Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
decabella
Sujet du message: Apres ttt => indetectable => pas necessairement gueri?  MessagePosté le: 19 Jan 2018 - 21:52
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 20 Jl 2017
Messages: 50

Bonsoir les zeps!

Je viens d'avoir des nouvelles de mon hepato a propos de mes resultat apres ttt.

Tout va bien mais il parait que je ne serai jamais considere gueri?
Meme si nous sommes toujours indetectables apres 1-2 ans?

D'apres mon hepato, le virus sera toujours la mais cela ne veux pas dire qu'il ne se reveillera jamais, donc, il y aura toujours une possibilite de faire un nouveau ttt et c'est pour ca que nous devons faire des examens/scans regulierement....

Ca m'a vraiment gache ma journee Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

_________________
Hépatite C dépistée en 1998
Génotype 1b
F4 ( Fibroscan 17.8 - avant ttt )
Jamais traitée
Début traitement ZEPATIER le 13 Septembre 2017
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: Apres ttt => indetectable => pas necessairement gueri?  MessagePosté le: 20 Jan 2018 - 01:31
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21191
Localisation: Hyères
Bonjour decabella

Guérie virologiquement surement , mais un suivi s'impose avec le F4 .



http://www.lecrips-idf.net/professionne ... ique-C.htm

Les recommandations de l'AFEF 2017 :


(Page 89)

http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfi ... 2-2016.pdf

Hépatite C: quel suivi après une guérison par AAD?

Paris, France — En raison d’un sur-risque de carcinome hépatocellulaire (CHC) qui se maintient 10 à 15 ans, voire plus, les patients cirrhotiques guéris de l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) après traitement par antiviraux d‘action directe (AAD) doivent bénéficier d’une surveillance hépatologique sur le long terme, a indiqué le Pr Tarik Asselah (Hôpital Beaujon, Clichy, AP-HP), lors d'une présentation aux Journées francophones d'hépatogastroentérologie et d'oncologie digestive (JFHOD) 2017 [1].

Depuis l’arrivée des premiers AAD en 2014, « près de 40 000 patients infectés par le VHC ont pu obtenir une guérison », a rappelé l’hépatologue. « On estime qu’il en reste 120 000 à traiter ». Avec la perspective d’un accès universel à ces nouveaux traitements, « le nombre de patients guéris va beaucoup augmenter dans les années à venir ».

Confirmer la réponse virologique à 48 semaines

L’arrivée de cette population de patients présentant une réponse virologique soutenue (RVS) – ARN du VHC indétectable 12 semaine après la fin du traitement – pose la question du suivi à mettre en place. Selon le Pr Asselah, « le parcours post-traitement de ces patients est à inventer ».

Dans le cas de patients guéris non cirrhotiques, sans fibrose sévère, ni comorbidité hépatique (consommation d’alcool, diabète de type 2, syndrome métabolique…), « il n’est pas nécessaire de les intégrer dans un protocole de suivi ». Il faudra juste s’assurer, comme pour tous les patients guéris, qu’ils présentent une virémie indétectable 48 semaines après le traitement pour confirmer la guérison.

Chez les patients sans fibrose sévère ou cirrhose (stades F1 et F2), mais avec une comorbidité hépatique, un suivi hépatologique à long terme est à envisager. « Il existe un risque de progression de la fibrose, malgré l’éradication virale ». Le syndrome métabolique représente le principal facteur de risque.

Les interrogations concernent surtout ceux ayant une fibrose sévère ou une cirrhose (stades F3 et F4), potentiellement confrontés à un sur-risque d’hépatocarcinome. En révélant un risque de récidive de carcinome hépatocellulaire de près de 30% chez les patients cirrhotiques, dans les mois qui suivent un traitement par AAD, deux études ont récemment suscité de fortes inquiétudes.

Mises en place par l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS), trois cohortes françaises (HEPATHER, CirVir et CUPILT) ont depuis apaisé les esprits, en montrant, sur une cohorte globale de près de 6 000 patients VHC+, que les taux de récidives d’hépatocarcinome sont similaires, que les patients VHC+ soient traités ou non par AAD

Pas plus de récidive de CHC après AAD

« Le risque d’hépatocarcinome chez les patients atteints d’une cirrhose n’est pas majoré après traitement par AAD, comparativement à celui auparavant observé chez ceux qui étaient traités par interféron. Il n’apparait pas non plus minoré », observe le Pr Asselah. Le risque, même s’il est devenu beaucoup plus faible, est bien réel.

Chez ces patients, comme pour ceux avec fibrose sévère (F3) « le dépistage semestriel du CHC par échographie doit être maintenu », conformément aux dernières recommandations de la Société française d'hépatologie . La durée du dépistage n’est toutefois pas encore définie, mais est à envisager sur le long terme puisque « des études ont montré que le risque de CHC persiste 10 à 15 ans, voire plus, après éradication du virus ».

Toutefois, « on sait depuis longtemps que la fibrose régresse lentement après éradication virale, y compris lorsque la fibrose est très avancée. Les patients avec une fibrose de stade F4 présentent une régression dans la moitié des cas, qui peut atteindre le stade F2 après quatre à cinq ans ».

Chez les cirrhotiques présentant une régression de la fibrose, confirmée par biopsie, « le risque d’hépatocarcinome est extrêmement faible, voire nul ». Malgré tout, « il faut rester prudent, car les données dont on dispose sont pour le moment insuffisantes. Peu de malades ont eu un prélèvement par biopsie après guérison virologique. »

Prudence sur les valeurs d’élasticité du foie

Pour ce qui est de l’évaluation de l’élasticité du foie par Fibroscan, le test à lui seul n’est pas suffisant. Aucune étude n’a pour le moment démontré qu’une amélioration de l’élasticité du foie chez ces patients est corrélée à une régression de la fibrose.

« Un patient ne peut pas être sorti de cette surveillance sous prétexte que les résultats s’améliorent », insiste l’hépatologue. « En l’absence de critères évolutifs clairs, il n’est pas encore possible de décider de l’interruption du suivi par échographie. Il faut, pour le moment, se contenter d’archiver les résultats du suivi ».

A l’inverse, une progression de la fibrose chez les patients guéris présentant un stade déjà avancé (F3 ou F4) « ne permet pas de prédire un risque de carcinome hépatocellulaire ou une décompensation de la cirrhose ». Dans ce cas, il faut rechercher la présence d’une comorbidité hépatique.

Surveillance des varices œsophagiennes

Le Fibroscan a, en revanche, un intérêt avéré dans la surveillance de l’hypertension portale. Après une réponse virologique soutenue, « les patients qui n’avaient pas de varice œsophagienne ont un risque extrêmement faible d’en développer. A l’inverse, des varices de stade I peuvent s’aggraver, malgré l’éradication du virus».

Selon les recommandations de la 6ème conférence de Baveno sur l’hypertension portale, émises en 2015, « la surveillance endoscopique des varices œsophagiennes peut être espacée tous les trois ans, en l’absence de varice, et rapprochée tous les deux ans en cas de petite varice de stade I ».

https://francais.medscape.com/voirarticle/3603131

REMISE DE PEINE SUR LA GUERISON…

Jusqu’à aujourd’hui, après un traitement d’hépatite C il fallait attendre 6 mois pour pouvoir faire une prise de sang et affirmer que le virus n’était plus détectable. Alors on parlait de réponse virologique soutenue et le médecin osait alors évoquer l’éventuelle possible guérison.

Aujourd’hui cette réponse peut être donnée dès 3 mois. En effet il n y a plus de rechute tardive entre 3 et 6 mois après l’arrêt de traitement et ce grâce aux nouvelles séquences thérapeutiques.

Il s’agit là d’une incroyable accélération temporelle et d’une formidable remise de peine. Alors que le traitement et l’attente du résultat nécessitaient jusque-là 18 mois actuellement la séquence sera de 6 mois seulement.

Il y a la puissance des traitements et il y a aussi un énorme gain de temps dans la séquence thérapeutique. Cette avancée aura forcément des répercussions psychologiques pour les patients et pour le temps d’indisponibilité ou d’hypodisponibilté sociale.

Pascal Mélin

http://www.hepatites.net/index.php?name ... p;start=20

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
decabella
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Jan 2018 - 18:25
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 20 Jl 2017
Messages: 50

"Les interrogations concernent surtout ceux ayant une fibrose sévère ou une cirrhose (stades F3 et F4), potentiellement confrontés à un sur-risque d’hépatocarcinome. En révélant un risque de récidive de carcinome hépatocellulaire de près de 30% chez les patients cirrhotiques, dans les mois qui suivent un traitement par AAD, deux études ont récemment suscité de fortes inquiétudes. ..."

Oufti... Shocked

_________________
Hépatite C dépistée en 1998
Génotype 1b
F4 ( Fibroscan 17.8 - avant ttt )
Jamais traitée
Début traitement ZEPATIER le 13 Septembre 2017
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Jan 2018 - 19:00
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21191
Localisation: Hyères
J'étais F4 decabella avant de commencer mon dernier traitement vhc , et actuellement , je suis F1, F2 , avec un suivi tous les 6 mois encore .

La fibrose peut régresser aussi Biiien le foie n'est plus stéatosé comme au début , avec une structure normale Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
nega
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Jan 2018 - 03:10
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 25 Avr 2012
Messages: 1980

je pense aussi que c'est tellement récent les nouveaux ttt qui marchent bien avec l'hépatite c que de nombreux médecins ont encore un peu de mal à nous déclarer guéris, ce sera plus facile dans quelques années ;
mais je pense qu'en fait oui tu peux te réjouir d'être débarrassée du virus, et ton F4 peut redescendre comme le dit Fil (surtout si tu ménages ton foie )

_________________
guérie vhc et fibroscan encore un peu descendu à 14 - Echo ok et labo aussi va mieux
Abécédaire http://www.hepatites.net/index.php?name ... 015#342015
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Jan 2018 - 11:42
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 1000

Salut ma belle. Petite clarification médicale : TU ES VIROLOGIQUEMENT GUERIE.
Le virus a normalement totalement disparu de ton corps (sauf rechute avant 48s) et tu n'as donc plus le VHC. Ne laisse personne te mettre le doute là-dessus, le virus est définitivement parti ! Attention toutefois, tu peux te recontaminer si jamais tu prends des risques. Donc oui, tu es guérie de ton hépatite C, c'est indéniable. Malgré tout, tu es peut-être encore malade parce que ton foie peut avoir des séquelles : une fibrose, une cirrhose .. Mais tu n'es plus malade de l'hépatite C.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Jan 2018 - 11:42
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 1000

Et tu as le droit d'engueuler ton médecin.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
decabella
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jan 2018 - 06:42
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 20 Jl 2017
Messages: 50

Schlange a écrit:
Et tu as le droit d'engueuler ton médecin.


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Ok, je me sent beaucoup mieux d'un coup!

Merci les zamis!!! Wink

_________________
Hépatite C dépistée en 1998
Génotype 1b
F4 ( Fibroscan 17.8 - avant ttt )
Jamais traitée
Début traitement ZEPATIER le 13 Septembre 2017
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Jan 2018 - 03:46
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 794
Localisation: npai
merci le Fil j'espère que tout va mieux pour toi

Bisou amical à Decabella guérie!
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Jan 2018 - 07:16
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21191
Localisation: Hyères
Ca va joy controle tyauterie ok Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,65349698066711 seconds.