Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
Freddu09
Sujet du message: La je commence a etre serieussement mal a l ' aise  MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 15:58
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 05 Oct 2016
Messages: 663

Je m'explique sauf erreur dans les annees 85 jai anticorps vhb et vhd discour vous avez etais en contact avec les virus b et d mais le corps les as vaincu bon ok no bleme en 91 decouvre vhc active et chronique la c'est plutot desagreable 2016 vue les traitement et les manifestations extra hepatique je demande le traitement actuellement j.attend la decission et je lis que les aad reactive la b et sans doute la d la ca devient franchement desagreable vue comment la b et d sons violente quelqu un a t'il eu ces b.c.d. et c.est fais traiter en fait je suis demadeur d info sur ce cas de figure. Merci a ceux qui me lisent
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: La je commence a etre serieussement mal a l  MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 16:14
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22340
Localisation: Hyères
Je regroupe ici Fred

Freddu09 a écrit:
Les anticorps b et d vhc chronique ya t il rique de reactivation b et d suite au aad ou b et d. Appartienent au passer.quelqu un a t'il un avis et des sources de renseignement merci.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message: La je commence a etre serieussement mal a l  MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 16:20
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22340
Localisation: Hyères
Ici oui quelques personnes ont été traité par AAD VHC , tout en étant porteur d'anticorps B , ces personnes sont guéries du VHC , pas eu de problèmes avec la B .

Je te joints les liens qui en parlent :

Avec un coût d’environ 40.000€ par patient infecté par le virus de l’hépatite C, les nouveaux médicaments que sont les antiviraux d’action directe n’en sont pas moins très efficaces. Alors que les anciens traitements (interféron et interféron couplé à la ribavirine) avaient une efficacité de 40 à 80%, ces nouvelles molécules permettent d’obtenir une guérison dans 85 à 100 % des cas.

Mais l’Agence Européenne du Médicament vient de demander une réévaluation de "l’étendue de la réactivation de l’hépatite B chez les patients traités par des AAD contre le virus de l’hépatite C, et de se prononcer sur la nécessité de mesures destinées à optimiser le traitement ".

Plusieurs études récemment publiées viennent en effet de mettre en évidence une possible réactivation du virus de l’hépatite B (HBV) chez des patients co-infectés par le virus de l’hépatite C (HCV) et ayant reçu un traitement à base d’AAD.

Selon le professeur Patrick Marcellin, hépatologue à l’hôpital Beaujon, en banlieue parisienne, ce problème " était connu aussi avec les anciens traitements avec interféron et interféron-ribavirine : à partir du moment où on inhibe le virus de l’hépatite C, (chez les patients co-infectés par les virus B et C) celui de l’hépatite B reprend le dessus". En effet, " dans les cellules du foie (là où les virus des hépatites se développent), il est difficile d’avoir deux virus qui se multiplient en même temps ; il y a toujours un virus qui domine l’autre et c’est généralement le virus C car il se multiplie plus vite que le B. Si on bloque la multiplication du virus C, celle du virus B recommence donc dans les cellules infectées par le B".

Dans les études citées par l’Agence Européenne du Médicament, l’augmentation de la charge virale, c’est-à-dire la quantité de virus présente dans l’organisme, pour le virus B survient après une rapide diminution de celle du virus C suite aux nouveaux traitements. Chez certains patients, cela s’est traduit par une aggravation de l’état du foie et, pour l’un d’entre eux, il a fallu procéder à une greffe hépatique. Selon le Pr Marcellin :" la réactivation peut entrainer une réaction immunitaire contre le virus B, réaction qui va aboutir à l’élimination des cellules hépatiques infectées par le HBV actif ; cela correspond alors à une hépatite aigüe B qui peut être fulminante et nécessiter dans certains cas une transplantation du foie".

Avec les anciens traitements, qui comprenaient de l’interféron, ce phénomène se produisait peu car cette molécule possède un effet inhibiteur empêchant la multiplication du virus de l’hépatite B. Ainsi, "tant que le patient prenait de l’interféron, on inhibait le HBV et le HCV en même temps" souligne le Pr Marcellin. Et le spécialiste de rappeler que, "dans les recommandations formulées par l’European Association for Study of Liver, on recommandait de couvrir le risque en donnant en même temps que le traitement contre le virus C, interféron-ribavirine, un traitement contre le virus B que l’on prolongeait après l‘arrêt du traitement du virus C. Cela permettait d’empêcher que le virus B ne se réactive".

L’EMA a donc demandé à son Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de se pencher sur la question en réévaluant la balance bénéfices-risques de l’utilisation des nouveaux traitements actuellement mis sur le marché (Daklinza®, Exviera®, Harvoni®, Olysio®, Sovaldi® et Viekirax®) et de formuler de nouvelles recommandations pour leur utilisation. Les résultats de cette réévaluation sont attendus au plus tard pour le 28 février 2017.

http://www.francetvinfo.fr/sante/maladi ... 70813.html

http://www.hepatites.net/index.php?name ... highlight=

fil a écrit:
J' ai posé la question par mail à un hépato qui as bien voulu me répondre :


Docteur

Je vous adresse ce mail , pour savoir si vous pouvez me renseigner au niveau de la coinfection VHB/VHC avec les traitements VHC AAD

L'EMA as émis un avis à ce sujet , car il y aurait des cas de réactivations du VHB pendant le traitement VHC

Est ce que dans l'état actuel une contre indication est possible pour le traitement du VHC ou non ?

Bien à vous

S Pol :

Aucunement, le message est juste qu’il faut s’assurer de l’absence de réactivation B qui pourrait justifier son traitement propre.
Cordialement,

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.


Dernière édition par fil le 16 Oct 2016 - 16:36; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Freddu09
Sujet du message: La je commence a etre serieussement mal a l  MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 16:34
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 05 Oct 2016
Messages: 663

Yes je vois c'est un peux caca boudin a la limite malgre les meh la charge virale de 6 800 000 mais transat nickel et le reste aussi donc a la limite autant ne pas jouer avec le feu et eviter les aad. Et voir si il y a une autre stratesgie ou laisser les choses comme cela avec un suivi plus plus et une hygienne de vie plus plus aussi

_________________
Les fautes de grammaire de conjugaison contenu dans mes messages sont sous copyright, vous ne pouvez les utiliser sans une autorisation écrite de ma part.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message: La je commence a etre serieussement mal a l  MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 20:01
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5757

Bah cette foutue maladie , ... enfin CES hépatites, c vrai qu'il y en a plusieurs.... mettent un joyeux b.... dans nos systèmes immunitaires, selon les gens aussi... Oui, de mémoire, ici certains hépatants vhc/vhb se posaient la même question que toi, j'espère qu'ils se manifesteront .
Hygiène de vie ++ si possible oui, attendre un peu parfois c'est pas mal, mais à suivre de près , t'as raison c un peu caca boudin dans le genre des conneries des années 80/90 qu'on a déjà entendues... faut voir, on sait pas trop, en décrypté ...
Rien ne vaut le fait de cogiter, s'informer ... être acteur de sa santé

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
patleguen7
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 20:44
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 16 Août 2016
Messages: 44

Je crois que la recherche de l'antigène HBs doit être réalisée avant tout traitement avec les antiviraux directs. La présence d anticorps antiHBs est la réponse immunitaire à une infection ancienne ou une vaccination, les anticorps antiHBc sont signe de guérison d'une hepatite B si l antigène HBs est absent. J'ai oublié le nom de la page Web, je vais la rechercher.
La recherche du virus B par PCR est la méthode la plus fiable en cas de doute.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
patleguen7
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 20:58
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 16 Août 2016
Messages: 44

Ca y est jai retrouve la page : memobio.fr/html /viro /vi_vhb_se.html
Ou plus clair le memo de l HAS stratégies de dépistage des hepatites B et C , telechargeable en ligne


Dernière édition par patleguen7 le 16 Oct 2016 - 22:27; édité 1 fois
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
patleguen7
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 21:03
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 16 Août 2016
Messages: 44

Moi j'ai agHBs négatif , ac antiHBs et antiHBc positifs donc hepatite B guérie . Pour le moment pas de soucis avec le générique harvoni, j'aurais les résultats de mon bilan de premier mois la semaine prochaine.

_________________
hépatite C dépistée en 93 génotype 4
F2/ A1
jamais traité
début traitement générique sof/led en septembre 2016
indétectable en octobre
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Freddu09
Sujet du message: Pat lolanice et phil merci  MessagePosté le: 16 Oct 2016 - 22:37
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 05 Oct 2016
Messages: 663

C est cool de pas etre seul ca permet de relativiser de prendre une grande respiration et de regarder les choses autrement et plus. Clairement c'est tous bon.c'est quand meme un sacre pataques c est cocktails virales bref ca fais 35 ans que je leurs fais un hebergement TEMPORAIRE c'est pas maintenant que je vais baisser les bras non mais faut pas delirer en 91 je m'ettais promis que ce serais pas le c qui aller me nicker il.peuvent ce mettent a plusieur b.c d. Je me les ferrais. moi jappellerais du renfort les hepatos et autre renfort d'hepatant. J la de suite encore a chaud je trouve qu il serais judicieux d'attendre lavis des docs sur la strategie b et c au max fevrier 2017 je vais voir si je peux etre suivi par le chu de toulousse car ici cest un peux delirant au niveau medicale je suis de paris jai veccu annecy nice quebec etcetc mais ici bref chacun fais ce qu il peux. Ya pas faut vraiment prendre sa santer en charge etre acteur et le morale lhygiene de vie cest dune importance primordiale et puis autant etre content de ces journees et de ces nuit tant qua faire. Voili voilou la politique actuel apres ce constat certe desagreable du b.c.d. au moins jai de quoi etudier cool merci mr dame merci d'etre la et bravo a vous
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message: Pat lolanice et phil merci  MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 03:28
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 819
Localisation: npai
un article que Fil nous avait transmis:

fil a écrit:
Traitement des groupes particuliers

HBV coinfection


Chez les patients infectés par le VHC-VHB coinfection, le niveau d'ADN du VHB est souvent faible ou indétectable, même si il peut fluctuer considérablement, et le VHC est habituellement le principal moteur de l'activité de l'hépatite chronique. Les patients doivent être caractérisés avec soin pour le statut réplicatif du VHB et du VHC, et l'infection par le virus de l'hépatite delta doit être recherchée. Lorsque le VHC se réplique et provoque une maladie du foie, il doit être traité suivant les mêmes règles que celles appliquées aux patients VHC monoinfectés.

Il existe un risque potentiel de réactivation du VHB pendant ou après la clairance du VHC, mais le risque est imprévisible . Les patients qui commencent un traitement à base de DAA pour l' hépatite C doivent être testés pour l' antigène HBs, anticorps anti-HBc et des anticorps anti-HBs. Si l' antigène HBs est présent ou si l' ADN du VHB est détectable dans l' antigène HBs négatif, les patients des anticorps anti-HBc ( «occulte» de l' hépatite B), HBV nucléosidiques / nucléotidiques une thérapie analogique simultanée est indiqué. Une Surveillance assidue des taux de transaminases sériques est indiquée chez les patients positifs en anticorps anti-HBs et anti-HBc.

http://www.journal-of-hepatology.eu/art ... 5/fulltext


Si,sur ce coup-là,Fred,on est très seul
parce que on ne peut pas compter du tout sur un conseil du doc sur les risques
qu'il ne connaît pas encore tous,en +
ces ttt sont tout nouveaux,ils évoluent, et nous en sommes tous les testeurs.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Freddu09
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 07:21
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 05 Oct 2016
Messages: 663

Hello joy en effet tres.seul et en plus la ou j'evolue actuellement jai plutot affaire a des notable de campagne qui sy croient qua des docs qui on la passion de leurs activitees enfin je suis a 100 borne de toulouse ou cest nettement different..mon hepato na pas fais la recherche sur le b ca cest une erreur alors que je ne le cache pas que jai croiser la b la c la d.bref le bleme cest que pour toulouse pour faire 100 borne en transport en commun il faut 2 heures donc 4 heures de transport pour une consulte c est un peux lourd.sinon je pense que je vai essayer de maitrisser le plus possible le sujet et sans doute attendre le resultat des cogitations de la prac ( Comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance). Qui doit rendre des resultats avant fevrier 2017 car je peux gerer beaucoup de chose mais le risque d'hepatite fulminante la pas vraiment. C'est quand meme une sacree aventure les hepatites chapeau bas a ceux qui maitrissent en plus je me demande si ya pas de mutation entre le c et le b a voir et bien quel histoire on es loin de tu prend un cachet par jour pendant 12 semaines et hop 90 a 95 % de GUERISON c'est un petit peux plus compliquer et des fois surprenant que ca. Deja je vais demander que soit clair mon status vis a vis du b et d la c'est la base.apres je verrais evidement toutes infos est le bien vennus.bonne journee
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
nega
Sujet du message: Pat lolanice et phil merci  MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 07:24
Potô du site


Inscrit le: 25 Avr 2012
Messages: 2024

Citation:
Avec les anciens traitements, qui comprenaient de l’interféron, ce phénomène se produisait peu car cette molécule possède un effet inhibiteur empêchant la multiplication du virus de l’hépatite B. Ainsi, "tant que le patient prenait de l’interféron, on inhibait le HBV et le HCV en même temps" souligne le Pr Marcellin. Et le spécialiste de rappeler que, "dans les recommandations formulées par l’European Association for Study of Liver, on recommandait de couvrir le risque en donnant en même temps que le traitement contre le virus C, interféron-ribavirine, un traitement contre le virus B que l’on prolongeait après l‘arrêt du traitement du virus C. Cela permettait d’empêcher que le virus B ne se réactive".


quand j'ai fait mes ttt jamais aucun hépato n'a évoqué ce risque je n'aurais jamais pensé que c'était possible

_________________
guérie vhc depuis 4 ans, fibroscan continue de descendre, écho et labo ok
Abécédaire http://www.hepatites.net/index.php?name ... 015#342015
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Freddu09
Sujet du message: Pat lolanice et phil merci  MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 09:06
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 05 Oct 2016
Messages: 663

salut nega c'est clair pour moi la b et la d hop hop c'est du passer l organisme lui a regler son sort et ben que nenni avec les aad ca peux t'explosser a la figure et te retrouver avec un probleme majeur et ca je l'ignorais completement d'ailleur la on voie l'interet de ce site et ces pas rien mais j'ai bien l'impression que mon doc l'ignore et la c'est un petit peux crainteux comme l'hepato j'ai un peux de mal avec ca.alors que la ou je suis je connais plusieur personne atteinte du vhc au minnimun mais qui n'ont pas le truc qui fais que tu veux savoir ce qui se passe.et la je craint un peux pour elles.je ferrais passer les infos.c'est le minnimun.

_________________
Les fautes de grammaire de conjugaison contenu dans mes messages sont sous copyright, vous ne pouvez les utiliser sans une autorisation écrite de ma part.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message: fred  MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 14:43
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 819
Localisation: npai
ce qui m'a fait peur,c'est que sur les 2 professeurs hépatos que j'ai vus,aucun n'a demandé la sérologie hépatite B,que j'ai demandée moi-même.( grâce à ce forum)

de là,j'ai compris qu'ils n'étaient pas dans un projet de soins à la personne,mais dans la seule optique de tenter ce nouveau ttt,sans aucune info vers le patient.

non,ils n'ignorent pas le risque,tout de même ils ont accès aux recommandations de l'AFEF et de la FDA,mais ils ne souhaitent pas en tenir compte.

pour l'instant,je me dis que ce ttt est formidable pour les personnes dont la fibrose est importante car anesthésier le virus stoppe les dégâts sur le foie et peut sauver des vies.

ps:mutation B vers C,sujet brulant!! je pense comme toi
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
joy94300
Sujet du message: nega  MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 15:38
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 07 Déc 2014
Messages: 819
Localisation: npai
oui Nega on ne savait rien et vraiment c'était trop dur,et trop peu de résultats

et des fois 2 maladies au lieu d'1 à la sortie

parfois je me dis,oui,qu'il vaut mieux ne pas savoir,et foncer

je suis très contente que tu n'aies plus ce vhc

j'aimerais chanter:"vive la liberté" aussi,mais moi je vis solo,je connais le peu d'empathie et de réactivité des docs en cas de souci,et donc j'ai très peur,pour l'instant,surtout avec mon géno 3
peut-être que je vais ranger ma peur dans un tiroir,ça me ressemble assez,et y aller............j'ai rv le 3 novembre pour fibroscan et passage en rcp.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message: nega  MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 17:05
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5757

Cool de pouvoir échanger sur un sujet qui ne fait pas "la une des hépatos"... ça me rappelle un peu le géno 4, le truc personne ne savait rien... très peu d'études... Dubitatif Confused Hésitation

Courage à toi Joy, oui, pèse bien le pour et le contre, teste les docs avant, ouverture d'esprit, disponibilité compétences... en effet, sont pas au top quand c'est à nous, patients, de demander des examens auxquels ils auraient dû penser...)

Pareil pour toi Fred
Et ouf Nega toi tu guérie du c, et il n'y a RAS avec la b depuis...
Bisou amical

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
ETAGERE
Sujet du message:   MessagePosté le: 17 Oct 2016 - 18:39
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 18 Mai 2004
Messages: 505

Soyons clair et évitons les paranos nocives pour notre QDV ...

Si on est guéri de son VHB c'est à dire AgHbs - ; Anti-Hbc + ; Anti Hbs + il n'y a pas de risque de réactivation de la B du fait du TTT de la C

Les personnes concernées (et pas toutes...) sont les AgHbs +

Bonne soirée
@+
Michelle
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 1,1745400428772 seconds.