Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Nov 2017 - 14:18
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
COMBIEN DE TEMPS S'ÉCOULE ENTRE LE PRÉLÈVEMENT ET LA GREFFE ?

Le saviez-vous : le délai maximum entre le prélèvement et la greffe varie selon l'organe concerné. Un coeur doit être transplanté dans les 4h au maximum alors qu'un rein peut être greffé jusqu'à 36h après le prélèvement.

https://www.dondorganes.fr/questions/34 ... -la-greffe

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Nov 2017 - 12:00
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères

3 ÈME JOURNÉE FILFOIE




Le 16 novembre prochain, la filière de santé maladies rares du foie de l’adulte et de l’enfant organise sa 3ème journée.

Cette journée annuelle est l’occasion de présenter une rétrospective de l’année passée et d’exposer les projets en cours et futurs de la filière et de ses membres. Elle rassemble tous les acteurs professionnels de santé concernés par les maladies rares du foie : centres de référence, centres de compétence, laboratoires de recherche, sociétés savantes et partenaires.

« Où en est la recherche ? Comment prendre en charge les maladies rares du foie dans différentes situations de soins? »

Cette 3ème édition sera l’opportunité de faire un point sur la recherche médicale au sein de la filière et sur l’innovation en partenariat avec les industriels. Une session sera entièrement consacrée à la prise en charge des maladies rares en situations de soins spécifiques (par exemple, grossesse, ostéoporose, transplantation…).

http://www.filfoie.com/wp-content/uploa ... ie2017.pdf

http://www.filfoie.com/journee-filfoie-2/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Nov 2017 - 14:35
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
Étiquetage de plusieurs médicaments contre le VHC de mise à jour avec des interactions médicamenteuses

La Food and Drug Administration (FDA) a approuvé l'étiquetage mis à jour pour plusieurs traitements contre l'infection par le virus de l'hépatite C (VHC).

Plus précisément, les informations de prescription pour Viekira Pak (ombitasvir, paritaprévir, ritonavir, avec dasabuvir, AbbVie ), Viekira XR (dasabuvir, ombitasvir, paritaprévir, ritonavir, AbbVie), Technivie (ombitasvir, paritaprévir, ritonavir, AbbVie), Sovaldi (sofosbuvir; Gilead ), Harvoni (ledipasvir, sofosbuvir, Gilead), Epclusa (sofosbuvir, velpatasvir, Gilead), Vosevi (sofosbuvir, velpatasvir, voxilaprevir, Gilead), Olysio (siméprévir, Janssen), Daklinza (daclatasvir, Bristol-Myers Squibb ), et Zepatier(elbasvir, grazoprévir, Merck ) a été mis à jour pour inclure des informations sur les modifications des valeurs du rapport normalisé international (RIN) chez les patients recevant de la warfarine. Des fluctuations des valeurs de l'INR peuvent survenir chez les patients recevant de la warfarine concomitante au traitement anti-VHC. Si une coadministration est nécessaire, un suivi fréquent des valeurs de l'INR est recommandé pendant le traitement ainsi que le suivi post-traitement .

En outre, l'étiquetage de Harvoni, Epclusa et Vosevi a été mis à jour pour inclure des informations d'interaction médicamenteuse concernant l'utilisation concomitante de ces agents avec l' atorvastatine comme coadministration peut être associée à un risque accru de myopathie, y compris la rhabdomyolyse. Chez ces patients, une surveillance étroite des effets indésirables associés à l'inhibiteur de l'HMG-CoA réductase est recommandée.

http://www.empr.com/news/hepatitis-c-dr ... le/707040/

VIEKIRA PAK MC (comprimés d'ombitasvir, de paritaprevir et de ritonavir, 12,5 mg / 75 mg / 50 mg, comprimés de dasabuvir, 250 mg), VIEKIRA XR (dasabuvir, ombitasvir, paritaprévir et ritonavir) et TECHNIVIE (ombitasvir, paritaprevir et ritonavir). Les étiquettes ont été mises à jour pour inclure des informations relatives aux modifications des valeurs du rapport normalisé international (RIN) chez les patients recevant de la warfarine.

Remarque: L'érythème polymorphe est un trouble de la peau - il ne mentionne pas si les troubles cutanés sont majeurs ou mineurs. INR sont des tests chimiques pour mesurer le temps de coagulation du sang. L'affirmation "Section 6: Réactions défavorables, la déclaration suivante a été supprimée ...." Me porte à croire qu'il y avait quelques éruptions sérieuses. Je ferai un suivi lorsque d'autres informations seront publiées.

VIEKIRA PAK MC (comprimés d'ombitasvir, de paritaprevir et de ritonavir, 12,5 mg / 75 mg / 50 mg, comprimés de dasabuvir, 250 mg), VIEKIRA XR (dasabuvir, ombitasvir, paritaprévir et ritonavir) et TECHNIVIE (ombitasvir, paritaprevir et ritonavir). Les étiquettes ont été mises à jour pour inclure des informations relatives aux modifications des valeurs du rapport normalisé international (RIN) chez les patients recevant de la warfarine.

Les sections suivantes ont été mises à jour:



Les étiquettes Sovaldi (sofosbuvir), Harvoni (ledipasvir et sofosbuvir), Epclusa (sofosbuvir et velpatasvir) et Vosevi (sofosbuvir, velpatasvir et voxilaprevir) ont été mises à jour pour inclure des informations sur les modifications des valeurs du rapport normalisé international (RIN) chez les patients recevant la warfarine. .

Remarque: Le rapport international normalisé (RIN) est un test chimique qui est effectué pour déterminer le temps nécessaire à la coagulation du sang. L'atorvastatine (nom de marque Lipitor) est un médicament qui réduit le cholestérol. La myopathie est une inflammation musculaire, un dommage ou une maladie.

Les étiquettes Sovaldi (sofosbuvir), Harvoni (ledipasvir et sofosbuvir), Epclusa (sofosbuvir et velpatasvir) et Vosevi (sofosbuvir, velpatasvir et voxilaprevir) ont été mises à jour pour inclure des informations sur les modifications des valeurs du rapport normalisé international (RIN) chez les patients recevant la warfarine.



Les étiquettes OLYSIO (simeprevir), DAKLINZA (daclatasvir) et ZEPATIER (grazoprévir / elbasvir) ont été mises à jour pour inclure des informations sur les changements des valeurs du rapport normalisé international (RIN) chez les patients recevant de la warfarine.

Les étiquettes OLYSIO (simeprevir), DAKLINZA (daclatasvir) et ZEPATIER (grazoprévir / elbasvir) ont été mises à jour pour inclure des informations sur les changements des valeurs du rapport normalisé international (RIN) chez les patients recevant de la warfarine.



https://www.accessdata.fda.gov/scripts/ ... /index.cfm

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Nov 2017 - 15:25
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
J’ATTENDS CE FORUM 2017 AVEC IMPATIENCE…



Dans quelques jours SOS Hépatites tiendra son 19ème forum national à Marseille, j’ai hâte !

Depuis longtemps ce rendez-vous annuel est un temps de rencontres de tous les hépatants.

Mais cette année, le forum aura un goût particulier :

Constance qui était la Présidente de l’association régionale nous a quittés et nous lui rendrons hommage en rappelant son combat.

Nous avons voulu, au fil du temps que ce forum, même s’il s’agit d’une véritable formation à part entière, soit gratuit. Notre volonté a toujours été de partager les connaissances et les informations.

Nous recevrons les médecins pour connaitre les dernières données scientifiques, que nous expliciterons et critiquerons mais aussi, nous travaillerons en ateliers.

Depuis 21 ans, SOS Hépatites se bat contre les hépatites. Les innovations thérapeutiques font de l’hépatite C un modèle. C’est un exemple à suivre pour l’hépatite B et les autres maladies du foie.

Ce n’est pas parce que les traitements qui étaient insupportables sont maintenant devenus supportables et puissants que nous malades et hépatants devons devenir supportables.

Nous nous devons de rester insupportables, nous serons toujours les empêcheurs de fibroser en rond.

Nous dénoncerons, demanderons des explications car nous sommes avides de comprendre.

Alors, consultez notre programme et si cela vous tente, rejoignez-nous dans deux jours à Marseille !

http://www.soshepatites.org/jattends-ce ... mpatience/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 15:06
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
FRANÇOISE BARRÉ-SINOUSSI ÉLUE PRÉSIDENTE DE SIDACTION



La chercheure en virologie, co-découvreuse du VIH et Prix Nobel de Médecine a été élue mardi 14 novembre nouvelle présidente de l’association Sidaction. Elle remplace Pierre Bergé, décédé le 8 septembre dernier. Ancienne directrice de recherche à l’Inserm et professeure à l’Institut Pasteur, présidente de la Société internationale sur le sida (IAS) et experte reconnue mondialement, Françoise Barré-Sinoussi prend pour la première fois les rênes politiques de l’ONG, après douze ans de présence au conseil d’administration de Sidaction. "Je suis fière de poursuivre le travail mené par Pierre Bergé, dont il faut saluer l’admirable engagement.

Face aux enjeux actuels de l’épidémie, la puissance du collectif de Sidaction formé par les personnes vivant avec le VIH, les chercheurs, les soignants et les activistes est essentielle", explique Françoise Barré-Sinoussi dans le communiqué de l’association. Elle promet de lutter pour "le combat contre le sida et pour la défense des droits humains car ils sont étroitement liés. C’est ainsi que nous contribuerons à un accès universel et équitable à la prévention, aux soins et aux traitements". Avec la directrice générale de Sidaction, Florence Thune, elle forme un exécutif 100 % féminin.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 15:09
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
RAPPORT 2017 : LES LAISSÉ-E-S POUR COMPTE EN SANTÉ

Les systèmes de santé européens négligent les populations les plus exclues, selon un rapport publié le 8 novembre par Médecins du Monde et un ensemble d’organisations non gouvernementales. Le rapport s'appuie sur des données et entretiens recueillis au cours de l’année 2016 auprès de 43 286 bénéficiaires des programmes de Médecins du Monde et d’ONG partenaires de quatorze pays européens.

Les personnes reçues sont des ressortissants nationaux dans leur propre pays, ainsi que des migrants Union européenne et Espace économique européen et hors Union européenne et espace économique européen, qui sont nombreux à avoir fui les violences, les conflits et la discrimination sévissant dans des pays comme la Syrie et l'Afghanistan. Près d'un quart des personnes reçues sont des enfants de moins de 18 ans.

Outre les problèmes de santé physique, de nombreuses personnes souffrent de traumatismes psychologiques. Plus de la moitié des personnes ont parlé des violences durant leurs consultations (1) et plus de 60 % de ceux ayant déclaré avoir des enfants de moins de 18 ans étaient séparés de plusieurs ou de la totalité de leurs enfants (2). Une majorité écrasante (89 %) ne dispose pas des ressources nécessaires à la satisfaction de leurs besoins essentiels (3) ni au paiement des soins médicaux.

"Quel que soit leur pays d'origine, nos patients vivent tous dans des conditions de vie extrêmes", explique, dans un communiqué de l’ONG, le Dr Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde France. "Ils font appel à nous en dernier recours et souffrent de graves problèmes de santé, leurs jours étant parfois en danger. Ils sont laissés pour compte par les systèmes de santé", poursuit-elle.

Dans leur rapport 2017, Médecins du Monde (MdM) et les ONG partenaires indiquent avoir traité des patient-e-s présentant divers problèmes de santé aigus et chroniques, ainsi que des complications liées à la grossesse. Plus de la moitié d'entre eux ne bénéficiait d'aucune couverture maladie, ne pouvant donc pas payer pour des soins médicaux. Nombre de personnes étaient incapables de se frayer un chemin à travers les démarches administratives des systèmes de santé nationaux, ne maîtrisant pas la langue locale, subissant des discriminations ou le refus de l'accès aux soins, ou de peur d'être arrêtés. Le rapport met notamment l’accent sur le désengagement des Etats membres européens quant à la couverture santé universelle, et ce sous couvert de l'austérité. Le rapport démontre également à quel point les mesures de restriction de l'accès aux soins des migrants se sont avérées néfastes pour les personnes vulnérables – notamment dans les pays tels que le Royaume-Uni, qui se sont servis de l'accès aux soins comme d’un outil de contrôle de l'immigration. "L'accès aux soins est un droit humain, pas une arme politique", avance le Dr Françoise Sivignon. "Les données que nous avons collectées démontrent que ce n'est pas cet accès aux soins qui attire les migrations vers l'Europe et qu'exclure ces populations de l'accès à ces services constitue un risque de santé publique", rappelle-t-elle. "Il s'agit d'un choix politique. Certes, les restrictions budgétaires sont drastiques, il est dans l'intérêt de toutes et de tous que toute personne ait accès aux soins, ce qui s’avère souvent plus rentable à long terme", conclut la présidente de MdM.

Selon le rapport, les gouvernements doivent prendre les mesures nécessaires à l'élimination des barrières administratives et de la discrimination au sein des services de soins, ainsi qu’à la sensibilisation des patient-e-s et professionnel-le-s de santé en matière de droits, notamment à travers des campagnes d'information et la formation des équipes en première ligne à la prise en charge des personnes en situation précaire.

(1) : 51,8% (9,667/18,650)
(2) : 61.7% (1,496/2,425)
(3) : (6,725/7,560)

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 15:21
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
«Sortir des sentiers battus» pour financer l'élimination du VHC

Un obstacle important à l'élimination de l'hépatite est les coûts initiaux, qui peuvent être subvertis avec une gamme de mécanismes de financement, selon les données des analyses économiques internationales présentées au Sommet mondial sur l'hépatite 2017.

"L'objectif initial de l'Observatoire Polaris était de se concentrer sur le fardeau de la maladie et d'aider les gouvernements nationaux à savoir combien de personnes sont infectées, diagnostiquées et traitées", a déclaré Homie A. Razavi, PhD, directeur du Centre for Disease Analysis du Colorado. Healio.com/Hepatology. "Ce qui est devenu clair, c'est que le financement est un obstacle majeur à la réalisation des objectifs d'élimination de l'OMS. Nous nous sommes donc concentrés sur les moyens de soutenir les pays avec des mécanismes de financement et des analyses économiques pour voir ce qu'il en coûtera."

https://www.healio.com/hepatology/hepat ... limination

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 17:46
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères


http://www.webconfaei.com/webstaff.asp


_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:05
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères







_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:29
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:33
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:41
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères


PROCHAINES RECOMMANDATIONS AFEF 2018 FIN PREMIER TRIMESTRE 2018

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 15 Nov 2017 - 20:53; édité 2 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:42
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:43
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:47
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Nov 2017 - 20:51
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères





_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Nov 2017 - 05:25
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
L’ESPAGNE SUR LA VOIE DE L’ÉRADICATION DU VHC



es progrès sont frappants. Durant la dernière conférence européenne sur le sida (EACS), une présentation est revenue sur les avancées fulgurantes de l’Espagne en matière de prise en charge et de traitement des personnes séropositives au VIH ayant contracté une hépatite C. En moins de dix ans, la prévalence d’une coinfection au VHC chez des personnes vivant avec le VIH est passée de 32 % à 11,7 %. Et entre 2015 et 2016, cette baisse s’est faite de moitié, passant de 22 % à 11, 5 %. Cette enquête, réalisée à travers 43 cliniques à travers le pays, a été menée par le réseau des chercheurs espagnols sur le sida (GeSida).

Les comparaisons se sont faites sur les années 2002, 2009 et 2015. Selon ces derniers, ces succès vers l’éradication rapide des cas de VHC en Espagne tiennent à la baisse du nombre d'usagers de drogue qui se contaminent au VIH, mais aussi au système de santé, qui recommande et permet un accès à ces nouvelles molécules (AAD), extrêmement efficaces (95 % de guérison en 3 à 6 mois) pour toutes les personnes en stade de fibrose, même modérée (F2), depuis début 2016. Ces progrès résident pour autant dans une catégorie bien spécifique de patients, les personnes coinfectées, déjà bien suivi pour le VIH et dépistées pour le reste. Les chercheurs soulignent que le taux de mise sous traitement anti-VHC post dépistage reste trop faible en Europe du Sud, comme de l’Est, avec des taux inférieurs à 50 %.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Nov 2017 - 14:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
LIVRET « C MON TRAITEMENT »



http://www.soshepatites.org/livret-c-traitement/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Nov 2017 - 16:36
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
Le traitement de l'hépatite C est très efficace chez les personnes qui utilisent des drogues et qui reçoivent des soins multidisciplinaires

Les personnes ayant l'hépatite C qui utilisent ou ont utilisé des drogues dans le passé et qui recevaient des soins multidisciplinaires ont connu des taux de guérison élevés lors d'une étude présentée par des chercheurs de Vancouver lors de l'International Symposium on Hepatitis Care in Substance Users .

https://az659834.vo.msecnd.net/eventsai ... d3854431ca

Dans cette étude, il s'agissait d'une analyse rétrospective de données portant sur 185 personnes qui avaient reçu un traitement par antiviraux à action directe (AAD) pour l'hépatite C au Vancouver Infectious Disease Centre.

En plus de prendre leur combinaison d'AAD, les participants étaient inscrits à un programme de soins multidisciplinaires dans lequel ils recevaient du soutien pour leurs besoins liés à la santé mentale, à la consommation de substances, aux problèmes sociaux et à d'autres besoins médicaux.

Au moment de la publication du rapport, 145 personnes avaient terminé le traitement et 139 personnes (95,8 %) avaient guéri. Selon les chercheurs, « Les nouvelles données constituent un appui aux politiques exhaustives qui font des personnes qui utilisent des drogues une population prioritaire pour le traitement de l'hépatite C, peu importe le stade de la maladie ». (healio.com, septembre 2017, en anglais)

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Nov 2017 - 16:37
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21138
Localisation: Hyères
Les lésions hépatiques se produisent rapidement chez une forte proportion d'hommes gais séropositifs ayant l'hépatite C aiguë

Plus du tiers des hommes gais séropositifs ont présenté une fibrose hépatique importante après un épisode d'infection aiguë au virus de l'hépatite C (VHC), ont rapporté des chercheurs dans le Journal of Viral Hepatitis.

Les participants à l'étude étaient 178 hommes gais séropositifs atteints d'hépatite C aiguë qui fréquentaient une clinique de Berlin, en Allemagne.

Un total de 213 cas d'hépatite C aiguë ont été diagnostiqués chez les participants entre 2002 et 2013. Il s'agissait de réinfections dans près du cinquième (18 %) des cas. Vingt-trois personnes (11% ) ont guéri spontanément de l'infection.

Sur tous les hommes n'ayant pas connu de guérison spontanée, 153 (86 %) ont commencé un traitement à base d'interféron qui a duré en moyenne 13 semaines. Sur les personnes traitées, 108 (71 %) ont guéri de l'infection.

Avant le traitement, 160 hommes (90 %) ne présentaient aucun signe de fibrose hépatique avancée. Toutefois, après une période de suivi médiane de trois ans, 69 personnes (39 %) avaient une fibrose de stade F2 ou plus et 21 personnes (12 %) avaient la cirrhose. L'âge plus avancé et l'incapacité du traitement de guérir l'hépatite C ont tous deux été associés à la progression importante de la fibrose.

Aucun patient n'a présenté d'insuffisance hépatique non décompensée ou de cancer du foie.

Selon les chercheurs, « Les hommes plus âgés, les buveurs chroniques et ceux dont la réplication de l'ARN VHC n'est pas contrôlée courent un risque particulièrement élevé de progression de la fibrose. Une surveillance plus étroite fondée sur les marqueurs non invasifs de la fibrose pourrait être justifiée pour ce sous-groupe, et un traitement précoce devrait être envisagé ». (infohep.org, octobre 2017, en anglais)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28439936

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,73346519470215 seconds.