Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
fil
Sujet du message: Traitement de l'hépatite B avec Entecavir réduit .......  MessagePosté le: 02 Août 2013 - 15:25
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21647
Localisation: Hyères
Traitement de l'hépatite B avec Entecavir réduit le risque de cancer du foie

1 Aout 2013


Le traitement à long terme par l'entecavir (Baraclude) réduit considérablement les chances de développer un carcinome hépatocellulaire par rapport à l'absence de traitement, et semble réduire le risque de plus qu'un médicament plus ancien, surtout pour les plus patients à risque, selon un rapport publié dans le Juillet 2013 question de l'hépatologie .


Au cours des années, voire des décennies, le virus de l'hépatite B chronique (VHB) peut provoquer une maladie du foie avancée, dont la cirrhose et le carcinome hépatocellulaire (HCC), un type de cancer primitif du foie. Le traitement par les analogues nucléosidiques / nucléotidiques réduit la charge virale VHB, ce qui ralentit la progression de la maladie du foie, mais le traitement doit être poursuivi médicaments à long terme et plus tels que la lamivudine (Epivir-HBV) sont sujettes à la résistance.

Tetsuya Hosaka et ses collègues de l'hôpital Toranomon à Tokyo comparé l'incidence du CHC chez 472 patients d'hépatite B chronique japonais recrutés entre 2004 et 2010 qui ont été traités avec 0,5 mg d'entecavir, et 1143 patients témoins non traités dans une cohorte rétrospective.

Environ les deux tiers des participants étaient des hommes et l'âge moyen était de 42 ans. Le génotype le plus commun était le VHB C (70%) et 19% avaient une cirrhose du foie préexistante, l'hépatite C et la co-infection VIH ont été exclus. Après score de propension à éliminer les différences de base dans l'état de maladie et d'autres facteurs, il y avait 316 participants restants dans chaque groupe.


Les chercheurs ont également comparé les résultats de cette étude sur des recherches antérieures avec 3 échelles de risque de CHC déjà déclarés. Les scores de risque ont été calculés en tenant compte de l'âge du patient, le sexe, l'état de la cirrhose, le niveau d'alanine aminotransférase (ALT), B antigène niveau hépatite «e» (HBeAg), de VHB charge virale ADN, et les taux d'albumine et de la bilirubine.

Résultats
Seuls 4 des 472 entecavir bénéficiaires (0,8%) ont développé des mutations de résistance aux médicaments au cours du suivi.
Sur un total 13 986 personnes-années de suivi, 12 personnes traitées par l'entecavir et 144 patients témoins non traités élaborés HCC, ce qui donne des taux d'incidence de 7,69 et 11,63, respectivement, pour 1000 personnes-années.
L'incidence cumulée de CHC sur 5 ans a été de 3,7% dans le groupe entecavir contre 13,7% dans le groupe non traité, une différence statistiquement significative.
Dans un ajustement de l'analyse multivariée des facteurs de risque de CHC connues, les participants traités par l'entecavir, sont nettement moins susceptibles de développer un CHC que ceux du groupe témoin non traité (hazard ratio 0,37, ou la réduction du risque de 63%).
En regardant les scores de risque, la plus forte réduction du risque de CHC survenu chez les patients à haut risque, comme les personnes âgées et des malades cirrhotiques.
Dans une analyse sous groupe de patients atteints de cirrhose, le traitement entecavir dans cette étude réduit HCC incidence significativement plus que l'effet observé dans une étude précédente dans laquelle 182 patients cirrhotiques reçu lamivudine sans «traitement de secours" en cas d'échec du traitement.


"Traitement de l'entecavir à long terme peut réduire l'incidence du CHC chez les patients infectés par le VHB," les auteurs de l'étude concluent. «L'effet du traitement était supérieure chez les patients à haut risque de CHC."

"Nous avons constaté que l'effet du traitement entecavir pour réduire le risque de CHC était plus importante chez les patients atteints de cirrhose et à haut risque, malgré l'absence d'interactions entre traitement par l'entecavir et la cirrhose préexistante ou des facteurs de risque», ils ont élaboré dans leur discussion. "L'effet du traitement plus faible chez les patients à faible risque était un peu pas surprenant. Développement HCC chez les patients à faible risque est généralement rare, et par conséquent, l'effet du traitement peut ne pas avoir lieu en assez grand nombre au cours de la période de traitement alloué dans notre étude pour être capable de détecter une différence ".

"La réalisation d'une étude à long terme pour examiner l'effet de la thérapie antivirale avec HCC comme le critère serait fastidieux et difficile", ils ont continué. "Une telle étude nécessite un échantillon de grande taille et serait, par conséquent, être coûteux. De plus, les augmentations de choix de thérapie au fil du temps, il serait difficile de mener une étude à long terme en utilisant une seule thérapie. Grâce à des questions éthiques, il serait difficile de recruter ou de suivre une cohorte traitée naïf sur une longue période de temps. "

Entecavir est parmi les thérapies B les plus efficaces actuellement disponibles de l'hépatite. Un autre médicament moderne puissant, le ténofovir (Viread), a également été montré pour réduire le risque de cancer du foie , tel que rapporté à l'EASL Congrès international du foie de cette année. Cette étude, en revanche, a révélé que chez les patients non cirrhotiques l'effet du ténofovir est devenu perceptible après 2 ans de traitement et significatif à 6 ans, mais l'effet protecteur était moins prononcée chez les personnes atteintes de cirrhose, peut-être parce que leur nombre était faible.

Dans un éditorial accompagnant le dernier rapport, Morris Sherman de l'Université de Toronto a également commenté la difficulté de prouver que traitement de l'hépatite B réduit l'incidence du CHC.

"L'entecavir et le ténofovir sont à la fois très efficace et très bien toléré, et il ya très peu ou pas de résistance. La chute de la charge virale sous traitement est dramatique. L'effet sur l'inflammation tels que mesurés par ALT ou la biopsie est tout aussi impressionnant. Pourtant, l'effet de ces agents sur les résultats à long terme tels que le développement d'une cirrhose et le CHC reste en question. "

Il note qu'un examen systématique Cochrane-type et la méta-analyse incluant 27 essais portant sur plus de 7000 patients (présenté à la AASLD réunion du foie 2012) "est venu à la conclusion que la preuve a démontré qu'une réduction mineure HCC incidence chez les patients atteints de cirrhose et pas d'effet chez les patients non cirrhose. "

"[N] ous ne peut résumer la preuve de cette étude et d'autres comme suit:« Sherman écrit. "Suppression de la réplication virale chez les patients atteints de cirrhose VHB réduit mais n'élimine pas le risque de CHC. Suppression de la réplication virale chez les non-cirrhose réduit également le risque de CHC, mais puisque le risque de CHC n'est pas aussi élevée que chez les patients atteints de cirrhose, l' ampleur de la réduction du risque est moindre. Ce n'est pas encore clair si le traitement de la cirrhose non, si elle est introduite suffisamment tôt, peut éliminer le risque de CHC tout à fait ".

Compte tenu de la difficulté, le temps, le coût et les questions éthiques qui se posent à faire d'autres essais cliniques randomisés à long terme avec HCC comme critère d'évaluation, il a suggéré «nous ne pourrons jamais obtenir la réponse", mais "cela ne devrait pas nous empêcher de fournir un traitement pour ceux avec une maladie active. "

01/08/13

Références

T Hosaka, F Suzuki, M Kobayashi, et al. Traitement de l'entecavir à long terme réduit l'incidence de carcinome hépatocellulaire chez des patients présentant une infection à virus de l'hépatite B. Hepatology 58 (1) :98-107 . Juillet 2013.

M Sherman. Est-ce que traitement de l'hépatite B réduire l'incidence du carcinome hépatocellulaire? (Editorial). Hepatology 58 (1) :18-20. Juillet 2013.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
medhak
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2015 - 14:41
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 34

Je ne sais si c'est le topic approprié ? j'aimerai savoir si quelqu'un a dejà recu un ttt à l'Enecavir ; je dois en commençer un le 15/02 et je ne sais s'il y a des ES ? Je suis un tout peu inquiet ( dejà mes plaquettes sont à 93 alors qu'elles flottaient d'habitude entre 100 et 129 au moment du ttt à l'interferon) et si quelqu'un est passé par là son experience serait benifique pour moi .Merçi.

_________________
hepatant B detecté en 2010 ayant un echec de ttt à l'interferon...en attente de la disponibilité de l'entecavir .ttt à l'entecavir debuté le 16/02/2015.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2015 - 15:49
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21647
Localisation: Hyères
Bonjour medhak

Oui tu es bien au bon endroit pour le VHB .

Je te joins le lien de L'ANSM concernant l' Entecavir :

http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/stor ... c6e29d.pdf

Bon courage pour ton traitement .

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
medhak
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2015 - 16:12
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 34

Merçi Fil pour le lien ainsi que les encouragements.

_________________
hepatant B detecté en 2010 ayant un echec de ttt à l'interferon...en attente de la disponibilité de l'entecavir .ttt à l'entecavir debuté le 16/02/2015.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Fév 2015 - 16:43
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 21647
Localisation: Hyères
Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

http://santecheznous.com/drug_info_deta ... ;page_no=1

(Page 2)

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,56226110458374 seconds.