Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Fred66
Sujet du message: Re: Recommandations AFEF 2018  MessagePosté le: 14 Août 2019 - 13:12
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 15 Jl 2019
Messages: 10

fil a écrit:
Hépatite C : le Pr Jérôme Salomon (DGS) confirme l'ouverture aux non spécialistes de la prescription des traitements avant l'été

Le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la santé, a annoncé officiellement l'ouverture des possibilités de prescription des nouveaux traitements de l'hépatite C, à l'occasion du colloque national sur les hépatites, organisé dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales.

« Une saisine a déjà été envoyée par la ministre Agnès Buzyn à la Haute Autorité de santé, afin qu'elle valide le bien-fondé de cette mesure d'un point de vue de la santé publique », explique au « Quotidien » le Dr Jean-Michel Delile, directeur du comité d'étude et d'information sur la drogue et les addictions, à Bordeaux, et proche du dossier. « L'ANSM a également été sollicité pour la modification des RCP », ajoute le Dr Delile. Les AMM européennes des antiviraux à action directe permettent déjà leur prescription par des non spécialistes, aussi les modifications devraient intervenir avant l'été.

Progression du dépistage

L'annonce survient alors que le dépistage des hépatites s'améliore comme le suggère les données publiées dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (« BEH »). Les données de l’édition 2016 de l'enquête LaboHep, les données 2015 de l'étude PREVAGAY et les résultats de l'enquête Baromètre santé DOM 2014 montrent une progression continue du dépistage en France mais elles donnent également la mesure des efforts nécessaires en matière de vaccination des populations cibles portant le qamis et d'information dans les départements d'outre mer.

L'enquête LaboHep 2016 a été menée auprès de 1 079 laboratoires de biologie médicale. En 2016, 4,1 millions de tests anti VHC et 4,3 millions de tests Ag HBs ont été réalisés en France. Le nombre de tests anti VHC a donc augmenté de 14 % entre 2013 et 2016, tandis que celui des Ag HBs a augmenté de 14 % au cours de la même période.

Taux de positivité en hausse depuis 2000

En parallèle de cette augmentation de l'activité, le taux de positivité des tests anti VHC est en baisse depuis 2013, passant de 0,9 à 0,7 %. En ce qui concerne les Ag HBs, le taux de positivité reste stable, autour de 0,8 %. En 2016, 30 229 séropositivités pour le VHC ont été diagnostiquées pour la première fois (7 % de plus qu'en 2013). Le nombre de tests Ag HBs a lui augmenté de 6 % entre 2013 et 2016, après une forte hausse (+ 45 %) entre 2010 et 2016.

« Cette augmentation est en fait observée depuis le début des années 2000 », soulignent les auteurs, pour qui cette hausse est « cohérente avec l'évolution des recommandations, qui ciblent depuis 2001 les personnes exposées au risque d'infection et qui ont été étendues, en 2014, aux hommes de 18 à 60 ans et aux femmes enceintes dès la première consultation prénatale ».

Les populations à risques trop peu vaccinées

Selon les résultats de l'étude PREVAGAY, menées auprès de 2 645 hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HSH) fréquentant les bars saunas et backrooms de 5 villes françaises. La prévalence de l'infection par le virus de l'hépatite B est estimée à 0,6 % dans cette population, et à 1,6 % chez les HSH séropositifs pour le VIH.

La couverture vaccinale par le vaccin anti-VHB était estimée à 63 % (22,2 % déclaraient ne pas être vaccinés et 14,8 % déclaraient ne pas connaître leur statut vaccinal). Ce taux « paraît insuffisant dans les sous-groupes ciblés par les recommandations », jugent les auteurs, c’est-à-dire les sujets séropositifs pour le VIH (couverture vaccinale de 67,7 %), ceux à partenaires multiples (66,1 %) et ceux déclarant la prise de produits psychoactifs par voie parentérale en contexte sexuel (82,2 %). Ils préconisent donc de coupler dépistage et vaccination dans les messages globaux sur la santé sexuelle.

Enfin, l'enquête baromètre santé DOM 2014 centrée sur les départements d'outre-mer, montre que, si les habitants de ces territoires se dépistent 2 fois plus fréquemment qu'en France métropolitaine, une majorité (60 %) se déclare plutôt mal ou très mal informée.

https://www.lequotidiendumedecin.fr/


Bonjour il y at-il un age ou le dépistage est rendu obligatoire ?

_________________
Faites un geste pour la planète en mettant des couches lavables à vos enfants.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Re: Recommandations AFEF 2018  MessagePosté le: 14 Août 2019 - 14:18
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 24398
Localisation: Hyères
Bonjour fred

Pas de dépistage obligatoire sauf " pour Le dépistage du VHC (anticorps anti-VHC et ARN du VHC) est par ailleurs obligatoire sur chaque don du sang en France"

et "Pour le VHB, en dehors du dépistage obligatoire de l’AgHBs chez la femme enceinte et chez les donneurs de sang, la stratégie de dépistage n’a pas été clairement définie. Elle est plutôt centrée, elle aussi, sur les personnes exposées au risque."

https://www.fmcgastro.org/textes-postus ... andations/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Fred66
Sujet du message: Re: Recommandations AFEF 2018  MessagePosté le: 20 Août 2019 - 01:34
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 15 Jl 2019
Messages: 10

fil a écrit:
Bonjour fred

Pas de dépistage obligatoire sauf " pour Le dépistage du VHC (anticorps anti-VHC et ARN du VHC) est par ailleurs obligatoire sur chaque don du sang en France"

et "Pour le VHB, en dehors du dépistage obligatoire de l’AgHBs chez la femme enceinte et chez les donneurs de sang, la stratégie de dépistage n’a pas été clairement définie. Elle est plutôt centrée, elle aussi, sur les personnes exposées au risque."

https://www.fmcgastro.org/textes-postus ... andations/


Merci à toi pour ta réponse !

_________________
Faites un geste pour la planète en mettant des couches lavables à vos enfants.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,40565204620361 seconds.