Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...




Favoris
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
Auteur Message
taf
Sujet du message: alcool  MessagePosté le: 29 Nov 2005 - 08:58
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 23 Mai 2004
Messages: 32
Localisation: neuchatel suisse
je bois un verre de vin a midi ( 1dcl) et un le soir , c est trop ?
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
sapph
Sujet du message: alcool  MessagePosté le: 29 Nov 2005 - 09:29
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 26 Oct 2004
Messages: 1659
Localisation: Marseille
Bonjour Taf!

Boire de l'alcool régulièrement n'est pas conseillé lorsqu'on a l'hépatite. Il est donc préférable de ne pas boire tous les jours, même si les quantités sont petites. Même 1 verre par jour favorise la formation de fibrose. En revanche boire un verre de temps en temps ne semble pas avoir d'influence sur la progression de fibrose.

Ce qui semble sûr, c'est la consommation régulière d'alcool (même 1 verre par jour) n'est pas conseillé pendant le ttt car cela diminue les chances de réussite. En effet, l'alcool facilite la multiplication du virus.
En revanche une consommation ponctuelle est envisageable.

Si je trouve le temps, je viendrais indiquer une publication où l'on voit l'influence de la consommation sur la progression de la fibrose et sur la réponse au ttt.

A plus!

_________________
1995: Contamination par le géno3 (toxicomanie)
Cryoglobulinémie => vascularite + neuropathie périphérique sensitive

2005: A1F1+MEH => ttt de 24S pegINF-alpha2a + ribavirine
Négative dès S4
Cryoglobulinémie persistante
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Michel-Michel
Sujet du message: alcool  MessagePosté le: 29 Nov 2005 - 09:31
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 30 Avr 2005
Messages: 497

Moi mon hépato m'a dut : "abstinence TOTALE d'Aocool..."
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
LN
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Nov 2005 - 09:40
Hépatant(e)
Hépatant(e)


Inscrit le: 23 Nov 2005
Messages: 20

Bonjour!!!!!!

Il a été prouvé que l'alcool réduisait les chances de guerison avec le ttt mais Edith , la goulienne, avait fait un copié collé sur mon post al cool des dernières études qui montrait que l'alcool n'avait aucune incidence sur la multiplication virale.....

Sapph, info ou intox????!!!! Laughing


EX LOUNA...
Bisou amical

La consommation d’alcool n’influence pas la multiplication du virus de l’hépatite C

Date de création : 15 novembre 2005



Les patients ayant une infection chronique par le virus de l’hépatite C (HCV) et qui, dans le même temps, consomment de l’alcool ont des atteintes hépatiques plus sévères que les patients simplement infectés par le VHC. Le mécanisme par lequel l’alcool aggrave les lésions hépatiques est mal connu et l’une des explications avancées, en plus de la toxicité directe de l’alcool, est que ce dernier pourrait favoriser la multiplication du virus C. C’est cette hypothèse que ces auteurs de Houston (Texas, Etats-Unis) se proposaient d’évaluer par cette méta-analyse.

Les effets de l’alcool sur la charge virale ont été évalués de trois manières : comparaison des buveurs les plus forts par rapports au non buveurs, étude de l’effet de doses graduelles d’alcool et effet de l’abstinence chez les mêmes patients.

Quatorze études au total ont été identifiées. La comparaison des groupes des forts buveurs avec ceux des patients abstinents a montré une association significative avec la charge virale dans trois études, 5 études montrant une tendance positive et les 4 études restantes une association négative entre la consommation d’alcool et la charge virale.

L’analyse des résultats combinés ne montrait pas d’association positive entre la consommation d’alcool et la charge virale C (p = 0,29).

L’évaluation de l’influence de la quantité d’alcool consommée ne montrait pas de différence entre les consommateurs modérés et les abstinents (p = 0,50), entre les abstinents et les gros consommateurs d’alcool (p = 0,35), ou entre les consommateurs modérés et les gros consommateurs (p = 0,32).

Cinq études ont examiné l’influence de l’arrêt de la consommation d’alcool sur la charge virale mais aucune d’elles ne comportait suffisamment de données pour permettre une analyse statistique.

Anand et Thornby concluent que cette méta-analyse ne parvient pas à montrer une association positive entre la consommation d’alcool et la réplication du virus C. Ceci laisse supposer que les dégâts hépatiques causés par l’alcool et le virus C sont probablement purement additifs, faisant intervenir différents mécanismes et voies pathologiques.

Ceci ne remet bien évidemment pas en cause les conseils d’abstinence que nous devons donner à nos patients atteints d’hépatite virale C.

Pr Marc Bardou


Anand BS and Thornby J : “Alcohol has no effect on hepatitis C virus replication: a meta-analysis” Gut 2005; 54: 1468-1472.

et les japonnais aussi l'ont dit Rolling Eyes

EFFECT OF ALCOHOL CONSUMPTION ON THE PROGRESSION OF HEPATITIS C VIRUS INFECTION AND RISK OF HEPATOCELLULAR CARCINOMA IN JAPANESE PATIENTS
KHALEQUE NEWAZ KHAN and HIROSHI YATSUHASHI*
Institute for Clinical Research, Nagasaki Chuo National Hospital, WHO Collaborating Center for Reference and Research on Viral Hepatitis, 2-1001-1 Kubara, Omura City, Nagasaki 856, Japan

..............................

....Alcohol consumption is an important risk factor in the histological and clinical progression of HCV infection and has no relation with HCV replication. Chronic HCV carriers should avoid excessive alcohol intake to reduce the acceleration of liver disease and risk of liver cancer.....

la verité sivousplait!!! Very Happy
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
sapph
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Nov 2005 - 09:51
Super Hépatant(e)
Super Hépatant(e)


Inscrit le: 26 Oct 2004
Messages: 1659
Localisation: Marseille
Bonjour Louna!

L'étude dont tu parles ne remet pas en question la nocivité de l'alcool en cas d'hépatite C: cette étude dit que les effets nocifs de l'alcool ne semblent pas être dus à la multiplication du virus.
En effet, dans cette étude, les auteurs ont trouvé que la quantité d'alcool ingérée n'aurait pas d'influence sur la charge virale, mais en revanche, l'influence sur la fibrose, elle, n'est pas remise en question.
C'est sur la manière dont la consommation d'alcool agit que la question se pose, et non pas sur les dégâts que cette consommation occasionne...

D'autres part, les analyses qui évaluent la réponse au ttt en fonction de la consommation d'alcool montrent clairement qu'une consommation d'alcool régulière nuit à l'efficacité du ttt.

Bises!
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
daniboy
Sujet du message:   MessagePosté le: 29 Nov 2005 - 13:15
.


Inscrit le: 03 Nov 2005
Messages: 2476
Localisation: 46.12N 06.09E
Salut Taf

Je rejoins ce qui vient d'etre écris, et insiste sur le fait que l'alccol est plus que néfaste, meme a faible dose, pour un foie fibrosé.

As tu fait une biopssie ,un fibrotest ou un fibroscan afin de déceler une éventuelle fibrose?

Amicalement

___________
Daniboy
 
 Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un message  
Répondre en citant Revenir en haut
Montrer les messages depuis:     
Sauter vers:  
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent Version imprimable Se connecter pour vérifier ses messages privés Voir le sujet suivant
PNphpBB2 © 2003-2007 
Traduction par : phpBB-fr.com
Page created in 0,55814218521118 seconds.