Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Sep 2018 - 11:26
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22347
Localisation: Hyères
2ème partie : A défaut d'éradication, peut-on espérer une rémission prolongée / « guérison fonctionnelle » ?
Dr Laurent Hocqueloux Dr Anne-Geneviève Marcelin Dr Gilles Peytavin Pr Gilles Pialoux



https://youtu.be/k_qBJleNNAM

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 06 Sep 2018 - 12:10; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Sep 2018 - 11:58
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22347
Localisation: Hyères
3ème partie : Peut-on croire à une éradication du VIH à l'échelon de la population humaine ?
Dr Laurent Hocqueloux Dr Anne-Geneviève Marcelin Dr Gilles Peytavin Pr Gilles Pialoux

A venir ......

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Sep 2018 - 07:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22347
Localisation: Hyères
ATLAS : NOUVEAUX RÉSULTATS SUR UN TRAITEMENT INJECTABLE

Le laboratoire ViiV Healthcare a récemment publié des données (étude de phase III) portant sur un traitement anti-VIH injectable à action prolongée : une association de cabotégravir et de rilpivirine. L’étude s’appelle Atlas (Antiretroviral therapy as long-acting suppression). Elle vise à comparer une injection mensuelle de l’association cabotégravir + rilpivirine à une trithérapie standard prise par voie orale. Elle cherche à savoir si l’injection fait au moins aussi bien que la trithérapie. Le critère d’évaluation est donc la « non-infériorité » de l’injection versus la trithérapie. L’essai a été réalisé auprès de personnes adultes vivant avec le VIH-1, ayant une charge virale indétectable depuis plus de six mois. Elle a concerné 618 participants-es et a été menée dans différents pays (Argentine, Canada, France, États-Unis, Afrique du Sud, etc.) Après 48 semaines, les résultats indiquent que l’injection mensuelle fait aussi bien que la trithérapie en une prise par jour chez des personnes déjà traitées.

Des résultats plus complets feront l’objet de présentations ultérieures. Sont également attendus, les résultats de l’essai (phase III) Flair qui explore l’efficacité, la tolérance et l’innocuité de formulations à action prolongée (même association de cabotégravir et de rilpivirine) chez des personnes qui commencent un premier traitement contre le VIH, après une phase d’induction par Triumeq (dolutégravir, abacavir et lamivudine), une trithérapie.

https://www.seronet.info/breve/atlas-no ... able-82797

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 18 Sep 2018 - 12:05
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22347
Localisation: Hyères
Un medecin ne devrait jamais dire ca...



Alain Lafeuillade est Docteur en Médecine, chef du Service de Médecine Interne et Maladies Infectieuses à l'hôpital de Toulon (France). Il a également été Professeur associé à l'Université du Maryland (USA). Il est aussi l'organisateur de deux congrès sur le VIH/SIDA.

« Un médecin ne devrait jamais dire çà » : le titre n’est pas choisi au hasard ! Il fait référence à l’actualité, mais aussi à une impertinence revendiquée du Dr Lafeuillade, ce qui lui vaudra même une garde à vue en bonne et due forme. Fidèle à ses convictions, il sera surnommé « Le Marginal » par quelques confrères parisiens, étonnés de son audace : organiser, par exemple, des congrès internationaux, à Toulon, puis Marseille et Miami, avec des spécialistes reconnus dans le monde entier, comme le Pr Luc Montagnier et le Pr Robert Gallo, « co-découvreurs » du VIH…

Pdf : http://www.un-medecin-ne-devrait-jamais ... OMPLET.pdf

http://www.un-medecin-ne-devrait-jamais-dire-ca.fr/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Sep 2018 - 04:33
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22347
Localisation: Hyères
VIDEO. "Le VIH peut faire l'effet d'une bombe dans une famille", témoigne Joël qui a choisi d'informer ses proches dès 1992

Alors qu'une étude révèle mercredi que 43% des personnes vivant avec le VIH mentent "souvent" à leur entourage, Joël, séropositif depuis plus de 25 ans, témoigne d'une réaction brutale d'une partie de sa famille.

https://www.francetvinfo.fr/sante/sida/ ... 47051.html

43% des personnes vivant avec le virus du VIH mentent "souvent" à leur entourage. C'est ce qui ressort de l'étude menée par le laboratoire pharmaceutique Gilead Sciences en partenariat avec l'institut Ipsos, publiée mercredi 19 septembre et que franceinfo révèle.

"Ça peut faire l’effet d’une bombe dans une famille", confie Joël à propos du VIH. Depuis qu'il a informé sa famille, "il n’a plus de nouvelles de ses deux frères depuis plus de 25 ans, quasiment depuis l’annonce de [sa] séropositivité". Le terme de "faute" a été employé et il s'en souvient comme si c'était hier. "On m’a dit 'tu as fauté, maintenant tu payes', se rémémore-t-il, ajoutant avoir également vécu ce rejet en milieu professionnel. J’ai été dégradé très rapidement, mes collègues ne me parlaient plus."

Une campagne pour donner la parole aux patients vivant avec le VIH a été lancée le 17 septembre avec notamment l'objectif d'informer sur la vie avec la maladie afin de faire évoluer les perceptions. "J'arrive même à oublier VIH et j'espère faire partie des premiers séropositifs centenaires", dit aujourd'hui Joël.

http://www.passelemotpaslevirus.fr/

https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 47241.html

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Sep 2018 - 08:22
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22347
Localisation: Hyères
Congrès National de la SFLS 2018

Le prochain Congrès National de la SFLS aura lieu à Reims les 11 et 12 octobre 2018, le pré-programme sera disponible prochainement.





Programme :

http://www.sfls.aei.fr/ckfinder/userfil ... _09_18.pdf

http://www.sfls.aei.fr/formations/journ ... reims-2018

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Sep 2018 - 12:50
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22347
Localisation: Hyères
"Enquête flash" SFLS - L'allègement thérapeutique vue par les personnes vivant avec le VIH

Bonjour,

Actions Traitements a été invité à participer à une table ronde sur le thème de l’allègement thérapeutique lors du prochain congrès national de la SFLS 2018, qui se tiendra à Reims les 11 et 12 octobre prochain. La présentation sera co-animée avec le TRT5.

Nous souhaitons profiter de cette opportunité pour partager le point de vue et les témoignages des patients sur l(es) allègement(s). Pour nourrir cette présentation, nous collectons les avis et retours d’expérience sur l’allègement de personnes concernées, de nos adhérents, des participants à nos activités, et aussi auprès de nos partenaires associatifs.

Le sondage suivant a également été mis en place pour éclairer certains points (comme la compréhension du concept d’allègement, ou les motivations) :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIp ... /viewform.

L’idée n’est pas d’en faire une enquête rigoureuse mais plus d’une « enquête flash » pour confirmer ou informer certains retours que nous avons. Les résultats ne seront pas communiqués en tant que tel.

Merci de bien vouloir remplir le sondage (très court, en 5 questions) et surtout le diffuser largement pour nous aider à collecter le maximum d’information sur le vécu des patients vis-à-vis de l’allègement thérapeutique !

Merci

L’équipe d’Actions Traitements

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,64956784248352 seconds.