention ou quantités mde litres d'alocool en moins par jour ou semaine.

des épreuves nous sont soumis il faut jouer le jeu de ces épreuves c'est ce qui nous est demandé après le reste , le résultats il est a voir dans la façon dans laquelles ont a grandis et appris sur soi par ces periodes d'abstentions.

_________________
« L’éternité, c’est long, surtout vers la fin. »
de Woody Allen
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
frilou
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Jn 2012 - 03:10
Potô du site


Inscrit le: 27 Nov 2006
Messages: 3716

ceux qui ont vus le film" le pari" se reconaitront.

deux gars qui un soir font le pari d'arrêter la clop un soir un des deux craquent et rentre dans un bar tabac quand son tour passe au comptoir malgré qu'il avait décider de recommencer la clop il commande des stimorols sans filtre lol...

bon courage et a tous Wink Wink

_________________
« L’éternité, c’est long, surtout vers la fin. »
de Woody Allen
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
RnR_will_never_die
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Jn 2012 - 07:27
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 15 Oct 2010
Messages: 629

pat-leon a écrit:
Je me sens des affinités avec Clovis... Wink


... et nous on se sent des affinités avec toi Pat.

en plus on a besoin de toi. Alors accroche-toi à toi, à nous, au forum Bisou amical .

Amitiés

RnR

_________________
Génotype 1b découvert en 2005. A1/A2 F1/F2. Début tri TELAPREVIR le 11/05/2011- Fin TT le 25/10/2011.
PCR 1 an post TTT : indétectable


Dernière édition par RnR_will_never_die le 20 Jn 2012 - 07:50; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
click
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Jn 2012 - 07:39
Amiral(E)
Amiral(E)


Inscrit le: 10 Mai 2011
Messages: 3765

pat,

débilitant cet autre parcours du combattant, chercher de l' aide pour pallier ses manques et se trouver face à du vide...des absurdités administratives.

Lors d'un arrêt de 18 mois, me suis retrouvée à descendre lentement vers un état dépressif..la clope pour moi
a entr'autres un rôle de masque de l' absence, plâtre sur une jambe de bois.

Je n' ai pas trouvé de solution vraiment satisfaisante, ai jeté mon dévolu sur un objet de substitution, l'e-cigarette..je ne me sentais pas la force d'un sevrage total et violent.

Le tabac, la drogue où le rapport plaisir-dépendance est le plus déséquilibré, j' ai lu récemment..Alors, je me dis, si le plaisir fait défaut à ce point, reste à continuer d'interroger la dépendance.

Pas sûr que le questionnement suffise à se débarrasser du problème...

_________________
G 1b. 1er TTT de 3 mois en bi, répondeur partiel.

nouvelle saison en cours en tri, téla ..potes pour une durée prévue de 48S
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pascale
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Jn 2012 - 08:00
Potô du site


Inscrit le: 17 Jan 2004
Messages: 6273
Localisation: Var
L'enfer de nos dépendances ... Un sacré parcours ... Objets de nos réflexions personnelles les addictions que l'on choisit de combattre plongent effectivement leurs racines au plus profond de nos âmes ...

Un jour où je faisais à nouveau mes adieux à cette envahissante compagne, j'ai écrit ça, probablement le truc le plus lucide que j'aie à disposition pour comprendre sinon vaincre :

Adieu

Tu étais ma meilleure amie
Depuis tant de longues années
Nous avons toujours tout partagé
C’est vers toi que souvent je me suis tournée
A chaque moment important
Dans les rires et les larmes
Dans l’amitié et la solitude
Près de moi tu as toujours été
Loin de l’ennui je m’éclipsais
Pour te retrouver
Après l’amour c’est toi que je désirais
Pour te raconter le bonheur éprouvé
Mes peines les plus intenses
Tu as su les apaiser
Protégée par tes volutes éthérées
Je suis restée souvent à te contempler
J’ai pu exprimer toutes mes faiblesses
Mes passions mes doutes
Jamais tu ne m’as abandonnée
Cependant aujourd’hui je t’ai quittée

Toi ma meilleure amie … Toi ma cigarette …

Nous avons tous essayé de nous battre, certains y sont arrivés, d'autres non ... Tu as gagné la première bataille, tu choisis de te faire aider pour la suite et c'est nécessaire ... Tu as choisi de vivre ... Tu en as la force et ce ne sont pas des délais administratifs qui doivent te transformer en Attila des sces hospitaliers !!!

Bises

Pascale

_________________
L'amour, une fois qu'il a germé, donne des racines qui ne finissent plus de croître. (Antoine de Saint Exupéry)
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,64684891700745 seconds.