Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Fév 2017 - 15:12
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Sinon le 27 février 2017

Webconférence Actualités Hépato le lundi 27 février à 21h
avec le soutien institutionnel du laboratoire MSD.
Retrouvez en direct Christophe Bureau, Hélène Fontaine et Alexandre Louvet pour aborder toutes les actualités en hépatologie !!
Vous pourrez poser vos questions en direct.

http://www.afef.asso.fr/ELEARNING/webconferences

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
yicha
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Fév 2017 - 16:53
Hépatant(e) confirmé(e)
Hépatant(e)  confirmé(e)


Inscrit le: 19 Mai 2016
Messages: 237

En attente en vain d'un traitement que mon état justifait j'ai posté un mail à CHV , collectif hépatites virales, décrivant ma situation . Un courrier très clair m'a été adressé confirmant que ma demande aurait du être acceptée, ils se proposaient même ,si je le souhaitais, de contacter mon CHU. J'ai seulement imprimé leur réponse et transmis à l'hépato qui l'a jointe au dossier et comme par hasard la commission RCP suivante a validé la demande de ttt. Je ne saurai dire si le courrier fut déterminant mais j'avais eu 2 refus antérieurs...
Ceci pour info....
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Fév 2017 - 20:15
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5629

A mon humble avis c'est parce que la découverte de l'intrus est toute récente Fil...
Le naturel avant l'artillerie si besoin. Non ?

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Fév 2017 - 06:19
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
La phase aiguë correspond à une période au cours de laquelle le système immunitaire tente de se débarrasser du virus : seuls 10 à 20% des personnes infectées y parviendront et guériront de l’infection. Pour les 80 à 90% restants, l’infection devient chronique et le virus s’installe définitivement dans les cellules du foie.

En cas de guérison de l’hépatite aiguë C, les transaminases se normalisent à la 10 ieme semaine et l’ARN viral devient indétectable entre la 10ieme et 12ieme semaine. Les anticorps anti-VHC diminuent lentement mais restent détectables dans la grande majorité des cas pendant de nombreuses années voire le plus souvent souvent toute la vie dans le sang.
La guérison de l’hépatite virale C ne protège pas définitivement d’une réinfection possible au cours d'une nouvelle contamination.

Témoignage de Frédéric :

RESTRICTIONS D’ACCES AUX NOUVEAUX TRAITEMENTS CONTRE L’Hépat :

http://www.hepatites.net/index.php?name ... ht=#379849

Hépatite C. Malade, mais exclu des traitements (Mai 2016) .

http://www.humanite.fr/hepatite-c-malad ... nts-607828

Du temps de l'interféron :

Des résultats exceptionnels...

On ne peut que se réjouir de résultats aussi spectaculaires et qui scientifiquement ne manquent pas d'intérêt, d'autant plus qu'ils reposent sur une idée simple : traiter pendant la phase aiguë de la maladie, autrement dit pendant la montée en puissance du virus au sein de l'organisme, avant qu'il n'y trouve sa place et n'en soit que plus difficile à déloger. Attaquer l'ennemi avant qu'il se soit installé en nombre - le mécanisme de réplication virale n'a pas atteint sa " vitesse de croisière " - est une stratégie qui se défend aisément.

http://www.arcat-sante.org/a/publi/arch ... ue142.html

Compte tenu du fort taux de chronicité associé à l’hépatite C aiguë, un traitement antiviral doit être considéré pour chaque cas. Du fait du risque de transmission élevé du VHC, de la très grande efficacité et de la très bonne tolérance des agents viraux à action directe, il est recommandé de traiter tous les patients qui ont une hépatite aiguë. (AFEF Février 2016) .

(Frédéric si tu repasses par ici) .

Si c'est encore effectivement pour une question de prix des molécules , l'accès universel est encore bafoué .

(Je viens de questionner un hépatologue à ce sujet , j'attends sa réponse) .

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Fév 2017 - 08:54
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Prise en charge de l’hépatite C par les médicaments antiviraux d’action directe (AAD) Élargissement du périmètre de remboursement . Date de validation par le collège : 7 décembre 2016

http://www.has-sante.fr/portail/upload/ ... tite_c.pdf

C'est pas moi qui le dis , c'est l'HAS



Biiien

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2017 - 01:58
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
HAS et AFEF donnent des avis généralistes par rapport à des AMM,des remboursements,ou des statistiques,ça sert pas d'ordonnance...............

ça ne peut pas se substituer à l'avis et la prescription singulière d'un médecin ,envers un patient...heureusement!

Eros a précisé combien enzymes hépatiques et CV baissaient vitesse grand V,naturellement,pour l'instant.
quelle chance s'il peut échapper à 3 mois de chimio!
souhaitons lui!

et sinon,en mai,il aura tout un arsenal thérapeutique à sa disposition

donc Yes
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2017 - 09:10
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Ca on le sait bien joy , L'AFEF donne néanmoins différents niveaux de preuves . les recommandations sont basées sur les publications écrites dans des revues à comité
de lecture et sur les publications orales ou affichées des congrès internationaux. Le niveau d’évidence des recommandations est indiqué selon les grades de de la Haute Autorité de Santé adaptés à la particularité du développement des nouveaux médicaments de l’hépatite C.

Oui j'ai bien lu aussi , croisons les doigts , pour Eros , bien sur , mais les recos évoluent et tant mieux depuis Décembre 2016 , l'hépatite C aigue fait partie des indications de traitement avec les AAD .

HEPATITE C AIGUE QUE FAIRE ?
le 12 mai 2015

En 2015, il y aura 3 000 à 4 000 nouvelles contaminations par le virus de l’hépatite C. Il y aura certes quelques contaminations nosocomiales mais 80 % de ces nouvelles contaminations seront dues à l’usage de drogue. L’hépatite C chronique fait la une de l’actualité médicale. N’y aurait-il plus d’enjeu de santé publique à trouver et prendre en charge les personnes atteintes d’hépatite C aigüe ? Cela est-il acceptable ou non ?

Lors d’une hépatite aigüe, moment du contact de l’organisme avec le virus de l’hépatite, dans 30 % des cas le patient présente une guérison spontanée et dans 70% des cas le virus reste présent au-delà de 6 mois, on parle alors d’hépatite chronique. Les études sont formelles, un traitement par interféron pégylé et ribavirine permet d’obtenir 90 % de guérison en phase aigüe alors que les résultats chutent à moins de 50% (en moyenne) si on attendait le passage en chronicité. Il y avait donc un intérêt à découvrir et traiter les hépatites aigües.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui ! Puisque les nouveaux traitements permettent d’obtenir 90% de guérison. Il n’y a donc plus de perte de chance à attendre ! Traquer les hépatites aigües ne serait plus un enjeu de santé publique? Et majoritairement, ce ne sont que des usagers de drogue non ? Les hépatologues ont d’autres chats à fouetter.

Les personnes face à une situation d’hépatite aigue, doivent-elles attendre ou pourraient-elles bénéficier de traitement hyper court ?

Nous espérons que cette question sera abordée lors des recommandations de l’AFEF ce 29 mai : faut-il être toujours à l’affût des hépatites aigües ? Comment les dépister et comment les prendre en charge?

Pascal Mélin

http://www.soshepatites.org/2015/05/12/ ... que-faire/

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 13 Fév 2017 - 14:44; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2017 - 10:47
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 935

20% de 4000 ça fait quand même 800 contaminations .. Nosocomiales ? De naissance ? ET C'EST PAS BEAUCOUP ?!
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2017 - 10:57
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Je mets juste le lien Schlange , comme c'est le post d 'Eros Biiien

http://www.hepatites-info-service.org/? ... ansmission

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 11:28
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 935

Ce site est beau, propre, et je ne vois aucune grosse erreur .. *^*
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 11:28
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 935

Et c'est tellement mieux de dire "contamination par voie sexuelle" que "contamination sexuelle" !!!
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 11:57
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Le résultat est le mème

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Eros
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 14:11
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Fév 2017
Messages: 7
Localisation: Evian
Je confirme ...

_________________
Hépatite C 1a aigüe depuis novembre 2016
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 14:46
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 689
Localisation: npai
et comment tu vas?
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 18:28
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 935

Bah j'aurais été moins insultée si le terme avait été mieux choisi je pense ..
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 19:05
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5629

Schlange a écrit:
20% de 4000 ça fait quand même 800 contaminations .. Nosocomiales ? De naissance ? ET C'EST PAS BEAUCOUP ?!


Je suis d'accord avec toi là !
Encore autant ??
Shocked Confused

Après, pour la sémantique sur le mode de contamination, ...
On est dans une société d'euphémismes
(On ne dit pas les pauvres, mais les personnes à faibles revenus...on ne dit pas les chômeurs mais les personnes en recherche d'emploi...),
normalement c'est pour atténuer la vérité quand elle est déplaisante ... Mais c'était sans compter sur schlange Wink

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 19:08
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5629

Et sinon :

" Ce n’est plus le cas aujourd’hui ! Puisque les nouveaux traitements permettent d’obtenir 90% de guérison. Il n’y a donc plus de perte de chance à attendre ! "

En effet, sujet à voir en mai les hépatos

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Schlange
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Fév 2017 - 19:17
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 08 Jn 2015
Messages: 935

Bah le problème c'est qu'on peut pas "atténuer" les personnes si leur situation est déplaisante, sinon on les tue à petit feu ..
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Eros
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Mar 2017 - 17:34
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Fév 2017
Messages: 7
Localisation: Evian
Chers hépatants.

Je viens vous donner des nouvelles concernant l'évolution de ma situation.

Actuellement, j'entre dans le 5éme mois de la phase aigüe.
Toujours les même symptômes, je vivote. Avec en plus la perte d’appétit et les migraines qui maintenant réapparaissent sporadiquement.
Le temps me permet de commencer à accepter ma situation, ce qui m'aide psychologiquement.

Le dernier relevé CV :
17.11.16 : 9'027'772 UI/mL
06.12.16 : 298 UI/mL
21.02.17 : 1'322 UI/ml + Cryo positive

Cryo détectée, par contre l'analyse n'a pas pu révélée de qu'elle catégorie il s'agit. Concentration trop faible ?

Après quelques discussions, j'ai constaté que chaque services (parfois 1 hépato dans un service donné) soigne de façon arbitraire les hépatites en phases aigüe. Les recommandations n'étant pas des directives à proprement parlé.

J'ai voulu prendre les devants, ne voulant pas attendre encore 3 mois. De plus, en sachant que pour démarrer un éventuel traitement, ça serait autant de mois supplémentaires à rajouter à ces 3 là. Mon mi-temps thérapeutique m'aide mais j'aimerai reprendre une vie normale et mes projets rapidement.

Après moult e-mails, j'ai réussi à rentrer en contact avec un hépato, à 3h de chez moi, qui s'occupe de ce genre de cas. Je le vois la semaine prochaine. D'après ce dernier, si l'infection évolue à fortiori au delà de 3 mois ça serait un motif suffisant, en évoquant le risque de transmission.

Exemple de phase aigüe symptomatique avec guérison spontanée



Exemple de phase aigüe avec évolution vers la chronicité

(Source Cobas)

Voilà pour les breaking news, je vous redis la suite des aventures prochainement !

Bon weekend Smile

Eros

_________________
Hépatite C 1a aigüe depuis novembre 2016
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Mar 2017 - 18:19
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 20582
Localisation: Hyères
Bonsoir Eros

Bon ça repart à la hausse les UI la , mais bon ne pas se focaliser que sur une mesure aussi , tu as bien fait de prendre un autre avis , (Les hépatologues ont d’autres chats à fouetter.) ?

Les médocs sont la , pour traiter l'hépatite C aigue , avec des durées relativement courtes ., et qui fonctionnent bien .

En 2016 , on recommandait :

Sofosbuvir + Ledipasvir pendant 4 semaines
Sofosbuvir + Simeprevir pendant 8 semaines

http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfi ... il2016.pdf

En 2017 , en attente les recommandations de l'AFEF , toujours .

Eros a écrit:


Cryo détectée, par contre l'analyse n'a pas pu révélée de qu'elle catégorie il s'agit. Concentration trop faible ?



Aucune idée concernant la cryo





Bon week end à toi Eros

Very Happy

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 4 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,70956015586853 seconds.