Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message: Une durée de rémission virologique post-arrêt du traitement  MessagePosté le: 08 Mar 2016 - 20:12
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22182
Localisation: Hyères
Une durée de rémission virologique post-arrêt du traitement VHB peut être possible

Dans une revue systématique, les chercheurs ont constaté que les patients qui avait arrété les analogues nucléosides pour l'hépatite chronique par le virus B étaient encore capables de maintenir la rémission virologique, selon les résultats publiés.

Le besoin à long terme des thérapies d'analogues nucléosides soulève des questions de sécurité pour certains patients ... et les questions de planification familiale chez les patients en âge de procréer ainsi que l'augmentation des coûts de traitement. De nombreux médecins traitants chez les patients avec une hépatite B chronique avec pendant des années se sont intéressés à étudier la nécessité de poursuivre ainsi que la sécurité du retrait de la thérapie. ...La Limitation de la durée à long terme des thérapies d'analogues nucléosides semble être l'un des objectifs majeurs de nos jours, "George Papatheodoridis, MD, directeur, département de gastro-entérologie, Ecole de Médecine de National et de l'Université d 'Athènes, Laiko Hôpital général d'Athènes, en Grèce, et ses collègues ont écrit.
Les chercheurs ont analysé les données de 1716 patients avec une hépatite B chronique à partir de 25 études de 2002 à 2014, qui avaient arrèté leur traitement d'analogues nucléosides . L'objectif était de déterminer les facteurs qui influent sur la probabilité de post-traitement de rémission, selon la recherche.

Globalement, les taux de rémission virologique durable étaient de 51,4% à 1 an, 39,3% à 2 ans et 38,2% à 3 ans après l'arrêt des NA. Ces taux étaient plus élevés chez les patients initialement positifs pour l'antigène de l'hépatite B e (HBeAg; 62,5%, 53,4%, 51,5%) par rapport aux patients qui étaient AgHBe négatif (43,7%, 31,3%, 30,1%; P = 0,064).

La probabilité pondérée de durée biochimique HBV rémission était de 65,4%. C'était également plus élevé chez les patients qui étaient AgHBe positif (76,2%) par rapport aux patients qui étaient AgHBe négatif (56,7%, P = 0,13).

La probabilité pondérée de durée séroconversion HBe était de 91,9% à 1 an et 88% à 2 ans après l'arrêt desNA. Cela n'a pas affecté par la durée de la thérapie en rémission virologique ou un traitement de consolidation, ce qui était supérieur à 6 mois dans toutes les études.

La probabilité pondérée de l'hépatite B perte de l'antigène de surface était de 2%.
Les taux de rémission durable virologique ne sont pas différents en fonction des définitions de rémission virologique ou la durée de la thérapie rémission virologique variant chez les patients qui étaient HBeAg-positive. Cependant, le taux de virologique rémission 1 an après l' interruption des NA a été de 75% dans les études qui ont eu sur la thérapie de durée de rémission virologiques de plus de 2 ans et 35,6% dans les études qui avaient sur-thérapie virologiques de durées de rémission de moins de 2 ans (P = 0,005).

Les chercheurs ont conclu: « L' arrêt du traitement NA à long terme peut être tenté si un suivi étroit peut être garanti chez les patients sans maladie hépatique avancée."

Papatheodoridis G, et al. Hepatology. 2016; doi: 10.1002 / hep.28438.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
medhak
Sujet du message:   MessagePosté le: 15 Mar 2016 - 21:37
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 34

Generalement ,un arret de la consommation de medicament est susceptible d'etre prise apres combien de temps - 2ans,3ans et à quelle condition ?

_________________
hepatant B detecté en 2010 ayant un echec de ttt à l'interferon...en attente de la disponibilité de l'entecavir .ttt à l'entecavir debuté le 16/02/2015.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 16 Mar 2016 - 05:47
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22182
Localisation: Hyères
Dans l' hépatite B, il y a des développements intéressants, avec une cure immunologique fonctionnelle actuellement en discussion. Je n'en sais pas plus .

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,56400108337402 seconds.