Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
pat-leon
20 Sujet du message: Canna Thérapeutique à la trique !  MessagePosté le: 12 Sep 2011 - 22:46
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
Communiqué N°55 : Olivier Asteggiano victime d’une organisation criminelle, la gendarmerie de Gourdon, aux ordres de Guéant et Apaire !
Cannabis sans frontière Publié le: 12 septembre

Lundi 12 septembre 2011

Ce matin, à 8h, la gendarmerie de Gourdon a violemment interpellé à son domicile, l’un des membres du collectif Cannabis Sans Frontières, Olivier Asteggiano, porte parole actif des usagers du cannabis thérapeutique.

Notre ami Olivier, qui anime un réseau d’entraide et d’échange via les Réseaux sociaux internet regroupant plusieurs centaines de personnes malades, est lui-même atteint d’une sclérose en plaque déclarée à la suite d’un passage en prison en 2001 où il avait été vacciné contre l’Hépatite B.

Il n’avait plus rien à consommer et il attendait impatiemment sa récolte. Il est en garde à vue.

Toutes ses plantes et son matériel d’autoculture (y compris ses ventilateurs) ont été saisis. Une nouvelle fois, il s’agit d’une action de répression qui le prive de son « médicament » et de ses appareils « utiles à sa survie », comme il l’expliquait il y a deux ans devant le juge. A l’époque, il avait été condamné à une amende à la suite d’une procédure similaire à celle qui semble s’engager aujourd’hui, en situation de récidive.

Nous protestons fermement contre cette action gouvernementale visant à faire taire ses contradicteurs « lanceurs d’alerte » et de remplir les objectifs statistiques d’une supposée « prévention et action de lutte contre le trafic de drogue ».

Que peut-on lui reprocher réellement ? De cultiver quelques plants de cannabis, pour son propre usage, afin de soulager les douleurs causés par sa maladie. Bien sûr, il pourrait se droguer légalement à la morphine et devenir un « vrai légume ambulant » selon ses mots. Ce qu’il est parfaitement en droit de refuser. Pourquoi cette arrestation, si facile et si commode ? Pour les statistiques, comme le constate le rapport idoine de la cour des comptes et de multiples sources. Car c’est bien commode d’avoir sous la main un soi-disant délit et une résolution immédiate de l’affaire. Monsieur Asteggiano est connu localement et nationalement pour son engagement.

Cannabis Sans Frontières dénonce avec force ce laxisme dicté par l’IRAS qui intègre le taux d’élucidation au taux des délits. Et cette politique du chiffre qui empêche un véritable travail sur la question.

Les problèmes liés à l’usage de cannabis ne se trouvent pas chez les usagers thérapeutiques, ils sont générés par les grossistes et leur premier cercle de semi-grossistes. Mais il semble beaucoup plus complexe de s’attaquer aux véritables semeurs de désordre qu’à des malades.

Bien sûr, grâce aux balances rétribuées, il y a quelques jolies prises faciles, le plus souvent sur autoroutes, ou dans des lieux de passages assez bizarrement trouvés par une police volante. Mais ce n’est pas comme ça que l’on résoudra véritablement le problème. Et tous les ministres de l’Intérieur qui se sont succédés depuis la loi du 31 décembre 1970 le savent parfaitement.

Il serait grand temps que la France, la MILDT et ce qui reste de consciences politiques dans le pays s’inspirent des constats de faillites générales des politiques de prohibition, et des préconisations venant de l’ONU et de l’Europe pour enfin traiter le problème avec réalisme, et efficacité.

Il est inadmissible, au nom de la liberté consacrée par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, qu’un usager thérapeutique qui a recours au cannabis pour résoudre ses problèmes de santé [1], ce qui est son droit, soit traité comme un malfaiteur.

Nous ne laisserons pas passer cette énième exaction policière ! A l’écoute du message téléphonique de sa fille, bouleversée, les circonstances de son interpellation nous révoltent.

Olivier Asteggiano, sous les yeux de sa fille a été insulté, molesté, jeté au sol, et menotté pour être emmener en garde à vue.

Nous ne laisserons cette exaction policière sans suite.

En effet, ce n’est pas seulement une opération d’intimidation. C’est à la fois une forme de torture psychologique, et il y a bien eu des violences condamnables. Nous nous indignons et demandons sa libération immédiate en faisant appel à la dignité humaine, au respect afin que cesse sur le champ les maltraitances policières, ces pratiques « vichystes », écoeurantes et lâches.

S’attaquer ainsi aux plus faibles, seulement pour faire régner la terreur avec des pratiques sadiques ne peut provoquer que révolte et émois, indignations. Nous le savons, Olivier Asteggiano se voue aux autres dans un soutien moral quotidien sur les réseaux sociaux sans nuire à personne, ne faisant aucune propagande, ni incitation à quoi que ce soit. Sa consommation de cannabis personnelle et discrète ne concerne que lui et sa douleur. Comment peut-on s’acharner ainsi sur quelqu’un qui ne fait que souhaiter un peu de douceur de vivre et d’espoir ?

Des lors que nous savons qu’il ne contribue pas au « deal de rue », n’entretient pas de relations avec le trafic condamnable, qu’il est un exemple de gentillesse avec autrui et pourtant qu’il est en souffrance, que peut-on lui reprocher ? Ne devrait-on pas plutôt le remercier !

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
mathilde
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Sep 2011 - 23:50
Potô du site


Inscrit le: 15 Avr 2004
Messages: 9502
Localisation: planète bleue
Shocked Evil or Very Mad Scandaleux !!!!!!!!!!!!!! Indigne !!!!!!! Crying or Very sad

_________________
Tant que j'aurai la force et l'envie de me rebeller je me sentirai vivante
Membre HEP&Co, Ex geno 3
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
jonx
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Sep 2011 - 07:36
Potô du site


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 3546
Localisation: Vulcain
qu est ce qu on peut faire nous?

indigné on l'est déjà!!! mais pas encore dans la rue....

_________________
demain est un autre jour....
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Manalie
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Sep 2011 - 07:48
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 04 Sep 2011
Messages: 473
Localisation: Au sud de l'ouest du nord
Citation:
molesté, jeté au sol, et menotté

avec une sclérose Sad Shocked brrrrrrr ça me donne la chair de poule ! quel manque d'humanité !

j'ai entendu il y a quelques jours qu'on avait le droit à 12 pieds pour conso thérapeutique à condition qu'il y ai certificat du doc et une déclaration à la gendarmerie..... j'ai été bien étonnée, que dis-je archi surprise d'apprendre cela et visiblement c'est bien ce que je pensais c'est une info bidon !

_________________
F0 - A1 - Génotype 3a + fibromyalgie
TTT bi 2012/2013 = guérie

Une puce un pou assis sur un tabouret jouaient aux cartes, la puce perdait. La puce en colère attrapa le pou, le jeta par terre, lui tordit le cou
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
jonx
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Sep 2011 - 08:14
Potô du site


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 3546
Localisation: Vulcain
et pourtant!!! il me semble qu'on est au XXI ème siècle! c'est lamentable!!!

_________________
demain est un autre jour....
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
ETAGERE
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Sep 2011 - 12:55
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 18 Mai 2004
Messages: 504

Il faut savoir que les + gros labo pharmaceutiques (français inclus) se livrent une gueguere pour sortir un médoc qui aurait les mêmes propriétés que la cannabis...
Ben, une plante on ne peut poser un brevet... chercher l'erreur

30 % des personnes en TTT VHC ont déclaré prendre du cannabis avec le + souvent la "bénédiction" de leur hépato...

Suis écoeurée de lire des news comme celle ci : Shame on them !!!
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Sep 2011 - 15:52
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
jonx a écrit:
et pourtant!!! il me semble qu'on est au XXI ème siècle! c'est lamentable!!!


Pat Wink

Télécharger gratuitement le livre Cannabis en Médecine

http://www.editions-indica.com/telechar ... ecine.html


Il y a L,article 75 des accords Schengen qui autorise le transports de stupefiants avec bien sur l,ordonnance......mais il est possible d,y inclure le cannabis..... Rolling Eyes

Article 75.
http://www.sante.gouv.fr/fichiers/bo/19 ... 050221.htm

***Norvège: Importation de cannabis
Un citoyen norvégien, atteint de trouble du stress post-traumatique
(PTSD) et de trouble de l´hyperactivité (TDAH) est autorisé à
importer du cannabis (de la compagnie allemande Bedrocan) d´une
pharmacie hollandaise en Norvège. Au mois de mars, le cannabis
médicinal Bedrocan a été confisqué par la police des frontières. La
police a finalement clôturé cette affaire, car Monsieur Svein Berg
agissait conformément à l´article 75 des Accords de Schengen
. Il peut
maintenant importer du cannabis pour son usage personnel une fois par
mois, des Pays-Bas. (Source: communication personnelle de Mr. Berg)

***Danemark: Sativex
Les autorités de santé du Danemark ont accordé leur approbation à
l´extrait de cannabis Sativex pour le traitement de la spasticité
liée à la sclérose en plaques des patients qu´aucun autre traitement
n´a pu soulager. Le Sativex, actuellement en vente au Royaume-Uni et
en Espagne, devrait l´être en juillet au Danemark, et avant la fin de
2011 en Suède. La mise sur le marché est attendue en 2012, pour
L´Italie, la République Tchèque, et l´Autriche. (Source: communiqué
de presse de GW Pharmaceuticals et Almirall du 8 juin 2011)

Législation du cannabis thérapeutique en Europe
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabis_médical

Sur ce ...c,est l,heure Wink

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 13 Sep 2011 - 18:38
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5748

Et voilà une info qui fait mouche, la honte d'être française si c'est cela la France.

Quel courage exemplaire, ferait mieux d'envoyer les keufs régler les vrais problèmes de délinquance , oui mais ha, ce serait + risqué, c'est vrai. Et puis il faudrait aussi des assistantes sociales, des plans de formation et du boulot derrière, bref tout un budget GRRR.

Beurk, beurk, beurk ! Sad

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message:   MessagePosté le: 14 Sep 2011 - 08:18
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
Cannabis thérapeutique : les gendarmes s'en mêlent
La Dépêche.fr 13 septembre 2011

Hier matin, les gendarmes de Gourdon ont perquisitionné le domicile d'Olivier Astegianno. 40 plants, le système hydroponique, les lampes et les ventilateurs ont été saisis. Ce Gourdonnais de 52 ans, qui souffre de sclérose en plaques et revendique fumer du cannabis dans le cadre d'un usage thérapeutique, a été placé en garde à vue jusqu'en milieu d'après-midi.

En 2009, Olivier Asteggiano avait été poursuivi pour usage de produits stupéfiants. Le tribunal correctionnel de Cahors l'avait condamné à 150 € d'amende avec sursis ; peine confirmée en appel l'année suivante.

Le parquet de Cahors indique « Nous avons tenu compte de l'état de santé de monsieur Asteggiano. La cour d'appel lui avait aussi demandé, compte tenu qu'il existe d'autres moyens de soulager sa douleur, de ne pas commettre d'infraction. Des informations nous ont conduits à cette perquisition. L'enquête se poursuit ».

De son côté, Olivier Asteggiano (qui a reçu le soutien de l'association Cannabis sans frontières) l'affirme : « En réalité, il n'y a pas d'autres moyens de me soulager de ma maladie. Je continuerai tant que le cannabis thérapeutique ne sera pas légalisé ou disponible en pharmacie ».

Son avocat, Christophe Bernabeu, souligne : « Nous allons regarder les conditions dans lesquelles il a été interpellé et gardé à vue. Je suis sidéré que l'on continue à poursuivre M. Asteggiano. Pour lui, le cannabis thérapeutique est une nécessité absolue. Il existe bien un produit de synthèse mais soumis à une autorisation ponctuelle de l'afssaps et de facto inaccessible* ».

* Il s'agit du Sativex, l'AFFSAPS n'a jamais accordé aucune autorisation nominative pour ce produit pourtant reconnu & accepté dans plus de 10 pays pour la sclérose en plaques. Sativex est reconnu en Angleterre & a déposé un dossier de demande de reconnaissance européenne.

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 25 Oct 2011 - 22:10
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
Californie: les cliniques de marijuana médicale ont 45 jours pour fermer.!!!

Obama: Yes i can Crying or Very sad

http://blogs.lesinrocks.com/droguesnews ... ur-fermer/

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
pat-leon
Sujet du message:   MessagePosté le: 07 Jan 2012 - 18:19
Potô du site


Inscrit le: 31 Mai 2005
Messages: 6886
Localisation: Paris
Des tribunaux Français ont dépénalisé le cannabis médical
vendredi, 30 décembre 2011

C’est ce qui est arrivé, d’après une information diffusée ce soir au journal télévisé de France 2. Deux tribunaux ont dispensé de peines des malades qui consomment du cannabis à des fins thérapeutiques.

L’un d’eux, atteint du sida, a été arrêté en possession de 400 grammes de cannabis. Il a déclaré que c’était pour sa consommation personnelle, dans un but médical.
Le procureur a répondu : « La loi est censée protéger les individus et dans ce cas précis elle ne le protège pas, elle le met même en danger en lui empêchant l’accès à son médicament ».

La justice reconnaît l’intérêt médical du cannabis
Par cet aveu, la justice a reconnu que pour certaines pathologies le cannabis soulage de manière plus efficace, et moins nocive pour l’organisme, que les autres médicaments disponibles. Pour la première fois en France, un tribunal relaxait un usager de cannabis médical. Selon le droit Français, cette relaxe ouvre la voie à des possibilités de jurisprudence.
Il y a quelques jours, les poursuites contre un patient souffrant de sclérose en plaques ont elles aussi été abandonné. La justice a admis que certaines « douleurs intolérables ne peuvent être calmées que par la consommation de cannabis ».
L’indulgence des autorités Françaises envers les malades qui utilisent du cannabis n’est pas inédite, mais jusqu’à ce jour elle restait confidentielle. Ce sont les deux premières fois que de telles affaires sont portées en jugement, et obligent la justice a abandonner les charges. C’est une excellente nouvelle pour tous ceux qui se soignent avec du cannabis ! Ces décisions devraient faciliter le quotidien de nombreux patients français.

Il est urgent et logique d’adapter la loi
La suite du JT concernait un débat concluant qu’il fallait impérativement distinguer l’usage récréatif du cannabis de l’usage thérapeutique, afin de réviser la législation au plus vite.
Comme, désormais, l’intérêt médical du cannabis est juridiquement reconnu en France, le pays doit adapter sans délai sa législation pour que les patients puissent se procurer du cannabis de qualité, en ne risquant plus d’être poursuivis. Il est temps de cesser d’imposer la double peine de la maladie et de la clandestinité.
De plus, des malades n’ont pas les ressources financières ou physiques pour acheter du cannabis à l’étranger ou le cultiver eux-même. Il est donc urgent que l’Etat prenne en charge la production de cannabis médical, ou autorise l’ouverture de Cannabis Social Clubs de compassion, pour permettre à tous l’accès aux traitements médicaux.
C’est une simple question d’humanité, ainsi qu’un principe Républicain.

_________________
Post-transplanté 5 ans. "La vie à Mort !"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
mathilde
Sujet du message:   MessagePosté le: 08 Jan 2012 - 01:26
Potô du site


Inscrit le: 15 Avr 2004
Messages: 9502
Localisation: planète bleue
On dirait qu'une brèche est enfin ouverte dans la muraille.......Bonne nouvelle !

_________________
Tant que j'aurai la force et l'envie de me rebeller je me sentirai vivante
Membre HEP&Co, Ex geno 3
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message Visiter le site web du posteur  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 08 Jan 2012 - 09:07
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
Cannabis therapeutique et hépatite C

http://youtu.be/LKdBMGHuml8


http://cannabissansfrontieres.org/IMG/p ... 122011.pdf Wink

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 08 Jan 2012 - 12:53
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5748

ou encore :
http://www.cannabis-med.org/french/bull ... php?id=168

Wink

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Jan 2012 - 20:28
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5748

Et pourtant, la France a tout faux en matière de santé, puisque le tabac cause de réels problèmes de santé et est en vente libre...

http://www.lexpress.fr/actualite/scienc ... tor=AL-447

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Péplum
Sujet du message:   MessagePosté le: 11 Jan 2012 - 20:31
Potô du site


Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 4907
Localisation: Brute ! Truand ! mais Bon...
En plus, paraitrait que ...

Le cannabis serait bon pour les poumons ?!

Selon une étude menée sur 20 années, un usage modéré n'aurait pas de conséquence sur les fonctions pulmonaires et aurait même des effets bénéfiques. Question

Décidément, c'est peut-être une panacée que ce THC !

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/ ... umons.html

_________________
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message:   MessagePosté le: 12 Jan 2012 - 08:05
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
" Cannaway "un tres bon site Hollandais ( en francais)
Technique de culture,recettes de cuisine,sexe et cannabis etc etc Very Happy

https://www.cannaway.net/guides/base-culture/

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 03 Mar 2014 - 10:12
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22182
Localisation: Hyères
L'herbe de cannabis n'est pas recommandé pour les patients atteints de maladies rhumatismales

Les patients atteints de maladies rhumatismales ont besoin de soulagement des symptômes et certains se tournent vers cannabis comme une option de traitement. Cependant, l'efficacité et la sécurité de la marijuana médicale pour traiter les symptômes de maladies rhumatismales telles que la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, la fibromyalgie ou ne sont pas étayées par des preuves médicales. Un nouvel article publié dans Arthritis Care & Research, une revue de l'American College of Rheumatology (ACR), explore les risques associés à l'utilisation du cannabis à base de plantes à des fins médicinales et conseille les fournisseurs de soins de santé à décourager les patients de rhumatologie de l'utilisation de ce médicament comme traitement.

La raison de l'intérêt médical à base de plantes de cannabis est que le corps humain a un système cannabinoïde étendu comprenant des molécules et des récepteurs qui ont des effets sur de nombreuses fonctions, y compris la modulation de la douleur. Le cannabis médical est couramment utilisé pour la douleur sévère auto-traitement associée à l'arthrite et la douleur musculo-squelettique. En fait, des recherches antérieures indique que 80% des utilisateurs de marijuana dans une clinique de la douleur Etats-Unis sont le traitement des douleurs myofasciales avec le médicament. Dans les études de la population au Royaume-Uni et en Australie, jusqu'à 33% des personnes déclarent utiliser la marijuana pour traiter la douleur de l'arthrite. En Juin 2013, les estimations du bureau du Commissaire à l'information du Canada la liste "de l'arthrite grave» comme raison du 65% des Canadiens qui sont autorisés à posséder de la marijuana à des fins médicinales.

«Avec le tollé public pour le traitement de l'herbe de cannabis, les gouvernements du monde entier envisagent de sa légalisation à des fins médicinales», explique le chercheur principal Dr Mary-Ann Fitzcharles, un chercheur et rhumatologue au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et de l'Institut de recherche du CUSM au Québec, Canada. «Les médecins qui s'occupent de patients qui sont l'automédication avec de la marijuana ont besoin de comprendre les répercussions sur la santé de l'utilisation de ce médicament. Notre étude vise à fournir aux professionnels de la santé à cette preuve médicale liée à l'utilisation de la marijuana médicale chez les patients souffrant de maladies rhumatismales."

Aux États-Unis vingt Etats, y compris le district de Columbia (DC), ont légalisé le cannabis à des fins médicales. La présente étude examine le dosage, l'administration, l'efficacité et les risques d'herbe de cannabis dans la gestion de la douleur pour les patients atteints de maladies rhumatismales. Les problèmes de santé avec l'utilisation de la marijuana récréative dans cette population de patients ne sont pas couverts.

Les concentrations de tétrahydrocannabinol (THC), la substance trouvée dans Cannabis sativa qui procure un soulagement de la douleur et altère le fonctionnement du cerveau (effet psychoactif)-varient dans le matériel végétal jusqu'à 33% et les taux d'absorption se situent entre 2% et 56%, ce qui rend le dosage cannabis de fines herbes peu fiables. Alors que le cannabis peuvent être ingérés, la plupart des utilisateurs préfèrent respirer le composé pour une réponse plus rapide. Cependant, fumer un «joint» n'est pas recommandé par la communauté médicale en raison d'effets indésirables sur le système respiratoire des hydrocarbures, du goudron et du monoxyde de carbone.

En outre, il n'existe aucune étude formelle à court terme ou à long terme de l'efficacité du cannabis chez les patients atteints de maladies rhumatismales. Les études qui démontrent une bonne efficacité des cannabinoïdes pour le cancer et la douleur neuropathique ne peuvent pas être étendues aux maladies rhumatismales en raison du mécanisme différent dans les types de douleur.

Les auteurs de l'étude mettent en évidence que l'utilisation de la marijuana médicale est livré avec des risques propres comme cognitive compromis et les fonctions psychomotrices. L'utilisation à long terme de cannabis peut entraîner des problèmes de maladie, de dépendance, de toxicomanie et de mémoire mentale. En fait, une étude américaine avant de 8000 adultes qui ont consommé du cannabis dans l'année précédente a constaté que les chances de dépression étaient 1,4 fois plus élevé chez les consommateurs de cannabis par rapport aux non-utilisateurs.

"A cette époque, nous ne pouvons pas recommander l'herbe de cannabis pour la gestion de la douleur de l'arthrite étant donné le manque de données d'efficacité, danger potentiel de la drogue, et la disponibilité d'autres traitements pour la gestion des douleurs », conclut le Dr Fitzcharles. "Les médecins devraient décourager les patients de rhumatologie de l'utilisation de la marijuana médicale comme une thérapie. "

Cannabis : pilule mieux que de fumer pour soulager la douleur

La Marijuana offre une plus grande soulagement de la douleur lorsqu'il est pris sous forme de pilule que quand il est fumé, selon une étude publiée lundi qui touche à un problème médical controversé.




Les médecins de cancer et la sclérose sont à la recherche de plus en plus étroitement au cannabis pour les patients souhaitant soulagement de la douleur, et certaines juridictions autorisent l'usage médical de la drogue à cet effet.

Mais la fumée de marijuana comporte aussi des risques pour la santé, car elle porte des agents cancérigènes et irritants respiratoires et les utilisateurs ont tendance à inhaler profondément et retenir leur souffle pour obtenir un effet maximum.

Les neuroscientifiques aux États-Unis ont réalisé ce qu'ils disent est la première étude scientifique de comparer soulagement de la douleur entre fumé de la marijuana et des pilules avec tétrahydrocannabinol , ou THC, qui est l'ingrédient actif du médicament.

Une équipe dirigée par Ziva Cooper et Margaret Haney de l'Université de Columbia à New York a demandé à 15 hommes et 15 femmes volontaires, tous des fumeurs quotidiens de cannabis, de procéder à un test de douleur après avoir fumé de la marijuana, pris une pilule ou un mannequin look-a comme appelé un placebo.

L'expérience a entraîné un «test à froid de compresseur", dans lequel les participants plongés une main dans un bain d'eau très froide pendant deux minutes au cours de laquelle ils ont déclaré sur la sensation de douleur.

Tant fumé de la marijuana et le THC diminue la sensibilité de la douleur et stimulé la tolérance à la douleur par rapport au placebo.

Mais la pilule a battu la marijuana à des diminutions durables dans la douleur.

Les résultats sont prometteurs pour les applications médicales de la pilule THC, mais plus de travail est nécessaire pour déterminer son impact sur les personnes qui ne fument pas la marijuana, disent les enquêteurs.

http://translate.googleusercontent.com/ ... 8BmCg7Z3ow

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fil
Sujet du message:   MessagePosté le: 22 Jl 2014 - 22:27
Potô du site


Inscrit le: 23 Jl 2005
Messages: 22182
Localisation: Hyères
Cannabis thérapeutique : sa culture autorisée en Allemagne

En Allemagne, des juges ont accordé à des patients atteints de maladies chroniques douloureuses l'autorisation de cultiver des plants de cannabis. D'autres patients ont été déboutés de cette demande.

Le Tribunal administratif de Cologne, en Allemagne, a rendu ce mardi un verdict sans précédent en ce qui concerne l’utilisation du cannabis à des fins médicales. Il a en effet autorisé trois patients souffrant de douleurs chroniques à cultiver des plants chez eux.

Au cas par cas

Cette décision historique fait suite au recours que cinq malades avaient déposé après une interdiction de cultiver du cannabis chez eux émanant de l’Institut Fédéral du Médicament.
Pourtant, même si trois patients ont obtenu gain de cause, les deux derniers plaignants se sont néanmoins vus refuser cette autorisation. L’un parce qu’il ne pouvait garantir que d’autres personnes n’auraient pas accès à la drogue, l’autre parce qu’il n’avait pas épuisé toutes les alternatives thérapeutiques. A l'avenir, toute future autorisation devra être accordée après un examen minutieux du dossier, et uniquement au cas par cas, précise la justice allemande.

Pour rappel, en Allemagne, les prescriptions médicales de cannabis sont autorisées depuis 2008, et auraient depuis bénéficié à 4 000 personnes. Trois médicaments contenant du THC, la substance active du cannabis, sont actuellement en vente. Cependant, seul le spray buccal Sativex, utilisé principalement pour traiter la sclérose en plaques, mais aussi pour éviter douleurs et nausées, est remboursé.

Tour du monde du cannabis

Par ailleurs, l’Allemagne n’est pas la seule à se montrer tolérante face à la question du cannabis thérapeutique. Depuis plusieurs années, la législation évolue dans de nombreux pays, car les propriétés antidouleur, anti-spasmes et anti-nausée de cette drogue douce sont progressivement reconnues. Ainsi, début juillet, l’Etat de New York est devenu le 23e état américain à légaliser le cannabis médical.

Aux Pays-Bas, on peut se procurer en pharmacie, sur ordonnance, du cannabis naturel et des cannabinoïdes de synthèse. Le seul laboratoire européen dédié à la production de cannabis contrôlé et certifié se situe dans ce pays. Il s'agit de la société Bedrocan BV.

En Espagne, la législation s’est aussi considérablement libéralisée ces dernières années, et seule la vente est aujourd'hui interdite. La consommation à des fins thérapeutiques, comme récréatives, ainsi que la culture privée de cannabis, sont autorisées. Au Royaume-Uni, un laboratoire est autorisé à produire du Sativex, mais comme le médicament n’est pas remboursé, son coût décourage souvent les patients.

Enfin, notons que le pays le plus permissif sur la question du cannabis n’est pas celui qu’on pourrait penser. Ainsi, le premier pays à légaliser et à dépénaliser complètement cette drogue est… l’Uruguay.

Et en France

Quant à la France, elle est l’un des pays les plus restrictifs en Europe. En janvier dernier, le Sativex a reçu une autorisation de mise sur le marché par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Il devrait être commercialisé en 2015. Mais son utilisation sera très encadrée, et réservée uniquement au traitement de la sclérose en plaques. De plus, la première prescription pourra uniquement être délivrée par un neurologue ou par un médecin rééducateur hospitalier.

Jusqu’ici, seules des autorisations temporaires d’utilisation du Marinol, un autre médicament à base de THC, pouvaient être accordées sur demande d’un médecin, si les traitements ne fonctionnaient pas. Mais la procédure est très complexe, et depuis 2003, seules une centaine de d’autorisations ont été délivrées.



New York autorise le cannabis à des fins médicales

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a signé le 7 juillet dernier une loi autorisant le cannabis à des fins médicales. C’est le 23ème Etat américain à assouplir sa législation en la matière. Cette loi encadre strictement la distribution puisqu’elle sera assurée par des praticiens certifiés, et uniquement à des personnes souffrant de graves maladies comme le cancer, le VIH/sida, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, des blessures de la moelle épinière ou encore l’épilepsie. Pour en bénéficier, les personnes devront préalablement avoir été acceptées dans le programme, indique l’AFP. Seulement cinq entreprises seront autorisées à faire pousser du cannabis et à la distribuer dans l'Etat, dans 20 établissements maximum au total. Le cannabis ne pourra pas être fumé, mais ingéré et les doses en seront strictement limitées : trente jours de traitement. "L'Etat de New York est fier d’avoir été, dans son histoire, en première ligne de nombreuses avancées médicales (…) Nous sommes là pour aider les gens et, s'il y a une avancée médicale, nous voulons que les New-Yorkais puissent en bénéficier", a déclaré Andrew Cuomo en signant la loi.

_________________
VIH , diabètique DID
Plusieurs tts dans les dents, entretien ou non, je compte plus, (5 ou 6)
Génotype 1A (Bocéprévien) , traitement terminé début Mai 2013 , RVS12 , 5 ans post-tt OK.
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,71905493736267 seconds.