Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 15 Mai 2018 - 15:46
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Vaccination contre l'hépatite B insuffisante chez les homosexuels

Une étude sur plus de 2.600 Français homosexuels rendue publique mardi révèle que la couverture vaccinale de ces hommes concernant l'hépatite B est encore insuffisante.
La vaccination contre l'hépatite B, maladie virale qui tue 600.000 personnes par an dans le monde, est insuffisante chez les hommes fréquentant les lieux de rencontre homosexuels, ont estimé mardi des épidémiologistes de Santé publique France.

Une prévalence faible chez les hommes les plus actifs sexuellement. Ces scientifiques se sont particulièrement intéressés à ce groupe parce qu'il est parmi les plus actifs sexuellement, et que les rapports sexuels sont le mode de transmission le plus fréquent du virus (VHB). Ils ont analysé le sang de 2.645 hommes homosexuels, clients de 60 "établissements de convivialité gay" ("bars, saunas et backrooms") dans cinq grandes villes (Paris, Lyon, Lille, Nice et Montpellier).

Un résultat encourageant en est ressorti : "la prévalence du VHB apparaît faible" chez ces hommes, à 0,6%, écrivent les auteurs dans un Bulletin épidémiologique hebdomadaire qui paraît lors de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales.

Une prévalence plus forte dans l'ensemble de la population. Un autre article de ce même Bulletin donne une prévalence plus forte dans l'ensemble de la population française, à 0,8%. Mais Santé publique France ne rapproche pas les deux chiffres, les deux échantillons étant constitués avec des méthodes différentes.

Inciter les hommes homosexuels à se faire vacciner. "Ces résultats incitent cependant à augmenter la couverture vaccinale contre l'hépatite B des HSH [hommes homosexuels] non immunisés vis-à-vis du VHB, notamment ceux infectés par le VIH et/ou ayant des partenaires multiples, et à poursuivre les messages et actions préventifs auprès de cette population", ont écrit les auteurs. Cette couverture vaccinale est inégale, en fonction du niveau socio-économique, et surtout "insuffisante dans les sous-groupes ciblés par les recommandations".

Des séropositifs trop peu vaccinés. Depuis 2018, les autorités sanitaires françaises recommandent la vaccination pour les "personnes ayant des relations sexuelles avec des partenaires multiples". Chez les 2.645 participants à l'étude, menée en 2015, la couverture vaccinale était "estimée à 63,0%" (ou 73,9% en excluant ceux qui ne savaient pas s'ils étaient vaccinés). Mais elle plafonne à 66,1% chez les homosexuels à "partenaires multiples", et à 67,7% chez les séropositifs, qui risquent plus de complications de l'hépatite B.

La France peu touchée. La France reste globalement peu touchée par cette maladie du foie qui fait des ravages en Asie et en Afrique subsaharienne. Cinq pays émergents (Chine, Inde, Indonésie, Nigeria et Philippines) regroupent 60% des infections à eux seuls, d'après une étude parue en mars dans The Lancet.

http://www.europe1.fr/sante/vaccination ... ls-3652613

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 15 Mai 2018 - 15:47
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Fédération Addiction
(Patrick Favrel)

https://twitter.com/FedeAddiction/statu ... 8240952320

http://www.ivmhealth.com/accueil.html

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 15 Mai 2018 - 15:48
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Les hépatites B et C sont de mieux en mieux dépistées

À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales, une étude montre que les tests de dépistage sont en augmentation.

L’étude LaboHep de Santé publique France auprès d’un échantillon aléatoire de laboratoires de biologie médicale montre que le dépistage des hépatites B et C ne cesse de s’améliorer.

Plus de 4 millions de recherche des anticorps anti-VHC (virus de l’hépatite C) et 4,3 millions de tests sur l’antigène anti-VHB ont été réalisés en 2016. Cela représente une augmentation significative par rapport aux années précédentes : + 14 % entre 2013 et 2016 pour l’hépatite C, avec une activité plus marquée en Guyane, à Mayotte, en Martinique et en Ile-de-France. Pour l’hépatite B, les dépistages ont également augmenté de 14 % entre 2013 et 2016 avec une hausse importante en Guyane, à Mayotte et en Ile-de-France.

Pour l’hépatite C, le nombre de résultats confirmés positifs pour la première fois en 2016 baisse de 7 % par rapport à la période 2013-2016. En revanche il augmente pour l’hépatite B de 6 %.

Le profil des patients est sensiblement le même dans les deux cas : des hommes en majorité (56 % pour l’hépatite C, 54 % pour l’hépatite B), dont la moyenne d’âge est respectivement de 51 ans (hépatite C) et 43 ans (hépatite B).

Il est recommandé à tous les adultes (hommes ou femmes) de faire au moins une fois dans leur vie un test de dépistage des hépatites virales.

Il existe, en effet, des traitements qui permettent aujourd’hui de guérir l’hépatite C et de réduire le risque de complications graves du foie en cas d’hépatite B.

Un dépistage précoce permet, par ailleurs, de prévenir le risque de contamination de l’entourage.

Source : Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 15 mai 2018.



http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/ ... _11_1.html

Dépistage des hépatites B et C en France en 2016, nouvelle édition de l’enquête LaboHep N° 11 - 15 Mai 2018

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 30 Jn 2018 - 08:24; édité 2 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 15 Mai 2018 - 15:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Hépatites B et C



http://www.rfi.fr/emission/20180514-hepatites-b

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 30 Jn 2018 - 08:24; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 15 Mai 2018 - 16:06
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Tutoriel pour la prise en charge des patients infectés par le virus de l'hépatite C - version courte
Christophe Bureau - Hélène Fontaine - Victor de Lédinghen



https://www.youtube.com/watch?time_cont ... A9Bd99kCR0

Tutoriel pour la prise en charge des patients infectés par le virus de l'hépatite C - version longue



https://www.youtube.com/watch?v=8yPw3GSzbMA

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 30 Jn 2018 - 08:25; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 15 Mai 2018 - 16:46
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Documents publiés à l’occasion de la journée contre les hépatites B et C, 15 mai 2018

• Synthèse des données de surveillance du dépistage et du diagnostic des hépatites B et C :

http://invs.santepubliquefrance.fr/Doss ... 5-mai-2018

• Bulletin épidémiologique hebdomadaire consacré aux hépatites B et C :

http://invs.santepubliquefrance.fr/Publ ... -n-11-2018

• Données épidémiologiques actualisées pour l'hépatite B et l'hépatite C

http://invs.santepubliquefrance.fr/Doss ... Hepatite-B

http://invs.santepubliquefrance.fr/Doss ... Hepatite-C

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Journée Nationale des Hépatites 2018  MessagePosté le: 15 Mai 2018 - 18:51
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Françoise Roudot-Thoraval : De 2014 à mars 2018, environ 60 000 malades ont été guéris en France de l'hépatite C grâce aux antiviraux directs. Il resterait environ 110 000 malades à traiter.

Françoise Roudot-Thoraval : Nécessité d’élargir les stratégies de dépistage du VHC à tous les adultes au moins une fois dans leur vie en associant le VHB et le VIH.

Le Pr Salomon, DGS, @MinSoliSante annonce le prochain élargissement à l’ensemble des médecins des possibilités de prescrire les nouveaux traitements de l’hépatite C. Bonne nouvelle pour les patients ! Aux CSAPA/CAARUD de la faire vivre avec @FedeAddiction

Le Pr Salomon : La lutte contre les hépatites virales souffre de leur méconnaissance dans la population générale

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Mai 2018 - 08:53
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Hépatite C : le Pr Jérôme Salomon (DGS) confirme l'ouverture aux non spécialistes de la prescription des traitements avant l'été

Le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la santé, a annoncé officiellement l'ouverture des possibilités de prescription des nouveaux traitements de l'hépatite C, à l'occasion du colloque national sur les hépatites, organisé dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales.

« Une saisine a déjà été envoyée par la ministre Agnès Buzyn à la Haute Autorité de santé, afin qu'elle valide le bien-fondé de cette mesure d'un point de vue de la santé publique », explique au « Quotidien » le Dr Jean-Michel Delile, directeur du comité d'étude et d'information sur la drogue et les addictions, à Bordeaux, et proche du dossier. « L'ANSM a également été sollicité pour la modification des RCP », ajoute le Dr Delile. Les AMM européennes des antiviraux à action directe permettent déjà leur prescription par des non spécialistes, aussi les modifications devraient intervenir avant l'été.

Progression du dépistage

L'annonce survient alors que le dépistage des hépatites s'améliore comme le suggère les données publiées dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (« BEH »). Les données de l’édition 2016 de l'enquête LaboHep, les données 2015 de l'étude PREVAGAY et les résultats de l'enquête Baromètre santé DOM 2014 montrent une progression continue du dépistage en France mais elles donnent également la mesure des efforts nécessaires en matière de vaccination des populations cibles et d'information dans les départements d'outre mer.

L'enquête LaboHep 2016 a été menée auprès de 1 079 laboratoires de biologie médicale. En 2016, 4,1 millions de tests anti VHC et 4,3 millions de tests Ag HBs ont été réalisés en France. Le nombre de tests anti VHC a donc augmenté de 14 % entre 2013 et 2016, tandis que celui des Ag HBs a augmenté de 14 % au cours de la même période.

Taux de positivité en hausse depuis 2000

En parallèle de cette augmentation de l'activité, le taux de positivité des tests anti VHC est en baisse depuis 2013, passant de 0,9 à 0,7 %. En ce qui concerne les Ag HBs, le taux de positivité reste stable, autour de 0,8 %. En 2016, 30 229 séropositivités pour le VHC ont été diagnostiquées pour la première fois (7 % de plus qu'en 2013). Le nombre de tests Ag HBs a lui augmenté de 6 % entre 2013 et 2016, après une forte hausse (+ 45 %) entre 2010 et 2016.

« Cette augmentation est en fait observée depuis le début des années 2000 », soulignent les auteurs, pour qui cette hausse est « cohérente avec l'évolution des recommandations, qui ciblent depuis 2001 les personnes exposées au risque d'infection et qui ont été étendues, en 2014, aux hommes de 18 à 60 ans et aux femmes enceintes dès la première consultation prénatale ».

Les populations à risques trop peu vaccinées

Selon les résultats de l'étude PREVAGAY, menées auprès de 2 645 hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HSH) fréquentant les bars saunas et backrooms de 5 villes françaises. La prévalence de l'infection par le virus de l'hépatite B est estimée à 0,6 % dans cette population, et à 1,6 % chez les HSH séropositifs pour le VIH.

La couverture vaccinale par le vaccin anti-VHB était estimée à 63 % (22,2 % déclaraient ne pas être vaccinés et 14,8 % déclaraient ne pas connaître leur statut vaccinal). Ce taux « paraît insuffisant dans les sous-groupes ciblés par les recommandations », jugent les auteurs, c’est-à-dire les sujets séropositifs pour le VIH (couverture vaccinale de 67,7 %), ceux à partenaires multiples (66,1 %) et ceux déclarant la prise de produits psychoactifs par voie parentérale en contexte sexuel (82,2 %). Ils préconisent donc de coupler dépistage et vaccination dans les messages globaux sur la santé sexuelle.

Enfin, l'enquête baromètre santé DOM 2014 centrée sur les départements d'outre-mer, montre que, si les habitants de ces territoires se dépistent 2 fois plus fréquemment qu'en France métropolitaine, une majorité (60 %) se déclare plutôt mal ou très mal informée.

https://www.lequotidiendumedecin.fr/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Mai 2018 - 11:40
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Hépatite C : dépister pour mieux soigner

On estime qu'aujourd'hui 110.000 personnes sont concernées par l'hépatite C en France, mais une majorité d'entre elles l'ignorent.

Le virus de l'hépatite C est un tueur silencieux. Transmis par le sang, ce virus attaque les cellules du foie et à terme, il peut provoquer une cirrhose voire un cancer du foie. Pourtant, un dépistage précoce permet de traiter la maladie.

L'association SOS hépatites lance aujourd'hui un appel au dépistage. Symboliquement posté devant le ministère de la Santé, un camion propose des tests rapides d'orientation diagnostique (TROD). En 15 minutes à peine, ce test gratuit permet d'avoir une réponse et d'accéder si besoin à des traitements efficaces. Le Dr Pascal Melin, chef du service de médecine interne du centre hospitalier de Saint-Dizier (52), explique que les antirétroviraux permettent de guérir 98% des patients en six à huit semaines de traitement.



https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 53699.html

Le dépistage permet aussi de prévenir les risques de contamination. D'après une étude de Santé publique France, publiée aujourd'hui, les patients diagnostiqués seraient souvent des hommes âgés en moyenne de 50 ans.

Chaque année en France, on estime qu'environ 3.000 décès sont associés à l'hépatite C.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 30 Jn 2018 - 08:26; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Mai 2018 - 17:14
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
Guide à l'usage des intervenants en CAARUD et CSAPA est désormais disponible.

http://collectif-hepatites-virales.com/ ... ddfede.pdf

http://collectif-hepatites-virales.com/lhepatite-c.html

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 30 Jn 2018 - 08:26; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 30 Mai 2018 - 10:55
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22378
Localisation: Hyères
15 MAI : JOURNÉE NATIONALE



Journée nationale de lutte contre les hépatites 2018, découvrez le nouveau guide “Hépatite C : renouvellement des stratégies en CAARUD et CSAPA” et le bulletin épidémiologique hebdomadaire :

• le nouveau guide partenarial “Hépatite C : renouvellement des stratégies en CAARUD et CSAPA” :

http://www.respadd.org/wp-content/uploa ... s-BAT4.pdf

Ce guide méthodologique destiné à renforcer l’accès au dépistage et aux soins des hépatites virales s’adresse à tous les professionnels socio-éducatifs, paramédicaux et médicaux du dispositif spécialisé en addictologie (CSAPA, CAARUD, ELSA, services hospitaliers d’addictologie).

Sa conception s’inscrit dans un contexte favorable pour un renouvellement des pratiques professionnelles liées à la prévention, au dépistage et aux soins de l’hépatite C : l’arrivée de nouveaux outils de dépistage (TROD, buvards), la mise à disposition de nouveaux traitements à la fois efficaces et faciles à supporter et surtout, depuis août 2017, l’accès universel au traitement.

Conçu par le Groupe de recherche sur la vulnérabilité sociale en partenariat avec le RESPADD et la Fédération Addiction, ce manuel a été élaboré dans une logique de transfert de l’expérience, en s’appuyant sur la pratique de professionnels qui se sont saisis de ce nouveau contexte thérapeutique pour expérimenter des méthodes de travail innovantes avec leur public : infirmiers, éducateurs et travailleurs sociaux, médecins hépatologues et addictologues, acteurs et militants associatifs de la lutte contre le VIH et les hépatites virales.

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire :

http://www.respadd.org/wp-content/uploa ... atites.pdf

http://www.soshepatites.org/15-mai-journee-nationale-2/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 1,0224168300629 seconds.