Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
evlyn
2 Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 04 Jan 2011 - 23:24
Potô du site


Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 7841
Localisation: Ubud-Bali
Bonjour,

J' ai fait des analyses qui ne révèlent pas grand chose de nouveau sinon que mon taux de férritine est de 573 ug/l (norme entre 13 et 150).

Je ne sais pas quoi faire avec ce résultat, doit-on traiter ?

Il y a aussi la possibilité de faire des saignées mais à Bali, j' ai peur que mon sang soit réutilisé......

Je voudrais savoir quelles conséquences l' excès de fer peut avoir sur l' évolution de la cyrrhose.

Merci !

Bises.

_________________
Eve


VHC diagnostiqué en 1991. Géno 4. A3/F4. non répondeuse à 6 ttts et enfin en 2014, 12 semaines de ttt sofosbuvir et simeprevir, guérie du VHC. CHC sur segment VIII viré chirurgicalement le 1er octobre 2014 .
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Josée
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 14:29
Potô du site


Inscrit le: 18 Fév 2008
Messages: 4574
Localisation: lyon
Un petit extrait..... hémochromatose???
Il va de soi que lorsqu’une hémochromatose authentique s’associe à un syndrome dysmétabolique (et/ou à un alcoolisme), son profil biologique peut s’en trouver modifié avec une hyperferritinémie plus importante que ne le voudrait le degré d’excès en fer. C’est en cette circonstance que la réalisation d’une IRM hépatique est justifiée afin d’éviter d’être «piégé» dans l’estimation du degré réel de surcharge hépatique en fer par un niveau d’hyperferritinémie qui n’est alors plus le seul reflet de la concentration hépatique en fer.
» La rapporter à d’autres causes fréquentes

* La cytolyse : a) d’origine hépatique : qu’il s’agisse d’une hépatite aiguë (surtout) ou chronique, l’hyperferritinémie peut alors s’accompagner d’un certain degré d’hypersidérémie et d’élévation de la saturation de la transferrine (surtout s’il y a insuffisance hépatocellulaire associée), d’où l’importance de coupler au dosage de la ferritine le contrôle des transaminases (ALAT et ASAT); b) d’origine musculaire : myolyse cardiaque ou périphérique (rhabdomyolyse), d’où l’utilité d’un contrôle conjoint des enzymes musculaires (CPK, aldolase) et de la prise en compte de l’éventuelle dominante d’élévation de l’ASAT par rapport à l’ALAT.
* Le syndrome inflammatoire général : l’hyperferritinémie y est habituellement modérée (<500>1000 µg/L) est observable chez l’alcoolique en l’absence de toute cytolyse et de surcharge en fer (du fait d’une stimulation de synthèse de la ferritine par l’alcool), associée dans la moitié des cas à une hypersidérémie. Après sevrage, le fer se normalise en moins d’une semaine alors que la décroissance de la ferritine est plus lente pour se stabiliser après trois mois d’abstinence. En pratique, il faut donc réfréner la pratique du taux de ferritine en situation d’alcoolisme « actif » aigu et/ou chronique sous peine de « construire» nombre de faux diagnostics d’hémochromatose...

_________________
Géno 1A, fibrose F2/F3, VHC connu depuis 1994. Interferon déconseillé. TT ribavirine en monothérapie pendant 4 ans avec delursan.
HARVONI depuis le 2 Septembre 2015 pour 12 semaines

 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
macadam
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 16:07
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 1296
Localisation: Ariège
"À long terme, les dépôts de fer engendrent des lésions anatomiques et fonctionnelles irréversibles graves : cirrhose du foie, troubles cardiaques (insuffisance ventriculaire gauche, troubles du rythme), diabète, hypothyroïdie...
On soigne l'hémochromatose par des saignées."
in: http://www.chambon.ac-versailles.fr/sci ... ch/fer.htm

désolé, pas trouvé d'autres pratiques de soin.

_________________
macadam

g1a - a3 - f2/3, tt du 10/11/2009 à fin nov/2010
guéri
Cette saleté ne mérite que des minuscules
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolotte
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 16:11
Potô du site


Inscrit le: 29 Jan 2003
Messages: 6798
Localisation: Très loin à l'est
Je ne me rappelle plus à partir de quel seuil il est utile de faire une saignée Evy.

L'excès de fer n'est pas bon pour la fibrose, mais je sais qu'on peut être au dessus sauf que... ceci dit semblerait que ton excès soit considéré comme modéré.
y'avait tout un truc au p'tit bistrot d'Alain sur les régimes et les mélanges à ne pas faire par ex ne pas manger trop de vitamine C avec des aliments riches en fer car le mélange des 2 permet de mieux fixer le fer, mais c'est trop vieux (avant 2004) pour que je retrouve quoi que ce soit.

Le mieux c que tu envoies un MP à Michelle, suis pas sure qu'elle lise tout Wink

Gros Bisou amical

_________________
Lau
J'ai lu que fumer tue, j'arrête de lire
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fabienne
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 18:06
Potô du site


Inscrit le: 22 Août 2006
Messages: 5135
Localisation: partie !
Valeurs normales

Les taux physiologiques sont plus élevés chez l'homme que chez la femme.
Homme : 40 à 400 µg /l
Femme : 10 à 200 µg /l

Variations physiologiques

Avec l'âge :

Les concentrations de ferritine sont particulièrement élevées à la naissance (400 µg /l) et le taux maximum est atteint vers 2 mois de vie (600 µg /l).
Puis on observe une diminution pour atteindre les taux adultes physiologiques après la puberté.
Chez l'homme, la médiane augmente de 23 µg /l avant l'adolescence pour atteindre un plateau à 120 µg /l après 32 ans.
Chez la femme, le taux reste stable aux alentours de 30 µg /l jusqu'à la ménopause et progresse ensuite jusqu'à 80 µg /l.

Avec le sexe : taux plus élevés chez l'homme que chez la femme, avant la ménopause.
Avec la grossesse : diminution du taux lors de la grossesse, surtout lors du 3e trimestre.
Avec l'exercice physique : diminution du taux lors d'exercice physique intensif et régulier.


Variations pathologiques

Diminution ou hypoferritinémie
Une diminution du taux de ferritine, particulièrement érythrocytaire, est observée le plus souvent dans le cadre d'une anémie microcytaire. Il se rencontre dans de nombreuses étiologies, physiologique ou pathologique :
Carence en fer : baisse de la ferritine très précoce, avant l'installation de l'anémie
Anémies hémolytiques chroniques
Hémorragies gynécologiques
Hémorragies occultes
Dons de sang répétés ou rapprochés
Patients sous hémodialyse
Régime végétarien non équilibré

Augmentation ou hyperferritinémie
Il y a hyperferritinémie, c'est-à-dire élévation anormale du taux de ferritine plasmatique lorsque ce taux est supérieur à 300 µg/l chez l’homme et à 200 µg/l chez la femme.
Cette augmentation du taux de ferritine sanguin est principalement due aux mécanismes suivants :
soit une surchage en fer intracellulaire,
soit une cytolyse hépatique,
une inflammation ou une prise d'alcool.

La fourchette supérieure du taux de ferritine est plus élevée dans cet extrait de doc au dessus, m'enfin pas beaucoup plus...
Peut être éviter certains aliments trop riches et réduire si tu en prends, la vitamine C qui optimise l'assimilation du fer... (Comme Lo te le signale)
Que ce soit dans le cadre d'une cytolyse due à un dysfonctionnement hépatique ou dans l'émergence d'une hémochromatose, la seule solution, c'est la saignée.
Car cette surcharge en fer, à long terme, engendre des lésions anatomiques et fonctionnelles. Comme le signale Macadam.

Prends soin de toi.
Rose

_________________
Génotype 1b
2003 A2F2 _ ttt et arrêt à 6 mois_Répondeur lent.
2007 A0F0
2012 A1F1
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
fabienne
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 18:07
Potô du site


Inscrit le: 22 Août 2006
Messages: 5135
Localisation: partie !
Et donne de tes nouvelles. Bisou amical

_________________
Génotype 1b
2003 A2F2 _ ttt et arrêt à 6 mois_Répondeur lent.
2007 A0F0
2012 A1F1
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
miyako
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 18:35
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 02 Déc 2006
Messages: 1303

Coucou Eve,
aurais tu changé ta façon de manger
A Bali, utilises tu des épices que tu n'utilisais pas en France...
Tu ne nous avais pas parlé du curcuma que tu utilisais régulièrement ?
y a t'il d'autre épices que tu utilises ??
Le curcuma est souce de fer et de manganèse

_________________
G1a : A2-F2, ttt en 2007-2008 de 48s, 2 an post ttt nég
Après ttt : petit F1
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
evlyn
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 18:48
Potô du site


Inscrit le: 03 Jan 2004
Messages: 7841
Localisation: Ubud-Bali
Merci pour vos réponses !

Pour info, je ne bois pratiquement pas d' alcool excepté quand je fais une fête et encore, je bois modérément, donc l' alcoolisme n' est pas la cause de ma surcharge en fer.

Merci Miyako de m' avoir alertée sur les épices. En effet, j' en consomme un peu à Bali mais pas quotidiennement.

L' excès de fer induit une cirrhose mais j' ai déjà une cirrhose, je suppose que c' est un facteur aggravant de celle-ci.

Plus de 500 UG/l c' est pas modéré Lau, ça commence à faire beaucoup.

Les symptômes qui me gênent le plus : migraines non-stop, douleurs musculaires et grosse fatigue. Depuis quelques temps, je manque d' appétit et doit me forcer pour manger régulièrement. Exit les aliments gras qui ne passent plus du tout.

A part cela, j' ai passé le noël en France avec mes enfants et petits-enfants, que du bonheur et je suis rentrée à Bali le 1 er janvier. Je me plais toujours autant ici même si j' ai de temps en temps le mal du pays. Il y avait 15 mois que je n' étais pas revenue, ça fait un peu long, l' idéal serait de pouvoir venir 2 fois l' année, mais bon....

Bisous.

_________________
Eve


VHC diagnostiqué en 1991. Géno 4. A3/F4. non répondeuse à 6 ttts et enfin en 2014, 12 semaines de ttt sofosbuvir et simeprevir, guérie du VHC. CHC sur segment VIII viré chirurgicalement le 1er octobre 2014 .
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
lolanice
Sujet du message: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 05 Jan 2011 - 21:41
Potô du site


Inscrit le: 13 Fév 2010
Messages: 5744

salut Eve,

Je crois qu'on a tous trop de fer (ou presque), mais je ne sais pas dans quelle proportion, alors ... Question pas de réponse scientifique à te donner, mais je voulais te faire un p'tit signe malgré ça Tchao
Tu le vois quand le toubib ? Dis nous la suite, j'espère que ça ira.

Amitiés bises A+
Very Happy

_________________
vhc détecté 87/88 / Géno 4/ F2
TTT interferon/riba mai 2009/ mai 2010. Guérie, le 1er fut le bon mais l'after difficile
"Celui qui n'essaie pas ne se trompe qu'une seule fois"
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
theloner
Sujet du message: Re: Ferritine sérique élevée  MessagePosté le: 06 Jan 2011 - 08:20
Potô du site


Inscrit le: 14 Mai 2006
Messages: 4882
Localisation: Stockholm
evlyn a écrit:

A part cela, j' ai passé le noël en France avec mes enfants et petits-enfants, que du bonheur et je suis rentrée à Bali le 1 er janvier. Je me plais toujours autant ici même si j' ai de temps en temps le mal du pays. Il y avait 15 mois que je n' étais pas revenue, ça fait un peu long, l' idéal serait de pouvoir venir 2 fois l' année, mais bon....

Bisous.


De grosses Bisou amical Eve

Perso je n,ai pas du tout le mal du pays mais c,est ce pays qui me fait mal Wink

Take care Eve Wink

_________________
"Morality is the weakness of the brain." Rimbaud
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
ETAGERE
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Jan 2011 - 10:31
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 18 Mai 2004
Messages: 504

Salut la belle

Jusqu'au dernier ttt pas de soucis de ferritine... Pdt le ttt, j'ai scoré à + de 900 et depuis la fin du ttt, le taux est redescendu entre 140/180.
L'hépato au vu des résultats a levé un sourcil et doctement déclaré : hemolyse lié au ttt et que voulez vous, en plus vous êtes cirrhotique, il ne faut pas s'étonner...
Si pas d'hémochromatose ds ta famille, reste ta cirrhose en explication : où en sont asat/alat et ggt ?
Je suppose que tu as gardé un contact hépato, qu'en pense-t-il ?

Prends soin de toi,

BIZ

Michelle
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
hepatite5c6a
Sujet du message:   MessagePosté le: 06 Jan 2011 - 13:18
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 12 Mai 2005
Messages: 956
Localisation: meudon la foret
Citation:

... Pdt le ttt, j'ai scoré à + de 900 et depuis la fin du ttt, le taux est redescendu entre 140/180.
L'hépato au vu des résultats a levé un sourcil et doctement déclaré : hemolyse lié au ttt

ben voyons....crois tu qu on sera au courant d une telle probabilite?
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message MSN Messenger  
Répondre en citant Revenir en haut
violette
Sujet du message: cou cou eve  MessagePosté le: 08 Jan 2011 - 22:49
Hépatant(e) régulier(e)
Hépatant(e) régulier(e)


Inscrit le: 13 Mar 2006
Messages: 54
Localisation: toulon
moi aussi aux derniére analyse j'ai le taux de ferritine élevé(fatique, migraine,diabéte) mon hépato m'a dit que cela venait du ttt il m'a donc baisse les doses
je prenais 5 copegus par jour je n'en prend plus que 4+4 delursan je verrai la suite aux prochaine analyse
bon courage bisous
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message MSN Messenger  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,58787894248962 seconds.