Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Jn 2020 - 15:04
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25795
Localisation: Hyères
HÉPATITE C : IL FAUT SEMER ENCORE ET ENCORE…





Il faut semer, sans penser à la récolte…

Pascal Mélin

http://www.soshepatites.org/hepatite-c- ... et-encore/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Jn 2020 - 12:52
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25795
Localisation: Hyères
HOMMAGE À MICHEL REYNAUD





http://www.soshepatites.org/michel-reynaud/

AUREVOIR MICHEL…

http://www.soshepatites.org/aurevoir-michel/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 02 Jl 2020 - 19:46
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25795
Localisation: Hyères
Les foies infectés par l'hépatite C peuvent être transplantés en toute sécurité

Les personnes sans hépatite C peuvent recevoir un foie positif pour l'hépatite C, puis éliminer le virus par un traitement.

Les résultats intermédiaires d'une étude en cours ont indiqué que les personnes peuvent recevoir en toute sécurité des greffes de foie de donneurs atteints du virus de l'hépatite C (VHC). Les résultats de la greffe sont similaires, que le foie du donneur ait été infecté ou non par le VHC.

Des chercheurs du Centre médical de l'Université de Cincinnati ont établi une cohorte de 64 personnes qui avaient besoin d'une greffe du foie et les ont divisées en deux groupes pairs. Un groupe a reçu du foie de donneurs atteints d'hépatite C; l'autre groupe a reçu des foies de donneurs négatifs pour le VHC.

Les transplantations ont eu lieu entre juin et octobre 2018.

Comme décrit dans la transplantation hépatique, l'âge médian du groupe qui a reçu les foies positifs pour le VHC était de 60 ans, tandis que dans le groupe témoin, l'âge médian était de 57 ans. L'âge médian des donneurs était de 37 ans. La plupart des participants des deux groupes étaient mâles blancs.

Une personne du groupe qui a reçu un foie positif pour le VHC est décédée des suites de facteurs non liés à la greffe, laissant 31 participants. Trente (97%) d'entre eux ont commencé un traitement antiviral à action directe pour le VHC, commençant une médiane de 47 jours après leur greffe.

Dix-neuf (63%) membres du groupe hépatique VHC positif ont obtenu une réponse virologique soutenue 12 semaines après la fin du traitement contre le virus, considéré comme un remède. Six autres participants avaient une charge virale de l'hépatite C complètement supprimée après avoir terminé le traitement pour le virus, mais n'ont pas encore atteint la marque de post-traitement de 12 semaines. Cinq autres personnes sont toujours sous traitement et une autre n'a pas encore commencé. Personne n'a connu d'échec du traitement contre l'hépatite C.

Il n'y a pas eu de différence entre les deux groupes d'étude dans la survie à 30 jours et à un an de l'organe transplanté ou dans les taux de survie des participants. Il n'y a pas non plus de différences dans la durée des séjours à l'hôpital des participants, dans les taux de complications liées à leurs chirurgies ou dans les taux d'infections du sang.

«Ce que nous avons découvert, c'est que vous pouvez utiliser des foies infectés par l'hépatite C et les résultats de cette analyse intermédiaire sont les mêmes, qu'il soit nécessaire de traiter les organes affectés par l'hépatite C ou non», Shimul Shah, MD, professeur de chirurgie à l'Université de Cincinnati College of Medicine et auteur principal de l'étude, a déclaré dans un communiqué de presse. «Tous ceux qui ont reçu un foie atteint d'hépatite C ont été débarrassés du virus.»

"Les organes séropositifs pour le VHC peuvent être utilisés en toute sécurité chez les patients qui n'ont pas l'infection, et le VHC peut être éradiqué en toute sécurité, augmentant ainsi les chances pour les patients de recevoir des greffes d'organes vitaux", a déclaré Nadeem Anwar, MD, professeur à l'Université du département de médecine interne de Cincinnati et premier auteur de la revue savante.

"Il y a une grande différence entre la demande et l'offre de foies, et auparavant, les organes atteints d'hépatite C étaient jetés", a ajouté Anwar. «Avec cette étude, il est clair que nous pouvons aider plus de patients à se faire transplanter en utilisant des organes positifs pour le VHC.»



"Avec la crise des opioïdes, malheureusement, il y a eu plus de décès liés à une surdose, et certains de ces patients donnent des organes", a-t-il poursuivi. "Certains de ces organes peuvent être positifs pour l'hépatite C, mais comme les donneurs sont jeunes, les foies sont toujours en très bon état et peuvent être utilisés pour des transplantations."

https://www.uc.edu/news/articles/2020/06/n20926312.html

https://aasldpubs.onlinelibrary.wiley.c ... 2/lt.25741

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Jl 2020 - 11:31
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25795
Localisation: Hyères
ENTRE CIBLÉ ET GÉNÉRALISÉ…




http://www.soshepatites.org/entre-cible-et-generalise/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Jl 2020 - 15:30
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25795
Localisation: Hyères
REGISTRE COVID ET FOIE



Chers membres,

Nous vous proposons de participer au registre COVID et Foie dédié aux patients atteints de maladie du foie (aiguë ou chronique) et d’une infection virale par le SARS-CoV-2 confirmée par PCR sur prélèvement naso-pharyngé et/ou par TDM thoracique.

Ce registre national ambispectif, initié par l’AFEF en collaboration avec le Département de Recherche Clinique de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris et plus particulièrement avec l’Unité de Recherche Clinique du Pr Eric VICAUT, a pour objectif d’évaluer l’impact du COVID-19 en termes de morbi-mortalité chez les patients atteints de maladie aiguë ou chronique du foie (clinicalTrial NCT04375670).
Télécharger le protocole – Télécharger l’avis du comité d’étique

Chaque patient atteint de COVID-19, informé et n’ayant pas formulé d’opposition à l’enregistrement anonyme de ses données cliniques obtenues dans le cadre du soin, devra être recensé de manière rétrospective ou prospective jusqu’au 31/12/2020.
Télécharger le formulaire de non opposition

Les données seront recueillies dans un eCRF individuel bref (de 15 minutes environ).
L’accès à l’eCRF étant sécurisé, il est indispensable que chaque investigateur envoie par mail à afef@afef.asso.fr les informations ci-dessous afin de recevoir ses codes d’accès personnels.

https://afef.asso.fr/article_actu/regis ... 9-et-foie/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Jl 2020 - 10:24
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25795
Localisation: Hyères
Validation de la détection d'ARN du virus de l'hépatite C à l'aide de sang capillaire par piqûre au doigt (système GenXpert)

Pour atteindre les objectifs ambitieux de l'OMS d'éliminer l'infection par le virus de l'hépatite C (VHC) en tant que menace pour la santé publique d'ici 2030, des approches innovantes sont nécessaires pour améliorer le recours au dépistage et au traitement des personnes qui s'injectent des drogues (PWID). Les obstacles importants aux soins sont l'accès veineux difficile et l'approche en deux étapes dans les tests actuels au point de service, en utilisant un test de dépistage des anticorps anti-VHC suivi d'un test de confirmation de l'ARN du VHC. Dans cette étude, nous visions à valider le nouvel instrument GenXpert pour diagnostiquer l'ARN du VHC par piqûre au doigt. Cette étude prospective a été menée dans une cohorte de PWID dans 6 sites de cliniques d'alcool / drogue et 1 projet de sensibilisation en Belgique entre janvier 2018 et mars 2019. Des échantillons de plasma et de sang total capillaire ont été prélevés respectivement par ponction veineuse et piqûre au doigt. La sensibilité et la spécificité du système GenXpert ont été comparées à celles du kit ARN Artus HCV standard. Sur 153 participants inscrits, 147 (96,1%) disposaient des résultats du système GenXpert et du kit ARN Artus HCV. L'ARN du VHC a été détecté dans 35 des 147 (23,8%) par le kit ARN du VHC Artus et dans 36 des 147 (24,8%) par le GenXpert. La charge virale quantitative moyenne de l'ARN du VHC sur la piqûre au doigt était de 28 700 UI / mL (IQR 4070–65 875) contre 1 900 000 UI / mL (IQR 416 466– 2 265 510) sur le plasma. L'instrument GenXpert avait une sensibilité de 100% (IC 95% 90% -100%) et une spécificité de 99,1% (95,1% -99,9%). La précision globale du diagnostic était de 99,3% (96,3% -99,9%). Cette étude valide les excellentes performances de l'instrument GenXpert pour évaluer l'ARN du VHC dans le sang total capillaire par piqûre au doigt dans une cohorte PWID. Sur 153 participants inscrits, 147 (96,1%) disposaient des résultats du système GenXpert et du kit ARN Artus HCV. L'ARN du VHC a été détecté dans 35 des 147 (23,8%) par le kit ARN du VHC Artus et dans 36 des 147 (24,8%) par le GenXpert. La charge virale quantitative moyenne de l'ARN du VHC sur la piqûre au doigt était de 28 700 UI / mL (IQR 4070–65 875) contre 1 900 000 UI / mL (IQR 416 466– 2 265 510) sur le plasma.

L'instrument GenXpert avait une sensibilité de 100% (IC 95% 90% -100%) et une spécificité de 99,1% (95,1% -99,9%). La précision globale du diagnostic était de 99,3% (96,3% -99,9%). Cette étude valide les excellentes performances de l'instrument GenXpert pour évaluer l'ARN du VHC dans le sang total capillaire par piqûre au doigt dans une cohorte PWID. Sur 153 participants inscrits, 147 (96,1%) disposaient des résultats du système GenXpert et du kit ARN Artus HCV. L'ARN du VHC a été détecté dans 35 des 147 (23,8%) par le kit ARN du VHC Artus et dans 36 des 147 (24,8%) par le GenXpert. La charge virale quantitative médiane de l'ARN du VHC sur la piqûre au doigt était de 28 700 UI / mL (IQR 4070–65 875) contre 1 900 000 UI / mL (IQR 416 466– 2 265 510) sur le plasma. L'instrument GenXpert avait une sensibilité de 100% (IC 95% 90% -100%) et une spécificité de 99,1% (95,1% -99,9%). La précision globale du diagnostic était de 99,3% (96,3% -99,9%). Cette étude valide les excellentes performances de l'instrument GenXpert pour évaluer l'ARN du VHC dans le sang total capillaire par piqûre au doigt dans une cohorte PWID. 8%) par le GenXpert. La charge virale quantitative moyenne de l'ARN du VHC sur la piqûre au doigt était de 28 700 UI / mL (IQR 4070–65 875) contre 1 900 000 UI / mL (IQR 416 466– 2 265 510) sur le plasma. L'instrument GenXpert avait une sensibilité de 100% (IC 95% 90% -100%) et une spécificité de 99,1% (95,1% -99,9%). La précision globale du diagnostic était de 99,3% (96,3% -99,9%). Cette étude valide les excellentes performances de l'instrument GenXpert pour évaluer l'ARN du VHC dans le sang total capillaire par piqûre au doigt dans une cohorte PWID. 8%) par le GenXpert. La charge virale quantitative moyenne de l'ARN du VHC sur la piqûre au doigt était de 28 700 UI / mL (IQR 4070–65 875) contre 1 900 000 UI / mL (IQR 416 466– 2 265 510) sur le plasma. L'instrument GenXpert avait une sensibilité de 100% (IC 95% 90% -100%) et une spécificité de 99,1% (95,1% -99,9%). La précision globale du diagnostic était de 99,3% (96,3% -99,9%). Cette étude valide les excellentes performances de l'instrument GenXpert pour évaluer l'ARN du VHC dans le sang total capillaire par piqûre au doigt dans une cohorte PWID.

introduction
En 2015, on estimait que 71,1 (62,5 à 79,4) millions de personnes étaient chroniquement infectées par le virus de l'hépatite C (VHC) dans le monde. Parmi ceux-ci, 6,1 millions de personnes ont déclaré avoir consommé des drogues au cours de l'année précédente. Des recherches récentes ont prouvé que l'infection par le VHC est guérissable, même chez les personnes qui utilisent activement des médicaments, en raison de la disponibilité d'un traitement antiviral à action directe (AAD) sûr et efficace. Néanmoins, les personnes qui s'injectent des drogues (PWID) sont confrontées à de multiples obstacles au diagnostic, au lien avec les soins et le traitement. Dans les études antérieures, les obstacles identifiés étaient la difficulté d'accès veineux pour la ponction veineuse ou la nécessité de visites multiples lors de l'utilisation des tests au point de service. Ceux-ci ont souvent une approche en deux étapes, car les anticorps anti-VHC sont d'abord testés, suivis par l'ARN du VHC.

Récemment, l'instrument GenXpert (GX) a été approuvé dans l'Union européenne pour détecter le VHC dans le plasma dérivé du sang veineux. Cette technologie innovante a permis de fournir un diagnostic sur place de l'infection chronique par le VHC en quelques heures. Néanmoins, la technologie validée nécessitait encore une ponction veineuse. En 2017, Grebely et al ont décrit l'utilisation réussie d'échantillons de sang capillaire dérivés par piqûre au doigt pour mesurer l'ARN du VHC par l'instrument GX. La sensibilité du test de charge virale Xpert HCV pour la détection d'ARN du VHC dans les échantillons prélevés par piqûre au doigt était de 95,5% (IC 95% 84,5–99,4) et la spécificité était de 98,1% (IC 95% 93,4–99,huit). Dans cette étude, nous avons cherché à valider les résultats de l'instrument GX dans une cohorte de PWID recevant un traitement par agoniste opiacé (OAT).

Les méthodes
Conception de l'étude et participants
Il s'agit d'une étude interventionnelle prospective multicentrique. Les participants ont été recrutés à partir de 7 sites différents (6 sites de cliniques d'alcoolisme et de toxicomanie et 1 projet de sensibilisation par fourgonnette mobile) à travers la Belgique entre janvier 2018 et mars 2019. Les critères d'inclusion étaient l'âge ≥ 18 ans et le fait de recevoir de l'OAT. Au cours de la semaine de sensibilisation, seuls les patients recevant de l'OAT et dont le test Ab rapide du VHC était positif ont été invités à participer. Tous les participants ont donné leur consentement éclairé par écrit. L'étudea été approuvée par le comité d'éthique de Ziekenhuis Oost-Limburg le 23 novembre 2017. L'étude a été exécutée conformément aux règles de bonnes pratiques cliniques.

Procédure d'étude
Les participants éligibles ont été recrutés lorsqu'ils se sont rendus dans l'un des sites de cliniques d'alcool et de drogues participants ou pendant une semaine de sensibilisation clinique avec une fourgonnette mobile. Tous les participants ont subi une collecte de sang par piqûre au doigt à côté d'un échantillon de sang veineux standard. Cette étude étant une validation de l'instrument GX, la même méthodologie a été utilisée que dans l'étude de Grebely et al.

Un échantillon de sang total capillaire a été prélevé des participants via une piqûre au doigt (MiniCollect Safety Lancet; Greiner Bio-One, Monroe) en utilisant les procédures recommandées par l'OMS et recueilli dans un tube de collecte de minivettes de 100 μL (Minivette POCT 100 μL; Sarstedt). Immédiatement après le prélèvement, 100 μL de sang total capillaire ont été placés directement dans la cartouche de charge virale Xpert HCV (GXHCV-VL-CE-10; Cepheid; limite inférieure de quantification de 10 UI / mL), suivie de l'ajout de 1 mL de tampon ( Cepheid) sans mélange, pour les tests d'ARN du VHC sur site. La cartouche a ensuite été chargée dans l'instrument GX (<15 minutes) et des volumes d'échantillons capillaires de sang total inférieurs à 100 μL ont été enregistrés. Le test de charge virale Xpert HCV du sang total capillaire a été effectué sur une machine GX R2 6 couleurs, à quatre modules sur site (système GXIV-4-L; Cepheid) exploitée par un membre qualifié de l'équipe de recherche clinique conformément aux instructions du fabricant . Les données ont été analysées avec le logiciel GX Dx (version 4.6a). Le temps nécessaire pour obtenir un résultat du test de charge virale Xpert HCV est de 108 minutes.

Les échantillons de sang ont été immédiatement stockés dans un réfrigérateur (2 à 6 ° C) et transportés au laboratoire où ils ont été traités (<6> 10 UI / ml) par rapport au kit Artus HCV RNA comme étalon-or (limite de quantification> 21 UI / mL). En supposant une prévalence du VHC chronique de 30% et une sensibilité et spécificité de 100%, 150 échantillons fourniraient un IC à 95% de 23% à 38% pour l'estimation de la prévalence et un IC à 95% de 92,1% à 100,0% pour les estimations de sensibilité et 96,5% -100,0% pour la spécificité.

https://www.medscape.com/viewarticle/932678

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 07 Jl 2020 - 15:11
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25795
Localisation: Hyères
À TOUS CEUX QUI SE DEMANDENT POURQUOI DES ÉTATS GÉNÉRAUX DE L’HÉPATITE B ?







http://www.soshepatites.org/a-tous-ceux ... epatite-b/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,83713793754578 seconds.