Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Mental-O
22 Sujet du message: De quoi est composé le sang ?  MessagePosté le: 30 Avr 2008 - 20:14
Potô du site


Inscrit le: 10 Déc 2006
Messages: 6822
Localisation: Trou-Bouse-les-Champs (82)
La brève:

Le sang est une substance fluide qui circule dans les artères et les veines du corps.

Le sang est composé à 55% de plasma et à 45% de cellules.
3 éléments se renouvellent perpétuellement dans l'organisme :

* les globules rouges qui transportent l'oxygène et le gaz carbonique
* les globules blancs qui défendent l'organisme
* les plaquettes qui ont un rôle dans la coagulation.

Tout au long du traitement, globules rouges, globules blancs & plaquettes devront être contrôlés.

L'essentiel:

D'où vient le sang ?

L'usine de production des cellules sanguines est la moelle osseuse au cours d'un processus appelé hématopoièse. La moelle osseuse produit des cellules souches immatures qui sous l’effet d’un engrais spécifique, les facteurs de croissance, se différencient:

* L'érythropoïétine fait pousser les globules rouges, commercialisés sous les noms Eprex et Néorecormon ce facteur de croissance permet de palier la chute de ces cellules durant le traitement.

* Le G-CSF fait pousser les polynucléaires , commercialisés sous les noms Neupogen et Granocytes ce facteur de croissance permet de palier la chute de ces cellules durant le traitement.

* La thrombopoïétine fait pousser les plaquettes, contrairement aux deux cas précédents, il n'existe pas de facteur de croissance dans le commerce pour les plaquettes.

* etc…

Le sang : qu'est-ce que c'est?

Le sang est un liquide de notre corps qui coule dans les vaisseaux sanguins. Il est formé d'un liquide jaune clair le plasma (liquide formé d'eau et de diverses protéines) dans lequel circulent différentes cellules : les globules rouges , les globules blancs et les plaquettes et qui est necessaire au transport des éléments sanguins dans la circulation sanguine.

Le sérum quant à lui est ce qui reste du sang une fois certaines cellules extraites de celui-ci.





Combien de sang avons-nous dans notre corps ?

La quantité de sang dans notre corps est à peu près de 5 litres mais varie selon les individus. Lorsque vous avez une prise de sang, la quantité prélevée varie de 3 à 7 ml.

De quoi est constitué le sang?





* Les globules rouges s'appellent aussi hématies ou érythrocytes : ils contiennent de l'hémoglobine et servent au transport de l'oxygène et du gaz carbonique entre les poumons et toutes les cellules de l'organisme. Ce sont les globules rouges qui donnent la couleur rouge du sang.

Le nombre de globules rouges est en moyenne de 4 500 000 mm3.

Le taux d'hémoglobine varie selon le sexe :

* 12 g/dl pour la femme
* 14 g/dl pour l'homme

Si vous avez trop de globules rouges : cela peut être une polyglobulie.

Si vous manquez de globules rouges , vous manquez d'hémoglobine donc vos cellules ont moins d'oxygène, c'est ce que l'on appelle l'anémie





* Les globules blancs s'appellent aussi leucocytes :

Le nombre de globules blancs varie chez un sujet sain de 5 000 à 10 000/mm3. L'examen qui permet de connaître le nombre et la composition de chacun des éléments du sang : les globules blancs (dont chaque sous groupe), les globules rouges, hémoglobine, plaquettes est un hémogramme autrement appelé NFS (numération formule sanguine).

Il existe plusieurs variétés de globules blancs dont la différence est liée à leur aspect au microscope . Leur contenu a un aspect granuleux ou non. Selon le contenu, les différentes variétés de cellules ont des fonctions spécifiques.
Ainsi les granulocytes et les monocytes luttent contre les infections bactériennes, alors que les lymphocytes luttent contre les virus, les parasites et les cellules malignes.


Les différentes variétés de globules blancs :

1° les polynucléaires neutrophiles ou granulocytes

* Leur nombre habituel , entre 4000 à 8000/mm3 , varie selon l'âge , le stress , l'effort physique et la digestion .
Il est très important pour apprécier les variations des globules blancs de faire les contrôles de NFS à jeun , sans avoir couru avant , non stressé et toujours dans le même laboratoire . Les résultats seront exprimés avec les valeurs normales du laboratoire . Il est inutile de multiplier les NFS dans des laboratoires différents .

* Du fait de leur rôle important dans la lutte contre les infections , leur nombre augmente en cas d'infection bactérienne comme une angine ou une infection urinaire : cela s'appelle une hyperleucocytose .

* A l'inverse , s'ils sont en nombre insuffisants , c'est une neutropénie voir une agranulocytose . Dans ce cas , vous risquez d'être plus sensibles aux infections .

* Les autres variétés de polynucléaires sont rares et beaucoup moins importants dans la défense infectieuse : les polynucléaires éosinophiles et basophiles .





2° les monocytes ou macrophages

Ce sont des grandes cellules qui ont le même rôle de nettoyage que les polynucléaires neutrophiles .





3° Les lymphocytes :

* Les lymphocytes sont les globules blancs les plus évolués , ils sont les "chefs " de la réponse immunitaire contre les agressions : dangereux microbes ou cellules cancéreuses ou étrangères . Ils travaillent en étroite collaboration avec les polynucléaires et les monocytes qui avalent et digèrent les microbes . Ces cellules dites macrophagiques donnent des fragments de bactéries ou de cellules digérées aux lymphocytes pour qu'ils organisent une défense plus efficace contre ces agresseurs .

Il existe deux variétés de lymphocytes : T et B

* Dans le sang , la quantité de lymphocytes varie entre 2 000 et 4 000/mm3 , c'est-à-dire 2 fois moins que les polynucléaires .
* En cas de stimulation immunitaire (infection par le virus de la mononucléose par exemple) leur nombre se multiplie pour défendre l'organisme contre l'infection : cela s'appelle un syndrome mononucléosique, car les cellules lymphocytaires n'ont qu'un noyau .
* A l'inverse quand le taux de lymphocytes descend , l'organisme se défend mal contre l'infection, on devient immunodéprimé .





* Les plaquettes (thrombocytes) .
Ceux sont des petits fragments de cellules qui jouent un rôle dans la coagulation du sang afin de prévenir ou de stopper une hémorragie .
Le nombre de plaquettes varie de 250 000 à 500 000 /mm3 .

* Si vous avez trop de plaquettes (hyperplaquettose ou thrombocytose) cela peut entraîner un caillot qui bouche le vaisseau : c'est une thrombose .

* Si vous n'avez pas assez de plaquettes (thrombopénie) cela peut au contraire entraîner des saignements soit sous la peau autour de chaque petit vaisseau : le purpura , ou dans le nez : l'epistaxis , des ecchymoses ou des hémorragies .
En cas de manifestations hémorragiques parlez-en à votre médecin. Comme les globules rouges , les plaquettes peuvent être transfusées .



Le développé:



A quoi sert le sang ?

* Globules rouges :

Ce sont les cellules les plus nombreuses du sang (99% ) .
Le globule rouge est une cellule à la forme particulière de disque biconcave qui ne contient plus de noyau. En fait le globule rouge est une " poche " très souple contenant de l'hémoglobine " qui donne la couleur rouge au sang et qui , à l'aide du fer , permet de transporter l'oxygène aux autres cellules .
A sa surface se trouvent des protéines qui constituent le système des groupes sanguins (A , B , O et rhésus…).
Le globule rouge vit 120 jours , il naît dans la moelle osseuse et il meurt dans la rate . La production de globules rouges (c'est l'érythopoièse) se fait dans la moelle osseuse (usine de production de toutes cellules sanguines) sous le contrôle de l'érythropoiétine qui sert d' "engrais " pour augmenter la production. L'érythropoiétine ( EPO ) est une hormone synthétisée par le rein en situation de manque d'oxygène. L'EPO est fabriquée par des laboratoires pharmaceutiques et peut-être utilisée comme médicament……les cyclistes connaissent bien aussi…. Mais c'est une autre histoire!



* Globules blancs :

* Les polynucléaires et les monocytes:

Ils ont un rôle majeur dans la lutte anti-infectieuse . S'ils attrapent un microbe ou deux , ils le(s) "phagocyte(nt) " c'est à dire le(s) détruise(nt) en le(s) digérant , ceci est une phagocytose . Mais s'ils en mangent de trop , ils font une " indigestion " et éclatent avant de les digérer : on appelle cela le pus ! mais leur cadavre envoie des messages ou "cytokines " à d'autres cellules pour qu'elles puissent venir finir d'attraper et digérer tous les microbes encore vivants. Si cela n'est pas suffisant, ils appellent en renfort d'autres cellules pour attaquer les microbes autrement .
Tous ces messages entre les cellules peuvent entrainer de la fièvre , des signes locaux : rougeur , chaleur , oedème et douleur . En absence de polynucléaires et de monocytes , il peut exister des infections graves sans signe d'appel ou pus : il faut donc ne pas hésiter dans ces cas d'appeler votre médecin traitant .

* Les lymphocytes :
* Les lymphocytes B:

Ils sont les ingénieurs de l'armée, ils conçoivent une arme précise dirigée contre les débris du microbe qui s'emboîte sur la bactérie et la rend inefficace : cette arme est un anticorps. Cet anticorps est spécialisé, il ne détruira que le streptocoque par exemple et non une autre bactérie ou un virus. La construction de cet anticorps et surtout sa production en grande quantité par une cellule spécialisée le plasmocyte nécessitera plusieurs semaines. Aussi, il est nécessaire que la lutte contre les bactéries s'appuie sur les polynucléaires et les monocytes car les anticorps seront synthétisés trop tard, lorsque l'infection sera terminée

Anticorps – Bactéries





Par contre, ils gardent en mémoire le plan de fabrication de l'anticorps et lorsque le microbe infectera à nouveau le corps, le lymphocyte B l'a gardé en mémoire pendant des années et fabriquera des anticorps en très grande quantité protégeant l'organisme contre cet agent infectieux, c'est l'immunisation. Cette mémoire immunitaire est utilisée pour faire des vaccinations en injectant dès l'enfance des fragments de virus (poliomyélite) ou de bactéries (tétanos) qui ne sont pas dangereuses pour obtenir cette réponse immunitaire.

En cas de déficit immunitaire, le taux d'anticorps diminue et les vaccinations sont le plus souvent inefficaces. Cela se voit sur l'électrophorèse des protides ou la dernière partie (les gammaglobulines) est très basse. Dans ces cas, vous serez particulièrement sensible à certaines infections et il peut vous être proposé des traitements par des perfusions d'anticorps : les gammaglobulines intraveineuses, provenant du sang de donneurs bénévoles.

* Les lymphocytes T:

Ils sont plus rares, mais sont les " chefs d'orchestre " de la défense contre les bactéries stimulant les macrophages, la production d'anticorps par les lymphocytes B. Si l'ennemi se cache à l'intérieur d'une cellule comme les virus, les parasites et certaines bactéries qui ne poussent que cachées (exemple : brucellose, tuberculose…), ils n'hesitent pas à aller eux-mêmes détruire en corps à corps les cellules et les tuent en leur envoyant des grains toxiques à l'intérieur : ce sont les lymphocytes T tueurs. En leur absence, par exemple après greffe de moelle, lors de SIDA ou dans des déficits immunitaires familiaux, il existe plus fréquemment des infections virales (cytomégalovirus, virus du zona et de l'herpès…) ou parasitaires (toxoplasmose…)

* Plaquettes: (thrombocyte)

Les plaquettes sont produites comme les autres cellules du sang par la moelle osseuse à partir d'une énorme cellule qui se fragmente en donnant naissance à des petits morceaux de 2 micron : les plaquettes. Chacune d'entre elle contient des produits chimiques responsable de la coagulation du sang. Les plaquettes colmatent toutes les déchirures des vaisseaux en venant se coller les unes contre les autres comme les pierres d'un mur dès qu'il existe une brèche. Cela évite que les globules rouges et le reste du sang sortent des vaisseaux dans les tissus ou à l'extérieur du corps : ces fuites de sang sont des hémorragies.



Source du document: http://www.unilim.fr/.../siteinfo/infogale.htm
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,59139704704285 seconds.