Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
mathilde
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Mar 2011 - 14:08
Potô du site


Inscrit le: 15 Avr 2004
Messages: 9503
Localisation: planète bleue
Salut Peplum ! Tu as le choix entre les forums "coups de gueule", "humour" ou "discussions générales". Wink

_________________
Tant que j'aurai la force et l'envie de me rebeller je me sentirai vivante
Membre HEP&Co, Ex geno 3
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Mar 2011 - 15:19
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
Merci Mathilde ! Humour ? Le sujet est trop sérieux ! Coups de gueule ? Chien qui aboie dans la nuit fait se tourner l'électeur dans son lit !
Discussions générales me semble plus adapté...

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Mar 2011 - 17:52
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
La 4-FA ? Un nouveau stupéfiant

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé vient de classer comme stupéfiant la 4-fluoroamphétamine (4-FA). Ce classement intervient en raison notamment de la large diffusion de cette substance au niveau européen.

« La 4-FA est une drogue de synthèse, appartenant à la famille des amphétamines, ayant fait l’objet de plusieurs signalements récents en France et en Europe », explique la Direction générale de la Santé (DGS). Elle est généralement consommée dans des cadres festifs, par voie orale, nasale, sublinguale, intraveineuse ou encore rectale. Selon la DGS, « des études expérimentales chez l’animal montrent que la 4-FA entraîne la libération de neurotransmetteurs et inhibe leur recapture ».

Cependant il existe peu de données sur l’abus, la dépendance et la toxicité de cette drogue. Des consommateurs décrivent, dans des forums de discussion, de nombreux effets similaires à ceux de l’ecstasy. Cette drogue semble également provoquer des troubles visuels, une anorexie ou une insomnie pouvant durer plusieurs jours. « La descente, qui dure de 12h à quelques jours, peut se traduire par une sensation de fatigue et de faiblesse, des signes dépressifs et/ou de nervosité… ». Des nausées, ou des vomissements, accompagnés de sueurs ou de douleurs musculaires ont également été rapportés.

En 2009, en Grande-Bretagne, deux décès liés à la consommation de 4-FA ont été recensés. Disponible sur internet, cette drogue a également fait l’objet de nombreuses saisies en Europe. Elle a souvent été retrouvée dans les comprimés vendus comme de l’ecstasy.

Source : DGS, AFSSaPS, 16 mars 2011

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Avr 2011 - 15:46
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
Puisqu'il est évident qu'il est impossible d'empêcher une proportion non négligeable de la population de se droguer, faisons en sorte que ce soit fait dans les meilleures conditions possibles.
Tant que nous ne changerons pas pour des buts politiques électoralistes de tactique la catastrophe s'amplifiera.

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
kanibal
Sujet du message:   MessagePosté le: 04 Mai 2011 - 20:05
Potô du site


Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 3856
Localisation: EN CAMPAGNE
test

_________________
géno 3a A4/F3/4. ttt d'avril à septembre 2007. tjrs négatif depuis

" Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables".
Sade
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 04 Mai 2011 - 22:57
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
y cule ? (oui, je sais ! mais je suis pas encore bien rétabli !) Wink

Obama a diffusé dans l'atmosphère une drogue qui nous donne l'illusion que Ben Laden est mort ! (Marion Cotillard)

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
avril47
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Mai 2011 - 18:20
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 1862

..


Dernière édition par avril47 le 01 Oct 2011 - 17:57; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
kanibal
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Mai 2011 - 18:25
Potô du site


Inscrit le: 01 Avr 2007
Messages: 3856
Localisation: EN CAMPAGNE
Zi êtes pas du tout, ma messagerie déconne, j'envoyais un message test Laughing

_________________
géno 3a A4/F3/4. ttt d'avril à septembre 2007. tjrs négatif depuis

" Il n'y a d'autre enfer pour l'homme que la bêtise ou la méchanceté de ses semblables".
Sade
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
avril47
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Mai 2011 - 18:28
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 30 Mar 2009
Messages: 1862

..


Dernière édition par avril47 le 01 Oct 2011 - 17:58; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Jn 2011 - 15:48
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
Les poppers bientôt interdits en France
AFP 29/06/2011
Les poppers, substances inhalées pour leur effet euphorisant et dont l'usage est en hausse, vont être totalement interdits à la vente en France, a annoncé aujourd'hui Etienne Apaire, président de la Mission interministérielle de Lutte contre les Drogues et Toxicomanies.
"La consommation des poppers est très nocive pour la santé", a-t-il souligné lors d'une conférence de présentation du baromètre santé 2010, réalisé par l'Institut national de Prévention et d'Education pour la Santé.
Selon cette enquête, les poppers ont vu leur diffusion augmenter, 5,3% des 18-64 ans en ayant consommé au cours de leur vie contre seulement 3,9 % en 2005. Ainsi, bien qu'ils ne soient pas considérés comme des stupéfiants, "ces derniers jours le ministère de la Santé a décidé de réglementer l'accès aux poppers", a affirmé Etienne Apaire, en expliquant que "les poppers ne seront plus accessibles au public" sauf s'ils sont prescrits par ordonnance.
L'usage des poppers entraîne une dilatation des vaisseaux et ils sont également utilisés dans le but d'optimiser les performances sexuelles.
Associé à du Viagra, le popper entraîne des risques cardiaques qui peuvent être mortels. Selon une étude scientifique publiée en octobre, les poppers seraient en outre à l'origine de pertes visuelles prolongées mais réversibles.

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message:   MessagePosté le: 08 Sep 2011 - 12:25
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
GHB : interdiction de vente de 2 produits
AFP France 08/09/2011 - 12:10

Un arrêté du ministère de la Santé publié jeudi au Journal officiel interdit "la vente et la cession au public" de deux produits entrant dans la synthèse du gamma-hydroxybutyrate, plus connu sous le nom de GHB ou "drogue du viol". L’interdiction concerne la "Gamma-Butyrolactone" (GBL) et le "1,4 butanediol" (1,4-BD).Cette mesure répond à "une augmentation significative de consommation à des fins récréatives ainsi que des cas graves d'intoxication, d'abus et de dépendance", a souligné le ministère dans un communiqué.

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolotte
Sujet du message:   MessagePosté le: 08 Sep 2011 - 14:01
Potô du site


Inscrit le: 29 Jan 2003
Messages: 6800
Localisation: Très loin à l'est
Ha mert', c'était pas interdit avant ? Shocked
comme quoi, faut que ce soit illégal pour m'attirer peut-être Tirer la langue en même temps, j'saurais pas quoi en faire de la drogue du violeur Roll On Floor

Bisou amical


PS : Pour répondre à Ma (que je ne cite pas, trop vieux la page 1), ma nostalgie à moi c'est que ce ne soit pas possible d'en prendre parce que ça nous bousille (et pas parce que c interdit), honnêtement j'ai toujours aimé ça et j'aimerai toujours, mais j'aime mieux vivre Wink malheureusement aimer vivre la nuit nous oblige à apprendre à dire non.

_________________
Lau
J'ai lu que fumer tue, j'arrête de lire
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message:   MessagePosté le: 08 Sep 2011 - 16:16
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
En plus détaillé :
Tous les ingrédients de la « Drogue du violeur » désormais interdits

Par arrêté du 2 septembre 2011, le ministère chargé de la Santé a interdit la vente et la cession au public de deux produits qui entrent dans la composition du gamma-hydroxybutyrate, plus connu sous le nom de GHB ou de « drogue du viol ». Celle-ci rappelons-le, était déjà classée comme stupéfiant depuis 1999.

Les deux substances visées par ce texte sont la Gamma-Butyrolactone (GBL) et le 1,4 butanediol (1,4-BD). La première est utilisée comme solvant dans l’industrie des peintures. Quant au 1,4 butanediol, il se présente sous la forme d’un liquide visqueux incolore utilisé dans des industries chimiques pour produire des résines et du polyesters.

« Cette décision fait suite à la proposition d’interdiction par l’AFSSaPS en raison d’une augmentation significative de consommation à des fins récréatives, ainsi que des cas graves d’intoxication, d’abus et de dépendance », précisent les autorités sanitaires.

En dehors des cas de « soumission chimique » lorsqu’ils sont utilisés en association, il arrive en revanche que que ces produits soient administrés séparément, dans un but qualifié de « festif »… Dans ces circonstances aussi, les risques sont sérieux. Entre 2005 et 2009 en France, 177 cas d’intoxication à la GBL ont été identifiés par le réseau de toxicovigilance (CAPTV) et le réseau d’addictovigilance (CEIP). Enfin le bilan des cas notifiés entre octobre 2009 et avril 2011, fait état de 34 nouveaux cas, parmi lesquels 28 cas d’intoxications aigües dont un mortel.

L’ingestion volontaire de GBL peut provoquer des troubles respiratoires, de la conscience, une perte de connaissance et une altération des fonctions vitales pouvant aller jusqu’au coma et au décès. « Les cas d’intoxications volontaires concernent majoritairement de jeunes adultes qui consomment ces produits dans des lieux festifs variés mais aussi à domicile. »

Cette mesure doit permettre de réduire le nombre et la gravité des intoxications avec ces produits, dont la toxicité pose un réel problème de santé publique. « Les sanctions pénales prévues en cas de vente ou de cession au public de la GBL et du 1,4-BD, comme pour le GHB, sont de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. »

Source : AFSSaPS, Direction générale de la Santé, MiLDT, 8 septembre 2011

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
polymnie
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Jan 2012 - 18:49
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Jn 2008
Messages: 23
Localisation: Haute Saône
mathilde a écrit:
Salut les copains ! Nostalgie, vous avez dit nostalgie. Je ne suis pas concernée ni de près ni de loin par ce sujet mais je vous lis attentivement - histoire de ne pas mourir idiote .... (s'il n'est pas trop tard Laughing ). Une chose me frappe cependant : Vous en êtes tous sortis avec plus ou moins de dommages après de louables efforts (euphémisme) et cependant, à vous lire, je ressens une énorme nostalgie dans vos propos !!!!!!! Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Me semble pourtant que cette époque de votre vie devait être plus près de l'enfer que du paradis....
A moins que ce ne soit comme les anciens combattants qui ne se souviennent que de la camaraderie de l'époque en oubliant les horreurs de la guerre........


Déjà il n'est jamais trop tard =)
Sinon, crois tu que la vie de gens qui comme nous ont connus ces choses là mérite moins de nostalgie, de souvenirs ( heureux et moins heureux)), que celle des autres ? Non, nous somme comme tout le monde, on a aussi eu une vie d'ado, de jeune adulte etc et tout ce qui va avec. Plus bien sûr les expériences de vie liés à la drogues ou aux drogues et chaque moments vécus, s'ils n'ont pas été tous fabuleux, n'ont pas été non plus tous durs ou moche etc.
Pour ma part j'ai eu mon lot de très durs moments mais aussi tous ceux fantastiques,en avoir bavé normalement nous fait grandir et s'en sortir c'est preuve que nous sommes forts et ne jamais oublier aide aussi à ne pas perdre de vue certaines choses qui échappent souvent au commun des mortels.

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 10 Mar 2012 - 06:53
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
L'ecstasy attaque le cœur, comme le Mediator

Cette drogue, présentée à tort comme récréative, provoquerait une altération des valves cardiaques.
Il y a deux ans, un jeune homme de 33 ans était hospitalisé en urgence à la clinique des Cèdres de Toulouse pour des douleurs thoraciques, un essoufflement, une grande fatigue. Après une batterie d'examens, et notamment une échocardiographie, il s'est avéré que ce patient souffrait d'une altération importante des valves mitrales. Après interrogatoire, le malade en question s'est révélé être un toxicomane consommant régulièrement de l'ecstasy.

Dans un article publié cette semaine sur le site Internet du British Journal of Clinical Pharmacology (1), les cardiologues de la clinique, avec l'équipe d'addictovigilance du CHU de Toulouse, annoncent que l'altération des valves cardiaques dans ce cas est consécutive à la prise d'ecstasy. Et que les lésions observées sont similaires à celles produites par le Mediator. Cette publication devrait contribuer à alerter les consommateurs d'ecstasy des risques cardiaques qu'ils encourent.

Plusieurs comprimés par semaine depuis plusieurs années


Contrairement au discours véhiculé par les marchands de drogues illicites, l'ecstasy est un produit dangereux. Des effets neurologiques ont déjà été décrits. Mais pour la première fois, un impact sur le cœur vient d'être découvert. Cette première observation devrait contribuer à prendre la mesure du phénomène en renforçant la vigilance.

Le jeune homme consommait plusieurs comprimés d'ecstasy par semaine depuis plusieurs années, a-t-il expliqué aux deux cardiologues, Guillaume Montastruc et Philippe Vigneux, de la clinique des Cèdres, qui l'interrogeaient à la recherche de prise de médicaments comme le Mediator, susceptibles d'expliquer cette altération des valves mitrales, exceptionnelle à cet âge-là. Rien sur le plan des médicaments, juste cette prise d'ecstasy. C'est en opérant le malade pour la pose de prothèses valvulaires que les chirurgiens eurent la grande surprise de constater que ses valves mitrales présentaient les mêmes altérations (des lésions bourgeonnantes) que celles observées sur les valves de certains patients ayant pris du Mediator.

Contacté, le centre d'addictovigilance de Toulouse a confirmé que l'on pouvait retenir l'imputabilité entre l'ecstasy et la maladie. Le Pr Patrick Bruneval, meilleur expert français d'anatomopathologie en la matière (hôpital Georges-Pompidou, Paris) a confirmé, après avoir examiné les prélèvements, que les lésions étaient typiques de celles provoquées par le Mediator et de manière générale par les médicaments de la famille des fenfluramines. Aucun autre facteur de risque n'a pu être mis en évidence.

Études systématiques


«C'est la première observation clinique d'un lien entre valvulopathie et ecstasy, assure le Pr Jean-Louis Montastruc du centre de pharmacovigilance de Toulouse. Des données expérimentales ont déjà mis en évidence que l'ecstasy pouvait induire des anomalies cardiaques. En Belgique, il y a quelques années, un médecin avait suggéré, après avoir réalisé des échographies cardiaques systématiques chez des toxicomanes, un risque accru de valvulopathie, sans être certain de l'association. C'est la première démonstration totale du lien entre ecstasy et valvulopathie.»

L'ecstasy, qui aurait des similitudes structurelles avec les amphétamines, agirait sur le même récepteur sérotoninergique au niveau du cœur que le Mediator et les fenfluramines. Par ailleurs, cette substance attaquerait aussi les neurones sérotoninergiques du cerveau, avec des risques neurologiques à long terme. Cette observation devrait conduire à rechercher la prise d'ecstasy chez les personnes souffrant de maladies des valves cardiaques. Et à mener des études systématiques sur ce sujet afin d'évaluer plus précisément le risque. Enfin, il faut désormais sensibiliser encore plus les jeunes aux dangers de l'ecstasy, présenté comme une drogue récréative, mais qui peut avoir des conséquences désastreuses sur l'organisme. Près de 800.000 personnes auraient expérimenté ce produit en France, et notamment 3,8 % des 24-35 ans, selon un rapport de l'Observatoire des drogues et des toxicomanies de 2008.

Source:[rdr] Figaro

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Jn 2012 - 08:43
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
Les « designers drugs », nouvelles drogues de synthèse, à connaître .

http://www.medscape.fr/neurologie/articles/1417773/

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
cactus
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Jn 2012 - 10:12
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 02 Jn 2011
Messages: 22
Localisation: région parisienne
Je n'ai pas de jugement à apporter sur l'usage des drogues, je ne me permettrai pas de donner des leçons de morale. J'ai moi-même consommé ++ des drogues dures héroïne/cocaïne durant une période de ma vie. Paradoxalement, je crois qu'elles m'ont même sauvé la vie à une époque où j'allais extrêmement mal. Ce n'était pas une consommation festive mais un médicament/pansement qui m'a aidé à vivre durant ce passage extrêmement difficile de ma vie (18/20 ans). Sans elles, je ne serai plus, je n'aurais pas pu continuer à vivre. Je n'en suis pas fière, je n'en ai pas honte non plus, j'assume... mais je regrette de ne pas avoir reçu l'aide nécessaire, l'écoute et l'attention quand j'en avais besoin.
Si j'interviens aujourd'hui, c'est pour alerter sur la banalisation et la sur-consommation de drogues dites "douces" par les jeunes. Ne me jetez pas la pierre à l'avance, j'explique :
Mon fils âgé de 17 ans a été victime d'une BDA en mars dernier suite à une prise de "cannabis" (il consommait beaucoup et depuis plusieurs années). Mais là, il ne s'agit pas en réalité de cannabis tel que nous l'entendons mais de cannabis de synthèse. Les jeunes ignorent ce qu'ils achètent et consomment et la dangerosité du produit.
Mon fils a donc été victime d'une bouffée délirante aiguë (schizophrénie cannabique), hospitalisé en urgence en psychiatrie à Sainte-Anne puis dans un centre pour adolescents et est depuis sous un traitement neuroleptique lourd. Il n'a pas pu retourner au lycée car il n'arrive pas à suivre les cours, il est trop déconnecté (pb de concentration, mémoire, etc.). Il n'est plus le même depuis. Devenu extrêmement dépressif, il s'isole de plus en plus et se retrouve marginalisé par rapport à son groupe de copains car ne pouvant plus consommer, il n'est plus "dans le même délire". De plus, il ne peut même plus avoir recours à la "béquille fumette" quand il se sent mal. Je ne sais pas comment son état va évoluer ni ce que sera son avenir. Je suis complètement démunie et impuissante face à sa détresse.
Je poste ce message pour lancer un cri d'alarme sur l'usage du cannabis de synthèse que les jeunes achètent et consomment sans même savoir le danger que cela représente réellement pour eux. Ils pensent fumer de l'herbe, "c'est rien maman, tout le monde fait ça". Dans les faits, ils mettent en réel danger leur santé mentale/leur vie et sont les victimes d'un système pourri qui exploite leur jeunesse et leur ignorance.

Le cannabis de synthèse envoie les adolescents aux urgences
Aux Etats-Unis, trois nouveaux cas cliniques montrent que le « Spice » et autres cannabis de synthèse peuvent induire agitation, agressivité, diaphorèse, catatonie, et troubles de la parole.
http://www.medscape.fr/humeur/articles/1380765/
Adapté de Medscape Medical News[/i]

http://www.youtube.com/watch?v=b3olACx6PMU
extrait audio du "Magazine de la santé" sur les Bouffées délirantes aiguës
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
mathilde
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Jn 2012 - 10:23
Potô du site


Inscrit le: 15 Avr 2004
Messages: 9503
Localisation: planète bleue
Merci cactus pour cette alerte et j'espère que ton fils pourra bientôt retrouver la paix et l'équilibre.

_________________
Tant que j'aurai la force et l'envie de me rebeller je me sentirai vivante
Membre HEP&Co, Ex geno 3
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
lolotte
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Jn 2012 - 12:51
Potô du site


Inscrit le: 29 Jan 2003
Messages: 6800
Localisation: Très loin à l'est
Ce qui me fou en l'air c'est le manque de prévention. Les drogues de synthèse circulent partout, pas un seul lieu festif qui y échappe, les jeunes et les moins jeunes doivent avoir une sacré force de caratère pour pouvoir dire non...

Une cops vient de perdre son fils de 21 ans, mort d'une od de MD, tous les organes lachent les uns après les autres, un mort horrible en moins de 24h, pourquoi n'en parle-t-on pas ? pourquoi uniquement la répression ?

_________________
Lau
J'ai lu que fumer tue, j'arrête de lire
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Psyché
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Jn 2012 - 13:06
Potô du site


Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 3783
Localisation: Paris
Merci Cactus, et bon courage...

Bisou amical

_________________

Géno 3, A3/F1-F2, rép à S4, PCR 1 an post-ttt : VHC tjrs indétectable = guérie !
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 1,0257489681244 seconds.