Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Fév 2017 - 18:53
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Avec les anciens traitements, qui comprenaient de l’interféron, ce phénomène se produisait peu car cette molécule possède un effet inhibiteur empêchant la multiplication du virus de l’hépatite B. Ainsi, "tant que le patient prenait de l’interféron, on inhibait le HBV et le HCV en même temps" souligne le Pr Marcellin. Et le spécialiste de rappeler que, "dans les recommandations formulées par l’European Association for Study of Liver,on recommandait de couvrir le risque en donnant en même temps que le traitement contre le virus C, interféron-ribavirine, un traitement contre le virus B que l’on prolongeait après l‘arrêt du traitement du virus C. Cela permettait d’empêcher que le virus B ne se réactive"

http://www.hepatites.net/index.php?name ... mp;t=24081

http://collectif-hepatites-virales.com/ ... raitements

Le guideline de l'EASL 2016 dit : Dit de traiter en cas de réactivation du VHB avec une thérapie à base d'analogue nucleoside/nucleotide pendant le traitement VHC .



http://www.easl.eu/medias/cpg/HCV2016/E ... report.pdf
(page 24)

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 17 Fév 2017 - 07:33; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Fév 2017 - 23:31
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
merci Lola,Fil Bisou amical

bon,déjà,j'ai remis les transas à 0,enfin ds les normes je veux dire,grâce à une cure de desmodium forte et vit.C ( pas le desmodium naturalia hein,mais donné par un médecin et en concentré)
et plus même le + petit verre de vin au resto avec les copines.

comme les autres paramètres sont bons ( sauf CV),je devrais être redescendue à F1 A1

échographie RAS

et là le 23 je vais faire un fibroscan;
s'il est encore à 5,
moi je vais rester comme ça
sans ttt hard je veux dire.
trop trop de questionnements pour l'instant.

biensûr si j'étais F3 F4 je me dirais que le bénéfice vaut le risque,
mais là avec ce souci de la B et G3,
déjà abimée par l'ifn riba
je diffère,j'attends.

voilà où j'en suis aujourdhui.
et avec un hépato qui me donne un ttt quand je veux
donc tout cool quand même malgré tout hein
même si 0 vhc me plaierait tant et tant et tant.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 06:57
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
F3 F4 , tu t'exposes à un traitement plus long de 24 semaines ou la ribavirine en plus , avec une efficacité moindre chez les patients cirrhotiques à voir aussi ?

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 11:53
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5629

Oh c'est super Joy ! Biiien Transas dans les clous = foie qui ne souffre pas trop moi je dis Very Happy
Pour le petit verre de vin avec les copines, comme nous ne sommes pas qu'un organe foie Mr. Green , je dirais qu' exceptionnellement c'est bon pour le moral , se l'accorder si envie est mieux que la frustration Wink

Je te suis à 100 % dans ton raisonnement, passe tes exams et selon la fibrose et l'activité, tu aviseras.
Enfin moi c'est ce que je ferais... Ne pas confondre vitesse et précipitation, ya aussi information , primordial Bisou amical O sole mio

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Fév 2017 - 15:33
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
Fleur oui Lola tu as vu j'ai réfléchi longtemps.............ai tout bien lu la nuit ce que nous transmettait Fil,ai discuté avec un doc de médecins du monde,
je ne renonce pas je diffère
les chercheurs vont affiner.
et mon hépato,on se connaît depuis 18 ans,me donne le ttt quand je veux.il dit no urgence (mais pour lui ma B c'est rien.....je comprends rien à cette histoire)

je viens d'avoir un souci hormonal,je dois traiter une BPCO,c'est ça la priorité,

et si jamais,Fil,les transas bougent mal,biensùr j'y vais,sans attendre F3......et même F2
suis très surveillée

ptite bouille Lola,ta réaction m'apaise beaucoup;et non le ptit coup de rouge avec les copines me manque pas............sinon je ne m'en priverais pas.....
je déteste le manque!! Roll On Floor

bon,fibroscan jeudi prochain!

et prenez bien soin de vous Bisou amical
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
campanar
Sujet du message:   MessagePosté le: 18 Fév 2017 - 17:35
Potô du site


Inscrit le: 19 Sep 2011
Messages: 2137
Localisation: Nowhere
joy94300 a écrit:
[...]j'ai réfléchi longtemps.............ai discuté avec un doc de médecins du monde,
je ne renonce pas je diffère
les chercheurs vont affiner. [...]


Très sage décision Joy du NPAI Very Happy ... Seule petite ombre au tableau, la solidité financière de la CPAM et les velléités politiques de la détruire.

Chacune est la seule maître d'elle-même... Wink

Bon courage pour affronter ton actuelle priorité. Bisou amical

_________________
"L'abondance ne vaut que si elle est partagée" (incredible edible)


1b (28 S. de Bocé ) Rechuteur ! Bénéfices Secondaires : Mauvaises herbes de nos simples natures...sculptons-les pour les voir en peintures...
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 19 Fév 2017 - 03:05
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
rhooo le Camp, contente de t'apercevoir ici.............

oui,pour la CPAM
faudrait que les velléités.....n'aient plus de pouvoir
on est ds un grand non-lieu non-avenu

NPAI va se diriger vers nowhere Bisou amical
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 19:02
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5629

joy94300 a écrit:
:...........
je ne renonce pas je diffère
les chercheurs vont affiner.
et mon hépato,on se connaît depuis 18 ans,me donne le ttt quand je veux.il dit no urgence (mais pour lui ma B c'est rien.....je comprends rien à cette histoire)

je viens d'avoir un souci hormonal,je dois traiter une BPCO,c'est ça la priorité,

et si jamais,Fil,les transas bougent mal,biensùr j'y vais,sans attendre F3......et même F2
suis très surveillée

bon,fibroscan jeudi prochain!


Coucou Joy Very Happy On attend avec toi les résultats du fibro de jeudi :
J'espère que tes soucis hormonaux, bpco se géreront un à un, tout doux...

Priorité oblige... Pour le c, qu'il ne fasse pas trop le malin, son tour viendra et il est sous surveillance Wink Biiien Loupe
Je te souhaite que du bon pour et toi aussi prends bien soin de toi Fleur Bisou amical

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
yicha
Sujet du message:   MessagePosté le: 20 Fév 2017 - 20:59
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 19 Mai 2016
Messages: 237

Bientôt jeudi Joy. On attend avec toi une journée ensoleillée....
Douce nuit , sois sereine , tout ira , on le souhaite fort.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Fév 2017 - 02:16
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
fibroscan 5,3

suis restée 6h à l'hôpital à attendre mon hépato qui était sur une greffe..............puis il est arrivé ce bel homme,cerné,fatigué,toujours vigilant.....
j'avais un peu honte de lui prendre de son temps encore le soir..

alors faire vite et bien,surtout rien oublier

pour ce qui me concerne,au vu des analyses,de la bpco à soulager,et des épreuves épuisantes récentes (on se connaît depuis 18 ans)
il dit:
on reste tranquille,votre hépatite ne bouge pas,ne bougera pas
en octobre on reçoit un nouveau ttt + doux,+fin revenez à ce moment-là.
voilà.

et j'ai posé la question de la B:

même "guérie", c'est à dire antigène HBs négatif,oui il y a un risque,mais très minime,de la réactiver avec un ttt AAD pour la C
''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''""""""""""""""""""""""""""""""""""risque MAXIMAL si cancer et chimio.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 24 Fév 2017 - 07:18
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5629

joy94300 a écrit:


fibroscan 5,3
suis restée 6h à l'hôpital à attendre mon hépato ....
il dit:
on reste tranquille,votre hépatite ne bouge pas,ne bougera pas
en octobre on reçoit un nouveau ttt + doux,+fin revenez à ce moment-là.
voilà.


SUPER !!!
Bravo Joy, Cool Very Happy Biiien
On est assez ancien ici pour savoir qu'une hépatite qui ne bouge pas nous laisse de beaux jours devant nous Wink

Parfois on gagne à attendre, sous surveillance bien-sûr, comme tu le fais Applaudissement
Et de nouveaux ttt en vue pour bientôt, comme ya pas le feu chez toi... C'est bien ...
Occupe-toi des autres soucis , je vois que tu es comme certains ici..
MOULTI problèmes mais on est d'attaque Wink
Bisou amical JOY

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Avr 2017 - 18:40
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Patients co-infectés par le VHC et le VHB

La prévalence mondiale de la co-infection VHC / VHB est estimée à 1,7-3,9 millions. La réactivation de l'infection par le VHB pendant le traitement de l'infection par le VHC par des agents antiviraux à effet direct a été signalée dans le cadre de la commercialisation post-commercialisation. Cependant, les essais cliniques visant à évaluer plus systématiquement l'innocuité et l'efficacité du traitement antiviral à action directe chez les patients co-infectés par le VHC et le VHB ayant une infection active par le VHB n'ont pas été menés.

Cette phase 2, étude ouverte menée par Chun-Jen Liu, Professeur de médecine à Université nationale de Taiwan dans Taipei, Taiwan, A évalué 12 semaines de Harvoni dans 111 patients génotypés 1 ou 2 infectés par le VHC Taïwan Avec une co-infection HBV active (antigène de surface de l'hépatite B positif), qui ne recevaient pas de traitement contre le VHB. Tous les patients ont atteint la SVR12 (100%, 111/111), dont 68 patients infectés par le VHC du génotype 1, 43 patients infectés par le VHC du génotype 2, 17 patients atteints de cirrhose compensée et 37 avec une insuffisance préventive du VHC.

Trois patients ont eu des effets indésirables graves qui n'étaient pas considérés comme liés à la drogue, y compris la névrite optique, les saignements postopératoires et le saignement de l'ulcère duodénal. Les effets indésirables les plus courants signalés (≥ 5 % des patients) étaient des maux de tête, des infections respiratoires supérieures et la fatigue.

Sur les 111 patients inscrits, 23 (21 %) ont connu une augmentation de l'ADN du VHB d'au moins 2 log10 UI / mL pendant ou après le traitement par Harvoni. Cependant, aucun patient n'a subi une augmentation d'ALT de grade 3 ou 4 ou aucune manifestation clinique suggérant une réactivation du VHB. Il y avait deux patients qui ont commencé le traitement du VHB en fonction de l'augmentation de l'ADN du VHB et des élévations légères de l'ALT sans symptômes.

http://investors.gilead.com/phoenix.zht ... ID=2263694

http://www.hepatites.net/index.php?name ... 023#389023

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Avr 2017 - 21:28
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5629

Wow, ça c'est déjà plus précis, viv' Fil ! Shocked Biiien Loupe Journal
Tous les patients guéris
Trois "seulement " avec des es graves

Voilà qui éclaire notre lanterne Biiien

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 21 Avr 2017 - 21:53
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
fil a écrit:
Cependant, les essais cliniques visant à évaluer plus systématiquement l'innocuité et l'efficacité du traitement antiviral à action directe chez les patients co-infectés par le VHC et le VHB ayant une infection active par le VHB n'ont pas été menés.


La on est moins éclairé Rougir

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Avr 2017 - 16:24
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Rémission spontanée de la réactivation du virus de l'hépatite B lors d'un traitement à base d'agent antiviral à action directe pour l'hépatite C chronique.

L'administration d'agents antiviraux à effet direct (DAA) pour traiter l'infection par le virus de l'hépatite C (VHC) a provoqué une réactivation du virus de l'hépatite B (HBV). Cependant, les conditions réelles de réactivation du VHB et le moment idéal de l'intervention médicale n'ont pas été entièrement évalués. Nous avons signalé les cas de deux patientes infectées par le virus du VHB et du VHC. Les deux patientes étaient des porteurs de VHB inactifs. Bien que les taux sériques d'ARN du VHC aient rapidement diminué après l'initiation de la thérapie à base de DAA, les taux sériques d'ADN du VHB augmentent progressivement au cours de la thérapie à base de DAA, avec les taux maximaux d'ADN du VHB sériques observés 16 semaines après l'initiation de la thérapie à base de DAA les deux cas.

Par la suite, nous avons vérifié les taux sériques d'ADN du VHB de façon approfondie chaque semaine plusieurs fois. Heureusement, Les niveaux sériques d'ADN du VHB ont commencé à diminuer progressivement sans intervention médicale. Aucune des deux cas n'a développé une élévation d'alanine aminotransferase. Les génotypes du VHC étaient de 2a et 1b, et les thérapies basées sur le DAA des cas 1 et 2 étaient de 12 semaines de sofosbuvir / ribavirine et ombitasvir / paritaprevir / ritonavir, respectivement. L'importance de nos rapports de cas est la démonstration de l'existence d'une rémission spontanée de la réactivation du VHB développée au cours de la thérapie à base de DAA et de l'évitement de l'intervention des analogues de nucléotidiques idéaux par surveillance fréquente des niveaux sériques d'ADN du VHB et le développement de la réactivation du VHB Quel que soit le génotype viral ou la classe des DAA.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28422376

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Avr 2017 - 16:34
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Réactivité du virus de l'hépatite B pendant la thérapie antivirale à action directe contre l'hépatite C chez les patients ayant une infection par le VHB antérieure

La fréquence de la réactivation du VHB chez les patients ayant une infection par le VHB antérieure pendant le traitement par le DAA n'a pas été clarifiée. Dans la présente étude, nous avons constaté que 5,7% (5/87) de patients atteints d'une infection par le VHB antérieure avaient subi une réactivation du VHB (n = 1) ou avaient montré un HBV-ADN détectable (n = 4) lors d'un traitement antiparasitaire sans IFN.

https://upload.umin.ac.jp/cgi-open-bin/ ... R000026922

http://www.journal-of-hepatology.eu/art ... 0/abstract

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 23 Avr 2017 - 01:21
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
ouais,là,Fil,on est super éclairé! Rougir Roll On Floor Roll On Floor Roll On Floor
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Avr 2017 - 08:55
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
La réactivation du virus de l'hépatite B associée à une thérapie antivirale à action directe pour le virus de l'hépatite C chronique : une revue des cas signalés au système de déclaration des événements indésirables de l'administration des aliments et des médicaments de l'US

Contexte : Les agents antiviraux à effet direct (DAA) sont utilisés de plus en plus pour traiter l'infection par le virus de la hépatite C (VHC). Des rapports ont été récemment publiés sur la réactivation du virus de l'hépatite B (HBV) chez les patients atteints de co-infection par le VHB-VHC. La réactivation du virus de l'hépatite B, définie comme une augmentation abrupte de la replication du VHB chez les patients atteints d'une infection par le VHB inactif ou résolu, peut entraîner une hépatite cliniquement significative.

Les patients :
29 patients atteints de HBV-R recevant des DAA de HCV.

Résultats :
La FDA a identifié 29 rapports uniques de HBV-R chez les patients recevant des DAA du 22 novembre 2013 au 15 octobre 2016. Deux cas ont entraîné la mort et 1 cas de transplantation hépatique. Les patients chez lesquels le VHB-R a été développés étaient hétérogènes en ce qui concerne le génotype du VHC, les DAA reçus et les caractéristiques cliniques du VHB. À la ligne de base, 9 patients avaient une charge virale détectable HBV, 7 avaient des résultats positifs sur le test de l'antigène de surface de l'hépatite B (HBsAg) et avaient une charge virale HBV indétectable et 3 avaient des résultats négatifs sur le test HBsAg et avaient une charge virale HBV indétectable. Pour les 10 autres patients, les points de données n'ont pas été signalés ou les données n'étaient pas interprétables. Malgré la connaissance par le fournisseur du VHB de base, le diagnostic et le traitement du VHB-R ont été retardés dans 7 cas et éventuellement dans 7 autres.

Limites : La qualité de l'information variait selon les rapports. Étant donné que les rapports sont volontaires, HBV-R associé à DAA est probablement sous-déclaré.

Conclusion : La réactivation du virus de l'hépatite B est une préoccupation de sécurité nouvellement identifiée chez les patients atteints d'une co-infection HBV-HCV traitée avec des DAA. Les patients ayant des antécédents de VHB nécessitent une surveillance clinique tout en recevant une thérapie de DAA. Les études aideraient à déterminer les facteurs de risque de HBV-R, à définir la fréquence de surveillance et à identifier les patients qui pourraient bénéficier de la prophylaxie et du traitement du VHB. Les DAA demeurent un traitement sûr et hautement efficace pour la prise en charge de l'infection par le VHC.

http://annals.org/aim/article/2623165/h ... lw.twitter

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 27 Avr 2017 - 10:22
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
La FDA confirme le risque de réactivation de l'hépatite B après traitement contre l'hépatite C chez les patients coïnfectés

S'appuyant sur une série de 29 patients, publiée le 25 avril dans les « Annals of Internal Medicine », le système de report des événements indésirables (FAERS) de l'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) met en garde contre le risque de réactivations de virus de l'hépatite B (VHB) suite à un traitement par des antiviraux à action directe contre l'hépatite C (VHC), chez des patients coïnfectés VHC-VHB.

Des signalements avaient déjà été faits au cours de l'année 2016, ce qui avait conduit le comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) à demander la mise à jour des résumés des caractéristiques du produit des antiviraux d'action directe indiqués dans le traitement de l'hépatite C.

Une prise en charge parfois retardée

Les 29 cas publiés cette semaine ont été signalés à l'agence américaine entre le 22 novembre 2013 et le 15 octobre 2016. Lors de l'initiation du traitement par antiviral à action directe, 9 patients avaient une charge virale détectable pour le VHB, l'antigène de surface du VHB (HBsAg) était par ailleurs détectable chez 7 patients sans charge virale, et 3 patients n'avaient ni charge virale, ni HBsAG détectable. Ces informations étaient manquantes chez les 10 autres patients, faute de tests pratiqués ou interprétables. Une situation « problématique » pour les auteurs.

Ces derniers s'étonnent par ailleurs que, en dépit de la connaissance d'une charge virale lors du début du traitement, un retard du diagnostic et de la prise en charge de l'infection par le VHB est avéré dans 7 cas et suspecté dans 7 autres. C'est notamment ce qui est arrivé aux 3 patients chez qui les conséquences ont été les plus sévères : 2 décès et une transplantation hépatique.

La FDA estime que les patients ayant des antécédents d'infection par le VHB doivent faire l'objet d'une surveillance renforcée, avec un test systématique de la charge virale, lors de l'initiation d'un des nouveaux traitements oraux contre le VHC. Elle précise aussi que des études sont nécessaires pour identifier les facteurs de risque.

Source : Lequotidiendumedecin.fr

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 28 Avr 2017 - 01:19
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
Ces derniers s'étonnent par ailleurs que, en dépit de la connaissance d'une charge virale lors du début du traitement, un retard du diagnostic et de la prise en charge de l'infection par le VHB est avéré dans 7 cas et suspecté dans 7 autres. C'est notamment ce qui est arrivé aux 3 patients chez qui les conséquences ont été les plus sévères : 2 décès et une transplantation hépatique.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,61815404891968 seconds.