Hépatites et Co-Infections
Partage et entraide
Aux nouveaux inscrits...


Glossaire

Albuféron

L’Albuféron® (laboratoire Human Genome Sciences™ - brevet racheté en 2006 par Norvatis™) est le résultat d’une sorte de greffe génétique. C’est une molécule d’interféron alpha 2b fusionnée avec une molécule d’albumine humaine.
Le polypeptide résultant combine dans une molécule les propriétés antivirales de l’interféron avec la longue demi-vie de l’albumine, ce qui augmente la durée d’action du produit (demi-vie moyenne de 143 heures) et donc permet une administration tous les quinze jours, et l'on sait par ailleurs, et notamment grâce aux interférons pégylé, que c'est la stabilité de la concentration plasmatique de l'interféron qui joue un rôle crucial dans l'éradication du virus.

Courant 2007 : cet essai est en phase 3 :
- inclus : génotype 1, 2 et 3 (1278 geno 1, 918 geno 2 et 3), mono infectés VHC, naïfs à l'interféron ; pour une durée de 24 semaines et comporte plusieurs bras : en association ou non à la Ribavirine et à des dosages différents (doses de 900 a 1200 mcg alors que la phase 2b a été effectuée avec un dosage a 900 mcg).

Le traitement semble généralement bien toléré.
Les effets secondaires les plus fréquents sont : maux de tête (52%), douleurs articulaires (48%) et musculaires (45%).
Son efficacité est sensiblement la même qu'un traitement normal (réponse de 58.5% avec l'Albuféron contre 57.9% pour le IFN 2A dans cette étude). Par contre, son avantage est qu'il semble entrainer moins d'effets secondaires qu'un traitement à l'interféron alpha.
En l'état actuel de l'étude, on ne peut pas affirmer si ces moindres effets secondaires sont dûs au produit en lui-même ou à la fréquence des injections : toutes les 2 semaines vs. toutes les semaines pour interfèrons pégylé actuels

Si ces essais s'avèrent concluants : une commercialisation pourrait être envisagée courant 2009.

Plus d'infos sur les essais en cours : "Recherche médicale sur l'hépatite C"
Page created in 0,4031138420105 seconds.