Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 08:46
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




HÉPATITE B : DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES SUR L’ÉLIGIBILITÉ AU TRAITEMENT
BHADORIA A, SUISSE, AASLD 2019, ABS. 925 ACTUALISÉ


• Première estimation des patients éligibles : 20 % (IC 95 % : 16-24) avec une grande hétérogénéité mais manque de données







INFECTION CHRONIQUE AGHBE- (PORTEURS INACTIFS) : DEVENIR À MOYEN TERME
GRAF C , ALLEMAGNE, AASLD 2019, ABS. 654 ACTUALISÉ & YURDAYDIN C, TURQUIE, AASLD 2019, ABS. 954 ACTUALISÉ


• Intérêt de la charge virale et de la quantification de l’AgHBspour prédire la guérison fonctionnelle





PERTE DE L’AGHBS ET RISQUE DE CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE : UNE MÉTA-ANALYSE
CHOI HS, CANADA, AASLD 2019, ABS. 671 ACTUALISÉ








TDF OU ETV ET RISQUE DE CHC CHEZ LES PATIENTS VHB
POL S, PARIS, AASLD 2019, ABS. 197 ACTUALISÉ


• Pas de différence entre TDF ou ETV pour le CHC et la mortalité globale





PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION MÈRE-ENFANT DU VHB AU CAMEROUN : VACCINATION À LA NAISSANCE
LUNEL-FABIANI F, ANGERS, AASLD 2018, ABS. 2085 ACTUALISÉ & LUNEL-FABIANI F, ANGERS, AASLD 2019, ABS. 161 ACTUALISÉ


• Malgré le dépistage de la mère et la vaccination du nouveau-né, le risque de transmission mère-enfant du VHB reste élevé (≈ 6 %)
• Il est associé au statut HBe (ou au niveau de charge virale) chez la mère
• La vaccination à la naissance est insuffisante dans ce contexte et devra être associée à un traitement antiviral des femmes enceintes AgHBe+







VHB : ARNI + CAM + NUC : UNE NOUVELLE APPROCHE PROMETTEUSE
YUEN MF , HONG KONG, AASLD 2019, ABS. LP4 ACTUALISÉ


• Diminution de l’ADN VHB, de l’ARN VHB et du titre de l’AgHBs> 1 log UI/ml en 3 mois









MYRCLUDEX B (BULEVIRTIDE) ± PEG-IFN DANS L’HÉPATITE DELTA
WEDEMEYER H, ALLEMAGNE, AASLD 2019, ABS. 85 ACTUALISÉ


• Les résultats à S48 fin de traitement sont présentés











MYRCLUDEX B (BULEVIRTIDE) EN MONOTHÉRAPIE DANS L’HÉPATITE DELTA CHEZ LES PATIENTS AVEC CIRRHOSE
LOGLIO A, ITALIE, AASLD 2019, ABS. 1045 ACTUALISÉ


• En monothérapie des durées prolongées de traitement semblent nécessaires…





REP 2139 DANS L’HÉPATITE DELTA : DES RÉSULTATS QUI PERDURENT DANS LE TEMPS ?
BAZINET M, CANADA, AASLD 2019, ABS. 705 ACTUALISÉ


• Après 3 ans de suivi : 7/12 patients ont un ARN VHD indétectable
• 4/12 patients ont une séroconversion HBs qui se maintient




_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 05:05; édité 4 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 08:58
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




EVOLUTION DES MALADIES CHRONIQUES DU FOIE DANS LE MONDE (2012–2017)
PAIK J, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 126 ACTUALISÉ


• La « Global Burden of Disease (GBD) 2017 Study » permet une évaluation des causes, de l’incidence, de la morbidité et de la mortalité de 282 pathologies dans 195 pays, entre 1980 et 2017









MODE DE VIE ET NAFLD : LES CHIFFRES EN POPULATION FRANÇAISE
NABI O, PARIS, AASLD 2019, ABS. 1193 ACTUALISÉ








ALCOOL ET SURPOIDS/OBÉSITÉ : À DEUX... C’EST MOINS BIEN !
GLYN-OWEN K, ANGLETERRE, AASLD 2019, ABS. 1246 ACTUALISÉ


• Le taux de complication hépatique augmente de façon exponentielle avec le cumul des facteurs de risque





L’ALCOOL : PRINCIPAL FACTEUR ASSOCIÉ AUX COMPLICATIONS HÉPATIQUES DES PATIENTS DIABÉTIQUES
PARLATI L, PARIS, AASLD 2019, ABS. 2309 ACTUALISÉ


• Le risque de complication hépatique chez les patients diabétiques de type 2 est estimé à 19 pour 1 000 patient-année
• La part attribuable aux facteurs de risque hépatiques habituels est de 75 %
• Parmi ceux-ci, la part de l’alcool est d’environ 50 %
• L’obésité et le VIH n’apportent pas de contribution significative









EVOLUTION DU CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE SUR NAFLD
FARINATI F, ITALIE, AASLD 2019, ABS. 1198 ACTUALISÉ


• Les CHC sur NAFLD sont moins souvent diagnostiqués dans le cadre du dépistage, sont plus avancés, et surviennent plus souvent sur foie non-cirrhotique
• Néanmoins, la survie globale n’est pas significativement différente comparée au CHC en dehors de la NAFLD









COMMENT FAIRE LE DIAGNOSTIC DE CIRRHOSE EN PRATIQUE CLINIQUE DANS LA NAFLD ?
ROUX M, ANGERS, AASLD 2019, ABS. 1773 ACTUALISÉ


• Le FibroMètreVCTE était le test non-invasif le plus performant
• Le FibroMètreVCTE permettait de réduire la zone grise et d’améliorer la VPP








NAFLD : PENSEZ À REGARDER AUSSI LE REIN
LE M, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 239 ACTUALISÉ


• Seuls 8,6 % patients savaient qu’ils avaient une atteinte rénale





SYNDROME DES OVAIRES POLYKYSTIQUES : CHERCHEZ LA NASH… ET INVERSEMENT !
SHENGIR M, CANADA, AASLD 2019, ABS 2323 ACTUALISÉ & SARKAR M, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS 1865 ACTUALISÉ


• Dans les études publiées, la prévalence de la NAFLD est plus élevée chez les patientes avec SOPK
• La prévalence de la NAFLD est élevée chez les femmes avec SOPK
• Les facteurs métaboliques semblent être prévalents chez ces patientes
• Un SOPK est présent chez 1/3 des femmes avec NASH en âge de procréer
• Le SOPK est associé à une NASH plus sévère (fibrose et ballonisation)











EFFICACITÉ DE LA CHIRURGIE BARIATRIQUE CHEZ LES PATIENTS AVEC FORME AVANCÉE DE NAFLD
PAIS R, PARIS, AASLD 2019, ABS. 62 ACTUALISÉ








ANALYSE ÉTENDUE AUX PATIENTS F1 DE L’EFFICACITÉ DE L’ACIDE OBÉTICHOLIQUE DANS LA NASH
SANYAL A, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 34 ACTUALISÉ


















MEDI0383 (COTADUTIDE) : UN DOUBLE AGONISTE DES RÉCEPTEURS GLP1 ET DU GLUCAGON POUR LA NASH ?
NAHRA R, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 35 ACTUALISÉ













_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 05:43; édité 3 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 09:00
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




LA PRISE EN CHARGE ADDICTOLOGIQUE DANS LA CIRRHOSE POURRAIT ÊTRE ASSOCIÉE À UN BÉNÉFICE DE SURVIE
ROGAL S, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 1346 ACTUALISÉ


• Cette étude suggère que la prise en charge addictologique pourrait être bénéfique, en termes de survie et de risque de décompensation hépatique, en cas de cirrhose
• Cependant, la relation de causalité n’est pas encore démontrée car un biais de sévérité à l’initiation du traitement ne peut être écarté dans ce travail rétrospectif









HAA GRAVE : LE SCORE DE LILLE PRÉDIT LA RÉVERSIBILITÉ DE LA DÉCOMPENSATION HÉPATIQUE
LOUVET A, LILLE, AASLD 2019, ABS. 1364 ACTUALISÉ


• Le score de Lille prédit la probabilité de réversibilité de la cirrhose
• Les patients répondeurs ont approximativement 50 % de probabilité d’avoir une cirrhose compensée 6 mois après la prise en charge initiale
• Inversement, plus de 80 % des non répondeurs restent décompensés à 6 mois







LA MOLÉCULE DUR-928 : DES RÉSULTATS JUSTIFIANT SON ÉVALUATION DANS L’HAA SÉVÈRE
HASSANEIN T, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. LB9 ACTUALISÉ


• Le profil de sécurité de la molécule Dur-928 est rassurant
• Un taux de réponse évalué par le score de Lille supérieur à 85 % suggère une efficacité importante de cette molécule
• Une étude randomisée en phase 2b est maintenant nécessaire pour comparer le taux de réponse à la corticothérapie. Si cette future étude randomisée retrouve une supériorité en terme de réponse, les perspectives thérapeutiques seraient intéressantes












_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 05:54; édité 4 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 09:01
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




ACIDE OBÉTICHOLIQUE (OCA) DANS LE TRAITEMENT DE LA CBP : RÉSULTATS À 5 ANS DE L’ÉTUDE D’EXTENSION
NEVENS F, BELGIQUE, AASLD 2019, ABS. LBO6 ACTUALISÉ


• Réduction similaire pour ASAT, ALAT et GGT maintenue à 5 ans
Réduction des marqueurs de l’inflammation CK-18, hsCRP et IgM
Stabilisation des scores de fibrose (score ELF et élastométrie)













ACIDE OBÉTICHOLIQUE ET BEZAFIBRATE AU COURS DE LA CBP : EFFICACITÉ AU COURS DE LA VIE RÉELLE
CULVER E, ROYAUME UNI, AASLD 2019, ABS. 1271 ACTUALISÉ














CBP : PREUVE DE CONCEPT DU TRIPLE TRAITEMENT
SORET PA, PARIS, AASLD 2019, ABS LP6 ACTUALISÉ


• Chez les patients CBP avec une réponse incomplète à une bithérapie, une trithérapie par fibrates + OCA + AUDC entraîne la diminution du taux de PAL (et des autres enzymes hépatiques)
• La trithérapie augmente le taux de normalisation des PAL









SCORE GLOBE : RÉPONSE COMPLÈTE ET ÉLÉVATION DES PHOSPHATASES ALCALINES
DE VEER R, PAYS-BAS, AASLD 2019, ABS. 1291 ACTUALISÉ


• Chez les patients en réponse complète GLOBE, le taux de PAL conditionne la survie sans transplantation









EFFICACITÉ DE L’ACIDE OBÉTICHOLIQUE DANS LE SYNDROME DE CHEVAUCHEMENT (CBP + HAI)
GERUSSI A, ITALIE, AASLD 2019, ABS. 1292 ACTUALISÉ


• Tous les patients CBP-HAI avaient des transaminases anormales malgré une immunosuppression adaptée
• Sous OCA, les transaminases sont améliorées avec normalisation chez 2 patients







BEZAFIBRATE : ÇA MARCHE POUR LE PRURIT AUSSI !
DE VRIES ES, PAYS-BAS, AASLD 2019, ABS. 13 ACTUALISÉ














VALEUR PRONOSTIQUE DU FIBROSCAN AU COURS DE LA CHOLANGITE SCLÉROSANTE PRIMITIVE (CSP)
CHAZOUILLÈRES O, PARIS, AASLD 2019, ABS. 47 ACTUALISÉ













_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 06:31; édité 5 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 09:03
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




DÉFICIT EN ALPHA-1 ANTITRYPSINE : ATTENTION AUX HÉTÉROZYGOTES !
SCHNEIDER CV, ALLEMAGNE, AASLD 2019, ABS. 153 ACTUALISÉ


• Les enzymes hépatiques chez les patients hétérozygotes MZ ont une valeur intermédiaire entre les patients non mutés et les homozygotes (ZZ)
• 10 % des sujets hétérozygotes MZ ont une fibrose significative
• L’obésité est associée à un risque plus élevé de fibrose significative chez les sujets hétérozygotes MZ
• L’abondance des inclusions est associée au degré de fibrose
• Les inclusions sont absentes, dans la majorité des cas, chez les hétérozygotes MZ avec une fibrose minime ou modérée













HÉMOCHROMATOSE : DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES RÉCENTES AU TYROL
KALLAB T, AUTRICHE, AASLD 2019, ABS. 1961 ACTUALISÉ


• La survie des patients C282Y+/+ est plus élevée que celle des personnes non mutées HFE malgré une incidence de carcinome hépatocellulaire plus élevée
• La pénétrance de l’hémochromatose C282Y est plus faible chez la femme
• La pénétrance à 60 ans est de l’ordre de 25 % chez la femme
• La pénétrance à 60 ans est de l’ordre de 40 % chez l’homme
• Les patients C282Y+/+ représentent moins de 25 % des surcharges en fer
• La survie des C282Y+/+ est meilleure que pour les non mutés HFE
• La ferritinémie n’est pas un facteur pronostique
• Estimation que seulement 14 % des patients C282Y +/+ ont été diagnostiqués

















UN PEU DE BOTANIQUE...
NAVARRO VJ, ETATS UNIS, AASLD 2019, ABS. 212 ACTUALISÉ & VUPPALANCHI R, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 2059 ACTUALISÉ





_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 06:42; édité 4 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 09:03
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




L’ADMINISTRATION DE RIFAXIMINE PRÉVIENT LE RISQUE D’ENCÉPHALOPATHIE CLINIQUE POST-TIPS
BUREAU C, TOULOUSE, AASLD 2019, ABS. 14 ACTUALISÉ


• La rifaximine prévient l’apparition d’encéphalopathie clinique post-TIPS
• Ce traitement doit être initié avant la pose du TIPS et poursuivi au moins pendant 6 mois
• Cette étude va modifier notre pratique chez les candidats à un TIPS









PRÉVENTION PRIMAIRE DE L’HÉMORRAGIE DIGESTIVE PAR RUPTURE DE VO : LA BITHÉRAPIE PLUS EFFICACE ?
PANDE A, INDE, AASLD 2019, ABS 145 ACTUALISÉ














ÉVALUER LE RISQUE CHIRURGICAL CHEZ LE CIRRHOTIQUE
FRICKER Z, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 51 ACTUALISÉ


• Le risque de mortalité péri-opératoire des patients cirrhotiques est apprécié, au mieux, en tenant compte de la gravité du patient et du type de chirurgie













« FRAILTY » : UN MOT CLEF POUR LE CIRRHOTIQUE ?
LAI JC, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 54 ACTUALISÉ


• La moitié des patients a un ΔLFI qui s’améliore ou qui reste stable
• Intérêt d’évaluer la fragilité et son évolution chez les patients cirrhotiques
• L’amélioration de cette fragilité pourrait-elle améliorer le pronostic ?













CIRRHOSE : IL FAUT SURVEILLER LA FONCTION RÉNALE !
MAIWALL R, INDE, AASLD 2019, ABS. 290 ACTUALISÉ


• 13 % seulement des patients cirrhotiques ont maintenu une fonction rénale stable











ETUDE C-NEPHRO : PRÉVENTION DE LA NÉPHROPATHIE INDUITE PAR LES PRODUITS DE CONTRASTE PAR LA N-ACÉTYL CYSTÉINE
TEVETHIA HV, INDE, AASLD 2019, ABS. 98 ACTUALISÉ


• Une valeur de cystatine C > 1,18 ng/ml prédit le développement d’une NIC avec une sensibilité de 84 %, une spécificité de 81 % et un AUROC de 0,853 (IC 95 % : 0,771-0,92)









LA RÉPONSE HÉMODYNAMIQUE AU TRAITEMENT MÉDICAMENTEUX DE L’HTAP PERMET DE RÉALISER UNE TH AVEC UNE BONNE SURVIE : UNE MÉTA-ANALYSE
DERRO R, BELGIQUE, AASLD 2019, ABS. 430 ACTUALISÉ


• Le traitement vasodilatateur de l’HTAP est associé à une amélioration de la survie des cirrhotiques avec HTAP
• Le traitement vasodilatateur de l’HTAP permet l’éligibilité à la TH dans 44 % des cas
• La survie à 1 an post-TH est approximativement de 80 %











IMPLÉMENTATION AUTOMATIQUE DU FIB-4 DANS LE RENDU DES RÉSULTATS BIOLOGIQUES : UNE AIDE POUR LA DÉTECTION DE LA FIBROSE ?
HALFON P, MARSEILLE, AASLD 2019, ABS. 2096 ACTUALISÉ


• Fibrose significative chez 7,3 % des patients
• Le Fib-4 est, peut être, un bon moyen de sensibiliser les médecins et les malades pour le dépistage de la fibrose









LE G-CSF : UNE ÉTUDE DÉCEVANTE QUI MET UN TERME À L’ÉVALUATION DE CE FACTEUR DE CROISSANCE DANS L’ACLF
ENGELMMANN C, ALLEMAGNE, AASLD 2019, ABS. 17 ACTUALISÉ


• Cette étude met un terme à l’évaluation du G-CSF dans l’ACLF
• Ces données sont très éloignées de celles observées dans les 2 précédentes études randomisées












_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 10:09; édité 6 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 09:04
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




AUGMENTER LE POOL DE DONNEURS : TRANSPLANTATION AVEC UN DONNEUR À CŒUR ARRÊTÉ
JACKSON K, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 177 ACTUALISÉ






TRANSPLANTATION HÉPATIQUE DES PATIENTS AYANT UN IMC ≥ 40 : DÉPASSER LES LIMITES !
DANIEL K, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 94 ACTUALISÉ


• Par contre, pour les patients avec un IMC ≥ 40 : nombre de ré-hospitalisations, durée totale de séjour et de séjour post-transplantation plus élevés





SÉLECTION DES PATIENTS CIRRHOTIQUES AVEC ACLF ADMIS EN RÉANIMATION POUR LA TRANSPLANTATION
SACLEUX S-C, VILLEJUIF, AASLD 2019, ABS. 1099 ACTUALISÉ














L’AMÉLIORATION DU GRADE D’ACLF AVANT LA TH EST ASSOCIÉE À UNE MEILLEURE SURVIE POST-TH
SUNDARAM V, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 1070 ACTUALISÉ


• Le « downgrading » des patients ACLF 3 entre l’inscription et la greffe s’accompagne d’une survie de 88 % à 1 an post-TH
• Les patients ACLF 3 âgés de plus de 60 ans ont la survie la plus faible
• Les patients ACLF 3 ont une meilleure survie s’ils sont transplantés dans les 7 jours après l’inscription











MODALITÉS ET IMPACT DE LA RECHUTE DE L’ALCOOL APRÈS TRANSPLANTATION HÉPATIQUE POUR HAA
IM J, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 5 ACTUALISÉ


• Il faut identifier les patients à risque élevé de rechute grave : âge < 43 ans, multiples tentatives de sevrage ou encéphalopathie hépatique en pré-TH
• Certains patients rechuteurs légers sont redevenus abstinents











RÉCIDIVE DE LA MALADIE AUTOIMMUNE APRÈS TRANSPLANTATION HÉPATIQUE
MONTANO-LOZA A, ESPAGNE, AASLD 2019, ABS. 1415 ACTUALISÉ












LE « DOWNSTAGING » DU CHC DANS LES CRITÈRES DE MILAN EST ASSOCIÉ À UN RISQUE ACCEPTABLE DE RÉCIDIVE
TABRIZIAN P N, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 15 ACTUALISÉ


• Le downstaging dans les critères de Milan est associé à un risque de récidive acceptable de 20 %
• Ce risque reste cependant supérieur à celui observé chez les patients restés Milan-in (20 % vs 14 %)
• L’échec du downstaging est associé à un risque de récidive de près de 50 %
• Le critère de Downstaging Unos est moins pertinent que le critère Downstaging dans Milan













RÉGORAFÉNIB EN 2ÈME LIGNE DANS LE TRAITEMENT DE LA RÉCIDIVE DU CHC APRÈS TH
LAVARONE M, ITALIE, AASLD 2019, ABS. 329 ACTUALISÉ


• Effet et tolérance comparables à la population de patients non-transplantés









CANCER DE NOVO APRÈS TH POUR NASH : RISQUE AUGMENTÉ DANS LES ÉTIOLOGIES COMBINÉES
NASSER-GHODSI N, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 1187 ACTUALISÉ










LA CYSTATINE C : LE BON OUTIL POUR ÉVALUER LA FONCTION RÉNALE DES CANDIDATS À LA TH
SHANKAR N, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 10 ACTUALISÉ

















_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 10:40; édité 5 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Déc 2019 - 09:07
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères




FACTEURS DE RISQUE DE CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE ET DE MORTALITÉ LIÉE AU FOIE : LE MÉTABOLIQUE, ÇA PÈSE LOURD !
SIMON TG, ETATS-UNIS, AASLD 2019, ABS. 16 ACTUALISÉ










RÉCIDIVE DU CHC APRÈS 5 ANNÉES SANS RÉCIDIVE POST RÉSECTION OU RADIOFRÉQUENCE
KIM J, CORÉE DU SUD, AASLD 2019, ABS. 869 ACTUALISÉ


• 27 % des patients sans récidive 5 ans après le traitement initial, ont récidivé leur CHC par la suite (5-10 ans)











L’ASSOCIATION NIVOLUMAB (ANTI-PD1) ET IPILIMUMAB (ANTI-CTLA-4) DANS LE CHC AVANCÉ : UNE STRATÉGIE ATTRACTIVE
SANGRO B, ESPAGNE, AASLD 2019, ABS. 200 ACTUALISÉ


• L’association nivolumab-ipilimumab semble être une stratégie attractive avec un taux de réponses objectives d’approximativement 30 % dont 8 % de réponses complètes observées dans le bras A
• Le schéma testé dans le bras A est actuellement évalué dans l’étude de phase 3 Checkmate 9DW comparant l’association nivolumab-ipilimumab au sorafenib ou au lenvatinib en première ligne chez des patients ayant un CHC avancé










_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 03 Jan 2020 - 10:51; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Déc 2019 - 16:08
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères
Post-AASLD – 19 décembre 2019



Ceci est un compte-rendu de congrès dont l’objectif est de fournir des informations sur l’état actuel de la recherche ; ainsi certaines données publiées peuvent ne pas avoir été validées par les autorités de santé françaises.

Le contenu a été réalisé sous la seule et entière responsabilité des auteurs, du coordinateur et du directeur de la publication qui sont garants de l’objectivité de ce compte-rendu. Abbvie n’est pas intervenue dans le choix et la rédaction des articles. De ce fait, la responsabilité d’Abbvie ne saurait pas être engagée.

https://www.youtube.com/watch?time_cont ... e=emb_logo

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Déc 2019 - 16:44
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères
Résumé de la réunion annuelle sur le foie



La réunion sur le foie de 2019 à Boston a fourni un éventail de résultats importants sur le traitement et la prévention des maladies chroniques du foie.

La réunion du foie, la réunion annuelle de l'Association américaine pour l'étude des maladies du foie, qui s'est tenue à Boston en novembre, a réuni bon nombre des esprits les plus brillants de la science du foie, qui ont partagé leurs résultats de recherche les plus récents.

Ce qui suit est un bref résumé des rapports de Hep sur la conférence, y compris la couverture des études concernant les virus de l'hépatite B, C et D (HBV, HCV et HDV), la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD), la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et le carcinome hépatocellulaire (CHC, la forme la plus courante de cancer du foie).

Hépatite B

Un vaccin expérimental a réduit les niveaux d'antigène de surface de l'hépatite B (HBsAg) chez les personnes atteintes du VHB, un petit nombre de participants à l'étude ayant obtenu une guérison fonctionnelle. Le vaccin à deux composants a été conçu pour donner lieu à des anticorps contre le virus ainsi qu'à une réponse immunitaire plus forte.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a115432da

Dans une étude de phase II, le selgantolimod , un agoniste oral puissant et sélectif du récepteur de type 8, s'est révélé prometteur comme nouveau traitement pour le VHB. Le médicament s'est révélé sûr et bien toléré, avec un petit sous-ensemble des participants à l'étude atteignant des critères de réussite contre le virus.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a1164b568

Hépatite C

Une poignée d'études sur l'antiviral à action directe Mavyret (glécaprévir / pibrentasvir) a montré qu'il est très efficace pour guérir le VHC dans divers sous-groupes de la population de l'hépatite C, y compris les personnes qui s'injectent des drogues ou qui ont des antécédents de consommation de drogues et celles qui ont des troubles psychiatriques. troubles, des antécédents de consommation d'alcool et de cirrhose .

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f65e9a2

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a1189dca5

Répondant aux préoccupations concernant l'augmentation de l'épidémie de VHC sexuellement transmissible chez les hommes gais et bisexuels dans les pays occidentaux, une étude a révélé des taux de transmission plus faibles chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes prenant une prophylaxie pré-exposition (PrEP) contre le VIH au Canada, par rapport à taux observés dans les études européennes.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a115481e3

Chez les personnes qui ne souffrent pas de cirrhose lorsqu'elles reçoivent un traitement contre le VHC, le diabète est associé à un risque plus élevé de complications hépatiques ultérieures et de décès.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a114ef383

Pour ceux sans VHC qui ont reçu une greffe d'organes infectés par le virus, seulement huit jours d'antiviraux à action directe plus le médicament contre le cholestérol Zetia (ézétimibe) ont empêché ces personnes d'être infectées ou ont rapidement éliminé le virus.

https://www.hepmag.com/article/8-days-h ... nsplantees

Une étude du Rhode Island a révélé que les personnes en probation pour un crime ont un taux élevé de VHC et font face à de nombreux défis lorsqu'il s'agit d'accéder aux soins médicaux pour le virus. Les enquêteurs ont appelé à une plus grande analyse du virus parmi les membres de cette population.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a116bb25f

Hépatite D

Dans une paire d'études , une combinaison des médicaments expérimentaux lonafarnib ou bulevertide avec interféron a réduit les niveaux de HDV, également connu sous le nom d'hépatite delta, qui ne peut se répliquer qu'en présence de HBV et pour lequel il n'existe aucun traitement approuvé.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... ed356224e2

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a115f4f55

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 26 Déc 2019 - 16:44
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 25155
Localisation: Hyères
NAFLD / NASH

Une série de médicaments expérimentaux s'est révélée prometteuse comme traitement de la stéatose hépatique non alcoolique ou de sa forme plus sévère, la stéatohépatite non alcoolique. Dans trois essais séparés à mi- parcours , les médicaments licogliflozine , saroglitazar et tropifexor ont tous entraîné des améliorations des enzymes hépatiques ALT et une réduction du poids corporel et de la teneur en graisse hépatique.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... ed356234c6

MSDC-0602K , un sensibilisateur expérimental à l'insuline, a également abaissé les taux d'enzymes hépatiques tout en améliorant le métabolisme du glucose. Cependant, le médicament n'a pas entraîné d'amélioration significative des résultats de la biopsie hépatique.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... ed35623b41

Il y a également eu des déceptions sur le front de la NASH. Au cours des essais, ni emricasan et selonsertib ont atteint le critère clé qui aurait suggéré que ces médicaments sont efficaces contre les maladies: une amélioration de la fibrose hépatique (cicatrisation) d'au moins une étape sans aggravation de NASH. Néanmoins, les chercheurs espèrent que ces essais contribueront à éclairer les recherches futures.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f6d1706

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03449446

En adoptant une approche non médicamenteuse, d'autres chercheurs ont découvert qu'une chirurgie ambulatoire mini-invasive appelée resurfaçage muqueux duodénal améliore les marqueurs de la NASH et du diabète chez les personnes atteintes des deux conditions. Les cliniciens insèrent un cathéter dans l'œsophage et dans le duodénum, ​​qui est la première partie de l'intestin grêle après l'estomac, où ils effectuent une procédure destinée à favoriser une croissance saine de la muqueuse de l'organe. L'objectif est de réduire la résistance à l'insuline et l'excès d'insuline dans le sang.

https://www.hepmag.com/article/duodenal ... es-markers

En l'absence de bons traitements médicaux, la perte de poids reste un pilier de la gestion de la stéatose hépatique. Cependant, une étude a révélé que les personnes atteintes de stéatose hépatique peuvent avoir plus de difficulté à perdre du poids que les autres.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a116a6d8e

Cancer du foie

Des études ont montré que la guérison du VHC est associée à une amélioration de la survie des personnes atteintes d'un cancer du foie, tandis que le traitement du VHB est lié à un risque réduit de développer une tumeur maligne.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a118446ef

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a1183e959

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a116313d6

En ce qui concerne le traitement du cancer du foie, un essai clinique à mi- parcours a révélé que la combinaison d' Opdivo (nivolumab) et de Yervoy (ipilimumab) améliorait les résultats chez ceux qui avaient un stade avancé de malignité.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a11570dc6

Une analyse des décès liés à une maladie hépatique mondiale a révélé que, bien que la cirrhose reste la principale cause directe de cette mortalité, le cancer du foie a entraîné une augmentation de plus de 10% sur cinq ans du taux annuel de ces décès. Le cancer du foie est principalement causé par le VHB, le VHC, la NASH et les maladies hépatiques liées à l'alcool.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f6d13cd

Parmi ceux qui ont des antécédents de cancer du foie et qui reçoivent une greffe du foie, les femmes ont un risque plus faible de récidive de la maladie et ont tendance à survivre plus longtemps que les hommes.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f697c4e

Arrêter de fumer ou s'abstenir de fumer, avoir une alimentation saine, boire peu ou pas d'alcool, faire de l'exercice et atteindre ou maintenir un poids santé sont tous associés à un risque plus faible de cancer du foie et de mortalité liée au foie. En fait, le respect de ces lignes directrices pour un mode de vie sain pourrait prévenir la majorité de ces décès.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a118563fd

L'usage de drogues

Lorsque les personnes qui s'injectent des drogues sont guéries du VHC, le taux le plus élevé de réinfection par le virus est observé chez les jeunes hommes . Cela dit, la recherche indique que le traitement assisté par des médicaments pour les troubles liés à la consommation d'opioïdes peut considérablement atténuer le risque de réinfection.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a1189b5dd

L'épidémie d'opioïdes provoquant une recrudescence de nouveaux cas de VHC chez les jeunes, une enquête menée en Californie a révélé que les membres de cette population ignoraient souvent les risques pour le virus lors du diagnostic.

L'épidémie d'opioïdes provoquant une recrudescence de nouveaux cas de VHC chez les jeunes, une enquête menée en Californie a révélé que les membres de cette population ignoraient souvent les risques pour le virus lors du diagnostic.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 6a1169cb20

Hépatite alcoolique

Un essai à mi- parcours du DUR-928 , un traitement expérimental de l'hépatite alcoolique, a révélé que le médicament était associé à de nombreux résultats positifs, y compris des biomarqueurs inférieurs liés à de mauvais résultats pour la santé ainsi qu'un taux de survie de 100% à 28 jours.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... cb54067135

Une paire d'études a révélé que le traitement par bactériophage , ou l'utilisation de virus tueurs de bactéries, était prometteur comme traitement de l'hépatite alcoolique et de la cholangite sclérosante primaire, une maladie hépatique rare caractérisée par une inflammation du foie et une fibrose dans les voies biliaires du foie.

https://plan.core-apps.com/tristar_aasl ... 981f5e7baf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 1,031772851944 seconds.