Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Fév 2017 - 19:16
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 792

Si c'était un fond dépressif je ne pense pas que ça se serait arrangé à ce point ..
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 11:37
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5410

Hé ... On en sort ! Ouf !

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 12:48
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
HÉPATITE C : IL FAUT TRAITER PLUS DE MALADES, MAIS QUI S’Y COLLE ?



C’est une question que tout le monde se pose médecins, politiques et associatifs.

Il semble bien qu’actuellement, notre système d’accès aux soins ne puisse pas guérir plus de 17 000 à 20 000 personnes par an.

Mais, comme l’accès au traitement pour tous a été prononcé, il semble difficile de ne pas répondre aux demandes des malades qui ne souhaitent pas attendre.

Le nombre de médecins spécialistes ne va pas augmenter miraculeusement en quelques mois.

Alors comment faire ?

Faut-il élargir les professionnels de santé qui pourraient suivre les malades porteurs d’hépatites C ?


C’est la question à laquelle une équipe américaine a tenté de répondre en proposant l’étude ASCEND.

Ce sont 600 patients qui ont été traités par Sofosbuvir et Ledipasvir, par respectivement 6 hépatologues, 5 infirmières et 5 médecins généralistes qui avaient bien sûr reçu une formation spécifique. La répartition était tirée au sort.

Le taux de guérison globale était de 93,6 %, et plus particulièrement 95 % pour les infirmières, 94,5 % pour les médecins généralistes et 92,3 % pour les hépatologues.

Il n’y a donc pas de différence significative !


Seuls les patients atteints de cirrhose avaient un gain en terme de guérison s’ils étaient suivis par un hépatologue !

Par contre, l’observance au suivi des consultations était de 74 % avec les infirmières, contre 56 % avec les médecins généralistes et 60,6 % avec les hépatologues.

L’équipe conclut donc que les prescripteurs peuvent être étendus aux médecins généralistes ou aux infirmières à condition qu’ils soient dans des pratiques de réseau et de partage d’expérience avec les hépatologues.

Quant au cirrhotique, il est raisonnable de laisser son suivi aux hépatologues.

Le clin d’œil vient de l’observance, il semble bien que les patients soient plus observants lorsqu’ils sont suivis par une infirmière !

Comment expliquer cela ? Compétence spécifique ? Ou effet de séduction ?

À quand une étude comparant l’observance en fonction du sexe de l’infirmière et celui du malade ?

La question du genre semble bien toujours d’actualité…

Pascal Mélin

http://www.soshepatites.org/2017/02/17/ ... -sy-colle/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 15:59
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 488
Localisation: npai
@Schlange

je suis une maman tu sais,
et je comprends à 1000% tout ce que tu dis depuis le début ici.

oui ta jeune vie a été réellement abimée par ce virus,
+ fatiguée que les autres,différente donc,
les dégâts ont été autant physiques que psychologiques.

mais l'interféron je t'assure ce n'est pas possible pour un Etre en formation( jusqu'à 25 ans normalement)
et les AAD non plus.
sauf si foie gravement atteint évidemment.

c'est pour cette raison qu'ils ne sont pas donnés aux très jeunes,
et la barrière des 18 ans c'est à mon avis just une sécurité juridique: même si rarissimes,en cas de dégâts avérés,labos ou docs ont pas envie d'etre trimballés devant les tribunaux pour dommages sur mineur.

la vraie question est:quand une maman est vhc+,comment protèger tt de suite le BB de la contamination,à la naissance? on le fait bien pour le vih..............
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 17:07
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
joy94300 a écrit:


la vraie question est:quand une maman est vhc+,comment protèger tt de suite le BB de la contamination,à la naissance? on le fait bien pour le vih..............


Oui joy pas d' études à ce sujet ? pas assez interessant pour les labos ?

Et la aussi :

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sa ... _6986.html



http://fr.slideshare.net/odeckmyn/vhcvh ... -mreenfant

FDA et AAD :





http://www.fda.gov/downloads/drugs/guid ... 225333.pdf
page 17 & dix huit)

Hepatitis C in Children :

http://www.fda.gov/ohrms/dockets/ac/01/ ... _04_jonas/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 22:25
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 792

Des "malaaaaaaaaaaaaaades" ..
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 22:27
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 792

On ne va pas laisser les 200 x 18 = 3600 mineurs VHC+ de France sans traitement jusqu'à leurs 18 ans quand même. C'est dégueulasse. J'ai pas vu de séquelles à mon traitement, ça a tout relancé chez moi.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 22:31
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 792

En plus, j'ai cette idée que certains enfants dans mon cas n'auront pas le courage d'attendre leurs 18 ans et n'auront pas l'accès aux médicaments indiens comme je l'ai eu .. Parce que 2500€ c'est pas rien pour une famille modeste ou pauvre. Si ces enfants finissaient dans la drogue ou le suicide juste parce que "peut-être que c'est dangereux" ? C'est dangereux pour tout le monde, les médicaments ont tous des effets indésirable, la vie aussi ! Alors si un enfant ne veut pas avoir mal au foie, être crevé et déprimer, il doit pouvoir s'en sortir comme un adulte. C'est ça aussi, l'égalité.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 09:28
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Hépatite C Les recommandations de l'EASL 2016





http://www.slideshare.net/DocteurClaude ... s-de-leasl

http://www.hepatites.net/index.php?name ... 759#387759

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 11:27
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Concordia fait un geste pour les malades de l’hépatite C

La caisse maladie va prendre en charge une partie des traitements achetés dans le sous-continent indien.

La caisse maladie Concordia va rembourser en partie les personnes atteintes de l’hépatite C qui achètent leur traitement en Inde ou au Bangladesh. Cette nouvelle possibilité est offerte aux patients qui ont une assurance complémentaire. Elle est soumise à une condition: passer commande par une voie sécurisée et conseillée par l’association Stratégie hépatite Suisse (SHS), afin d’éviter les mauvaises surprises liées à l’achat de médicaments sur Internet.

Des nouveaux médicaments ont révolutionné la lutte contre le virus: contrairement à leurs prédécesseurs, les effets secondaires sont limités et les chances de guérison sont passées de 60% à 90%. En Suisse, toutefois, ces tablettes sont chères (entre 45 000 et 60 000 francs) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) limite leur remboursement aux patients atteints d’une fibrose du foie de degré 2 (sur une échelle allant jusqu’à 4) ou si la maladie se manifeste en dehors de cet organe. Or, le même traitement coûte entre 1500 et 1600 dollars américains dans le sous-continent indien. Des gens qui ne remplissent pas les conditions de l’OFSP passent donc par cette filière pour se faire traiter.

Aujourd’hui en Suisse, une cinquantaine de personnes ont utilisé cette solution, selon des chiffres de SHS. Il y a parmi elles Svitlana, dont nous avons raconté l’histoire récemment (notre édition du 31 janvier). Ces gens passent commande sur un site australien, FixHepC Buyers Club, qui a mis en place un système d’achats contrôlés. La marche à suivre, décrite sur le site Internet de SHS, est stricte. Il faut notamment être suivi par un médecin en Suisse qui délivre une ordonnance puis contrôle le traitement.

Jusqu’à présent, ces malades devaient payer le traitement de leur poche. Concordia a décidé de rembourser 50% de la facture pour ses clients qui possèdent la complémentaire Diversa, et 75% pour Diversa plus. «Une prise en charge des coûts est légitime, à la fois d’un point de vue médical et financier. Cela permet à davantage de personnes de profiter de l’efficacité de ces médicaments», argumente le Dr Jürg Vontobel, membre du comité directeur de l’assurance.

«La loi interdit un tel remboursement par l’assurance de base, poursuit Jürg Vontobel. Mais 90% de nos clients ont l’une de ces assurances complémentaires.» La caisse maladie estime qu’environ 4000 patients pourraient être concernés. Elle est prête à étudier au cas par cas la possibilité d’aider davantage ses clients dans une situation financière précaire (qui n’ont pas de complémentaire ou n’ont pas les moyens de payer la partie restante du traitement). S’attend-elle à voir des malades s’intéresser à sa complémentaire? «Leur acceptation fera comme toujours l’objet d’un examen, qui porte notamment sur les risques», répond notre interlocuteur.

Malgré ces limitations, SHS salue «ce premier pas». «C’est une chance pour les patients, qui ne peuvent pas tous payer le traitement, même en Inde, réagit la porte-parole Bettina Maeschli. Nous sommes sans cesse confrontés à des patients qui souffrent, mais ne peuvent pas accéder aux médicaments en Suisse à cause des prix élevés et de la réglementation de l’OFSP.» L’organisation espère que d’autres caisses suivront. «Nous avons des contacts, mais il n’y a pour l’heure rien de concret», conclut Bettina Maeschli. (TDG)

http://www.tdg.ch/suisse/concordia-gest ... y/18074406

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 15:36
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 792

Suisse > France
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 15:37
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 792

Tour de magie
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 16:00
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
Hépatite virale - Journée mondiale de la justice sociale: la lutte pour notre droit à la santé



Au moment où vous aurez fini de lire ce blog, un homme, femme ou enfant seront mortes de l' hépatite virale; une maladie qui peut être soit complètement empêché dans le cas de l' hépatite B ou guéri de l' hépatite C.

Alors , pourquoi est - il encore un nombre de décès de 1,4 million de personnes chaque année?

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), «Le droit à la santé comprend l' accès en temps opportun, acceptable, et abordable des soins de santé de qualité appropriée», mais pour 99% des personnes vivant avec une hépatite virale, ce droit fondamental est refusée.

Malgré le fait que les taux de traitement de l' hépatite C ont augmenté depuis 2013, encore que 1% de toutes les personnes vivant avec la maladie ont reçu un traitement en 2015, et plus d'un tiers de ceux qui continuent d'être offerts plus sévères, des traitements plus anciens et moins efficaces au lieu de la nouveaux médicaments curatifs tout-oraux.

Oui, l' accès aux médicaments est une préoccupation majeure pour tous ceux qui luttent pour la justice sociale, et aggravent la question encore plus loin, il y a d' autres préoccupations urgentes qui sont en outre dépouiller le droit de la communauté mondiale pour la santé. Ce sont le manque général de sensibilisation à la maladie et de la stigmatisation et de la discrimination subie par un si grand nombre.

Actuellement, 95% des personnes vivant avec une hépatite virale restent non diagnostiquées et sont donc à un risque élevé de développer un cancer du foie. Les 5% des patients qui connaissent leur statut sont souvent confrontés à la stigmatisation et la discrimination, avec seulement un sur cinq sentir à l' aise de divulguer leur état de l' hépatite, tel que rapporté dans un récent sondage du patient mondiale menée par le World Hepatitis Alliance .

Néanmoins, grâce aux efforts inlassables de nos membres et des défenseurs des patients de partout dans le monde, nous commençons à galvaniser la volonté politique de lutter contre cette maladie. Par exemple, l' année dernière a vu 194 pays membres des Nations Unies engagent à éliminer l' hépatite en 2030 par l'adoption de la stratégie du secteur de la santé mondiale de l' OMS pour l' hépatite virale. Ceci est un grand, étape du paysage changeant. Pourtant, en dépit de ce contexte de l' amélioration de l' intérêt politique, nous sommes toujours confrontés à un nombre de morts inexcusable et récits de souffrances déchirantes.

Maintenant que nous avons l'engagement des gouvernements sur le papier, notre rôle est de veiller à ce qu'ils agissent sur elle en développant des réponses robustes à l'épidémie en regardant la sensibilisation, l' augmentation de l' accès au dépistage et au traitement, et mettre un terme à la stigmatisation et la discrimination. Il y a un clair impératif d'agir maintenant et il ne faut pas perdre l' élan.

Aujourd'hui est la Journée mondiale de la justice sociale , qui représente une opportunité pour les gens partout dans le monde à se lever et rappeler à nos gouvernements que la santé est un droit humain. Rappelez - leur que la justice sociale ne peut être atteint quand les gens sont bien informés et habilités à créer le changement. L' hépatite virale peut être éliminé, mais pas jusqu'à ce que nous sommes tous ensemble et exigeons nos droits.

Pour plus d' informations sur le paysage «d'accès» pour l' hépatite virale, s'il vous plaît visitez notre site web . Pour savoir ce que l'hépatite Alliance Word est en train de faire pour éliminer l' hépatite virale consulter notre Plan stratégique 2017-2018.

http://www.worldhepatitisalliance.org/n ... ght-health

http://www.worldhepatitisalliance.org/s ... 0FINAL.pdf

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 16:20
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 19298
Localisation: Hyères
L'Australie cible pour éliminer l'hépatite C d'ici 2026



Plus de 30 000 patients atteints de l'hépatite C en Australie ont été traités avec des médicaments révolutionnaires depuis leur inscription sur le PBS en mars dernier.

L'Australie est sur la cible d'éliminer l'hépatite C dans les 10 ans en raison de l'adoption rapide d'un programme curatif de traitement antiviral depuis sa liste sur le système d'avantages pharmaceutiques (PBS) il ya un an.

Un rapport de l'Institut Kirby publié mardi appuie les prédictions faites par les médecins l'année dernière que la maladie infectieuse serait éliminée comme une menace majeure pour la santé publique d'ici 2026.

Le rapport montre plus de 30.000 patients sur les 230.000 Australiens vivant avec l'hépatite C chronique ont été traités avec les médicaments antiviraux à action directe (DAA) en 2016.

Le professeur Greg Dore, directeur du programme de recherche clinique sur l'hépatite virale de l'Institut Kirby, affirme que le «grand départ» a donné à l'Australie l'occasion unique de devenir le premier pays à éliminer une maladie infectieuse majeure grâce à une intervention thérapeutique.

«Fournir aux Australiens vivant avec l'hépatite C l'accès continu à des médicaments efficaces et bien tolérés aidera à freiner la transmission du virus, à réduire les taux de maladie du foie et à éliminer l'hépatite C comme un problème majeur de santé publique au cours de la décennie», a déclaré Dore.

Le rapport souligne également une augmentation "encourageante" de la proportion de patients traités par des omnipraticiens.

«À mesure que nous progressons, le traitement doit être assuré là où les gens sont, dans les régions rurales et dans les milieux communautaires, parce que les cliniques du foie ont déjà leurs mains très pleines», a déclaré le PDG de l'hépatite NSW Stuart Loveday.

Le nouveau traitement est administré sous forme de pilules qui est consommé pendant trois mois et a un taux de guérison de 90 pour cent.

Si elle n'est pas traitée, l'hépatite C peut endommager le foie, causant des cicatrices du foie pouvant entraîner une insuffisance hépatique ou un cancer.

Actuellement 20 pour cent des Australiens vivant avec la maladie ne sont pas diagnostiqués.

M. Loveday dit que le rapport est agréable, mais il reste encore du travail à faire pour éliminer l'hépatite C.

Cela comprend l'augmentation du traitement pour les personnes marginalisées, y compris celles qui sont incarcérées, les Australiens indigènes et les personnes qui s'injectent des drogues.

La publication du rapport a coïncidé avec la disponibilité du dernier traitement de l'hépatite C ZEPATIER sur le PBS.

http://www.sbs.com.au/news/article/2017 ... hep-c-2026

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 3,5 ans post-tt OK.
http://img812.imageshack.us/img812/8981/l57.gif
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 22:33
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 792

L'article sur l'OMS, tant de choses évidentes qui devraient être dites plus fort.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,5860550403595 seconds.